Restez vigilant en tous temps.

Bonjour,

Un petit article du journal de Montréal nous rappelle combien il est important de rester vigilant sur les agissements de certains propriétaires au Québec...

http://www.journaldemontreal.com/2015/0 … es-faciles

Philou.

Bonjour,
Me demande pourquoi je pensais sincèrement que les Canadiens étaient plus honnêtes et respectueux ...  :o Grosse déception ...

Bonjour,

Je dirais que de manière générale ils le sont, mais bien sûr il y a des exceptions comme de partout...

Les Francais sont solvables car chez nous on paie notre loyer à date ! De nombreux proprio savent bien qu'un Francais ne vient jamais démuni en arrivant au Québec ! Lorsque je suis arrivé j'ai trouvé un minuscule 4 et demi sur la 23eme avenue, je payais 670 sans les charges (hydro, assurance etc) le Proprio m'a exigé une avance de 3 mois en especes pour retenir le logement meme pas en bon état et 12 chéques post datés pour toute la durée du bail (proprio asiatiques) et lui était sympa mais sa femme ne parlait que d'argent et que son taudis était une merveille et que je devais lui rendre impeccable, j,ai eu le droit a un pot de peinture de quoi refaire la salle de bain ! bref, fuyez les arnaqueurs et restez confiants car plus d'offres que de demandes autour de Montréal, jamais dans l'urgence et de préférence des agences ou recommandés ! bonne chance à tous, je suis à l'île des soeurs maintenant et y a pas photo croyez moi... lol

Le temps passe mais rien ne change. Lorsque nous nous sommes installés  + 15 ans, pas de probléme de logement nous avions trouvés une reprise de finance, mais nous avons versés une caution de 800$ à hydro et 500$ à bell  pour le téléphone. En lisant l article je me suis dit tient le :" vous les Français" j ai déja entendu ça et je l'ai entendu encore il n'y a pas si longtemps. Un assureur ma fait cette réflexion parce qu il voulait mettre une surprime sur l'assurance de notre bateau. Lui demandant pourquoi, j ai eu droit à cette belle réponse.
Votre bateau à une terrasse surélevée  et si vous ou vos amis boivent la terrasse servira de plongeoire !!!!!!.
L'expert pour l assurance maison ma fait la même réflexion pour notre piscine creusée. Le patio faisant tout le tour de la piscine il voulait que nous installions une 2éme clôture au cas ou si nous buvons trop !!!!!! Lui parcontre il c est fait envoyer sur les roses.

J'aurais malheureusement de nombreux exemples similaires : Appartement loué vert olive pour le salon, turquoise pour la chambre à repeindre à mes frais
Vices cachés comme un double vitrage n'ayant qu'un simple vitrage, frigidaire déficient, vieux four qui ne fonctionne plus, remplacé par...un autre vieux four... Les incontournables punaises de lit...Une baignoire digne d'un champs de bataille...Et beaucoup d'autres.

Un conseil : Prenez des photos de tout, envoyez des exemplaires par courriel au propriétaire et si vous le croisez dans l'immeuble, ayez 2 exemplaires de ce "constat des lieux" qu'il signera, 1 copie pour vous, 1 pour lui avec la date.

Les travaux ne sont pas faits, poursuivez le à la Régie du Logement. Vous allez gagner ? Ça sera long ,sis avec un avantage : désormais, votre chèque de loyer arrivera à la Régie. Légalement vous serez couverts (après tout le loyer est payé) mais le propriétaire perdra 10% du loyer chaque mois.
Le travail sera vite fait, l'argument financier fonctionne toujours ;)

Bonjour, tu as eu ces expériences en tant que locataire ou propriétaire ?
Merci pour les conseils :)

Une dernière chose très importante : Certaines demandes des propriétaires sont totalement illégales comme :

- Demander 12 chèques postdatés
- Demander le NAS (Mais là vous n'aurez pas toujours le choix)
- Demander tout ce qui a trait à la vie privée:  état de santé (ça arrive), orientation sexuelle, religion.
- Faire payer en espèces sans donner de reçu
- Louer un logement sale (un logement doit être loué d'une couleur neutre, c'est au locataire précédent de la rendre en blanc) et non sécuritaire.

Bonjour BertheC:

J'ai eu ce genre de problèmes en tant que locataire, et malheureusement je ne suis pas le seul.
J'en ai eu d'autres, mais si je les écris personne ne me croira.

Quand je suis arrivé, c'était l'époque idéale : On me demandait si j'étais capable de payer le loyer . Oui ? Voilà le bail et les clés ! Aujourd'hui c'est beaucoup plus dur, mais les problèmes restent les mêmes !

Cette province a certainement les logements les plus pourris de tout l'occident, des boites à chaussure dont il suffit de repeintre les murs carton pâte en blanc pour déclarer fièrement "logement rénové".

S'il est quelquefois possible de rencontrer ici ou là des proprios honnêtes, beaucoup font du "je m'en foutisme" un art de vivre, sauf lorsqu'ils décident de revendre leur cabane. La raison en est bien simple: l'achat d'un immeuble à logement n'est que spéculatif, la revente devant servir de fond de pension.

N'espérez rien de la régie du logement. Dans les faits, ce pseudo tribunal administratif ne régit qu'une seule chose: le non paiement du loyer. Le reste des clauses du bail, elle s'en tape le coquillard si vous me permettez l'expression, par exemple on comprend mal comment de telles choses puissent être possible au pays des bisounours:

http://ici.radio-canada.ca/regions/mont … ures.shtml

Malheureusement, plusieurs explications - si toutefois on peut appeler ça des explications - existent :

- La politique " Tant que ça tombe pas, ça reste debout " d'immeubles des années 60, sans réfection de la plomberie, de l'isolation thermique et acoustique.
- Une certaine liberté concernant le prix des laveuses et sécheuses
- Une certaine liberté concernant l'augmentation loyers pour les nouveaux locataires (ce qui est illégal)
- Une conception très élastique de la rapidité d'intervention pour les réparations à faire.

La Régie du Logement n'est pas connue pour son efficacité envers la protection du locataire, à moins de mettre des preuves totalement irréfutables.
Pour un Français, ce qui peut être déstabilisant, c'est qu'à la place d'une phase de modération et de discussion, c'est tout de suite le procès.

Donc quelques conseils :

- Visiter plusieurs logements, en bombardant le propriétaire de questions.
- Ne jamais prendre de logement au-dessus d'un restaurant, pour éviter des colocataires indésirables.
- Certains quartiers ont une meilleure ou moins mauvaise réputation que d'autres. Bien se renseigner dessus.
- Attention :  Montréal a une faune très variée. Faire attention en aérant évitera certaines visites comme les chats, les écureuils (et pour s'en débarrasser bon courage !) , les putois (s'ils vous "arrosent" une solution vous débarrasser de vos vêtements, les brûler (Non !? Ben si), et vous laver avec de la tomate, le savon ne sert à rien) , voire les ratons laveurs (attention ils sont malins !), et - beaucoup plus rarement - de renards, mais ils ont aussi peur que vous.

Voilà ! Voilà ! C'était le moment National Geographic. ;)

« Tant que ça tombe pas, ça reste debout » Ca résume tout en effet.

Merci beaucoup pour toutes ces infos :)  :thanks:

Bonjour, pour la touche finale,  je me permets de retranscrire un échange entre Glycérine et moi, pour que vous vous fassiez une meilleure idée. Les 2 cas sont évidemment authentiques :

glycerine :
Dans mon immeuble il y a une porte au sous-sol, très utilisée car c'est un passage entre l'ascenceur et le garage. La poignée de cette porte frappait directement sur le mur, donc, on imagine l'état du mur. Un trou béant là où la poignée frappe.

Finalement, on fait les réparations lorsqu'on est obligé de les faire, c'est le cas de le dire, au pied du mur. Dans un immeuble à logements, c'est souvent lorsque celui-ci est en train d'être vendu. Voici le déroulé de l'opération:

1- On bouche le trou dans le mur avec du platre et on est satisfait.
2- Dans les 48h qui suivent, le mur se fait défoncer de nouveau (quelle surprise !).
3- Trois semaines plus tard; on imagine les longues réunions au bureau du gérant : tient, si on mettait un butoir de porte ?
4- On rebouche le trou une deuxième fois ET on installe un butoir.
5- On a déjà tenté de faire le minimum syndical tout en mettant la charue avant les boeufs, on est pas pour mettre de la peinture sur le platre, ca coute ben trop cher

Mon cas :

Même chose avec mon propriétaire :

- Les punaises de lit :

1) Décontamination préventive contre les punaises de lit
2) Je suggère au désinsectiseur de regarder mon sommier en bois
3) Courriel de mon propriétaire : j'ai des punaises de lit
4) le gars vient 6 FOIS (pas 1, pas 2, 6) pour désinsectiser donc à chaque fois, champs de bataille, mon sommier démonté. Détail important : je travaille partiellement de nuit, donc retour chez moi vers minuit - 1h et coups de marteau pour remonter mon sommier.
5) Je fais remarquer au propriétaire que 6 fois c'est beaucoup. Courriel de réponse que j'ai gardé : Tout est de ma faute et il veut me poursuivre à la Régie du logement. Je lui dis Ok, il rencontrera le service juridique de ma compagnie d'assurance. Il se calme.
6) Petite recherche Internet : L'entreprise de désinsectisation appartient à son ex, et il n'a désinfecté que 3 aparts.

- Simple vitrage dans ma chambre :

1) Sur le coup (en été) je ne fais pas attention
2) Hiver : mon simple vitrage gèle au point où je suis obligé de gratter le gel avec le grattoir de voiture pour que ma fenêtre ne brise pas. Nuit par -15 dans ma chambre :-(
3) J'avise le proprio. Réaction : C'est ma faute. Je lui présente ma police d'assurance.
4) Il attend la fin de l'hiver pour mettre le double vitrage en prenant une photo au cas où le locataire-délinquant veuille passer un nouvel hiver à se geler.

- Les électros :

1) Je m'aperçois que le frigidaire fait un drôle de bruit et que mon four brule ma nourriture.
2) Je m'aperçois que le frigo rouille,suite à une fuite d'eau. Photos envoyées au propriétaire.
3) Nouveau frigidaire. Même problème. photos de thermomètre à l'appui.
4) Le technicien, en fait homme à tout faire se déplace, nettoie un peu regarde le four et essaie de le réparer avec une vieille pièce d'un ancien four. Je lui fais remarquer que ma grand-mère faisait la même chose et que ça lui a couté plus cher que d'acheter neuf. Regard furieux.
5) On m'a enlevé  le vieux four des années 70, pour le remplacer...Par une autre vieux four des années 70, apparemment fonctionnel.

Message final subliminal : On a bossé, boucle la. Ils doivent plus ou moins tous se ressembler.

À côté de ça, des millions sont engloutis pour réparer les nids de poule ( juste avant le prochain gel lol. Voir Le film Bon cop Bad cop à ce sujet. Un mort est trouvé à la frontière du Québec et de l'Ontario : la route québécoise est pleine de nids de poules, et c'est est nickel côté Ontario), ou pour réparer des égouts ou des ponts qui devraient tenir encore au moins 50 ans.

Mais oui, on nous prend pour des jambons ( jambon qui coute de plus en plus cher d'ailleurs. Eh oui, les Français et la bouffe...)

Ah oui, une chose à vérifier: l'adresse du propriétaire.
Cas vécu : Je verse mon chèque à 1 personne que je pense être la propriétaire, puis je m'aperçois que son nom est différent de celui à qui est destiné le chèque.
En fait la personne habite à 1 endroit, l'entreprise est située à St Léonard, mais les vrais proprios ( 4 donc va savoir auprès de qui se plaindre)
habitent Toronto.
Solution: Intervention de la police.

Autre cas : Comme le souligne Glycérine plus haut, les immeubles et la locations assurent une rente régulière, et la revente un fond de pension.

Il est donc tout-à-fait possible de tomber sur un(e) propriétaire injoignable en hiver pour cause de séjour en Floride. Bien sur l'homme à tout faire ne pourra rien faire sans le ok du propriétaire.

Attention, il y a eu du progrès depuis !

Ils ont fixé un petit pied amovible en bas de la porte afin d'avoir la possibilité de la bloquer ouverte lors des démenagements.

Bon ok, ils ont vissé que 2 vis sur trois, du coup, le petit pied prend le large en emportant un bout de porte avec lui. Mais bon, faut dire que tout augmente, le prix des vis comme le montant de notre loyer.

Mon dieu quel progrès !  :cool:

De mon côté, pourquoi la police : Dans l'un de mes logements, je me suis un matin pris littéralement la porte de la salle de bain sur la figure.  :huh:  Pourquoi ? Par économie, la porte ne tenait qu'avec 3 vis (1 en haut, 1 au milieu, 1 en bas) au lieu de 9, chose que je n'avais pas vérifié au moment de la signature du bail ( comme quoi il faut vraiment TOUT vérifier.).
Pour faire court, l'homme à tout faire est venu avec témoin reposer des vis, photographiées par le témoin, sans doute au cas où je volerais les vis à mon départ.
Les 2 parlent en créole, et je leur demande de parler en français.
Puis le témoin gueule après mon ex, j'interviens et j'ai droit à une magnifique démonstration de kung-fu qui me fout par terre.

Ça s'est réglé avec la police.

Eh bien il fallait laisser les vis et partir avec la porte !

Ah ! Ah ! Effectivement je n'y avais pas pensé ! Je retiens l'idée pour la prochaine fois.

Plus sérieusement, avis à tous les nouveaux arrivants et nouvelles arrivantes vérifiez tout :
- les vis de la porte
- la plomberie : bruit et boutons de robinets qui pourraient tourner dans le vid
- les éventuelles traces d'inondation récente
- l'intérieur des placards : traces de moisis ou trous indiquant la possible présence de rongeurs
- les traces indiquant la présence de punaises de lit (petites taches noires) et demander de quand date la dernière désinsectisation.
- la présence d'alarmes incendie à l'intérieur de l'appartement (c'est à vous d'acheter l'extincteur. Pas obligatoire mais fortement recommandé par les assureurs)
- La propreté de l'appartement
- La présence de toutes les fenêtres et l'isolation
- La couleur : au moment de la visite, si le locataire précédent s'est lâché sur les couleurs, vous avez le droit de demander et de faire mettre par écrit que l'appartement doit être blanc. Le locataire ou le propriétaire devra le faire à ses frais.

J'oublie surement des détails mais si déjà vous avez toutes ces infos, c'est un bon début.

« - La présence de toutes les fenêtres et l'isolation »

Autant chercher le boson de Higgs. On a finit par le trouver, lui.

C'est sur, généralement l'emménagement se fait en été, on ne fait donc pas forcément attention à l'isolation. Tout va bien, la facture Hydro-Québec est basse, on ne se pose pas de question.
Puis boum ! L'hiver arrive, la température chute... Bref c'est l'hiver québécois. Si la température chute, en revanche pour compenser la facture Hydro Qc augmente passant parfois de 50 à 120 $. Gloups !.  :o

Et là on se dit : Oh ! mais j'ai oublié de regarder...le moisi autour du mastic de la fenêtre ! Miam !

Donc ne pas trouver le Boson de Higgs, au fond on peut vivre sans, en revanche, vivre dans le froid et avec une explosion de budget, c'est moins sympa. Surtout étant donné les dates de travaux, les vacances de la construction (Ah ces fameuses vacances, où tout s'arrête, mais bon c'est trop long à expliquer ici). Donc checkez tout !

Et parlant de fenêtre, si l'idée un peu folle de les nettoyer vous passait par la tête, attention au mode d'emploi, et pensez à les numéroter.
Tel quel c'est abstrait, mais face à la situation vous me remercierez pour l'avertissement.

Vraiment n'importe quoi...

Nouvelle discussion