Thibault : "un jour je serai expatrié à Madagascar"

Bonjour à toutes et à tous, Manaho Ahona topko

Je m'appelle Thibault, j'ai 22 ans, je suis actuellement en dernière année de BTS assistant de Gestion PME-PMI à référentiel européen et je projette, à mon tour, d'entamer ma vie active à Madagascar.

Fils de militaire, j'ai voyagé pendant la plus grande partie de ma jeunesse, le métier de mon père m'a fait découvrir multiples pays (Nouvelle Calédonie où j'ai vécu, Martinique, Guadeloupe dont je suis originaire, Sainte Lucie, Sénégal où j'ai vécu et j'en oublie forcément) mais aussi multiples cultures.

En effet, c'est durant mon dernier séjour au Sénégal que je suis tombé amoureux de ce continent et berceau de l'humanité qu'est l'Afrique.

Membre d'une famille Malgache, ma belle mère et mon père m'ont fait découvrir la culture malgache dont je suis tombé éperdument amoureux. Voilà une des raisons de mon envie de m'expatrier et mettre mon savoir au service de ce pays, mais aussi à long terme, participer au développement de la grande île.

D'un naturel humain, investi, passionné, franc et sincère, je suis conscient de la vie que mène la majorité des Gasy pendant qu'une autre partie se gave sur le dos de la population et envisage donc à long terme de monter une association qui aura pour but de monter des villages "humanitaires" pour améliorer le train de vie de cette population souvent opprimée..

J'ai énormément de projets pour mon expatriation, mais je commencerai par travailler en tant que salarié avant de monter ma futur entreprise dans quelques dizaines d'année et une fois celle-ci prospère me lancer dans des projets humanitaires comme cité ci-dessus..

Voila, je pense que j'ai fais à peu près le tour sur ma présentation, n'hésitez pas à me poser des questions si vous en avez, sinon, Misaotra Betsaka !!

Bonjour Thibault,
Bravo pour tes études et tes projets de vivre a Madagascar.J'y suis pour encore six jours et il est certain qu'il y a beaucoup de choses à faire.

Bonjour Bruno, alors qu'avez vous pensé de votre séjour ?

Je suis à Tana ,et se déplacer n'est pas aisé ,beaucoup de saletés et de pauvreté ,la vie est cher ,a part restaurant pour européen comme moi ,mais y vivre correctement demande un salaire élevé, la taxe d'entrée est inadmissible ,de plus les étrangers doivent payer plus pour visiter c'est de l'absurdité pure et simple ,il y a de belles choses à voir sûrement, mais vazaha seul c'est pas évident donc je n'ai pas beaucoup visité, et il faut faire attention qui ont croise...Pour finir il faut je pense ,un changement de politique ,,stopper les corruptions,un suivi des dépenses et recettes de l'État. Donc pas simple tout ça, je trouve que c'est un beau pays ,j'ai vu des gens modeste et généreux, juste trop sollicité "manger ,argent"Pas de regrets de mon séjour ,mais si j'y reviens un jour faudra mieux le planifier à l'avance .

Oui, beaucoup "d'affaires politiques" sont le cancer de Madagascar et cette tumeur se propage sur toutes l'île, influant sur le tourisme et l'économie ; les deux facteurs clés du développement d'un pays.. C'est tristement réel..

Bonjour,

Vous m'avez l'air très naïf, c'est normal vu votre âge : je vous mets en garde car le pays n'est pas
précisément destiné aux naïfs, il réussira éventuellement à des vieux caïmans expérimentés, ayant déjà roulé leur bosse dans leur pays d'origine, rusés car la mentalité malgache est absolument redoutable et ne pardonne rien, avec une expérience professionnelle certaine et un projet bien ficelé.

Pour ce qui est des "villages humanitaires" à destination d'une population "opprimée", vous pouvez passer votre chemin : la population n'est pas opprimée, ou plutôt elle s'opprime toute seule, et ce dont le pays a besoin avant tout, c'est d'entrepreneurs courageux et si possible solvables ( ce qui manque le plus à la population locale, c'est précisément l'esprit d'entreprise ). Les Ong humanitaires pullulent, plus elles pullulent et plus le pays s'appauvrit, aucun pays du tiers-monde ne s'en est jamais sorti grâce à des Ong ( à Maurice, ce sont les sociétés off-shore qui pullulent, et ce n'est sans doute pas une coïncidence si le niveau de vie y est 10 fois plus élevé ).

Bonjour Thibault,

La naïveté n'est pas toujours mauvaise pour appréhender ce monde pas toujours très souriant et mieux vaut l'être le moins possible en prenant de l'âge, à 22 ans on a beaucoup de rêves à réaliser, si vous voulez réaliser des choses pour Madagascar ce n'est surement pas de partir en ne pensant qu'a tout ce qui est mauvais mais bien le contraire, de bien préparer votre futur départ et votre voir vos futurs projets, 10 à 20 ans devant vous vous laisse largement le temps, le temps aussi de laisser tout ça derrière vous, enfin sait on jamais, en tous cas faire de l'humanitaire par contre je ne suis pas pour, à force d'être aidé de tous bords et matraqué par ces aides qui viennent du beau monde occidental les locaux ne font plus que tendrent leurs mains, rien ne tombe du ciel, une personne l'a bien compris c'est le père Pédro, à lire ses projets et son mode de fonctionnement que vous trouverez facilement sur google. Madagascar est une très belle grande île, un peuple ouvert, souriant, mais comme le dit plus haut goufy54 il faut faire très attention aux vieux caïmans de tous bords qui sont prêt à tout pour te croquer tout habillé, d'ici là tu auras certainement roulé ta bosse et sera au gré du monde je pense. Si un jour....pour éviter les désagréments du nouvel arrivant investisseur, trouves toi un bon contrat d'expat et vois après si en parallèle tu pourras faire quelque chose pour aider au moins 1 voir plus de locaux, créer une petite structure et les embaucher chez toi, tu auras au moins créé quelques emplois et tout ne sera pas tombé du ciel....amen ;-)

Thibault971 :

D'un naturel humain, investi, passionné, franc et sincère, je suis conscient de la vie que mène la majorité des Gasy pendant qu'une autre partie se gave sur le dos de la population et envisage donc à long terme de monter une association qui aura pour but de monter des villages "humanitaires" pour améliorer le train de vie de cette population souvent opprimée..

J'ai énormément de projets pour mon expatriation, mais je commencerai par travailler en tant que salarié avant de monter ma futur entreprise dans quelques dizaines d'année et une fois celle-ci prospère me lancer dans des projets humanitaires comme cité ci-dessus..

Ah ben c'est sur, ca manque d'assoce et d'ONG à Madagascar....

Pour être plus sérieux, c'est d'investisseur sérieux dont le pays a besoin (pas les sacs à dos qui veulent ouvrir un bar restau alors qu'ils ne sont pas du métier).

Mais la le pays est loin du compte pour pouvoir les attirer...

Comme je l'ai dis, j'ai vécu au Sénégal, où le niveau de vie en capitale n'est pas comparable avec la vie qu'ont les Malgache, pourtant, on retrouve la même pauvreté dans les "brousses" sénégalaise, avec la même mentalité, la mentalité "Toubab cadeaux".. Je sais donc à quoi m'attendre avec une population qui n'en finit pas de tendre la main, je sais ce que c'est, je l'ai vécu pendant plusieurs années.

Ma belle famille, Malgache, est d'ailleurs sur le territoire, quelques uns ont d'ailleurs bien réussi puisqu'on peut en compter dans le gouvernement, ma belle mère me parle beaucoup de tout ce qu'il se passe dans le pays, et je m'y informe énormément, j'ai d'ailleurs prévu mon premier voyage dans quelques mois histoire d'y prendre la température.. Et de voir toutes ces choses par moi même..

Concernant mon expérience personnelle, en plus de l'expérience humaine, j'ai déjà une bonne expérience professionnelle (création d'entreprise pour un particulier, création d'association, président d'association durant plusieurs années, membre d'actif d'autres, gestion d'une petite structure, assistant de gestion stagiaire dans une grande structure.). Ma formation et ma vision du monde m'a fait oublié mon côté naïf pour me plonger dans le monde réel, enfaite, je ne pense pas être naïf, je pense que la naïveté que vous voyez est simplement de l'objectivité et de l'espoir. Ce sont deux choses qu'il est essentiel de dissocier..

Mon père et ma belle mère ainsi que le reste de la famille vont s'expatrier à Madagascar à leurs tour (avant moi) dans quelques mois, pour monter leurs propres société. Il est probable qu'une fois que je serai prêt je travail pour eux en tant que gestionnaire ou que je monte à mon tour ma société. Mais il y a une chose que je trouve essentiel de souligner (car peut être que je me suis mal exprimé avant et que d'autres futurs entrepreneurs qui ne connaissent pas la mentalité du continent doivent savoir) ; je ne compte pas monter ma société, gagner énormément d'argent et partager grâce à une association. Non. Il est clair et essentiel que toute entreprise montée dans un pays étranger (quel qu'il soit) doit embaucher des "talents" locaux dans la mesure du possible.

En soit, je ne compte pas partir la bas, monter une association et donner à tout vas. Non, je compte partir, monter ma société, la pérenniser en m'associant à la population (embaucher) et effectuer du "mécénat". Cette association sera crée à Madagascar, gérée par des malgache et pour des malgaches. Je parle de ce projet qui sera à long terme et qui fonctionnera d'ailleurs comme ce que fait le père Pedro (Rock star de la chrétienté Malgache, il est connu sur toute l'île ahah).

Enfaite, il y a quelque chose qui me chagrine énormément dans ce que je lis de vos commentaire. Je pense qu'il y a eu une mauvaise interprétation du message que je voulais transmettre et d'après vous tout cela est dût à mon âge.. Messieurs, la mentalité Malgache ainsi que ses coutumes, traditions je la vis tous les jours, je sais qui ils sont et comment ils sont. Je regrette sincèrement que vous ne soulignez que le mal de la population qui, d'après mon ressenti a aussi un cœur chaleureux et généreux pourtant, un diction "new age" le dit "Il y a des cons partout"..

Souvent le vieux caïmans est trompé par le jeune singe.. Il m'est aussi arrivé en France de me faire tromper, tout comme au Sénégal ou dans d'autres, j'apprends et justement c'est grâce à ces nombreux voyages que je penses savoir où je vais.. Mon papa m'a dit une phrase un jour qui est bel et bien réel "Si tu penses que tu as fais une bonne affaire, sache que lui en aura fait une meilleure que toi, rare sont les moments où tu gagnes vraiment".

Voilà la réalité non pas Malgache, mais mondiale..

Bonsoir
Je ne peux qu'admirer votre volonté d'entreprendre ,cependant si vous avez des membres de votre famille au gouvernement ça serait cool de leur en parler, ça pourrait leurs donner des idées ,avec tous leurs potes ,il y aurait moyen de faire .

Bon, tu découvriras la réalité du pays.

Juste quelques points :

- On ne connait pas la mentalité Malgache avant d'y avoir vécu. La diaspora n'est pas représentative de la mentalité Malgache. Et tu risques de tomber de haut.

- Avoir de la belle famille au gouvernement ne t'apportera pas grand chose. L'4aide qu'ils t'apporteront sera minime si eux n'ont rien à y gagner. Et tu ne seras pas à même de leur rapporter assez pour que tu sois leur priorité. A contrario, quand ils chuteront, tu risques d'être associé à eux et entrainer dans leur chute. Il est aussi assez coquasse de nommer les affaires politiques comme étant le cancer de Madagascar et ensuite se rassurer en disant qu'on connait des gens au gouvernement.

- Les talents locaux, si ils existaient en masse, le pays ne serait sans doute pas dans cet état. Outre la culture locale qui fait que l'on voit l'investisseur comme quelqu'un qui doit racker à tout prix, la grande majorité des talents locaux se sont barrés du pays il y a déjà un bout de temps. Non seulement aucun investisseur sérieux ne vient à Madagascar mais il n'y a plus beaucoup d'expat sérieux qui choisissent eux aussi cette destination, et les talents locaux qui sont partis à l'étranger, il ne faut pas rêver, ils ne reviendront pas.

Maintenant tu es jeune, plein de rêves et de fougues. Tu vas casser les dents, mais tu auras ton père qui sera la. Ca te fera une belle expérience on va dire.

"En soit, je ne compte pas partir la bas, monter une association et donner à tout vas. Non, je compte partir, monter ma société, la pérenniser en m'associant à la population (embaucher) et effectuer du "mécénat". Cette association sera crée à Madagascar, gérée par des malgache et pour des malgaches. Je parle de ce projet qui sera à long terme et qui fonctionnera d'ailleurs comme ce que fait le père Pedro (Rock star de la chrétienté Malgache, il est connu sur toute l'île ahah)."

Le mot "mécénat" me fait sursauter : vous vous installez chez un peule qui conjugue plus facilement le verbe "recevoir" que le verbe "travailler".

Par ailleurs, vous vous trompez sur le compte de la rock star : le Père Pedro ne pratique pas le mécénat, son association collecte des fonds à l'étranger, mais emploie à Mada des laissés pour compte, qui doivent travailler très dur pour un petit salaire.

Si vous avez de la famille bien placée dans le pays, cela sera déterminant pour votre installation : ce n'est pas un pays pour les self made men, mais fonctionne au contraire en réseau, avec des relations, le plus souvent sur des bases familiales.

Votre origine malgache sera une circonstance aggravante  : les Malgaches sont beaucoup plus féroces avec leurs compatriotes de la diaspora qu'avec les vazahas !

jeanfrancoisramillon :

Bonsoir
Je ne peux qu'admirer votre volonté d'entreprendre ,cependant si vous avez des membres de votre famille au gouvernement ça serait cool de leur en parler, ça pourrait leurs donner des idées ,avec tous leurs potes ,il y aurait moyen de faire .

Mon oncle était en effet dans le gouvernement mais n'y est plus, il a pris la retraite et a laissée sa fille maire d'un petit village aux abords de Tana.. Enfin bref.

Avoir de la belle famille au gouvernement ne t'apportera pas grand chose. L'4aide qu'ils t'apporteront sera minime si eux n'ont rien à y gagner. Et tu ne seras pas à même de leur rapporter assez pour que tu sois leur priorité. A contrario, quand ils chuteront, tu risques d'être associé à eux et entrainer dans leur chute. Il est aussi assez coquasse de nommer les affaires politiques comme étant le cancer de Madagascar et ensuite se rassurer en disant qu'on connait des gens au gouvernement

Je sais déjà ce que tu dis, aussi, je dis que la politique est le cancer mais faut bien se rendre compte que la politique est mener par une poignée de personnes (Président, conseillers, ministre finance et intérieur). Ils sont les seuls à gérer le pays ou en tout cas à se consulter les uns et les autres !

Par ailleurs, vous vous trompez sur le compte de la rock star : le Père Pedro ne pratique pas le mécénat, son association collecte des fonds à l'étranger, mais emploie à Mada des laissés pour compte, qui doivent travailler très dur pour un petit salaire.

Je sais bien qu'il ne pratique pas le mécénat, le mécénat n'est praticable que par une entreprise, une association ou par un représentant de l'Etat.. C'est une manière pour une entreprise d'être connue d'une manière différente.. Une deuxième façon d'être une partie prenante dans la société mais d'une seconde bonne façon..

Et pour conclure je ne suis pas Malgache, ma belle famille l'est.. Je prends en compte tous vos avis, et considère que la vie ne doit vraiment pas être aisée la bas.. Mais vous me donnez encore plus envie de prendre la température sur place

Manao ahoana Thibault,
je voudrais simplement te dire de vivre tes rêves à fond, persistes !persistes ! persites!
Et oui, il va y avoir des gens qui vont profiter de toi et te laisser tomber après, il y en aura qui vont te mettre des bâtons dans les roues, d'autres qui vont te lécher le cul jusqu'à ce que tu n'auras rien, mais ces types de personnes existent partout dans le monde.
Mon conseil: sois fort, aies une base solide, et surtout fais très attention à tes fréquentations parce qu'ils peuvent causer ta perte, il faut impérativement que tu tries ton entourage si tu veux monter une société ou une association ici. "Tout le monde a un bon fond" n'est qu'une p***** de fausse idée reçue.
Bonne chance te bonne continuation à toi!

lord2laze :

- Les talents locaux, si ils existaient en masse, le pays ne serait sans doute pas dans cet état. Outre la culture locale qui fait que l'on voit l'investisseur comme quelqu'un qui doit racker à tout prix, la grande majorité des talents locaux se sont barrés du pays il y a déjà un bout de temps. Non seulement aucun investisseur sérieux ne vient à Madagascar mais il n'y a plus beaucoup d'expat sérieux qui choisissent eux aussi cette destination, et les talents locaux qui sont partis à l'étranger, il ne faut pas rêver, ils ne reviendront pas.

Je ne suis pas d'accord avec vous, les talents locaux y en a ici. Il y a beaucoup de jeunes malgaches qui veulent faire des choses, qui font de très belles choses, qui veulent changer Madagascar, et qui ne veulent plus vivre dans des montagnes d'ordures et dans la pauvreté, mais ils n'ont pas les moyens, ils sont cachés, il ne savent pas comment se promouvoir, ils ont de mauvaises influences,...

Pour anecdotes:
-je connaissais un jeune soudeur, très travailleur, très sérieux qui honore son contrat de travail, qui fait du très bon boulot bien solide, qui nettoie toujours après lui, qui ne vole pas alors qu'on lui prêtre du matos pour qu'il puisse effectuer d'autres travaux de ses autres clients si on a pas besoin de lui. Il vivait dans un bidon ville. Malheuresement, on l'a perdu de vue parce qu'il remplaçait juste son prof de soudure et je pense que celui-ci a commencé à avoir peur de son apprenti donc...
-je connais une photographe qui a économisé pendant 4 ans pour s'offrir des études d'arts à l'étranger alors que son entourage lui rebattait toujours les oreilles qu'il faut qu'elle se marie, qu'elle ait des enfants sinon elle va finir vieille fille.
-il y a aussi le groupe de rock malgache The Dizzy Brains qui a fait sensation lors des Trans Musicales, auparavant et même encore aujourd'hui, totalement inconnu ici.

Il y a beaucoup de jeunes talents locaux mais ignorés, non valorisés, moqués, brisés, ayant de mauvaises influences.

En tout cas, merci à tous pour vos différents avis, pour le "débat" qui est super constructif (en tout cas pour moi).

En effet, pour aller dans le sens de Kokomango ; récemment j'ai rencontré une jeune femme qui fait ses études de comptabilité à Madagascar et qui est venu en France pour les vacances. J'ai longtemps parlé avec elle et lui ai même demandé pourquoi ne pas être venue faire ses études en France ou pourquoi ne pas vouloir travailler en France ?

Sa réponse a été claire : Parce que mon pays m'a donné et je veux lui rendre.

En soit, cette jeune comptable et future experte comptable souhaite changer les choses dans son pays, s'investir elle même, donner toute ce qu'elle a.

Je trouve tragique et triste que des expat aient de tels mots quant à la population du pays qui les accueille. En France, la réponse aurait été précise et sans appel : "Si t'es pas content rentre chez toi."

Les problèmes que vous me décrivez de Madagascar sont les mêmes en France, des gens qui n'attendent que ton échec, d'autres qui veulent ton succès pour en tirer quelque chose etc.. "On a rien sans rien dans la vie".

Sachez aussi messieurs que les Gasy qui viennent vivre en France pour diverses raison, migrent avec leurs traditions et leurs culture. En soit, leurs mentalité est la même et restera toujours la même que ce soit ici, ou là bas. Et cette mentalité, messieurs ressemble à celle qu'on ne veut pas avouer d'occident..

Si toutes ces qualités sont réunies, les exemples que vous citez réussiront : ce sont les mêmes qualités qu'on préconise régulièrement sur ce site aux vazahas qui veulent s'installer et elles sont universelles ( expérience professionnelle, persévérance, créativité etc... ).

Mais il faut bien admettre que ce sont les exceptions qui confirment la règle : si l'ensemble de la population avait les qualités que vous évoquez, le pays ne serait pas dans cette situation...

Ce qu'on rencontre beaucoup plus souvent, même chez les jeunes, c'est le conformisme, l'apathie, le manque d'ambitions, l'aptitude à la souffrance plutôt qu'au courage... Ceux qui ont les qualités ( et les diplômes ) émigrent  et réussissent souvent très bien à l'étranger.

je ne crois pas un instant que la société malgache brime les talents que vous décrivez : elle ne valorise pas la réussite, c'est une société socialiste  au sens étymologique du terme, pour ne pas dire collectiviste, ou la réussite individuelle n'est pas valorisée et ou l'assistance mutuelle et l'entraide familiale produisent un nivellement vers le bas.

Malheureusement, ce sont les mêmes définitions qu'on donne aux peuples Asiatiques : Société Collectiviste, société brimée, et le communisme au sens étymologique aussi (qui est quelque part un poids pour l'économie d'après certains) POURTANT, ils sont arrivé en 2010 première puissance économique mondiale et continue de figurer en haut du tableau aujourd'hui malgré leurs ralentissement économique..

Je pense que le problème sociétale est évident mais qu'il n'est pas unique. Le gouvernement et j'entends par la, la politique menée par la présidence (et quelle présidence ? Entre un Dj, un comptable etc..) est mauvaise autant pour les investisseurs que pour le peuple.

"société collectiviste" oui, mais il y a une différence essentielle avec les Malgaches : chez les Asiatiques, le travail est une valeur culturelle !! Les Asiatiques sont des fourmis, pas les Malgaches ! ( plutôt des cigales ).
Essayez de faire travailler sur une chaîne de montage une bande de côtiers, avec pointeuse, agenda, salaire différé à la fin du mois etc... et on en reparlera ( sans compter les vols d'outillage et de matières premières ).

Comment expliquez-vous que dans un pays où la main-d'oeuvre est si bon marché il y ait si peu de délocalisations ?

L'anthropologie familiale souche entraîne un nivellement vers le bas chez les Malgaches, du fait de la solidarité et l'entraide ( s'enrichir ne sert à rien , il faut partager ) alors qu'elle induit la réussite collective chez les Asiatiques.

De plus, il y a une autre différence essentielle avec Mada : l'éthique. La plupart des sociétés asiatiques ( par ex. le Japon ) sont des sociétés de confiance, les sociétés africaines sont des sociétés de défiance. Or, le capitalisme est un système qui repose sur la confiance collective ( ce qui explique qu'en Europe les pays protestants réussissent mieux que les pays catholiques, ou qu'à Mada les minorités ethniques réussissent mieux ( beaucoup mieux ! ) que les Malgaches : ils réussissent à créer un climat de confiance propice aux affaires, dans un pays où la confiance ne règne pas, ce qui leur permet de lever des capitaux dans un pays qui n'en possède pas ).

Je me suis déjà expliqué plusieurs fois sur la configuration du cerveau malgache : il y a pléthore de règles régissant les relations inter-personnelles, et vacuité juridique pour tout le reste ( droit de propriété, droit des affaires etc... ).

"Sachez aussi messieurs que les Gasy qui viennent vivre en France pour diverses raison, migrent avec leurs traditions et leurs culture. En soit, leurs mentalité est la même et restera toujours la même que ce soit ici, ou là bas. Et cette mentalité, messieurs ressemble à celle qu'on ne veut pas avouer d'occident."

non, c'est faux, les Malgaches expatriés ne sont plus des Malgaches : ils  sont occidentalisés, réussissent souvent très bien, ont acquis les codes culturels occidentaux et  si par malheur il reviennent au pays après plusieurs années d'expatriation ils se font ratatiner dès leur descente d'avion par la "famille" restée au pays.

Ils sont souvent en ce cas plus naïfs que les vazahas eux-mêmes, ils ont perdu les réflexes de survie indispensables pour surnager dans ce pays et devront répondre contrairement aux vazahas aux impératifs qu'exigent les liens de sang; leur pécule chèrement acquis s'évaporera en un rien de temps.

Cela dit, pour ce que j'en sais, un grand nombre ne revient jamais au pays : ceux qu'on croise dans l'avion qui font le va et vient avec l'Europe sont issus de la nomenklatura, ce ne sont pas de vrais expatriés.

Si ce ne sont pas de vrais expatriés alors il est fort possible qu'ils n'aient pas adoptés les "codes occidentaux".. Je pense que vous vous méprenez un peu quant à la nature même du Malgache qui vit en France et qui revient à Madagascar.

Beaucoup d'entre eux sont parti pour faire des sous et les réinvestir dans leurs pays d'origine, beaucoup d'entre eux sont prêt à se mettre à dos leurs famille car pour eux, leurs famille réel c'est "leurs femmes et leurs enfants" ensuite viennent les parents, après les parents viennent les frères et soeurs et après encore viennent les oncles et cousins..

Quant à votre premier poste, je n'en dirai rien car je suis assez d'accord avec vous par rapport à ce que j'ai vu non pas à Madagascar mais ailleurs sur le continent Africain..

Même si j'ai peu d'expérience de ce pays, je pense que Goufy54 a malheureusement raison...
Les meilleures relations à Mada sont les relations les plus courtes...

Thibault , fais ce que ton coeur te dicte , pour les Français , pauvres est synonyme de voleurs , ce qui est loin d ' étre le cas , je dirai au contraire que les plus grands voleurs sont les Français qui ont pillés ce pays et tant d ' autres et qui sont partis une fois pillés de ses valeurs , crois en tes réves , il n ' y a rien de plus beau que d ' aider les plus faibles ou que ce soit , bonne chance a toi .

Salut thibault,

Comme on dit, une personne a beau avoir de l'argent, des voitures de luxe etc.. mais si elle n'a pas de coeur elle ne vaut rien.
Toi tu as du coeur, tu es jeune et tu as des rêves !
N'écoutes pas de vieux roublards sur ce site qui s'y sont mal pris à Mada et découragent de jeunes rêveurs  comme toi.
Qui sont-ils pour juger le peuple de Mada et le pays?

La mentalité et l'économie en France sont-elle mieux? Il y a de plus en plus de corruption dans le gouvernement en France, les riches s'enrichissent encore et encore sur le dos des travailleurs, au plaisir des actionnaires... les entreprises françaises et notre savoir faire s'expatrient de plus en plus. J'ai des amis au canada, aux Etats-Unis, en asie qui sont partis car marre de la France et ne veulent pas revenir...

Toutes ces personnes qui parlent en mal de l'economie et du peuple malgache sur ce site, j'ai l'impression qu'ils parlent de la France. Ca me fait trop rire...
Et comme dit Vicfeld, les francais étaient bien content de piller Madagascar pendant des décennies et de partir ensuite.
C'est honorable, tu veux t'occuper des plus faibles à Mada, ca c'est une belle réussite...
Et il y a beaucoup d'entrepreneurs francais qui réussissent à Mada, c'est à eux de leur demander conseils. Des français qui ont réussis dans l'hôtellerie, le marché du poisson, le commerce de la vanille, les fruits...
Moi je suis comme toi, je voudrais aider les plus démunis à Mada mais pas assez d'argent pour le faire pour le moment.
Bon courage Thibault...

Thibault971 :

Si ce ne sont pas de vrais expatriés alors il est fort possible qu'ils n'aient pas adoptés les "codes occidentaux".. Je pense que vous vous méprenez un peu quant à la nature même du Malgache qui vit en France et qui revient à Madagascar.

Beaucoup d'entre eux sont parti pour faire des sous et les réinvestir dans leurs pays d'origine, beaucoup d'entre eux sont prêt à se mettre à dos leurs famille car pour eux, leurs famille réel c'est "leurs femmes et leurs enfants" ensuite viennent les parents, après les parents viennent les frères et soeurs et après encore viennent les oncles et cousins..
.

Pour la première partie de ta phrase, c'est totalement faux, les Gasy ne réinvestissent pas dans leur pays. Sinon tous les business ne seraient pas tenu par des Karanas. La Gasy partis à l'étranger ne reviennent plus que pour les vacances....très rare sont ceux qui tentent le grand retour, et ils en chient.

Pour la deuxième partie de ta phrase concernant les relations familiales, ça prouve que tu ne connais rien du tout, mais alors rien du tout, à la culture Malagasy.

bjr a tous
énormément de choses dites ci dessus sont vrais et justes
Madagascar n'est pas les états unis des années 1900 il y a beaucoup plus à y perdre qu'a y gagner tout dépends de ce que l'on recherche.?
Ce n'est pas un pays émergeant comme d'autre pays actuellement.
Coté business c'est la jungle sinon il y aurait beaucoup d'investisseurs qui s'installeraient et réussiraient ? le pays serait une référence.
coté relationnel franco malgache il y a un mur (culturel, familiale,  énorme....)
Le mécénat, les ong, les associations avec toutes les structures installées et existantes ici le pays devrait être le plus développé  du monde et avoir une qualité de vie envié par tout le monde ca fait 40 que ça dure et le pays régresse de jour en jour.
Coté vie au quotidien, la vie est belle pour le retraité qui a les moyens, entre 1 500  a 2 000 euro par mois)  Comme en France d'ailleurs si vous avez entre 3000 et 5 000 euro en dessous c'est la grande pauvreté il n'y a pas de place pour les pauvres ici comme ailleurs.
regardez plus la misère qu'il y a dans votre propre pays avant de voir celle qu'il y a chez les autres.
Mais il faut que jeunesse ce fasse, c'est a 20 ans que l'on veut révolutionner le monde a 40 on y croit encore un peu et a 60 on a compris que ça ne sert a rien, le monde tourne tout seul avec ou sans nous.
bon courage
l'important est de faire ce que l'on veut quand on peut le faire, sans chercher un résultat
immédiat juste une satisfaction personnelle.

Thibault971 :

J'ai énormément de projets pour mon expatriation, mais je commencerai par travailler en tant que salarié avant de monter ma futur entreprise dans quelques dizaines d'année et une fois celle-ci prospère me lancer dans des projets humanitaires comme cité ci-dessus.

L'enthousiasme et l'ambition qui vous animent vous honorent.

De là à "tirer des plans sur la comète" et avoir des projets à un horizon de "quelques dizaines années" dans un pays où, le plus souvent, la visibilité des entreprises quant à leur futur se limite à quelques mois .....

brunonormandie :

La taxe d'entrée est inadmissible ,de plus les étrangers doivent payer plus pour visiter c'est de l'absurdité pure et simple.

Qu'il y-a-il de scandaleux à cela?

C'est la règle dans une très grande majorité de pays, de par le monde.

Thibault971 :

Comme je l'ai dis, j'ai vécu au Sénégal, où le niveau de vie en capitale n'est pas comparable avec la vie qu'ont les Malgache, pourtant, on retrouve la même pauvreté dans les "brousses" sénégalaise, avec la même mentalité, la mentalité "Toubab cadeaux".. Je sais donc à quoi m'attendre avec une population qui n'en finit pas de tendre la main, je sais ce que c'est, je l'ai vécu pendant plusieurs années.

À MADAGASCAR, je dirais que c'est l'inverse.

La mendicité est principalement présente dans les villes, plutôt que dans les zones rurales.

Thibault971 :

Ma belle famille, Malgache, est d'ailleurs sur le territoire, quelques uns ont d'ailleurs bien réussi puisqu'on peut en compter dans le gouvernement, ma belle mère me parle beaucoup de tout ce qu'il se passe dans le pays, et je m'y informe énormément, j'ai d'ailleurs prévu mon premier voyage dans quelques mois histoire d'y prendre la température.

Ça - avoir de la famille dans le gouvernement -, ce serait plutôt un handicap qu'un avantage.

Juste une petite anecdote.

Une amie malgache dont la tante était l'un des Ministres les plus influents sous les gouvernements successifs d'Andry RAJOELINA a vu cette dernière - la tante - prendre fait et cause contre sa propre nièce au profit d'une tierce personne qui l'avait grassement "arrosée" - la tante -.

À méditer également pour ceux qui aiment à mettre en avant le "ciment familial" qui unit les familles malgaches.

Thibault971 :

Si ce ne sont pas de vrais expatriés alors il est fort possible qu'ils n'aient pas adoptés les "codes occidentaux".. Je pense que vous vous méprenez un peu quant à la nature même du Malgache qui vit en France et qui revient à Madagascar.

Beaucoup d'entre eux sont parti pour faire des sous et les réinvestir dans leurs pays d'origine, beaucoup d'entre eux sont prêt à se mettre à dos leurs famille car pour eux, leurs famille réel c'est "leurs femmes et leurs enfants" ensuite viennent les parents, après les parents viennent les frères et soeurs et après encore viennent les oncles et cousins.

Je connais un couple d'amis malgaches qui vient de rentrer à MADAGASCAR après plus de trente ans d'expatriation en FRANCE.

Je les avais encore vus en FRANCE, l'été dernier, alors qu'ils étaient en pleins préparatifs de déménagement, "gonflés" de projets et d'espoir.

Près de neuf mois après leur retour, ils sont totalement désabusés, choqués par leur propre pays, leurs propres compatriotes qu'ils ne reconnaissent plus.

À tel point qu'ils ont finalement décidé de s'installer à MAHAJANGA.

"C'était ça ou le retour en FRANCE", m'a récemment dit mon amie.

Exact, et encore ont-ils la chance de n'avoir pas été plumés, ce sont souvent les plus naïfs des plus naïfs, plus couillons que le premier vazaha vahiny qui débarque avec le Guide du Routard sous le bras.

Il m'a été dit qu'il existe un terme dans la langue malgache pour les désigner...

Au bout de 30 ans l'acculturation est évidemment totale ( en Afrique on les appelle des "bounty",  noirs à l'extérieur, blancs à l'intérieur ). Il convient  de préciser que cette acculturation fonctionne évidemment dans les 2 sens, chez les Européens qui vivent dans ce pays depuis 15 ans la perte de repères est totale s'ils ne retournent  pas régulièrement en Europe. D'où l'impossibilité parfois de dialoguer ( ce sont des  bounty inversés ! );  on en croise régulièrement, y compris sur ce site.

goufy54 :

Exact, et encore ont-ils la chance de n'avoir pas été plumés, ce sont souvent les plus naïfs des plus naïfs, plus couillons que le premier vazaha vahiny qui débarque avec le Guide du Routard sous le bras.

Il m'a été dit qu'il existe un terme dans la langue malgache pour les désigner...

Au bout de 30 ans l'acculturation est évidemment totale ( en Afrique on les appelle des "bounty",  noirs à l'extérieur, blancs à l'intérieur ). Il convient  de préciser que cette acculturation fonctionne évidemment dans les 2 sens, chez les Européens qui vivent dans ce pays depuis 15 ans la perte de repères est totale s'ils ne retournent  pas régulièrement en Europe. D'où l'impossibilité parfois de dialoguer ( ce sont des  bounty inversés ! );  on en croise régulièrement, y compris sur ce site.

Et les enfants issus d un couple mixte vous les appelez comment !?

Crusaders :
brunonormandie :

La taxe d'entrée est inadmissible ,de plus les étrangers doivent payer plus pour visiter c'est de l'absurdité pure et simple.

Qu'il y-a-il de scandaleux à cela?

C'est la règle dans une très grande majorité de pays, de par le monde.

Vous me l'apprenez ! Je ne crois pas que l'ont fasse payer ni un droit d'entrée aux touriste ,ni un supplément pour cause d'étranger dans les musées et monuments français !
De plus je reste sur mes positions ,un touriste n'a pas à payer plus que les taxes dites de séjours qui sont en générales inclus dans la location du logement .ajoutez à cela les divers risques et désagréments possible et vous ferez de l'île un désert touristique !

Thibault... ne laissez personne casser vos rêves... surtout pas par les aigris qui hantent ce site en donnant des leçons et en faisant de grands discours fustigeants Madagascar et la mentalité de son peuple...

Car, au détour d'un post qu'apprenons nous donc ?
[Modéré] :lol:
Thibault, vous êtes au seuil de votre vie et je trouve joyeux que vous l'envisagiez sous des hospices d'humanité et de partage de votre future réussite...
D'ici là, beaucoup d'eau aura coulé sous les ponts... il faudra cependant être prudent sur certains points qu'ont souligné d'autres contributeurs... notamment celui de faire un peu partie de la diaspora malgache (par votre belle famille).
Vous arriverez ici avec forcément une vision un peu faussée de Madagascar , voire une vision d'un Madagascar ancien, un peu fantasmé... très romantique.. mais heureusement, vous viendrez souvent avant d'entreprendre... ce qui vous permettra de remettre à jours vos données ou celles qu'on vous a forcément transmises.

Chacun met le sens qu'il veut à sa vie...
Certains, parce qu'ils sont dominés par la peur se satisferont d'une quiétude acquise après un long labeur sans se poser la question d'être ou pas acteur de leur propre existence...
D'autres remettent en jeu leur vie confortable et parfois ennuyeuse afin d'y trouver un nouveau sens, une nouvelle énergie...
Vous verrez où votre vie vous mènera... c'est vous qui en avez les rênes... ne l'oubliez jamais...
Je vous souhaite une très jolie vie

Modéré par Bhavna il y a 4 ans
Raison : Merci de respecter la vie privée des "contributeurs". Seule, votre expérience personnelle nous intéresse
Je vous invite à lire la charte du forum
brunonormandie :
Crusaders :
brunonormandie :

La taxe d'entrée est inadmissible ,de plus les étrangers doivent payer plus pour visiter c'est de l'absurdité pure et simple.

Qu'il y-a-il de scandaleux à cela?

C'est la règle dans une très grande majorité de pays, de par le monde.

Vous me l'apprenez ! Je ne crois pas que l'ont fasse payer ni un droit d'entrée aux touriste ,ni un supplément pour cause d'étranger dans les musées et monuments français !
De plus je reste sur mes positions ,un touriste n'a pas à payer plus que les taxes dites de séjours qui sont en générales inclus dans la location du logement .ajoutez à cela les divers risques et désagréments possible et vous ferez de l'île un désert touristique !

Le "droit de visa" subsiste dans de nombreux pays - en général tous ceux qui requièrent un visa d'entrée a priori -.

De même, les taxes de séjour sont pratiquées dans de nombreux pays, à commencer par la FRANCE - cas des gîtes et des chambres d'hôtes, si je ne m'abuse -.

Enfin, allez un peu visiter des sites ou monuments historiques en CHINE et vous me direz s'il n'existe pas une double tarification - nationaux/étrangers - pour le droit d'entrée.

Crusaders :
brunonormandie :
Crusaders :


Qu'il y-a-il de scandaleux à cela?

C'est la règle dans une très grande majorité de pays, de par le monde.

Vous me l'apprenez ! Je ne crois pas que l'ont fasse payer ni un droit d'entrée aux touriste ,ni un supplément pour cause d'étranger dans les musées et monuments français !
De plus je reste sur mes positions ,un touriste n'a pas à payer plus que les taxes dites de séjours qui sont en générales inclus dans la location du logement .ajoutez à cela les divers risques et désagréments possible et vous ferez de l'île un désert touristique !

Le "droit de visa" subsiste dans de nombreux pays - en général tous ceux qui requièrent un visa d'entrée a priori -.

De même, les taxes de séjour sont pratiquées dans de nombreux pays, à commencer par la FRANCE - cas des gîtes et des chambres d'hôtes, si je ne m'abuse -.

Enfin, allez un peu visiter des sites ou monuments historiques en CHINE et vous me direz s'il n'existe pas une double tarification - nationaux/étrangers - pour le droit d'entrée.

Le prix des parcs nationaux, du Rova Ambohimanga, Zoo Tsimbaza...multiplié par 10 voir plus, en ayant fait le tour de la planète (mise à part Chine), je ne l ai jamais vu ailleurs qu à Mada ! Ps.: j'oubliais les soins médicaux pareils etc..., c est du grand n importe quoi, en Europe on appellerait ça du délit de faciès ou racisme, et s en est bien sûr.

Et que proposez vous pour être concret ?
Tout le monde a 500 Ar et on ferme le portes car il n y aura plus d argent pour l'entretien du zoo et des parcs ?
OU
Tout le monde a 20 000 Ar et les malgaches ne peuvent plus aller dans les zoos et parcs de leur pays ?

Critiquer c'est bien mais a un moment il faut donner la solution..

le lemurien :

Et que proposez vous pour être concret ?
Tout le monde a 500 Ar et on ferme le portes car il n y aura plus d argent pour l'entretien du zoo et des parcs ?
OU
Tout le monde a 20 000 Ar et les malgaches ne peuvent plus aller dans les zoos et parcs de leur pays ?

Critiquer c'est bien mais a un moment il faut donner la solution..

Je pense que la critique vient de l'abus de certains prix.

Il y a aussi le problème que les Malgache, y compris ceux qui gouvernent, pensent que les étrangers peuvent être tondu sans limite.

L'augmentation dans les parcs nationnaux a été assez énorme dans mes souveirs, je crois que c'était passer à environs 20 €.

Si on compte une famille de 4 personnes, ça ferait 80 € par parc visité, uniquement pour l'entrée.

Ça commence déjà à faire un budget quand on veut en voir plusieurs.

Quand on sait que les billets d'avion sont déjà extrêmement chers, idem pour les déplacements à l'intérieur du pays, que ce soit en voiture ou pire en vol intérieur, les hôtels avec un minimum de confort ont des prix tout de même assez élevé sans pour autant des prestations qui devraient aller avec, ça va refroidir plus d'une famille ou "touriste de standing".

En sachant que malgré ces tarifs haut de gamme, ni le confort, ni la fiabilité des évènements, ni la sécurité ne sont réellement assurés, il ne faut pas s'étonner de voir en proportion de plus en plus de touristes qui ne payent que le billet d'avion, un hôtel à 30 000 Ar la nuit, et le reste du budget pour les filles, que des familles ou des éco-touristes...

"Tout le monde a 20 000 Ar"

Apparemment vous ne connaissez pas bien la mentalité du pays : les Malgaches ne vont jamais dans les parcs nationaux, même si l'entrée était gratuite,  à part les scolaires.

De plus, faire un clivage vazahas=riches et malgaches=pauvres est absurde : il y des Malgaches très riches, il suffit de regarder le parc automobile, et des vazahas qualifiés de sac-à-dos qui se déplacent en taxi-brousse.

En dehors de la question des tarifs, il y a une propension très nette à créer des péages un peu partout, des péages sauvages sans aucun fondement juridique qui rappellent l'Amérique du Sud des Farc ou du Sentier lumineux : cirque rouge à Majunga, gratuit il y a quelques années, cimetière des forbans à Ste-Marie, gratuit il y quelques années, phare à l'île aux Nattes, péage instauré par les villageois pour grimper au Mont Ibity etc...

Nouvelle discussion