Votre expérience du choc culturel au Japon

Bonjour à tous,

Vivre dans un autre pays implique de découvrir les différents éléments de sa culture. La maîtrise de tous les codes culturels est parfois le fruit d'un long apprentissage.

Comment cela s'est passé pour vous? Racontez-nous vos expériences du choc culturel au Japon, vos anecdotes, que vous ayez vécu un moment drôle ou embarrassant.

Quels sont vos conseils pour vivre en douceur cette transition?

Merci d'avance pour vos témoignages,

Christine

Au Japon tout est différent, mais vraiment tout, on ouvre une porte dans l'autre sens, on roule dans un autre sens, on s’assoit d'une autre façon, on s'habille d'une autre façon... vraiment tout est différent. Mais la première chose qui m'a choqué à la descente de l'avion le 15 août 2002, c'est la chaleur lourde qui m'est arrivé au visage. Même le climat est différent !
Mais ce qui me choque le plus au Japon, c'est que le travail c'est plus important que la famille. Ca, je n'y arrive pas.

Je vais faire une réponse opposée et plus contrastée que Gotonin :
Au Japon il y a beaucoup de choses différentes et qui peuvent surprendre/choquer et on peut le comprendre car ce ne sont pas les mêmes pays, région du monde, etc.; et pourtant, en particulier en tant que Français, il y a beaucoup de chose en commun : Le plaisir de la bonne cuisine, le plaisir du luxe, la volonté de bien faire les choses, la volonté de jouir de la vie.
Ce qui est le plus différent et les choses auxquelles il faut faire le plus attention : le groupe passe avant l'individuel. On ne donne pas son avis et son sentiment, les japonais encaissent et sourient. Par expérience, j'ai participé à tous les entrainements de sport pour une compétition inter-entreprises. Le jour J je n'ai pas joué une seule partie. J'ai eu le malheur de dire que je n'étais pas content comme on le ferais en France. J'ai eu le malheur..comme je l'ai dit. Heureusement, en tant qu'étranger ils ont laissé couler mais j'ai senti que je n'avais pas fait la chose qu'il fallait.
Autre exempt;e : si un voisin vous dérange, en France on va lui en faire voir de toutes les couleurs pour qu'il arrête ou qu'il parte. Au Japon, on prend sur soit et s'il nous dérange vraiment trop, c'est la personne qui subit le désagrément qui va partir...

Pour les habits, je suis plutôt d'avis contraire. A moins d'aller à Kyoto où il y a beaucoup de personnes en kimono, il y a une apparence de similitude avec les habits, macdo etc. la mondialisation quoi ! Mais c'est là que voir que les mentalités sont différentes est vraiment frappant : malgré l'apparence qui peut être semblable, il y a beaucoup de difference. Mais si on creuse encore plus, on retrouve des similitudes.

En ce qui concerne le climat, c'est du type continental donc comme au Canada.

faire passer le groupe avant l'individuel et encaisser c'est vrai. mais beaucoup de japonais aimeraient oser ouvrir leur bouche et dire ce qu'ils pensent. Et certains envient les etrangers pour ca. A savoir aussi que ceux qui sont grades dans les entreprises, les chefs, les bucho et les shacho savent l'ouvrir. Donc c'est bien de respecter les normes pour etre bien tolere, accepter. Mais pas se laisser marcher dessus non plus. les Japonais ont la facheuse habitude de faire comprendre les choses par le regard, les gestes et pas les mots. dans le train si j'embete une passagere avec mon sac elle ne me le dira jamais. elle me bousculera sans me regarder avec son sac pour me faire comprendre que je suis de trop.


apres concernant le match, ca depend comment est lance le mecontentement. s'il est individuel on dira que t'es egoiste car tes joueurs ont bien joue.
si tu commences par dire "ils ont bien joue, j'aurais bien aime faire parti des leurs aujourd'hui" ca sera percu autrement. (avec le sourire bien sur)

Beaucoup de choses sont différentes.
Tout d'abord ici on est dans un pays capitaliste, une grande société de consommation a l’américaine. Donc on ne fait pas comme en France a trop compter sur l’état providence, la sécurité sociale. On ne se plaint, on prend sur soi et on fait de son mieux. Ça a du bon, on se prend en charge.

Autre chose de différent est la famille. Oui l'individu passe après le groupe. C'est le cas pour beaucoup de pays en Asie et ça se traduit par on se plaint pas au boulot même si on aurait raison (par exemple)

Toujours sur la famille, ici c'est très vieux jeu. L'homme va travailler, la femme rêve de se marier le plus tôt possible, et en toutes circonstances avant 30 ans, de faire des enfants et rester a la maison pour faire a manger aux enfant et a l'homme lorsqu'il revient du boulot.

Différence économique: les salaires sont meilleurs qu'en France, le coût de la vie plus faible et les impôts également.

Autre différence de taille: l'immobilier. Ici on est dans un marche du neuf ce qui veut dire qu'acheter une maison/appartement se fera toujours avec une moins-value car  le bien perdra toujours de sa valeur, même si on refait la salle de bain ou je ne sais quoi.

Je nuancerai un peu les propos comme quoi les japonais ne râlent pas. En off, ce sont de sacre râleurs, surtout en Izakaya quand ils se laissent aller lol

Nouvelle discussion