Entretien ambassade - Visa conjoint (i 130)

Bonjour à tous!

Je suis française mariée depuis presque 1 an (ouhou!!!!) à un "american citizen". Nous avons commencé les démarches en mars 2015 pour partir aux USA (enfin, REpartir pour lui).
Nous sommes en plein dedans et nous sommes à l'étape DS-260. Si nous récupérons tous les documents rapidement, d'ici peu (nous espérons), le rendez-vous à l'ambassade va pointer le bout de son nez.

Mes questions sont les suivantes :
- L'entretien se fait en quelle langue?
- Qu'elles ont été les questions qu'ils vous ont posés ?

Merci d'avance à ceux qui répondront et encore merci pour ceux forum enrichissant !

Bonjour
Vous avez commencé en mars dernier et vous êtes à l étape de ds 260. Bien pour l interview est en français ils demandent comment tu as connu ton mari..C'est simple

Il n'est pas raison de stresser alors :) !!

Bonjour,

Non il n'y a pas de raison de stresser pour l'entretien à l'Ambassade :-) J'ai passé le mien l'an dernier pour un i 130 aussi et tout s'est très bien passé. Je n'avais aucun stress car après 3 ans de mariage, je me doutais bien qu'il y avait peu de chance qu'ils soupçonnent un mariage blanc. Et de toute façon quelque soit la durée du mariage si c'est un vrai de vrai, il n'y a aucune raison d'avoir peur. Vous vivez ensemble en plus donc pas de souci.

Côté pratique, tu verras principalement 2 personnes à l'ambassade. On te donnera un numéro à l'entrée et tu attendras ton tour dans une grande salle avec plein de guichets. La première personne vérifiera que ton dossier est bien complet avec tous les documents, L'entretien s'est déroulé d'emblée en Français impeccable. Petite parenthèse concernant les documents a envoyé à l'USCIS (check-list). Il faut leur envoyer les originaux ou des copies conformes. Dans mon cas, j'avais envoyé une simple photocopie de mon jugement de divorce car je n'avais pas envie que l'original se perde. Trois semaines après, j'ai reçu un courrier me demandant à nouveau ce document. J'ai donc écrit au greffe pour demander une copie certifiée conforme et avant qu'ils ne me l'envoient, j'ai reçu la convocation à l'ambassade. Cela n'a donc pas bloqué mon dossier mais la personne que j'ai vu à Paris me l'a bien réclamé.

La deuxième étape à l'ambassade c'est l'entretien avec l'officier consulaire. Elle m'a laissé le choix de la langue pour l'entretien et comme je lui ai dit que cela n'avait pas d'importance, elle a continué en Anglais. Si je me souviens bien, elle n'a fait que prendre connaissance de mon dossier, n'a posé aucune question piège juste peut-être à ma fille pour lui demander si elle s'entendait bien avec son beau-père. Et puis welcome to the US ! Voilà c'est tout.

Petit conseil, quand tu reçois la date de la convocation, n'attends pas pour prendre rdv avec l'un des médecins habilités de l'ambassade, ils sont vite débordés.

A mon arrivée aux States, tout s'est aussi très bien passé avec les services d'immigration. La seule chose qu'ils m'ont demandée, c'est le numéro de tél de mon mari pour l'inscrire au dossier ! Tu repars avec le visa dans ton passeport et cela te sert de carte verte jusqu'à ce que tu la reçoives (dans le mois qui suit à peu près). Deux semaines après mon arrivée, j'ai reçu mon social security number.

Bon courage pour la suite !

Merci tehillia pour tes explications  :top:

Bonsoir
j ai. Vraiment besoin de vos conseils :)
Au fait , j ai un dossier en cours de traitement au NVC ..j ai mon mari qui reside a New York ...il a reçu un courrier qui date du 15 juillet DS 261..on a rempli un formulaire sur internet pour le choix d agent..et la il doit payer et preparer un tas de documents ...est ce qu il faut envoyer des copies conformes ? Et est ce quelqu un peut me dire la suite après ? Est ce qu il va falloir attendre beaucoup pour un rdv?..merci d avance pour vos éventuels conseils .

Super !! Merci beaucoup pour ces explication détaillées :) !!! Ca encourage dans un sens de voir ça...

Après nous, ça fait 1 mois que nous avons envoyer de dossier et mtnt, nous attendons un eventuel entretien ... en attente d'un nouveau départ :) !

Pour le dossier, nous avons envoyé les documents mais rarement les originaux car de peur qu'ils se perdent ... On verra si ça passe ... mtnt, comme je viens de le dire, on attend l'entretien :) !

Il faut combien de temps pour avoir le rendez-vous. Ça fait  plus d'un un mois qu en a envoyé les documents

Hello,

J'ai mon rendez vous dans 2 jours.
Je voudrais savoir s'il faut rapporter l'enveloppe chronopost?
D'après ma lecture c'est que pour les personnes venant du Portugal et autres iles alentours mais je voulais juste confirmation?
Autre chose, posent ils des questions personnelles ou plus pointues?

Merci d'avance

Bonsoir Foxtrot, si c'est à l'ambassade à Paris, il  a un distributeur d'enveloppes Chronopost. C'étais il y a 3 ans environ où l'enveloppe était obligatoire pour les entretien Dvlottery.

Je l'avais acheté sur place et j'ai reçu mon passeport validé 2 jours après l'interview, mais la personne qui m'avait interrogé, m'avait dit que c'étais bon. Si il ne disent rien à la fin ou qu'ils te rendent ton visa directement, c'est soit un PA soit un refus. Si ils gardent ton passeport, c'est très bon signe.

Hello,
Donc je viens de passer l'entretien ce matin qui s'est tres bien passé ;-)
Et je confirme pour les futurs: pas besoin d'enveloppes pour les immigrants spouse.
A +

Très  contente pour vous

Voilà, j'avais posté une question concernant l'entretien, l'interview, il y a de ça quelques mois maintenant.
Ca fait bientot 1 semaine que j'ai vécu cette expérience. J'ai un blog pour tout ceux et celles qui veulent voir mon expérience mais je vous laisse mon témoignage en détail en espérant que ce sera utile à d'autres.

Bisous à vous tous !!





" Ca y est nous y sommes, le jour J est là."

Après une bonne nuit de sommeil et une soirée à cogiter, nous y étions. Décidés à vendre notre projet et nos projets d'avenir. Prêts à tout accepter, ou enfin, presque.



Direction l'Ambassade.

Nous sommes arrivés à 11h30 dans le parc en face de l'Ambassade. Avec la boule au ventre, nous avons réussi à manger, enfin, un tout petit peu. Puis, à 12h30, nous nous sommes présentés à l'officier dans le chapiteau devant l'entrée du bâtiment. Nous nous étions dit que nous pourrions rentrer plus tôt ?! Il nous a dit que ça ouvrait à 12h45. Pas d'exception, il ne rigole vraiment pas. Nous devions revenir 15 minutes plus tard. Au lieu d'attendre devant, nous sommes retournés sur notre banc à stresser. Cependant, quand nous sommes revenus 5 personnes attendaient déjà ... Juste quand nous pointions le bout de notre nez, enfin, ils ouvraient l'accès. Nous avons dû éteindre nos portables, poser nos sacs sur une table et l'officier à passer autour de nous un appareil à métaux. Comme premier contact, c'est impressionnant. Ca indique qu'ici, il ne faut pas rigoler.



Le premier pas vers l'entrée.

Pour la petite anecdote qui illustre bien qu'il ne faut pas rire, une jeune femme d'une trentaine d'années se trouvait juste devant Joey et moi. Déjà, elle a essayé de passer devant quelqu'un. L'officier l’a directement recadrée et fait remarquer que la personne était avant elle. Ensuite, il lui a demandé d'éteindre son portable par quoi elle a répondu avec mécontentement. Ses arguments étaient qu'aujourd'hui, il n'était plus possible de rester sans portable pendant 3h. Sans réfléchir, il lui a imposé d'éteindre son mobil autoritairement. Voyant qu'elle n'avait aucune chance, elle s'est exécuté tout en argumentant. Elle est passée mais nous a laissé un officier fâché. C’était ce que je me disais. Cependant, l'officier énervé s'est adressé à nous et nous a dit qu'il en avait marre de ces "parisiens de *****, enfin, de ces faux parisiens. Les vrais français ne parlent pas." La jeune-femme a voulu répondre vexée mais n'a rien tenté. Sur la lancé, il a continué en étant très aimable envers nous et nous souhaitant que tout se passe bien. Ouf ! Ca va, il est sympa avec les gens qui veulent respecter le système.



L’entrée dans le fort impénétrable continu.

A 2 pas, un autre officier nous attendait. Il nous a demandé de présenter nos passeports et lui indiquer ce que nous faisions là. Tout simplement, nous lui avons répondu que je faisais une demande de visa et mon époux américain m'accompagnait. Il a donc vérifié sa fiche pour voir si nous étions inscrits et attendu par l’Ambassade. Ouf, nous étions bien inscrits. Nous pouvions continuer notre route. Directement, à la suite, sur le côté gauche, une employée française, qui aide les visiteurs de l'Ambassade, m'a demandée le papier justifiant que je m’étais bien inscrite sur internet (Voilà !! L'importance de l'imprimer et de le prendre). J'ai galéré pour le trouver donc elle m'a dit que je pouvais l’imprimer sur les ordinateurs à l'intérieur mais heureusement, je l'ai retrouvé à temps.



Enfin, nous rentrons.

Une étape de sécurité s'offre à nous. Type aéroport. Ils ont regardé dans nos sacs et y ont enlevé : liquides, gloss, clés USB, briquet, clés, portable, écouteurs ... Puis, ils les ont mis dans un sachet (pour nous deux) et nous ont donné une plaque à mettre au tour du coup qui nous servira à récupérer nos affaires à la sortie. Attention ! La nourriture doit se mettre dans un placard juste à l'extérieur. Pas d'encas dans l'Ambassade. Ensuite, sans ceinture, sans montre, sans manteau, un peu à la waleguèn, nous avons passé le portique à métaux comme à l'aéroport. C'est bon tout est bon, nous nous sommes sentis libérés et super excités. Nous étions lancés dans l'Ambassade comme des aventuriers.



Nous rentrions dans cette immense bâtisse.

Des personnes sont postées un peu partout pour nous indiquer le chemin si nous avions un doute. De plus, elles sont françaises. Parfait, ça nous a mis en confiance. Puis, cette même personne nous indique de nous diriger la borne. Dessus, nous avons appuyé sur la case "immigrant/fiancé" (la case qui me concernait en tant que demandeuse d'un visa épouse).

Un ticket en sort. J'ai eu le A-106.

Ensuite, nous avons monté les marches qui se présentaient à nous. Voilà, nous nous trouvons dans la salle d'attente où se trouvent des écrans de partout. Dans ces derniers, nous pouvions voir très distinctement qui était appelé et où on l'attendait. C'était très clair. En plus, les guichets de droites s'avèrent être pour les visa, les guichets de gauche pour les citoyens américains faisant de l'administratif.

A ma plus grande surprise, même si c'est surement logique pour vous, il n'y a pas que des demandes de visa (même si c'est plus de la moitié des personnes présentent) mais il y a aussi des citoyens américains qui viennent régler des affaires. Donc, il y a des français, des américains, mais aussi des portugais. Car les portugais viennent à Paris pour l'interview aussi. Etonnant !!! Devant nous, il y avait un couple qui en est sorti avec des cris de joie ...



Par la suite, nous nous sommes assis dans la salle d'attente. Pour vous schématiser, il y a trois étapes dans l’entretien.



La première étape.

C'était très rapide. Il y avait 5 personnes avant nous. Nous avons attendu 20 minutes avant qu'on nous appelle une première fois au guichet 5. Nous nous sommes présentés et la dame désirait seulement la convocation. Nous lui avons donné et, tout de suite après, elle nous a renvoyé à notre place pour attendre la suite. Nous sommes donc retournés à notre place comme de parfaits petits soldats obéissant.



La deuxième étape.

Par la suite, nous avons attendu beaucoup plus longtemps. En effet, cette étape s'avérait être plus longue car les gens donnaient leurs papiers. Puis, devant nous se trouvait la française qui avait râlé pour le téléphone portable. Elle a bloqué près de 30 minutes un guichet pour aller imprimer des documents sur les ordinateurs. Près de quarante minutes plus tard, nous avons été appelés, à nouveau, au guichet 5. Cette fois-ci, nous allions donner nos papiers.

Tout d'abord, la même dame qu’avant nous a rendu tous les papiers inutiles au dossier (dont le dossier de sponsor de mon mari qu'ils avaient refusé).

Ensuite, elle m'a demandé mon passeport, le dossier médical, l'acte de naissance, un casier judiciaire plus récent, le certificat intégral de mariage... J'avais le certificat mais pas l'intégral qu'on demande en mairie. J'ai dû l'envoyer par voie postale si je désirais mon visa. Cela a retardé un peu la procédure mais ne met pas de frein à l'obtention du visa.

Après, elle m'a demandé un "sponsor". Voici venu le moment tant attendu ... J'avais le choix entre mes beaux-parents vivant en France avec un employeur américain ou ma belle-sœur qui a toute sa situation américaine, célibataire et sans enfants. La réponse a été clair et rapide, le dossier de ma belle-sœur a été préféré car moins compliqué. Du coup, la dame m'a spécifié qu'elle serait responsable de moi pendant 10 ans ou jusqu'à l'obtention d'une citoyenneté américaine.

Cet entretien a continué. Je lui ai donné la feuille d'enregistrement sur internet. Elle a vu ma lettre Chronopost et m'a dit que ce n'était pas utile pour les français. Cela concernait uniquement les portugais pour leur éviter de revenir, si besoin. J'avais fait un achat inutile ... OUHOU !

Elle a poursuivi en me demandant, quand es-ce qu'on comptait arriver aux Etats-Unis. J'ai dit Mars. Elle m'a spécifié que nous avions jusqu'au 18 avril pour s’y rendre et qu'il était conseillé de ne pas se présenter à la dernière minute. Vous vous demandez surement "pourquoi le 18 avril?" Tout simplement car c'est 6 mois après le rendez-vous médicale. Ensuite, elle m'a aussi expliqué qu'après mon arrivée sur le sol américain, ça mettrait 30 jours ou plus pour la réception de ma green card, à l'adresse que nous avions indiquait au préalable (celle de la tante de Joey). Le temps que je n'étais pas en possession de ma green card, il fallait que je garde mon visa tout le temps sur moi. Elle a enchainé en me demandant quels noms je désirais sur ma green card. J'ai répondu les deux, celui de jeune-fille et celui d'épouse vu que j'ai les deux noms sur mon passeport et que j'ai fait toute la paperasse aux deux noms.

A la fin, j'ai dû poser mes doigts sur l'appareil d'empruntes digitales pour m'enregistrer. La guichetière nous a indiquait que nous devions retourner nous assoir et qu'une consulaire, au guichet 6, nous appellerait pour l'entretien orale.

Nous sommes retournés nous assoir. Ca y est, j'aillais passer à la casserole. Elle allait me poser des milliards de questions. Puis, je ne savais pas si ça se passerait en anglais ou en français. Et, surtout, si j'allais assurer.



La troisième étape.

Après avoir attendu 10 minutes, nous avons vu le guichet 6 s'ouvrir et une dame devant son ordi commençait à lire notre dossier. Le numéro A 1066 s'est affiché sur son écran. C'était, enfin, à nous. Pour moi, j'avais la sensation de jouer ma vie. Nous nous sommes levés et, comme un couple uni, nous nous sommes présenté tout les deux décidés. Après un gentil "Hello", elle m'a demandée de placer ma main droite sur l'appareil à empruntes digitales (en anglais, bien sûr). Une fois l'action validée, elle s'est adressé à mon mari et lui a dit qu'il devait sûrement le savoir mais qu'il ne pouvait pas assister à l'interview (toujours en anglais). Joey a donc fait demi-tour et s'est éloigné de moi. Tellement concentrée, je n'avais pu vu qu'il restait debout avec son air bienveillant, deux pas derrière moi. Lorsque j'ai réalisé, je lui ai demandé de s'assoir et ne pas s'inquiéter, ce qui a attendri la consulaire.

Cette dernière a poursuivi notre entretien et a commencé à débiter le serment de vérité en anglais. Après qu'elle ait déblatéré son discours pendant 2 minutes, j'ai répondu "yes, I do" avec un sourire hésitant auquel j'ai été récompensé par un sourire d'encouragement. A cet instant, j'ai remercié les 3 cours que j'avais faits avec ma belle-mère pour me préparer à cette interview. Elle m'avait prévenu qu'il me ferait juré "de dire toute la vérité, rien que la vérité" et à moi de répondre "yes, I do".

Par la suite, la consulaire a commencé à enchainer avec une série de question. Tout d'abord, la première question concerné notre mariage. "Quand es-ce que nous nous sommes mariés?" J'ai essayé de répondre par un "30th .... August ... 20 ..." Elle m'a coupé et m'a demandé " Cette année ou l'année dernière?" (toujours en anglais mais je vous éviter une mauvaise transcription). J'ai ainsi répondu "last year". C'était bon, question suivante. "Quand-es-ce que nous nous sommes rencontrés?" J'ai tout de suite répondu avec "When we were a kids ..." et essayé de baragouiner que c'était dans notre église, que nous avions grandi ensemble. Interpelée, elle m'a demandé dans quelle ville et pourquoi car il est américain. J'ai renchéri en expliquant que c'était à Toulon et que ses parents étaient des "Military ..." Hop, le mot, que je voulais, avait disparu ... Elle a vu que je cherchais ... Elle m'a dit que je pouvais le dire en français. Libération !!! Je lui ai lancé "Missionaire". C'est bête car je le connaissais ... Bref. Elle a vu que je connaissais bien sa famille, que notre histoire c'était du vrai puis, elle avait l'air très intéressée. Du coup, elle m'a demandé "Quel métier faisait-il aux Etats-Unis?". Là, le trou noir ... Comment on dit "cariste" ... J'ai retenté la carte du français mais elle n'a pas compris ... Alors, j'ai lancé "chariots élévateurs" ... Elle n'a toujours pas compris... Comment m'en sortir ???? J'ai donc visé le côté de l'entreprise et parlé d'une "food company". Satisfaite, elle a conclu avec "Ready to go to Pennsylvania?" J'ai répondu directement "YES".



Elle m'a regardé et m’a dit : "Vous avez votre visa !" (toujours en anglais).

Heureuse !!!! … mais un truc ne va pas. Juste avant, la guichetière qui avait récolté mes papiers m'a dit qu'il m'en manquait un et qu'il fallait que la consulaire me donne un papier où était indiqué l'adresse où envoyer le papier manquant. Ce ne serait qu'un contretemps. Apparemment, la consulaire n'avait pas capté mais il fallait que je l'envoie ce papier. Alors, je lui ai dans un anglais approximatif qu'il me manquait le papier "Integral wedding certificate" ... Elle a compris. Surprise, elle l'a entouré plusieurs fois avec son stylo comme acharnée. Ainsi, elle m'a donné le papier mais m'a rassurée que j'aurais mon visa une fois le papier envoyé.



Voilà, c'était bon. Nous avions fini notre entretien. Plus qu'un papier et nous pouvions dire "Bonjour" aux Etats-Unis.

Nous sommes sortis de là, un peu lessivé. Nous ne savions pas quoi penser, pas quoi dire, pas quoi ressentir. Devant nous, nous avions des au-revoirs et des bonjours, une vie à laisser et une vie à embrasser.



Nous sommes retournés sur notre banc.

Nous nous sommes regardés Joey et moi et nous commencions à peine à réaliser. Nous étions heureux mais il fallait l'annoncer à nos proches au téléphone. Les coups de fil et les sms ont commencé. En face de nous, nous avions des paroles de joie qui dissimulaient de la tristesse et, surtout, des voix neutres. Derrière le combiné, ils ne savaient pas comment réagir et quoi dire. Nous non plus. Nous étions heureux mais triste d'infliger une séparation imminente. Ca arrivait plus vite que ce que nous avions escompté. Nous avions même pleuré car nous réalisions que tout changeait. C'étaient des larmes de joie, de tristesse, de soulagement pour l'avenir, d'inquiétude face à ce qui nous attendait, ... Nous avons enfin décidé de nous balader pour évacuer toutes ces émotions contradictoires. 1h plus tard. Joey et moi, nous nous sommes à nouveau regardé dans les yeux. Nous partons en mars. Ca y est, c'était fait. Nous partons décidés. La porte s'était ouverte. "D'autres choses nous attendent". Le sourire revenait. Les préoccupations disparaissaient car nous nous rassurions que c'était là-bas que nous devrions être.



"Nous partons, c'est décidé."

"J'ai Mon Visa"

"On Part !"

Bonjour

Merci beaucoup Sarah pour ton témoignage :)
Je suis contente pour toi et te souhaite plein de bonnes choses pour ta nouvelle vie aux US!

Juste pourquoi as-tu dû t'inscrire sur internet? Est- ce pour valider ta convocation? Je croyais que c'était l'ambassade qui envoyait le document...

Cordialement

Très émouvant  ..vous m avez fait pleurer ...j atte nds  mon tour moi pour un interview  ..sinon merci pour votre témoignage si touchant ...

Hello Sarah !

Félicitations pour le visa ! C’est super sympa d’avoir pris le temps de tout expliquer en détail, cela servira sûrement à beaucoup d’autres.  J’ai bien retrouvé ma propre expérience, juste l’anxiété en moins car je savais que c’était juste une formalité pour moi et effectivement l’officier consulaire ne m’a posé aucune question sur notre mariage. L’enveloppe Chronopost c’est nouveau car c’était encore d’actualité en avril 2014.

J’ai beaucoup aimé ton passage devant l’officier consulaire. J’imagine sa tête quand tu as dit « Military » alors qu’il n’y a aucune base américaine en France  :D  Bon jusqu’au mois de mars, je crois qu’il te reste à prendre quelques cours d’Anglais supplémentaires  ;)

Beaucoup de bénédictions pour la suite de l’aventure qui ne fait que commencer !!!

Je me suis inscrite sur un site pour valider ma venu mais cet enregistrement sert principalement à enregistrer ton adresse postale. A cette adresse, il te renvoie ton passeport tamponné et un éventuel visa. Si tu lis les instructions du NVC en détail, tu retomberas sur le site où tu peux le faire (dans le pire des cas tu pourras le faire à l'Ambassade mais je pense que tu auras envie de penser à autre chose hehehe).


Merci pour vos messages. J'espère que ça vous sera utile et je souhaite bon courage à tout ceux qui vont passer l'entretien. Ce n'est qu'une formalité si le couple est vrai ;) Croyez en vous !!!

Puis j'avoue, je vais devoir faire des cours intensifs là ... hehehe !!

Bonne chance à tous !

Coucou moi aussi j'attends mon rendez vous pour l'entretien on nous a envoyer un email comme quoi tout va bien Il suffit juste attendre et cela fait 20 jours rien et la ça me stresse j'aimerai bien savoir comme bien ça vous a pris le temps pour avoir le rendez vous merci bien pour votre réponse

Coucou
Combien as tu attendu depuis le dépôt de ton dossier jusqu'à Cette étape la ?

Coucou Mandanda on a déposer le 10 août 2017 on nous a contacter comme quoi tout vas bien le 25 avril 2018 (8 mois ) CNV nous a contacter le 30 juillet 2018 on a payer tout les frais du visa puis on a envoyer tout les papiers qu'il faut le 4 septembre ,on nous a contacter le 20 septembre comme quoi tout le dossier est complet . Dernièrement le 9 octobre on nous a envoyer un email comme quoi le consulat d'Amérique ici on Algérie a reçu tout le dossier et il suffit juste attendre le rendez vous pour l'entretien Et cela fait 25 jours mais la on attends toujours le fameux rendez vous !! Bon courage à toi

Nous on a déposé le dossier en janvier 2017 et jusqu'a maintenant on a rien  reçu de l'NVC! Lorsqu'on les contacte on nous demande juste de patienter. .!!!!!!!!!!

Salut Mandanda nous avons le même cas votre dossier est dans quel centre de traitement ?
J'espère que ça va s'arranger

Bonjour Tamani chabha moi aussi je suis algerienne et j attends depuis novembre 2017 mais rien à ce jour je sais plus quoi en penser votre centre de traitement est lequel svp? Et votre mari est citoyen ou résident ? Merci de m éclairer si possible :)

Nouvelle discussion