camping sauvage au Vietnam

Bonjour je souhaite parcourir en moto le pays du sud au nord tout en campant  le soir lorsque c'est possible pour repartir le matin de bonne heure. Ma question est la suivante savez vous s'il est autorisé de camper en rase campagne et quels sont vos conseils si l'un d'entre vous a déjà pratiqué ce type de road trip

Merci pour vos réponses

Normalement non après pas vu pas pris !
Tu dois à chaque arrêt pour dormir te déclarer ( hôtel, maison d hôtes  ,habitant )
C est eux qui te déclarent avec ton passeport .
Bien à toi
Éric

Merci pour ta réponse calvi2b  oui il est vrai qu'on doit de déclarer systématiquement ma question est un peu naïve. ... j'espère ne pas être embêté le cas échéant

A mon avis, il sera difficile de passer a travers, il y a un tel maillage de surveillance, par la police, bien sur, mais aussi par la population locale et encore plus dans le nord. Peut-etre de facon accidentelle mais systematiquement je pense que c'est s'attirer de gros problemes pour pas grand chose.

Merci sigisbée pour tes conseils éclairés si ça présente un gros risque je préfère ne pas tenter le diable et rester dans les plates bandes peut être devrai je tenter les guest house ?

On peut trouver des guesthouses entre 8 et 10 $ la nuit et meme des dortoirs a 5 $ la nuit.
En negociant, il est possible de faire descendre les prix.

D'accord effectivement c'est tout à fait abordable comparé à l'hôtel existe t'il un site intéressant qui référence les dortoirs ou autre ?
Merci encore )

Je ne sais pas s'il y a un site specialise, peut-etre qu'en cherchant bien sur internet on peut trouver, mais il y a un site qui repertorie tous les hotels d'Asie, des plus chers au moins chers et ils ont dans leur catalogue des guesthouses et des dortoirs. En plus, parfois ils font des promotions sur les prix.

Je vais explorer dans cette direction ce sera la meilleure solution merci sigisbée bon week end

Bonjour.
Les sites spécialisés ne répertorient que les hôtels et guest-houses situés dans les grandes villes et et les lieux touristiques mais si vous sortez de ces circuits il vous faudra chercher par vous même et apprendre à repérer les guest-houses désignées au Việt Nam par le nom Nhà Nghỉ, Nhà Khách, Nhà Trọ les Nhà nghỉ sont des guest-houses en général assez confortables à prix modestes, les nhà khách et et nhà trọ sont des genres de pension de famille au confort rudimentaire et bien sur bon marché mais beaucoup ne sont pas autorisés a recevoir des étrangers ( vous pouvez toujours demander ).
Pour le camping je confirme ce qui a été dit, je ne pense pas qu'il y ait un danger particulier mais le fait est que je n'en ai jamais vu même à l'époque ou je sillonnais les routes du Việt Nam en moto.
Bon voyage. Cordialement.

René

Petite info supplémentaire.
Il y a sur le bord des routes des marchands de boissons avec des rangées de hamacs je m'y suis souvent arrêté pour me rafraichir et me reposer un peu, je ne sais pas si on peu y passer la nuit mais on peut s'y reposer quelques heures en toute sécurité.

René

Je pense aussi qu'il n'y a aucun danger a dormir a la belle etoile ou faire du camping sauvage, le risque eest avec les autorites.
Ces guinguettes avec hamac sur le bord des routes sont bien sympathiques et pas cheres mais je pense qu'elles ferment le soir. Par contre, comme tres souvent les proprietaires dorment sur place, c'est peut-etre a tenter s'ils ne sont pas tres regardant sur les complications avec les autorites et ca peut, sans doute, se discuter, moyennant quelques billets... a tenter.

Merci René pour ton message je retiens bien les noms des guest houses que tu m'a mentionné ils me seront utiles c'est certain .
S'il y a des lieux hors des sentiers battus qui ont marqué un intérêt particulier je suis preneur )
Excellent week end

Tout à fait c'est à tenter je suis sur qu'à un moment donné je serai bien content de me replier sur cette  solution en plus ce ne sont pas les guinguettes qui manquent très bonne idée ça ! Merci

Il y a, peut-etre, une autre possibilite, les pagodes. On peut faire beaucoup de choses dans les pagodes, notamment manger (gratuitement) se faire soigner (acupuncture, massage, herboristerie...on donne ce qu'on veut, generalement 30 000 vnd minimum pour un etranger) et...y dormir....
Il m'est arrive, lors de "pelerinages" dans des pagodes de rester une nuit pour dormir dans des hamacs, a la belle etoile ou dedans s'il pleuvait au milieu de plusieurs centaines de pelerins parfois sans jamais rencontrer de problemes...elles n'ont pas l'air d'etre controlees par les autorites.
Par contre, chaque fois que je me suis arrete chez quelqu'un pour dormir car j'etais trop creve pour continuer mon periple (les routes sont parfois difficiles) je me suis fait controle, denonce par quelqu'un, un voisin...ou, peut-etre,, meme, la personne qui offrait l'hospitalite.

Salut LAURENT,
nuits hamac, si tu n'es pas visité par les flics rassures toi, tu seras quand même accompagné par les moustiques!
Aussi, ce point de repos hamac sera peut être un une nouvelle aventure pour le lendemain, mais cette fois à pieds!
Bon je blague bien entendu.
Simplement, pour te dire : munis toi de bon produit antimoutiques (pense à la DINGUE) grosse fièvre, hôpital et retour case départ comme le jeu de l'oie.
Le plan hamac de jour pour sieste ok, pas de problème, ils surveillent la moto, par contre de nuit?
C"est le plan marche à pieds pour coup sûre.
Donc ton plan est faisable, il y a des agences pour cela, seul....? je ne me prononce pas, sauf si tu prépares bien tes points de chutes.
La bonne option comme conseillent les amis ici c'est   la guest house. Très bonne option.
Attention aux vols de papiers et argents.
je te souhaite bonne réussite pour ton raide.
AMICALEMENT

Eh Patrick tu noircirais pas un peu le tableau en 97/98 j'ai sillonné en moto toutes les routes du Việt Nam au sud du 17 ème parallèle en long et en large le principal danger si tu roule de nuit se sont les bus et les camions qui arrivent en face pleins fares. J'avais rencontré un francais qui faisait le tour du monde en vélo, il avait déjà traversé la moitié du Việt Nam il m'a dit qu'il logeait souvent chez l'habitant et n'avait jamais eu de problème, évidemment dans les grandes villes c'est différent il y a de la délinquence.
En général les vietnamiens sont des gens accueillants et hospitaliers.
Je veux pas dire qu'il ne faut pas être prudent mais pas parano en tout cas si j'étais plus jeune j'aurais bien fait un bout de route avec laurent.
Ou en est tu de tes préparatifs pour le 14 Juillet ? On compte sur toi pour l'organisation.

René

Salut pvinhxa merci pour ton message je pense effectivement que je vais être prudent concernant les nuitée et opter pour les guest house éviter les ennuis même si le pays est plus sur que la France je retiens bien tous vos conseils qui me font gagner du temps et des encombres j'avoue être tenté aussi par les pagodes que me conseille sigisbée  de temps à autres ça me plairait beaucoup en espérant également que la moto sera bien à l'abri .
Ce n'est pas mon premier séjour au Vietnam mais jamais  de cette manière je souhaite,d'ailleurs réussir à faire un beau reportage photo.
Et oui René il reste une place sur la moto d'ailleurs 98 ça devait être super sympa mes choses changent si vite ...
merci encore pour vos messages sans vous ce serait bien plus compliqué à réaliser

RENÉ,
Pour les moustiques de 1998 à 2015, c'est comme les impôts ils existent toujours.
Pour le 14 juillet, vous pouvez compter sur moi pour le plan B, on va se faire un truc sympa, entre nous avec en prime un article dans la presse Française du VN et dans la presse vietnamienne de HCM.
Ensemble proposez moi le titre de l'article. !
Un truc bien quoi, je vous laisse comprendre.
Amitiés

Bonsoir à Tous,

Je ne pense pas qu'il s'agisse de "guinguettes" lorsqu'on voit des hamacs le long des routes avec souvent à proximité des vendeurs de bouteilles rafraichies... - Pour y avoir fait des séjours, je pense qu'il s'agit de "ca phê -vong", littéralement café hamac, qui ne sont montés que la journée. - je ne pense pas qu'il y en ait qui fassent usage de dortoirs la nuit tombée.

Quant aux nha trong, je pense qu'il n'y a plus d'interdiction d'hébergement d'étrangers (ça a existé..) mais le confort y est si précaire que seuls des Vietnamiens pauvres les fréquentent et de surcroit, on ne s'y repose guère vu le bruit... :sosad:

Cordialement - Hoankiem

Bonsoir Hoankiem  je retiens cette  information par contre  je ne saisis pas  ce que signifie  nha trong,  il s'agit de dortoirs ou de guest house non répertoriés ?

Bonjour.
Je pense qu'Hoankiem veut parler des Nhà Trọ qui effectivement sont généralement d'un confort rudimentaire comme je l'ai indiqué mais il y en a aussi d'assez confortables, les vietnamiens évoluent ( et même vite ) même le confort des particuliers s'est beaucoup amélioré depuis ces 20 dernières années, les Nhà Nghỉ ne ressemblent plus guère à celles d'il y a 20 ans et il en va de même des Nhà Trọ, le problème qui se pose est l'autorisation ou non de recevoir des étrangers ( certains ont des accords avec la police ) et s'ils vous acceptent il n'y a pas de problème.
Pour ce qui est de ce que vous appelez "guingettes" que moi je désignerais plutôt par " quán giải khát " je ne les ai jamais vues fermées que ce soit à minuit ou 4 heures du matin. D'ailleur on y voit jamais de touristes étant donné que ni les bus ni les minibus ne s'y arrêtent jamais leur clientèle est essentiellement locale, ils sont en général à proximité d'une localité.
Cordialement

René

reneclaude :

Bonjour.
Je pense qu'Hoankiem veut parler des Nhà Trọ qui effectivement sont généralement d'un confort rudimentaire comme je l'ai indiqué mais il y en a aussi d'assez confortables, les vietnamiens évoluent ( et même vite ) même le confort des particuliers s'est beaucoup amélioré depuis ces 20 dernières années, les Nhà Nghỉ ne ressemblent plus guère à celles d'il y a 20 ans et il en va de même des Nhà Trọ, le problème qui se pose est l'autorisation ou non de recevoir des étrangers ( certains ont des accords avec la police ) et s'ils vous acceptent il n'y a pas de problème.
Pour ce qui est de ce que vous appelez "guingettes" que moi je désignerais plutôt par " quán giải khát " je ne les ai jamais vues fermées que ce soit à minuit ou 4 heures du matin. D'ailleur on y voit jamais de touristes étant donné que ni les bus ni les minibus ne s'y arrêtent jamais leur clientèle est essentiellement locale, ils sont en général à proximité d'une localité.
Cordialement

René

Bonjour René-Claude,

Merci grandement d'avoir relevé la faute de frappe... ou la coquille d'imprimerie :P - bien sûr, c'est de cela qu'il s'agit.

Pour les "ginguettes"... j'aime beaucoup la précision que je traduis par "l'adresse ou le coin où on peut se désaltérer.."!!! vrai ou faux  .... - Comme c'était un rêve d'innover ce genre d'accueil, j'y suis allée avec bien sûr le traducteur instantané.... car je voulais apprécier les délices du hamac, un verre à portée de main.... - c'est sympa à défaut d'être confortable (ma première tentative d'installation s'est soldée par une roulade qui m'a envoyée de l'autre côté du hamac....haha....sous les rires gentils des Vietnamiens présents.. -

Je ne suis jamais passée suffisamment tard pour savoir s'ils restaient ouverts toute la nuit, sans doute je pense, mais les quelques uns que j'ai "fréquentés", rangeaient tout, tables et chaises longues (pas les hamacs) l soir venu... - ça doit dépendre des endroits.

Bonne journée - cordialement - Hoankiem

Bonjour,

alors moi j ai vu aussi un autre style :

mettre la moto couchee dans la soute du bus, parmi les valises, pour certains trajets…OUI OUI!! ça permet de dormir confortablement tout en se déplaçant sur les trajets peu intéressants ou très fatigants.

bref,

est t il possible alors de demander a un local qu on ne connait pas, de dormir dans son jardin ou chez lui quelques heures au gré de ses étapes? et comment ça se passe la demande? surtout quand on est hors des routes principales et que rien a la ronde comme guest house?

Bonjour Honkiem
Oui quán giải khát peut en l'occurance se traduire par lieu ou l'on peut se désaltérer, dans le même ordre d'idées vous voyez parfois sur un trottoir quelques tables et chaises et une pancarte ou est écrit quán ăn tạm dans ce cas ăn tạm est synonime de ăn sáng, quán peut également désigner un kiosque ou même un magasin, quán thuốc pharmacie, quán cà phê etc...
En tous cas ces quán giải khát ou guinguettes sont bien pratiques quand après quelques heures de moto on a besoin d'un peu de repos avant de reprendre la route
Cordialement.

René

allspice :

Bonjour,

alors moi j ai vu aussi un autre style :

mettre la moto couchee dans la soute du bus, parmi les valises, pour certains trajets…OUI OUI!! ça permet de dormir confortablement tout en se déplaçant sur les trajets peu intéressants ou très fatigants.

bref,

est t il possible alors de demander a un local qu on ne connait pas, de dormir dans son jardin ou chez lui quelques heures au gré de ses étapes? et comment ça se passe la demande? surtout quand on est hors des routes principales et que rien a la ronde comme guest house?

Bonjour Allspice,

Pour les motos, j'en vois "monter" dans les soutes des cars tous les soirs au bout de la rue Pham Ngu Lao, près de Dau quan Do - Il y en a d'enveloppées de cartons pour éviter les heurts, mais d'autres "toutes nues" - j'avoue que je ne me suis jamais posée la question, sont-elles des "livraison" ou celles de routards - ça vaudrait le coup de demander à la société des cars Viet-Nhat, car c'est juste devant leur trottoir que les chargements se font.... et effectivement la destination est Nha Trang et même sans doute au-delà.

Quant à demander à passer une nuit dans le jardin ou autre, ce serait sous le manteau, et on n'est pas sûr d'avoir un oui franc et massif (même en viet ) car tout stationnement chez l'habitant doit être déclaré à la Police du coin... - on peut compter sur la chance pour passer au travers.... mais je ne m'y risquerais pas, de peur d'être réveillé en pleine nuit, manu militari.... - le téléphone arabe fonctionne aussi au Vietnam.

Cordialement - Hoankiem

Bonjour Allspice.
Je pense que voyager en bus avec la moto en soute n'a psa le même charme que de piloter sa moto s'arrêter quand on en a envie faire un détour pour voir un site interressant bref profiter de la route. Quand a demander à un local de dormir dans son jardin ou dans sa maison c'est une chose qui ne m'a jamais effleuré, j'ai trop le respect de la vie privée des gens, mais d'autres ont peut-être eu cette expérience.
Cordialement.

René

Très intéressant tout ça je reste donc sur l'idée des guest house même si les noms différent d'un à l'autre je les retiens bien .
Pour ce qui est de bus je partage l'avis de René je préfère rouler en moto que me faire transporter  ceci dit ça soulève des questions notamment par rapport au délai qu'il faut pour traverser le pays  je m'explique
La première faut il acheter une moto ou la louer pour ce délai justement ....
Si achat est il possible de la mettre à son nom et de l'assurer et où aller pour que ce soit le plus simple possible ....
Est il possible de faire transporter la moto en train si elle n'est pas à son nom ?
Je ne sais pas si je devais ouvrir un autre poste pour ça  si c'est le cas pardonnez moi
Et j'oubliais merci à tous pour tous vos commentaires qui m'ont bien fait avancer ça  fait plaisir

Bonsoir Laurent.
La première faut il acheter une moto ou la louer pour ce délai justement ....

Je pense qu'il est plus économique d'acheter la moto et de la revendre ensuite la moto n'est pas à ton nom mais ce n'est pas un problème il me semble avoir vu sur Bụi Viên un loueur qui fait ce genre de transaction avec des motos russes ( très robustes ). Je ne connais pas les termes du contrat mais beaucoup de routards y louent leur motos pour leurs road trips.

Est il possible de faire transporter la moto en train si elle n'est pas à son nom ?

Ma fille me dit que oui, dès lors que vous êtes en possession des papiers ( à vérifier ). Par contre ce n'est pas économique, le billet de train coute à peu près le double d'un billet de bus et pour la moto vous payez le même prix que pour une personne je me suis renseigné récemment.

René

Bonjour René merci infiniment pour ces renseignements  je vais me rendre chez ce loueur car ce  qui m'inquiète justement par rapport  à l'achat c'est le  soucis lie au fait de trouver un prête nom et de pouvoir l'assurer n'ayant pas de domicilié fixe à déclarer arrivé sur place ...
Après bien sûr si la moto est volée ça peut revenir  rapidement très onéreux...
en dernier oui effectivement  si je dois la faire transporter pour le retour la solution du bus à l'air plus avantageuse
cordialement

Bonsoir
Je fais mes premiers pas dans les lectures de ce forum et je vois que vous dites qu'il faut aller se "déclarer"
Pouvez vous m'en dire plus.
Comment faire cet acte pour rester dans la légalité ?
Merci
Cdl
William

W-Partir :

Bonsoir
Je fais mes premiers pas dans les lectures de ce forum et je vois que vous dites qu'il faut aller se "déclarer"
Pouvez vous m'en dire plus.
Comment faire cet acte pour rester dans la légalité ?
Merci
Cdl
William

Bonjour,

On parlait de "se déclarer" pour pouvoir dormir chez l'habitant, en l'occurence je crois que l'on parlait de camping... - Il faut aller à la police pour loger chez un Vietnamien, mais celui-ci vous accompagne  en général - Par contre, si vous logez dans un hôtel, voire une simple guesthouse, c'est le logeur , le gérant qui fait pour vous cette formalité avec le passeport que vous lui confiez, et qu'il vous rendra dès le lendemain, quelquefois même le jour même.

Cordialement - Hoankiem

Merci

Bonjour les baroudeurs !
Je suis vietnamien vivant a Hanoi et Tuyen Quang.
Tuyen Quang faisait partie de l'ancienne province d'Ha Giang mais elle reste encore un peu sauvage par ses centaines de montagnes , forets , chuttes et les riviere Lo et Gam. C'est dans les districts de Lam Binh , Chiem Hoa , Na Hang que traverse la jolie riviere Gam qu 'on peut faire du camping , treks de tous niveaux, l 'escalade , la peche et sejourner chez differentes ethnies.
Bien a vous tous
Alex tintin baroudeur

Nouvelle discussion