Face aux grèves à répétition, l'Allemagne encadre les syndicats

http://www.lepoint.fr/images/2015/05/22/3197471-689329-jpg_2861699_434x276.jpg
L'Allemagne s'est dotée vendredi d'une loi controversée, destinée à encadrer la représentativité syndicale afin de juguler les conflits sociaux qui se sont multipliés ces derniers mois, à l'appel de syndicats catégoriels.

Au lendemain d'un énième conflit au sein de la compagnie ferroviaire publique Deutsche Bahn, le Bundestag, la chambre basse du Parlement, a adopté cette loi dite de "l'unité tarifaire" à une large majorité (444 voix pour, 126 contre, 16 abstentions, selon des chiffres corrigés par le Bundestag).

Le texte pourrait entrer en vigueur au plus tôt le 1er juillet.

Défendu par la ministre du Travail, la social-démocrate Andrea Nahles, il impose au sein des entreprises le principe "une entreprise, un accord salarial". "Cette loi renforce les fondements de la représentativité syndicale", a lancé la ministre aux députés.

Objectif : empêcher la multiplication des accords au sein des entreprises en mettant fin à la surenchère entre centrales syndicales, petites et grandes, susceptible de déboucher sur des grèves à répétition.

Désormais, en cas de désaccord entre syndicats lors de négociations dans une entreprises, c'est le texte présenté par la centrale disposant du plus grand nombre de salariés qui sera appliqué.

Selon un sondage publié vendredi pour la chaîne publique ZDF, 48% des personnes interrogées sont favorables à cette loi, contre 38% qui y sont opposées.

Salué aussi par les milieux patronaux, le texte est au contraire très critiqué par l'opposition formée par la gauche radicale de Die Linke et par les Verts, ultraminoritaires au Bundestag, qui y voient une atteinte au droit de grève.

Les petits syndicats redoutent quant à eux que ce texte ne menace leur survie. Des plaintes sur la constitutionnalité de cette loi en regard du droit de grève ont été annoncées.lire le reste de l'article jean  luc  ;)

Ps: le droit de gréve oui, mais la course entre les syndicats comme en France non  . l e syndicat GPL avec 19 000 sympathisants á poser des problémes á plus de 20 millions de travailleurs ,ceux -ci ont dû prendre leurs voitures pour tender d'aller au travail  . il est vrais qu'en ce moment il y a beaucoup de gréves .  jean  luc  ;)

Autant les grèves des transports me rappelle la France et me fait presque sourire autant les deux semaines (voir plus) de grève des Kindergarten m'ont limite choqué !

Comme je le disais à mes collègues allemands, même en France on a jamais vu ca !
un ou deux jours, oui, MAIS DEUX VOIR QUATRE SEMAINES ! C'est juste hallucinant !

Je comprends qu'on puisse avoir des revendications, et que parce qu'on est pas entendu on puisse faire grève mais bordel ! 2 semaines au minimum ! Ils font comment les parents qui n'ont ni famille ni ami pour garder leur mômes...
Bah ils prennent des vacances obligatoires... sauf qu'ils ne peuvent pas en prendre indéfiniment :o

http://www.echo-online.de/region/darmst … 31,6185384

Alors clairement ce n'est pas envers l'équipe pédagogique que j'en voudrais, qu'on soit bien clair la dessus...
Mais ne pas être foutu d'endiguer cela en proposant de vrai solution... vive l'incompétence des autorités !

pour la gréve des trains ,il s'agit  plus d'une compétition entre syndicat ,dont GDL syndicat des conducteurs (19000) ,veut aussi négocier pour d'autre salarier, ce que DB ne veut pas ,car il y aurais une course entre syndicat ,suite á un jugement  de 2010 qui reconnais la possibilitée d'avoir plusieurs syndicats dans une entreprise  avec plusieur accord salariaux ,pour un même corp de métier ,  résultat des gréve a répétition . je comprend la DB pour ça .
Pour les Kindergarden  c'est une autre affaire  , les erzieherins sont mal payés en général ,pas reconnue par les communes,travail stréssant , on peut voir ce que gagne une erzierin ici    http://www.gehaltsvergleich.com/gehalt/ … tAodGgcARw  en moyenne 2200€ brut  ,c'est vraiment pas pyaer pour le travail qu'elles font  ,elle sont deux par classes de 30-35 ´enfants ,elle doivent tous faire .Depuis 10ans les salaires ne suivent pas  les communes ne  veulent pas au nom qu'elle ont pas d'argent .   les autoritées pense que se sont des femmes ,alors on doit les exploitée ,c'est un méteier trés mal payés comme tous les métier lier au sociale (sauf santé) .  jean  luc  ;)

Nouvelle discussion
connection to localhost:9312 failed (errno=111, msg=Connection refused)