Une clé pour la Thaïlande : Comprendre le Bouddhisme

Sur ce forum, on parle souvent des visas ou du coût de la vie. Je vous propose d'échanger sur un autre sujet, afin de confronter vos expériences, anecdotes et ressentis sur le thème du bouddhisme en Thaïlande...

Les expatriés ou les visiteurs de passage en Thaïlande s'extasient sur la nourriture, les plages, le climat et la douceur de vivre de ce magnifique pays. Beaucoup passent en Thaïlande et n'en retiennent que la surface exotique : une visite au Grand Palais, la visite du Wat pho ou une rafale de visites de Wat. Au final, de quoi remplir quelques cartes SD avec des photos déjà vues mille fois.

Combien de visiteurs ou d'expatriès ont pris le temps de se documenter sur l'histoire et surtout sur la "religion" de ce pays ? Combien ont pris le temps d'échanger avec des moines ou des thaïlandais sur la spiritualité ?

Et pourtant, pour comprendre la Thaïlande ou y vivre, il est indispensable de s'arrêter sur l'un des fondements de la société Thaïlande : le bouddhisme.

En Thaïlande, il y a environ 67 millions d'habitants : 95% de cette population est bouddhiste. C'est donc la principale religion, avec un nombre de pratiquants très élevé : 63 millions déclarent pratiquer. La religion tient donc une part très importante dans la vie spirituelle, culturelle et sociale des thaïlandais. Il suffit de se promener pour voir les temples, les lieux de prières à chaque coin de rue, dans chaque maison et même dans le taxis ou les endroits les plus incongrus. Les Thaïlandais sont profondément imprégnés par le bouddhisme et aussi parfois très dépendants, à la limite de la superstition.

En Thaïlande, c'est le Bouddhisme Theravāda qui est pratiqué. Il a des origines indiennes et Sri Lankaise. Son introduction en Thaïlande remonte au 5ème siècle, par les birmans. C'est seulement au 14ème siècle que le bouddhisme est déclaré comme religion d'Etat par le royaume d'Ayutthaya. Ce choix participera à l'unification du territoire.

Ce bouddhisme est de plus en plus populaire auprès des occidentaux, déboussolés dans la sociéte de consommation et qui ne se retrouvent plus dans les religions traditonnelles dogmatiques et sectaires. Phénomène de mode lancé par les stars d'Holywood, le bouddhisme est aujourd'hui pratiqué par environ 150 millions de personnes dans le monde.

Toutefois, il est difficile pour un occidental de définir le bouddhisme. Certains affirment que c'est une religion, d'autres une philosophie, d'autres encore une morale ; difficile de trancher. Quoiqu'il en soit, le bouddhisme est (avis de catholique), certainement moins dogmatique, moins culpabilisant et négatif que la religion catholique. Il n'y a qu'à se promener dans les petits temples pour constater que ce sont des lieux de vie ouverts aussi bien que des lieux de prière. Vous trouverez quelques réflexions dans cet article de l'Institut d'Etudes Bouddhiques

Tenter de comprendre la Thaïlande et les thaïlandais, c'est donc forcément s'interroger sur le bouddhisme et ses principes. Cette  compréhension donnera une clé permettant de "traduire" des comportements sociaux qui peuvent, a priori, sembler exotiques, obsolètes ou farfelus à des occidentaux.

Les 12 principes du Bouddhisme
1) Le salut par ses propres moyens est pour tout homme la tâche immédiate.
2) Le premier fait de l’existence est la loi du changement ou de l’impermanence.
3) La loi du changement s’applique également au concept de l’âme.
4) L’univers est l’expression de la loi.
5) La vie est indivisible quoique ses formes changeantes soient innombrables et périssables.
6) La vie étant une, l’intérêt d’une de ses parties doit être celui du tout.
7) Le sentier Octuple comporte :
- La compréhension juste.
- La pensée juste.
- La parole juste.
- L’action juste.
- Les moyens d’existence juste.
- L’effort juste.
- L’attention juste.
- La concentration juste : la maîtrise de l’esprit qui parvient à élever l’être au samadhi, ou la contemplation de la réalité, qui mène à l’Éveil total. Comme le bouddhisme est une façon de vivre, plutôt qu’une théorie de la vie, le parcours de ce sentier est indispensable pour la délivrance personnelle. "Cesse de faire le mal, apprends à faire le bien, purifie ton coeur : ceci est l’enseignement des Bouddhas."
8) La réalité ne peut être décrite.
9) Entre l’Éveil potentiel et l’Éveil véritable se trouve le Chemin du juste milieu,
10) Le Bouddhisme attache une grande importance à la nécessité de la concentration intérieure et à la méditation qui, à la longue, conduisent au développement des facultés spirituelles. La vie subjective est aussi importante que l’accomplissement des tâches quotidiennes et des périodes de tranquillité sont indispensables pour l’activité intérieure et le bon équilibre de la vie. Le Bouddhiste doit être toujours attentif et calme, évitant l’attachement intellectuel et sentimental à la parade de l’illusion. Cette attitude, toujours renforcée de défense contre les événements qu’il sait avoir créés lui-même, l’aide à garder le contrôle de ses réactions.
11) Le Bouddha disait : "Travaillez avec diligence à votre propre salut."
12) Le bouddhiste n’est nullement pessimiste et ne cherche pas à s’évader de la réalité.

Détails

C'est bien l'esprit du bouddhisme qui pousse les thaïlandais à la pensée positive, à la distribution d'offrandes, à croire aux fantômes et surtout à oeuvrer chaque jour à la construction de leur chemin vers une meilleure vie future.

Merci pour toutes ses infos .
C'est important de le rappeler.

AnonymeB :

Cesse de faire le mal, apprends à faire le bien, purifie ton coeur : ceci est l’enseignement des Bouddhas

12) Le bouddhiste n’est nullement pessimiste et ne cherche pas à s’évader de la réalité.

Ça c'est la théorie. Elle ne correspond pas toujours à la pratique telle que je je la perçois tous les jours. Il est vrai que dans la religion catholique, c'est la même chose...

MERCI beaucoup
et rien à ajouter à ces principes philosophiques Boudhistes
Fred

C.Toutbon :

Ça c'est la théorie. Elle ne correspond pas toujours à la pratique telle que je je la perçois tous les jours. Il est vrai que dans la religion catholique, c'est la même chose...

+200%.

Les faits divers dans les journaux te donnent raison.Je trouve que le bouddhisme est un metier comme un autre pour se faire de l`argent.

Les moines qui possedent des smartphones,des comptes bancaires....Tout cela est vraiment contraire a la theorie du bouddhisme.

Dieu, Géova, Halla, Bouddha, sont dans le coeur des hommes, les religions c'est pour l'argent et le popuvoir...

Il y a toujours quelque chose de bon dans un homme qui croit en quelquechose !

C'est Jéhovah, pas Géova et Allah, pas Halla.. Les 2 veulent dire Dieu..
.
Le but de mon post n'est peut-être pas très clair.

Bine entendu, il faut différencier la croyance (qui est personnelle) et les Eglises (institutions). Les moines ont leurs défauts, les prêtres, rabbins, imams, pasteurs aussi... Les moines buveurs ou businessmen, c'est comme les prêtres pédophiles, c'est une caricature facile pour la presse à sensation. Mais ce n'est pas le but du post.

Ce qui m'intéresse, ce sont les témoignages et les expérences sur le "poids" du bouddhisme dans la vie quotidienne en Thaïlande. Beaucoup de comportements des Thaïlandais sont liés au bouddhisme.

Par exemple, la notion de Karma détermine bien des comportements sociaux en Thaïlande.

Bonjour,

Déjà merci à AnonymeB de permettre d'élever un peu le débat sur ce forum.

Pour comprendre un pays il faut, de façon incontournable, s'intéresser à sa culture religieuse. Je ne parle pas de croyance fondamentale mais bien de ce qui a, au cours des siècles, imprégné les gens et fondé leur culture, comme les européens avec leur origines judéo-chrétiennes. Ma femme, vietnamienne, ne se dit pas bouddhiste mais pourtant elle manifestera régulièrement un attachement particulier à certaines coutumes ou traditions qui trouvent leur origine dans la culture boudhiste. Ce sont des petits gestes du quotidien, une philosophie de penser, une façon d'appréhender le quotidien, y compris une certaine façon de croire au destin (le karma ?).

Quoique certains en disent, les fondements religieux de nos civilisations ont un impact réel sur notre quotidien. Quelqu'un qui veut comprendre la Thailande doit s'y intéresser, autant qu'à la compréhension de la langue qui elle aussi est le reflet d'une certaine culture du pays.

Merci pour l'orthographe des noms propres, mais je maintien GEOVA est aussi un des nombreux nom du Dieu unique des trois "Religions du Livre"  CF. "Testimoni di GEOVA"

Bouddhisme : Religion, philosophie, art de vivre, ici c'est tout cela à la fois... Chacun pratique sa Foi comme on le lui a appris ou comme il le souhaite et on retrouve tous les types comportementaux possible en Thaïlande, que l'on soit croyant, pratiquant, ou indifférent... Chacun vit son Bouddhisme comme il l'entend !

Religion d'Etat, la critiquer serait stupide quand on vit en Thaïlande : elle constitue l'unité du "Pays du Sourire" et un Moine n'est pas tenu de rendre un Waï à quiconque, ni même au Roi !
Bouddha et la religion s'impose à tous et est au dessus de tous... Respecter les traditions de ce pays, devrait être le soucis de tout expat, combien d'entre nous ont-ils fait un "TAMBON" pour fêter la fin de la construction de leur maison et la faire bénir par les Moines ? Combien d'entre nous participent-ils aux "TAMBON" de leur Wat pour acquérir du MERITE et participer à la construction ?
Pourquoi offrons nous : argent, riz, boissons, nourriture, bougies à chaque "TAMBON" ainsi qu'aux "Maisons des Esprits un Buddha Day ?
La Religion on en parle ou on la pratique : pour ma part je préfère participer aux commémorations Bouddhistes avec ma famille Thaïlandaise plus tôt que de faire du copier coller avec Wikipédia !
Comme toi je suis Chrétien et rien ne me choque dans la Religion Bouddhiste, je trouve même que nous avons beaucoup emprunté à cette Religion... L'Amour du prochain, le respect d'autrui, la compassion, la charité, le partage, le bapthème, les bénédictions, les offrandes, le jeune, l'iconographie, la statuaire, les fresques, etc. Les psalmodies des Moines Bouddhistes me rappellent également les chants Grégoriens et les longues Litanies des Rogations... Alors je me sens à l'aise dans un Wat !
Mainternant, où je te rejoins, c'est que toutes les religions sont affaires d'hommes, avec les qualités et tous les défauts humains. Pourquoi un Moine, un Rabin, un Pasteur ou un prêtre, qui ne sont que des hommes, devraient-ils être meilleurs que nous et n'avoir aucun défaut ? Qui sommes nous pour les juger ? Pour ma part Je me refuse de leur jetter la première pierre...

Je ne suis pas emballé par la description du Bouddhisme faite initialement dans ce fil. On dirait vraiment un truc ésotérique, avec une suite de principes hétéroclites qui ne reflètent pas vraiment la cohérence de cet enseignement.
Par parenthèse, la description qui est faite du catholicisme ne me semble pas avoir non plus grand chose à voir avec le message qui est exprimé très clairement dans le nouveau testament. Des mauvais souvenirs de pension chez les frères ?  ;)
J'ai eu la chance de tomber sur un livre d'initiation au bouddhisme, distribué gratuitement aux hôtels, rédigé en anglais par un moine bouddhiste qui vit principalement en Angleterre. Ça m'a paru assez clair - mais après tout, c'est peut-être un courant très marginal du bouddhisme.
Le principe primitif qui était exposé était que le bouddhisme était avant tout une recherche de la vérité, sans v majuscule, cette vérité étant propre à chacun.
Pour y parvenir, avant tout éviter de se laisser happer par trop de temporel, des préoccupations trop immédiates.Sans condamnation du matériel d'ailleurs, juste le conseil de savoir prendre de la distance. Quelques exercices de méditation et on avance dans un cheminement qui a été tracé pour la première fois par Bouddha (qui est arrivé au terme du chemin, en 4 niveaux si ma mémoire est bonne).
Le bouquin insistait bien sur le fait qu'il n'y avait pas de doctrine proprement dite délivrée par la religion, juste des aides pour avancer. La réincarnation par exemple, on était libre d'adhérer - en tout cas, il fallait qu'on le sente personnellement.
Là où j'ai un peu moins été d'accord, c'est quand le bouddhisme s'est présenté comme de l'ordre d'une science (en tout cas à mi chemin entre philosophie et science). Comme une expérience, ou bien comme un corpus de principes, ok. Mais il y a des définitions qu'on ne peut pas bousculer...
J'ai quand même été globalement assez séduit par cet enseignement, auquel on peut néanmoins reprocher sa dimension très individualiste.

A côté de la théorie, j'ai été impressionné de voir d'abord le culte dont Bouddha fait l'objet (alors qu'il ne se présente ni comme Dieu ni comme prophète), ensuite les manifestations de superstition, pour autant que je les ai comprises.
Quant aux moines, il faut se rappeler qu'ils le sont de manière temporaire pour la plupart. C'est un côté très démocratique et très séduisant de leur fonctionnement. Mon "beau-frère" s'est fait une semaine de congé dans le temple d'à côté, c'était tout un évènement dans la famille et le voisinage (fête d'intronisation à la maison). Cela m'a semblé très positif.

Rien d'ésotérique... Juste un rappel des principes du Bouddhisme thaïlandais.
De nombreux sites ou ouvrages traitent du bouddhisme et donnent les détails de façon plus ou moins "simplifiée" voire simpliste. On pourrait donc en discuter longtemps...  On pourrait aussi discuter longuement de la confusion très courante entre croyance, foi, religion et églises.

Le but du post n'est pas de parler religion : Ce serait un sujet sans fin et passablement polémique.
J'aimerai juste faire relater des expériences vécues qui, a priori, même si elles paraissent "exotiques" aux farangs, peuvent trouver des réponses dans les pratiques du bouddhisme.

Si je peux me permettre, je ne suis pas certain que ce soit un rappel du bouddhisme thaï... Mais ce n'est sans doute pas un problème.
Est-ce vraiment un scoop qu'il y ait une infinité de livre sur le bouddhisme et qu'il y en ait de plus compliqués que d'autres... Au fait, est-ce le sujet du fil ?
Et si "Le but du post n'est pas de parler de religion", pourquoi le post initial, fait des commentaires  sur une autre religion qui n'a, alors là, strictement rien à voir avec le fil.  :D
Devant cette série d'interrogations, je me demande si le topic a été bien introduit...? :/

Mal introduit ou plus probablement mal compris ;)

J'ai eu la chance de tomber sur un livre d'initiation au bouddhisme, distribué gratuitement aux hôtels, rédigé en anglais par un moine bouddhiste qui vit principalement en Angleterre. Ça m'a paru assez clair - mais après tout, c'est peut-être un courant très marginal du bouddhisme.

J'espère que vous ne vous êtes pas fait mal en tombant sur ce livre.. ;)

Ha ha ha !

" Quand on cherche à rabaisser quelqu'un c'est qu'on estime qu'il nous est supérieur !..."

Auteur inconnu.

C'est un sujet intéressant, mais je me demande si la majorité des Thaïlandais bouddhistes connaissent les principes et la théorie?
Est-ce que la théorie du bouddhisme est enseignée à l'école?

Une question pratique par rapport à ça et au bouddhisme alors, bien que je pense qu'il n'y ait pas de règle concernant ma question...
Je suis en France, j'ai un grand bouddha qui me suit depuis de nombreuses années et auquel j'aime bien parler de temps en temps (c'est con mais ça me permet d'extérioriser certains trucs plus facilement) et je connais la direction dans laquelle se trouve la Thailande (comme les muzz savent où est la mecque).
Vaut-il mieux que mon bouddha regarde dans cette direction et donc moi qui tourne le dos quand je lui parle ou l'inverse, le bouddha qui lui tourne le dos et moi qui fait face ?

Alors? elle est conne cette question mais quel est votre avis?

Il a un passeport Thai, ton bouddha ? Et comment il a eu son visa pour la France ?
Si tu l'as acheté chez Gifi, c'est peut-être pas un vrai.. ;)

Aucune idée concernant l'orientation..

Plus sérieusement, à lire : http://www.autel-bouddhiste.tibetain.fr/
Même si cela parle du bouddhisme tibétain, j'y retrouve tout ce que m'a expliqué ma compagne.

non, il ne vient pas de gifi mais bien de là-bas, j'ai fait les démarches nécessaires pour l'adopter lorsque j'étais en couple mixte!  :D
en cherchant sur le web, j'étais tombé sur ce site mais, je ne souhaite pas faire de chez moi un sanctuaire, car très loin de suivre tous les préceptes: je picole, je suis un minimum matérialiste, je mange un steak de temps en temps, et je butine quand j'en ai l'occasion... et ça, c'est que la version avouable ! :gloria
Mais j'aime bien lui poser des questions de temps en temps en espérant qu'il m'aide à trouver les réponses et la question de sa position , il ne me l'a jamais donné ! :/

Les réponses sont en toi.. Comme disait Johnny Walker ;)

Ce serait intéressant d'expliquer les démarches que tu as fait pour sortir un Bouddha de Thaïlande..

AnonymeB :

Les réponses sont en toi.. Comme disait Johnny Walker ;)

Ce serait intéressant d'expliquer les démarches que tu as fait pour sortir un Bouddha de Thaïlande..

J'ai vécu quelques années avec une thai qui l'avait emmené avec elle, je l'ai adopté et elle me l'a laissé lors de notre séparation... surement parce que la séparation s'est bien passée et on est toujours amis aujourd'hui.
Moralité: On peut de plus vouloir vivre ensemble sans pour autant se cracher dessus et devenir ennemis !

Il est sorti de Thailande y'a tout de même pas mal d'années mais, je ne suis pas sûr qu'elle aurait pu le faire aujourd'hui.

Normalement même les images de bouddha sont interdites de sortie du territoire mais il est possible d'acheter facilement des tableaux le représentant, à Chiang Mai, par exemple, et de ramener les toiles enroulées en avion sans problème... C'est comme tout, entre ce que dit la loi et comment elle est appliquée, il y'a une certaine marge de manoeuvre.

Je pensais effectivement aux restrictions douanières sur l'exportation des bouddhas.
Je pense que cette législation est toujours en vigueur

AnonymeB :

Je pensais effectivement aux restrictions douanières sur l'exportation des bouddhas.
Je pense que cette législation est toujours en vigueur

L'an dernier 2 couples d'amis ont chacun ramené un tableau de 1m x 1m50 d'une tête de bouddha.
J'ai aussi fait des photos lors d'une manifs d'un collectif qui dénonçait l'utilisation commerciale de bouddha auprès des touristes (tableaux, lunettes de chiottes et autres objets sur lesquels il était représenté).
La loi me semble toujours en vigueur car c'est noté sur le site des douanes thai mais la douane semble être assez perméable tout de même.

Le bouddhisme pratiqué en Thaïlande est très imprégné de chamanisme et d'animisme . Les règles énoncés au début ne correspondent à rien de réel  dans le bouddhisme et sont des mots destinés aux occidentaux .
On ne devient pas bouddhiste par la naissance ou par un baptême mais par un engagement personnel dont l'expression formelle s'appelle la "Prise de Refuge" dans les "Trois Joyaux" : le Buddha, le Dharma et le Sangha. Cette "profession de foi" marque l'entrée dans la communauté des disciples - le Sangha - et le souhait de suivre l'enseignement - le Dharma - de celui qu'on appelle "l'Eveillé" - le Buddha.
Le Bouddhisme Theravāda est la branche la plus ancienne du bouddhisme et est appelé communément le petit véhicule .
Les  5 règles de base pour le laïc sont :

1) s'abstenir de nuire aux êtres vivants et retirer la vie
2) s'abstenir de prendre ce qui n'est pas donné
3) mener une vie sexuelle dissolue
4) user de paroles inutiles, blessantes ou mensongères
5) ingérer tout produit intoxicant supprimant la maîtrise de soi (alcool ou drogues).

et les  trois piliers de la pratique sont :

1)daana : la générosité, le don..
2)siila : les préceptes d’éthique ou code de conduite vertueuse
3)bhaavanaa : l'action de faire naître, faire apparaître ce qui caché, non révélé.

Le  bikkhu qui  est le terme exact pour désigner un moine est tenu en plus des 3 piliers de suivre 300 règles  régie par le patimokkha .

Les règles énoncés au début ne correspondent à rien de réel  dans le bouddhisme et sont des mots destinés aux occidentaux .

Il ne faut pas être si péremptoire... C'est même l'inverse : Ces règles sont bien réelles et sont enseignées aux moines et nonnes, dans laplupart des temples bouddhistes, en France ou en Thaïlande. Ce que vous énoncez, ce sont des régles "simplifiées" destinées à les rendre accessibles au plus grand nombre.

Ouf ! Un peu dure à digérer quand même et je me pose une question : dans l'énoncée des règles 3, 4 et 5 ne manque-t-il pas "ne pas..." en tête d'énoncée ?
"traductore traitore ?" (un traducteur est un traîte?...) pour reprendre un dicton célèbre .
Si on corrige et si nous revenons à la logique ne pouvons nous pas lire :
- 1) Tu ne tueras pas.
- 2) Tu ne voleras pas.
- 3) Tu ne convoiteras pas la femme de ton prochain.

Tiens cela me rappelle les "Tables de la Loi" remises à Moïse sur le mont Sinaï après la fuite d'Egypte du peuple Hébreu... Curieuse similitude entre Bouddhisme, Judaïsme et Christianisme ?

Pour faire bref et concis : que l'on applique une forme de Bouddhisme quelqu'elle soit, que l'on respecte la Tora, ou que l'on suive la la Bible et le nouveau testament;  vivons en appliquant un simple précepte :

           " NE FAIS PAS AUX AUTRES CE QUE TU NE VOUDREZ PAS QUE L'ON TE FASSE".

Nous viverons ainsi en bon Bouddhiste, en bon Juif et en bon Chrétien... Sans nous masturber l'esprit ou nous perdre dans des réflexions théologiques qui de toute manière trouveront toujours une multitude de contradicteurs ?
.

AnonymeB :

Je pensais effectivement aux restrictions douanières sur l'exportation des bouddhas.
Je pense que cette législation est toujours en vigueur

Un ami a rapporté un petit bouddha acheté sur place. Quand je lui ai montré les textes de loi qui punissent l'exportation des représentations de bouddha il a eu une sueur froide!
Il a bien eu du bol de ne pas avoir sa valise scannée, ou alors ils font preuve d'une certaine tolérance ...

aval91 :

Ma femme, vietnamienne, ne se dit pas bouddhiste mais pourtant elle manifestera régulièrement un attachement particulier à certaines coutumes ou traditions qui trouvent leur origine dans la culture boudhiste. Ce sont des petits gestes du quotidien, une philosophie de penser, une façon d'appréhender le quotidien, y compris une certaine façon de croire au destin (le karma ?).

J'avais raté votre post... C'est tout à fait çà : l'influence consciente ou inconsciente du boudhisme dans le quotidien.

Un exemple...

En Thaïlande, la notion de corruption est à géométrie variable et en partie liée au bouddhisme.. En prenant un raccourci, on pourrait dire que quelqu'un qui a une position sociale élevée a obtenu cette position parce qu'elle a un bon karma. C'est donc une bonne personne. Il y a donc lieu de la respecter et de lui faire des "cadeaux". A nos yeux d'occidentaux, ce qui pourrait être pris au premier degré comme de la corruption (c'en est parfois) n'est pas aussi simpliste. La corruption en Thaïlande trouve une de ses sources dans la croyance. Et les thaïlandais pratique instinctivement cela.

Un petit lien d'une organisation basée en Thailande...

http://www.knowingbuddha.org

farangprod :

Un petit lien d'une organisation basée en Thailande...

http://www.knowingbuddha.org

Merci beaucoup je souhaite sincèrement que ton projet finisse par aboutir.
Patrice

Merci pour le lien

pby92 :
farangprod :

Un petit lien d'une organisation basée en Thailande...

http://www.knowingbuddha.org

Merci beaucoup je souhaite sincèrement que ton projet finisse par aboutir.
Patrice

Ce lien n'a rien à voir avec mon projet, c'est eux que j'avais croisé dans Bangkok et qui organisait une manifestation de sensibilisation envers l'utilisation commerciale de bouddha.
En tout cas merci pour ton soutient... j'attends toujours une réponse définitive mais j'ai plus beaucoup d'espoir... en général quand nos seigneurs disent non, c'est rare qu'ils revient sur leur décision.

Le Bouddhisme, vêcu au quotidien par les Thaïlandiais...

Il y a quelques années, je suis allé rendre visite à un ami qui à fait construire une maison et qui aime les statuettes de Bouddha souvent achetées chez des revendeurs pas trop regardants sur l'origine de ces statues...

Mon épouse avec son oncle et sa tante n'ont pas acceptés de dormir chez lui, car pour eux, ce dernier considérait Bouddha comme un simple objet de décoration et des têtes de statues décapitées (donc prophanées) étaient posées sur les meubles. Cela les rendaient particulièrement mal à l'aise ...
Ils m'ont expliqués que pour les Thaïlandais, on ne doit avoir qu'une statue de Bouddha posée sur un hôtel en hauteur avec des offrandes : de la nourriture pour ne pas en manquer dans la vie future, de l'argent pour ne pas être pauvre lors de la prochaine réincarnation, et une bougie symbolisant l'Illumination de Bouddha, que les Thaïlandais surnoment "l'Illuminé". Ainsi que des fleurs jaunes... La couleur du Bouddhisme et du Roi.
Mais surtout pas de tête de statue de Bouddha prophanée ou vraissemblablement volée...

Tout à fait exact : Ma compagne Thaïlandaie avait été choquée de voir qu'en France, on considérait les statues de bouddha comme des objets de décoration : on en avait trouvé chez CASA, GIFI, etc... Elle voulait même demander à les faire déplacer. Une représentation de Bouddha dot être si possible entière, placée en hauteur et dans un endroit "convenable".

bonjour a ttes et a tous ........!!!!

je ne voudrait pas etre desobligeant avec les croyant bouddhistes quels qu'ils soient.........
mais ,si on ouvre les yeux et on lis un peu plus...........................on s'aperçoit que vivre dans le virtuel n'arrange absolument rien......................et vouloir vivre dans l'omission permanente,à long terme,on fonce dans le mur.......
mais oui,c'est là encore,une bonne metthode pour soumettre un peuple.............................

                                                         ลาก่อน .....

pokigron :

bonjour a ttes et a tous ........!!!!

je ne voudrait pas etre desobligeant avec les croyant bouddhistes quels qu'ils soient.........
mais ,si on ouvre les yeux et on lis un peu plus...........................on s'aperçoit que vivre dans le virtuel n'arrange absolument rien......................et vouloir vivre dans l'omission permanente,à long terme,on fonce dans le mur.......
mais oui,c'est là encore,une bonne metthode pour soumettre un peuple.............................

                                                         ลาก่อน .....

Et çà veut dire quoi, en langage clair ?

Il veut peut-être dire que vivre dans la "soumission" c'est mieux ?

Oh la la ! je retire tout , ça risque de déraper ! Pardon...

looool...!!!

on s'en rapproche,mais le soucis c'est qu' avoir des propos comme les notres,les gens vont dire qu'on est mechant...
le truc,il est pas compliqué,il suffit d'analyser,de lire,de voir autre chose et tout devient plus clair.....
le probleme est que les gens ne veulent pas faire cet effort là.......ils veulent du tout pret......alors on accepte une doctrine,comme ça,parce qu'elle est prete,comme un plat surgelé...........................

c'est à la faveur de la connaissance,que jaillit la lumiere........ ............
                                                                                                                                       theo...........

Il est décidement bien difficile de démarrer un sujet hormis les éternels marronniers visa, couple, argent ... On démarre sur le bouddhisme et on finit dans les surgelés... Cà a au moins le mérite de mettre en évidence les vraies attentes des expatriés ;)

Histoire de clôturer cet échange de haut niveau et pour faire écho à ce sage conseil...

c'est à la faveur de la connaissance,que jaillit la lumiere.

J'ajouterai donc cette pensée toute aussi profonde...

Donnez un livre à une chèvre, elle en fera un gros caca

Restons Zen !!

Merci par avance à un modérateur, de fermer ce post..

Nouvelle discussion