Panique à bord :-)

Bonjour à tous,

Je viens de recevoir un mail de l'académie de Polynésie m'indiquant que j'étais affectée  UTUROA, ce qui m'étonne puisque les résultats avait été effectués depuis bien longtemps et je dois donner une réponse avant le 9 avril. Pourriez vous dans ce cadre me donner quelques renseignements sur les conditions de vie dans cette ville et sur l'île. De plus, j'ai un petit problème n'ayant pas été prise aux résultats de février, je suis tombée enceinte accouchement prévu le 27 octobre 2015; congé maternité du 15 septembre 2015 au 04 janvier 2016. ma question : que dois je faire, qu'en pensez vous ? je trouve dommage de passer à côté de cette possibilité de partir !
merci d'avance de vos réponse
Maryline

Hello
Je viens de lire ton message. Pas de panique...réponds oui et vois après au pire! mais je suis sur raiatea et honnêtement la vie ici est douce et agréable! Tu as tout ce qu'il te faut pour un suivi gyneco pour accoucher pour une garde d'enfant...vraiment! Une île isolee je comprendrais mais pour le coup c'est une chance! Je peux répondre à tes questions si tu as besoin? On peut le faire par skype pour que ce soit plus direct! En ce moment on est en vtrain ca ces alors plus simple de se donner un Rdv? Tu peux nous trouver sur "lesloupswolf"
Voilà...proposition faite... A bientôt peut être! Flo

Comme la réponse précédente, je dirais vas y ! Si tu as fait une demande, c'est que tu avais envie de partir, alors si la chance se présente... Tu as sans doute bénéficié d'un désistement.
Raiatea est un bon compromis. IL y a pas mal de logements, un aéroport, un hôpital avec une super gynéco, ravitaillement ok car plusieurs superettes.

Vas-y !
Comme tu l'écris, ce serait trop dommage de rater une telle expérience... Perso j'ai passé 3 ans à Mayotte avec ma petit fille: c'est top ! Et la polynesie... Tous ceux qui en revenaient disaient que c'est 100 fois mieux que Mayotte. Après, tous les goûts sont dans la nature...
Vas-y !!! :)

coucou à tous ceux qui m'ont très vite répondu, je les en remercie.

C'est vrai que ça me tentait depuis bien longtemps et là l'occasion se présente ! Mon principal soucis est bien entendu mon congés maternité. Je me dis que cela va quand même leur (les polynésiens et le lycée) poser quelques problèmes et si vous me confirmez qu'il y a un "bon" hôpital je pense que la réponse sera vite prise :-) Pour l'hôpital je me doute bien que tout est relatif, je ne serai surement pas la première ni la dernière à accoucher en Polynésie :-)

FLO je suis partant pour un rdv Skype, il faut juste que je retrouve mon compte et tout ce qu'il faut pour communiquer :-), je te tiens au courant.

Merci encore pour vos réponses

Le congé maternité sera géré comme en métropole. Ils enverront un remplaçant. Pour l'hôpital c'est sur que c'est pas jeanne de Flandres, il est vieillot mais c'est quand même le centre de soin pour les 5 îles sous le vent. Et en cas de souci, tu es envoyée sur Papeete. La gynéco de l'hôpital est vraiment bien, et je pense que cela fait beaucoup. Et pour les enfants grandir içi est une sacré chance!

Ia orana Mafa37, c'est bien de pouvoir réaliser ton rêve mais pense aussi aux enfants que tu vas mettre dans l'embarras,  tu feras la rentrée des classes avec les élèves puis au bout de quelques temps tu partiras en congé de maternité !!! C'est pas correct car la DGEE va mettre un temps à trouver un remplaçant !!!!
Quand aux autres personnes qui disent qu'il faut profiter du système, je ne suis pas d'accord avec leurs  arguments !!! On ne vient pas ici en Polynésie et se comporter de la sorte !!!!
Vous en tant que parents vous n'accepterez pas ce genre d'attitude en métropole ou ailleurs , faites de même en Polynésie!!!!!!!

Petit rappel : le congé maternité est un DROIT, cela n'a absolument rien à voir avec le fait de profiter du système. Elle aurait pu tomber enceinte en arrivant et il aurait aussi fallu trouver un remplaçant. Et en métropole aussi, c'est compliqué de trouver des remplaçants, mais c'est le boulot de la DGEE et du rectorat d'anticiper ce genre de choses.  Le plus simple serait que les hommes puissent aussi porter les enfants, cela soulagerait un peu les femmes...

MARU Paul :

Ia orana Mafa37, c'est bien de pouvoir réaliser ton rêve mais pense aussi aux enfants que tu vas mettre dans l'embarras,  tu feras la rentrée des classes avec les élèves puis au bout de quelques temps tu partiras en congé de maternité !!! C'est pas correct car la DGEE va mettre un temps à trouver un remplaçant !!!!
Quand aux autres personnes qui disent qu'il faut profiter du système, je ne suis pas d'accord avec leurs  arguments !!! On ne vient pas ici en Polynésie et se comporter de la sorte !!!!
Vous en tant que parents vous n'accepterez pas ce genre d'attitude en métropole ou ailleurs , faites de même en Polynésie!!!!!!!

Bonjour, je suis tout à fait d'accord, un congé mater au bout d'un mois... ça peut faire grincer des dents car des remplaçants en Polynésie ne sont pas aussi faciles à trouver qu'en métropole... De plus pour toi arriver enceinte de 7 ou 8 mois avec TOUT à organiser (location logement, toutes les démarches, achat véhicule ... ... ) ça peut vite être épuisant... La Polynésie est un magnifique rêve mais pour que cela demeure un rêve il faut partir et commencer son séjour dans des conditions optimales.

On devrait toutes tomber enceintes le 15 septembre, ce qui permettrait de faire coïncider le congé maternité avec les grandes vacances et cela soulagerait beaucoup nos administrations... Bon c'est dommage un certain nombre de contractuels se retrouveraient du coup sans boulot mais bon, on ne peut pas tout avoir.
Quant à acheter une voiture et trouver un logement, des tas de gens déménagent juste avant d'avoir un enfant, pour avoir un logement plus adapté ou changent de voiture... Je ne vois pas trop pourquoi cela serait plus difficile à faire ici!

Pourquoi polémiquer inutilement ? Une femme doit déclarer le plus tôt possible qu'elle est enceinte à son administration. Donc je suppose que la DGEE  ou le VR seront au courant rapidement, libre à eux de continuer les démarches pour une MAD ou de refuser. Il y a des matières où il est facile de trouver un contractuel même pour les îles, (maths, histoire geo...), d'autres moins. Ils feront en fonction.

Sans vouloir forcément polémiquer, une femme n'a pas à déclarer sa grossesse le plus tôt possible à son employeur. Elle doit la déclarer à son assurance maladie avant la 14° semaine et à son employeur avant le début de son congé maternité mais il n'y a aucune obligation de délai. Et selon moi, mais cela n'engage que moi bien sur, qu'une administration ne poursuive pas une proposition de mutation/mise à disposition parce la personne est enceinte est une forme de discrimination. On lui propose le poste parce que son profil correspond, le fait d'être femme et enceinte ne doit pas ensuite faire revenir en arrière.

[at] thrasybule
Oui mais plus tôt la DGEE ou le VR seront au courant mieux ce sera. Parce que ici aussi en Polynésie c'est difficile de trouver des remplaçants.
Et j'en ai marre de voir mes filles ne pas avoir cours pendant plusieurs semaines parce qu'il n'y pas de remplaçant.
Donc oui il; ne faut pas penser qu'a soit, mais penser un peu aux enfants aussi.

Ben finalement c'était bien quand les sœurs faisaient l'ecole...le risque de grossesse tout ca, ca venait pas gêner tout le monde! Ou alors devrions nous faire voeux de chasteté? Commence déjà par t'excuser d'être enceinte...après les gens seront peut être un peu moins dans le jugement!
Pardon de la jouer cynique mais je trouve que juger qqun et lui dire quoi faire de sa vie c'est un peu fort quand même! maohi tu as des filles en classe qui ont des profs absents? Ben fais bouger l'ape le principal ou le proviseur mais ne demande pas aux femmes qui vont devenir mère comme tu as eu la chance de l'être de faire des concessions comme cela! Tu te rends compte? Tu demandes aux mauvaises personnes de faire fonctionner le système!
Félicitations pour ta grossesse mari l'une. Si l'envie de venir enseigner en polynesie te tente toujours ne te laisse pas dissuader par les avis de chacun. Votre choix est à vous seul! La dgee devra faire son travail pour trouver un remplaçant qui te petmettra de mettre au monde sereinement ton enfant sans culpabilité aucune! Que tu sois ici ou en métropole la problématique serait la meme chacun son boulot!
Voilà...Céci est mon humble point de vue mais un peu en colère j'avoue! Pardon si vous m'avez trouvé un peu virulente!
Bonne fin de vacances

flouf : il n'y a pas à s'excuser de quoi que ce soit, mais voilà, c'est une réalité, ici, tu viens, tu prends un salaire indexé, des primes. Tu es mis à disposition, personne ne te force à exercer ici, et tu es censé te plier à certaines exigences, notamment pédagogiques, c'est-à-dire, par exemple, adapter ton enseignement, voire même pour certaines matières, enseigner un programme particulier, spécifique. Idéalement, si tu viens ici, c'est pour faire ton métier, sur un laps de temps assez court. Tu coûtes cher à l'Etat, et en échange tu te donnes un minimum (un maximum). On te fait bien comprendre à la réunion de la DES qu'enseigner en Polynésie exige des compétences particulières, une capacité d'adaptation ET une prise en compte des caractéristiques de l'enseignement, sur un Territoire grand comme l'Europe (ce que les gens de Tahiti ont tendance à minimiser par rapport aux gens qui sont dans les îles). Et ça, n'importe quel enseignant passant un trimestre à travailler ici le mesure.
Bref, une de ces particularités, est la difficulté, dans certaines matières, et pour certaines îles, de trouver des remplaçants du niveau requis. C'est bien pour cela que la mise à disposition (et non pas mutation) est régie par des règles un peu différentes de ce qui se passe en Métropole.
Donc que l'administration fasse le choix de l'efficacité, c'est son rôle : c'est en effet à elle de pourvoir au mieux les postes. Dans les matières où il y a suffisamment de contractuels qualifiés sur place, pas de problème. Dans les matières en "pénurie", qu'il y ait une réflexion, ça ne me choque pas. Ce n'est pas de la faute de qui que ce soit. Ni de la personne qui demande, ni de la situation particulière de la Polynésie. C'est une réalité des faits qui fait que parfois, ce n'est pas le bon moment pour la bonne personne. Cela ne préjuge en rien de la situation particulière de l'auteure de ce post, mais moi, je lui conseille de jouer franc-jeu avec l'administration, parce que si c'est pour avoir des problèmes de renouvellement par la suite, est-ce que ça vaut le coup ? (et ce qui s'est passé au lycée hôtelier cette année annonce un tournant dans la manière dont seront signés les renouvellements)
Maintenant, une personne qui arrive sur le Territoire, qui se casse la jambe, et qui est indisponible trois mois, ça arrive aussi, et il est impossible de tout anticiper, et de se prémunir contre toute situation (sauf à demander à l'administration une gestion parfaite, mais soyons-nous mêmes parfaits dans nos enseignements avant de donner la leçon à autrui).

Tout ça pour dire une chose : on peut se préoccuper uniquement de son sort, de ses droits, etc... Mais une société composée d'individus qui ne prennent pas en compte leur environnement global et qui se contentent uniquement de préserver leur petit espace personnel est une société qui se désunit au fil du temps, et qui est destinée à décliner.
Oui, bon, je vais loin là... C'est juste, encore une fois, qu'en fonction des situations particulières postes/matières, que l'administration fasse des choix en fonction de l'intérêt général du plus grand nombre (c'est-à-dire des élèves), ça ne me choque pas.

Bonjour à tous,

Pour répondre à votre "discussion" concernant ma grossesse, je dirai simplement que chacun est libre de penser ce qu'il veut là dessus. Je ne jugerai personne. Je me doutai bien que de toute façon cela ferai parler :-)
Normalement j'aurai du avoir une réponse concernant ma candidature au mois de février et le fait est que je viens d'avoir un mail qu'en avril. Si je l'avais su avant je ne serai pas tombée enceinte !! Je suis consciente des problèmes que cela puissent poser pour tout le monde et en suis bien désolée, je suis une personne qui pense aux autres avant tout avant même de penser à moi. Je pourrai me dire qu'il ne faudra jamais tomber enceinte puisque les élèves auront une prof absente pendant 16 semaines, dns la mesure où tout ce passe bien. Mais c'est comme ça et chacun devra faire avec, ils auront plus d'un mois et demi pour me trouver un remplaçant alors qu'en France métro ils n'auraient que 15 jours. En attendant, on ne choisit pas vraiment quand on tombe enceinte, des fois il suffit d'attendre 1 mois et des fois plus d'un an !! Et si finalement il me refuse parce que je suis enceinte il me semble que cela s'appelle de la discrimination. Pour finir, je ne pense pas que ce soit un rêve mais plutôt un choix murement réfléchi au vue des conditions d'exercice et de vie aussi idylliques soient-elles.

En tout cas, je remercie tout le monde pour ces conseils.

PS : ils seront au courant très rapidement, d'ailleurs l'éducation nationale le sait depuis pratiquement le début.

Je vous prie de m'excuser par avance à ceux que cela pourra embêter. Ne faites plus d'enfant et tous les problèmes (chômage, maladie, famine, guerre, ect ....) seront réglés d'ici 3-4 générations :-)

Et puis il y aura toujours des mécontents en France métro on va me dire que faire 15 jours et après être en congés mat c'est pas très professionnel et en Polynésie ou même ailleurs on me dira  que faire un mois et partir en congés mat ça ne l'est pas non plus :-) alors ne pas tomber enceinte me semble être la seule solution !!!  :-)  ......

Allez haut les cœurs, il n'y a rien de grave en soi, souriez :-) ,les cimetières sont remplis de personnes indispensables et je comprends tout à fait les opinions de chacun et chacune et quelque part vous avez tous raisons :-) et encore plus Tiarebora surtout si ses enfants se retrouvent souvent sans prof. C'est ça la vie pleine d'imprévue et de rebondissement et il faut faire avec.
Au plaisir de peut être vous rencontrer un jour dans "cette grande famille" qu'est l'éducation nationale !!!

Il me semble sincèrement que cette discussion ne sert à rien puisque, contrairement à ce que tu annonces, tu es tombée enceinte avant même le résultat des MAD en février... autre chose également si tu n'as pas ton renouvellement au bout de 2 ans, tu ne t'étonnes pas trop...

:)   :/   :D

Bonjour,
j'ai une amie à qui il est arrivé exactement la même chose lorsqu'elle a été recrutée, il y a 3 ans... Je, je peux te mettre en contact avec elle si tu veux.

mafa37 :

:)   :/   :D

Franchement : ne réfléchie pas  :top: ! Tu fais le job et l’administration fera le sien ......
Après en ce qui qui concerne ton renouvellement tu n'y es pas encore. Au tant ils vont être subjugués par ton approche avec les jeunes et te donner la CIMM puisque tu auras un(e) "polynésien(ne)" dans ta famille  :cool:

Merci guisemo5  :D

Viens ! N'écoute pas ces mauvaises langues qui prétendent qu'une grossesse peut être une cause de non engagement ou de non renouvellement ! C'est incroyable d'entendre encore ce genre de discours ! On peut faire des journées des femmes...! On n'est pas au bout !
Bien sûr que çà ne jouera absolument pas pour ton renouvellement. C'est l'administration qui est responsable du non remplacement des enseignants, pas les absents ! Et la cause des non remplacements n'est pas toujours la difficulté de trouver ces remplaçants. Dans l'établissement où je suis, il y avait des postulants remplissant les conditions pour être recrutés mais les élèves n'ont pas de prof depuis août denier alors que la discipline est une épreuve de leur bac. La raison donnée ? Pas de budget ! Pour une discipline obligatoire. Mais ici, dans les "archipels éloignés" les parents ne montent pas au créneau facilement et un contractuel devrait commencer la semaine prochaine...Il reste combien de semaines de cours ?
Donc les arguments avancés pour te décourager sont hors sujet.

Viens, tu seras très bien à Raiatea !

Ia orana flouf,
je viens seulement de lire ton post;

"maohi tu as des filles en classe qui ont des profs absents? Ben fais bouger l'ape le principal ou le proviseur mais ne demande pas aux femmes qui vont devenir mère comme tu as eu la chance de l'être de faire des concessions comme cela! Tu te rends compte? Tu demandes aux mauvaises personnes de faire fonctionner le système!"

Tu n'as pas compris le sens de mon post.
Je ne lui dis pas de ne pas venir, je lui conseil simplement de prévenir assez tôt pour que l'éducation est le temps de prévoir un remplaçant.
Mais bon...

De toute manière, quel que soit ton choix, tu mécontenteras quelqu'un ! Donc lance toi.

Rester en métropole ? Pas certain du tout qu'on te remplace, j'ai testé pour vous cette année ! Absence prévue depuis 8 mois et accordée par mon rectorat : pas de remplaçant, et prise de bec avec ma chef !!! Le problème n'est pas spécifique à Tahiti.

Je suis prof d'EPS. Si tu ne pratiques pas avec les élèves, les années passant... ;) ,certains parents te considèrent comme un tire au flanc. Si tu t'entretiens en restant sportif, pour assurer avec leurs gamins, parfois tu te blesses, c'est le sport... Eh bien là aussi tu as les mécontents, parfois les mêmes !!!, qui te traitent d'irresponsable.

Enfin, j'ai une amie prof en Allemagne. Nos salaires outre mer la font rire... Nous, on culpabilise, on se sent redevables puisqu'on est beaucoup mieux payés qu'en métropole. Mais les allemands te diraient : outre mer, tu es payée très correctement, et en France tu es exploitée ! 

Au final, je pense qu'il faut continuer notre vie normalement, faire des bébés, du sport, etc., sans pour autant chercher délibérément à profiter du système. Plusieurs collègues d'EPS sont décédés lors de leurs activités de loisirs, quand j'étais à Mayotte. faute professionnelle ? Faut pas pousser, quand même !!!
Évidemment, faut pas abuser. J'avais une autre collègue qui, une fois sur place, avait sorti un certificat médical pour ne pas travailler au soleil. A Mayotte, en EPS !  😳 Là, c'est vraiment abuser du système. Et malgré ça, elle a fait 4 ans ! C'est pas normal... Mais c'est véridique.

Pour ton cas, tu vois, tu es bien loin de la posture de quelqu'un qui abuse volontairement... Et un p'tit bébé bronzé, un !
:)

Bonjour,

Je viens de lire le post et suis un peu choquée de certaine réaction....je ne peux que te souhaiter un bon séjour en polynesie, puisque tu as la chance d'y etre nommée, et surtout,  je te  souhaite un beau bébé en pleine santé qui aura la chance de ne pas -trop - connaitre les soucis de nez bouché et autres désagréments de la métropole :)
Que du bonheur !!!

Et bon courage pour tes démarches et ton arrivée !!

Et surtout quand on sait que ce n'est pas donné à tout le monde d'y aller. Les places sont très chères et le seront encore plus dans les années à venir .....
Tu as le droit d'être choisie, tu as le droit d'être privilégiée, tu as le droit de faire un(des) bébé(s) ...
Dis toi bien qu'il y a plein d'autres personnes :huh:  qui attendent ton refus pour accepter

Nouvelle discussion