aide pour commencer puis vivre travailler au Brésil

Bonjour
Je suis française, j’ai 43 ans et je vis actuellement à Lyon (France). Je souhaite vivre et travailler au Brésil dans le domaine du tourisme c’est-à-dire dans une pousada ou un hôtel (de  préférence sur le littoral). J’aimerais travailler en relation avec les touristes, être « sur le terrain ».  Je parle 3 langues : français, portugais et anglais et j’ai déjà réalisé plusieurs voyages au Brésil.
Dans mon dernier poste, je dirigeais une PME en relations publiques (management de personnes, relation avec la clientèle).
J’aimerai avoir des contacts de personnes décisionnaires dans le secteur de l’hôtellerie susceptibles d’avoir besoin d’une collaboratrice. AVEZ-VOUS DES CONTACTS à me proposer ?
Je peux aussi, dans l’immédiat, proposer mes services pour un stage.
Je vais réaliser un séjour linguistique à Salvador de Bahia au Brésil durant tout le mois de juillet 2015. J’aurai donc l’opportunité de faire des entretiens et ainsi me présenter. 
MERCI pour votre aide
Christelle

C est mort pour trouver du boulot au brésil dans l hôtellerie surtout pour un etranger

Bonjour
merci de me prévenir mais je ne vais pas stopper mon projet juste en lisant votre réponse. J'ai déjà vu sur plusieurs forums les avertissements, avis décourageants, mauvaises expériences... Et alors ? J'imagine et je sais que cela n'est pas facile mais mon envie ne date pas d'hier : ce n'est pas une lubie après avoir passé juste une semaine de vacances à Rio ! Je me suis déjà grandement investie dans mon projet depuis plusieurs années (apprentissage du portugais, relations professionnelles, plusieurs voyages avec guides lusophones, visite de différentes régions, échanges avec les locaux, rencontres avec des Brésiliens en France, etc) et mon désir est toujours le même : je reste motivée, confiante, déterminée...
Aujourd'hui je sollicite une aide, un coup de pouce de personnes ayant une expérience, des contacts, des relations professionnelles ou autre pour m'accompagner dans l'aboutissement de mon projet. Dans quelques temps, j'espère bien, moi aussi, être sur ce forum (de l'autre côté), partager mon expérience, renseigner, aider moi-même les ambitieux avec un projet qui tient la route et qui ont envie de le concrétiser.
MERCI et bonne journée

Vous risquez d'être décu alors,le brésil ne vend pas du rêve aux étrangers

J'ai bien pris note de vos commentaires. Si un étranger me demande de l'aider pour vivre et trouver du travail en France, je lui déconseillerai certainement, et, je lui préciserai aussi que ce n'est pas impossible... Il peut y avoir des opportunités !
Quant à ma probable déception, je veux bien faire le pari ! et qui sait, peut-être pourrons-nous parler de votre expérience, à Rio, autour d'un verre...

Bonjour,

En juillet, profitez d être sur place pour aller déposer une candidature spontanée auprès des groupes hôteliers internationaux.

Vous pouvez aussi consulter les sites des grands groupes sur place, ils ont pour certains une section offre d emploi...peut être que cela vous fera avancer un peu? Jobs Accor bresil par ex. Il y a aussi les voyagistes comme CVC et d autres.

Attention au visa de travail.
Bon courage.

Bonjour
merci pour vos conseils... Je comptais effectivement me présenter sur place à différents hôtels et je suis aussi inscrite sue accor job. En revanche je ne connaissais pas CVC... Je vais donc explorer cette piste .
merci et bonne journée !

La difficulté principale est le visa. Seulement des sociétés de taille importante vont faire l'effort de sponsoriser votre visas. Donc vraiment vous devez chercher vers les grands groupes hoteliers et touristiques français qui opérent aussi au Brésil. Le mieux seraient de commencer à travailler dans une de ces sociétés en France puis vous faire expatrier au Brésil. Investissement important en temps et sans assurance de succés.
Si vous voulez vraiment aller au Brésil, je pense que la premère étape serait en fait de chercher un travail dans n'importe quel domaine, même ONG. Une fois au Brésil avec un visa, vous aurez peut-être des opportunités. 
Mais vraiment il n'y a pas de solution miracle.

Salut. Je suis réceptionniste d'hôtel ici au Brésil et je pense qui je peux te donner quelques conseils.
Oui, nous avons des opportunités pour travaillé sur les hôtel, mais les salaires ne sont pas bonnes (+-1000BRL), même si vous parlez le français, le portugais et l'anglais, ça ne change rien (peut-être vous pouvez obtenir plus rapidement, mais seulement ça).

Moi j'ai trouvé un boulot à Fernando de Noronha, donc la bas ils paient bien, mais ça change d'état à état.

Bonne chance!

Bonjour,
J'aime bien cette belle détermination... que je ne peux que comparer à ce pessimisme typiquement français que l'on retrouve "même" chez les français du Brésil.
Bonne chance.

Bonjour,

pessimisme???  non mais avez vous déjà été confronte a l administration locale? vraiment pour de vrai? en tant qu étranger sur place?   les français sont pas plus pessimistes que des brésiliens qui vont en France…

es noeuds au cerveaux administratifs, je pense qu ils sont nettement plus graves au Bresil qu en France et d ailleurs que dans le monde!!!!

Bonjour Bardamu
c'est vrai que j'ai beaucoup lu et entendu ceci : visa difficile à obtenir...
peut-être que la solution serait de travailler en France avec l'espoir de partir au Brésil... un jour... Moi, je souhaite vraiment partir rapidement : non pour fuir la France qui reste mon pays de naissance, mais simplement parce que je suis prête pour une expérience professionnelle et personnelle au Brésil.
Et aller au Brésil et faire "n'importe quoi" juste histoire de dire : j'y suis ! cela ne m'intéresse pas...
Vous le dites très justement : il n'y a pas de solution miracle, je le sais, en revanche, je suis confiante et j'irai jusqu'au bout... ensuite : qui vivra verra ! LOL
merci pour vos infos
à vous lire
Christelle

Bonjour Adrieldantas
j'aimerai savoir comment tu as trouvé ce travail : par quels moyens... ? et de quelle nationalité es-tu ?
pour les salaires j'imagine très bien qu'ils ne sont pas comme en France (et ici c'est déjà pas au top...) ce n'est pas comparable car le niveau de vie n'est pas le même... je suis prête à m'adapter !
Je ne suis pas fixé sur le lieu : cela peut-être le nordeste comme vers Rio ou autre : tout dépend des opportunités.
Merci pour votre soutien
à bientôt
Christelle

ChrisB, Adrieldantas est Brésilien, il y a un lien vers son site perso.
Job dans le tourisme R$800-R$1500/m, c.a.d. 250-400 Euros/m sur 13 mois. Parfois ticket de repas et de transport. Mais vous n'aurez aucun autre avantage. Vous devrez utiliser la securité social public (une assurance médicale privée vous conterait R$400/m). Si cela est dans une grande ville, cela voudrait vivre dans une favela et manger riz et haricot, et un peu de poulet pour les grands jours. Vraiment pas le rêve brésilien de travailler dans ces conditions. Et de toute façon aucune entreprise ne fera l'effort de sponsoriser un visa pour ce type de job. Ne perdez pas votre temps.
Seul chance sont les grands groupes et en France de préférences. Il pourront estimer votre experience à sa juste valeur. Mais aucune boite n'emploiera une "gringo" (j'uitlise le terme volontairement car c'est aussi une formce de préjudice) juste de passage au Brésil sans visa/cpf/rne. A chaque fois la réponse sera: contacter nous quand vous habiterez ici. On commencera à vous prendre au serieux quand vous aurez un visa permanent et quand vous parlerez parfaitement Portugais.

Bardamu
j'ai regardé le site de Adrieldantas (ainsi que le vôtre) mais pas vu noté qu'il était brésilien... maintenant je sais !
j'ai bien lu et je comprends toutes vos remarques... néanmoins j'ai aucunement l'impression de perdre mon temps.
Je contacte des grands groupes français (comme vous le préconisez) ou européens mais aussi des entreprises brésiliennes : et ce, même si je n'ai pas encore de visa permanent !
Dans tous les cas, merci de me dire la réalité au quotidien pour les étrangers au Brésil (infos précieuses pour moi) : je suis avertie mais en aucun cas découragée...
à bientôt
Christelle

Chris le coût de la vie au brésil est plus élevé que en france pour un salaire moyen de 250 euros par mois soit environ 5 fois moins que en france ,si vous n'avez pas une certaine somme d'argent de côté ce n est pas la peine de s'aventurer au brésil,adrielsantas n'a pas eu besoin de visa,il est brésilien,la seule solution pour vous de rester au brésil mais je vous le déconseille  est de se marier avec un brésilien ou travailler pour un groupe français.N'oubliez pas le brésil vous n'avez aucune aide,un appartement dans un quartier sécurisé au brésil c est en moyenne 800-2000 réais par mois.

Le club Med qui a été racheté récemment par, je crois un brésilien, prévoit de gros investissements au Brésil...
(6000 km de plages dont à peine 15% sont utilisées)

Non par un groupe chinois le club med

Bien le bonjour Christelle,
En lisant ton premier message ainsi que les suivants, je suis un peu surpris. On dirait que malgré ton niveau de compétence, il y a des voies d'informations que tu as négligées d'explorer. Ce sont celles des chambres de commerces internationales.
Comme par exemple :
- http://www.ccfb.com.br/fr/
- http://www.brascam.be/en/index.php
- http://www.swisscam.com.br/
- il y en a encore beaucoup d'autres
Elles ne te fourniront surement pas de travail (et encore on ne sait jamais), mais elles seront susceptibles de te donner des contacts valables.

Brasil522, Gipet, Phipiemar
Mon projet est bel et bien professionnel avant tout c'est-à-dire travailler et gagner ma vie bien sûr... J'imagine que, comme partout, selon le travail, le lieu et les compétences demandées, les revenus peuvent varier. Je ne souhaite pas "calquer" ma vie ici en France, au Brésil : tout est différent... Quant à épouser un Brésilien juste pour entrer au Brésil : non merci (je suis d'accord avec vous) et ce n'est pas dans mes valeurs.
Pour répondre à Gipet et Phipiemar
Je suis sur ce forum (moyen de com que je ne connais pas bien...) pour justement solliciter votre aide. J'ai déjà contacté ambassade consulat et cci France Brésil (les autres je n'y avais pas pensé il est vrai) et la cci m'a donné des contacts à qui j'ai envoyé des demandes... à suivre
Concernant le club Med, j'ai aussi postulé, ainsi qu'à Riocentro...
Je recherche activement un travail et comme vous le savez tous, il suffit d'un contact utile au bon moment pour que la machine déjà en route s'accélère et arrive à destination !
MERCI pour votre écoute et je suis toujours preneuse de vos remarques !

De plus en plus de français vivant au Brésil depuis de nombreuses années rentrent en France, surtout ceux habitant le Nordeste, les raisons:
- insécurité -
- cout de la vie
- salaires minables
Sans parler de ceux qui ont des enfants.
Plans de santé très chers - école privée tres chère.
L´Eldorado brésilien c´est fini.

Bien le bonjour Aspord,
J'en sais quelque chose avec quatre années de galère à Macapa dans l'état d'Amapa...

Mais qui a parlé d'eldorado brésilien ?

Faut arrêter avec l'insécurité, tout va dépendre de l État de la ville ou vous etes.

Bizarrement dans la capitale mineira je me sens plus en sécurité que a paris ou dans le nord de la france.

Le criminalité est du aussi à la classe riche, quand on joue au riche américain, dans sa grosse voiture il ne faut pas s'étonner à se faire agresser.
L'insécurité vient essentiellement au brésil par la drogue et la différence de salaire, quand vous gagnez 15 000r ou plus et que vous payez vos salariés au lance pierre, il arrive la chose qui arrive toujours.

Le bresil c'est déjà un art de vivre. On aime ou on déteste. Après le nord-est du brésil c'est un peu la jungle!

Mais le pays est très bien pour vivre une expérience

Le nord et le nordeste c est la jungle

Pas besoin de jouer au riche américain pour se faire agresser. Les pauvres volent aussi les pauvres.
C´est triste mais c´est aussi comme ça.

Ilan Avittan foi visto pela última vez na cidade de Fortaleza (CE), no dia 14 de setembro de 2013, quando tinha 59 anos. Ele tem dupla nacionalidade, francesa e israelense.

Se você possui qualquer informação relacionada ao caso, entre em contato com uma unidade da Polícia Federal ou envie e-mail para desaparecidos[at]dpf.gov.br.

Faut arrêter avec certaines choses, vous regardez le site de l'ambassade du canada, vigilance normale.

Le bresil est violent dans certaines régions. Dans le minas gerais je suis plus tranquille en France, sauf sur les routes pendant les jours fériés, car Lewis Hamilton et Ayrton Senna.

Mais le pays reste agréable pour commencer sa vie et non la finir! Pour sa retraite le portugal et sud de l'Espagne c'est pas mal.

Pour démarrer une nouvelle vie, le pays est pas mal.

Bonjour
Je dois prendre une nouvelle mutuelle (celle que j'avais avec mon entreprise va s'arrêter) savez-vous quelles compagnies sont plus adaptées et bon rapport qualité-prix en vue d'une expatriation pour le Brésil ?
MERCI

Si tu pars habiter au Brésil, tu vas devoir prendre une mutuelle au Brésil, donc Unimed est pas mal.

Ensuite une mutuelle en france ne te couvre pas si tu pars plus de 6 mois dans l'année

Bien le bonjour,

Cela dépend si tu veux conserver un pied en France ou pas. Si oui, va à la C.F.E.. C'est la caisse des français à l'étranger. Ensuite tu pourras jumeler avec d'autres assurances privées. Comme APRIL par exemple
https://www.cfe.fr/
http://fr.april-international.com/globa … lement-cfe

Et si non, UNIMED http://www.unimed.coop.br/pct/index.jsp?cd_canal=49146

merci phipiemar
je ne sais pas encore exactement quelle solution est la meilleure... pour moi
je vais regarder tout ça !
MERCI

OK merci arnaud

Bonjour arnaudbh,

Le criminalité est du aussi à la classe riche, quand on joue au riche américain, dans sa grosse voiture il ne faut pas s'étonner à se faire agresser.
L'insécurité vient essentiellement au brésil par la drogue et la différence de salaire, quand vous gagnez 15 000r ou plus et que vous payez vos salariés au lance pierre, il arrive la chose qui arrive toujours.


Arretez de dire n importe quoi s il vous plait!! ça c est pour vous rassurer, ça s appelle la méthode COUE!

vous n y connaissez rien sur le sujet visiblement de la sécurité au Bresil, de la criminalité, ni les tenants ni les aboutissants.

Vous pouvez venir faire un petit tour à Belo Horizonte, vous allez vite voir.

Alors, vous pouvez rapidement faire une étude sur le comportement entre les différentes csp de la population la méthode de vie.

Je n'ai jamais été volé. Méthode COUE, j'ai voyagé dans les 5 continents, l'endroit ou j'ai ressenti le plus d'insécurité, c'était dans un village à Madagascar, avec du traffic de bois de rose. Autrement au Brésil, jamais.

Ensuite vous avez des quartiers à évité comme partout dans le monde. J'ai un meilleur sentiment de sécurité dans la capitale Mineira dans les centres villes, que à Paris.

Ensuite la différence de salaire n'est rien pour vous, bien l'inégalité entraine un type de comportement violent. Mais bon la sociologie vous échappes

Belo Horizonte, je confirme.
Aucun problème de violence, gens très sympa et .... civilisés.
C'est pourtant une ville de 2,4 millions d'habitants ou il devrait y avoir de la délinquance et des bas quartiers... comme à Lyon ou à Paris !
Abraços

Arnaud, votre commentaire "le criminalité est du aussi à la classe riche, quand on joue au riche américain, dans sa grosse voiture il ne faut pas s'étonner à se faire agresser" m'a fait sursauter. Cela dévalorise le reste de vos commentaires. C'est la même chose que les gens qui disent que: "c'est la faute des femmes qui se font violer parce qu'elles s'habillent trop sexy ou parce qu'elles sorte de chez elles", où s'arrètent-ont avec ce genre d'idée? Stupide non-sens.
Quant à BH, ville civilisée, très bien. Plus civilisée que beaucoup de villes Brésilienne mais si vous penser qu'il n'y a pas d'insécurité, vous vous tromprer vraiment. BH est dans les moins dangereuses villes du Brésil avec 34,9 morts/100 000 habitants, ce qui fait plus de mort que dans toute la France par an (665 homicide en 2012). Fortaleza 43,9/100 000, pas beaucoup de difference. Oooh Curritiba, superbe ville du sud, à chaque fois dans le classement des meilleures villes du monde pour y vivre : 55 homicides/100 000h, étrange, je pensais que seul le Nord/Nordeste était dangereux.
Votre sensation de sécurité est certainement réelle, surtout si vous fréquentez les beaux quartier mais allez dans les quartier métropolitains de BH et vous trouverez violence, drogues et favelas comme dans toutes les grandes villes du Brésil. Même si dans les beaux quartier, vous ne vous ferez pas tuer (car en plus c'est généralement lié à la drogue), vous pouvez vous faire braquer, attaquer, etc...  Je n'avais pas senti d'insécurité en arrivant à Fortaleza; c'est après quelques années en parlant avec mes amis, belle famille, contacts professionels, regardant/lisant les news que j'ai commencé à comprendre la situation. Si vous ne voyez pas l'insécurité, tant mieux pour vous mais ayant une famille, je ne peux pas me permettre d'ignorer la réalité du Brésil.
Le sentiment de sécurité/insécurité vient aussi d'un mal bien courant au Brésil: le racisme. Au sud: des Brésiliens qui seraient blancs (partiellement faux) et donc civilisés (faux). Ce sont des choses que j'entend tous les jours ici (à Fortaleza pas sur ce forum). Jespère que vous ne partagez pas ce point de vue.
Cf Veja Homicides Brésil

Oui, l´insécurité, l´impunité en France n´ont pas grand chose à voir avec celles du Brésil...

Ici à Sao Paulo il faut faire attention, surtout la nuit et ne pas se laisser impressionner par d´éventuels individus non identifiés qui se mettent en travers de votre chemin.

Si vous ne cédez pas à la panique et que vous ne vous aventurez pas n´importe où, il ne vous arrivera rien.

La règle d´or est de ne jamais résister dans une situation extrême.

Je suis d'accord pour dire qu'une grande ville Brésilienne qui est plus sure qu'une ville Française c'est faux dans les faits.
Par contre on ne peux pas nier que l'énorme différence de revenus entre les différentes classes de Brésiliens participe à perpétuer la violence, quand on voit le prix de la vie et les revenus minimums on a peur...

AU BRESIL, ce ne sont QUE des crimes d opportunités a priori…sans distinction aucune de classes.

ensuite viennent les crimes "organises". la déjà c est moins courant que le precedent mais très présent car aussi d opportunités selon les circonstances..et rien a voir spécifiquement avec être "riche" ou pas…

forcement quand c est un "riche" il est facile de faire un cliche..sauf que la ça demande une organisation spécifique, et il faut savoir que les types se mettent a jour VS les moyens pour les contrer..

les crimes tres cibles et donc organises, nécessitent des moyens particuliers...

apres les règlements de comptes, et autres machins glauques.

alors SVP, ne pas faire d amalgame….et non il ne s agit pas que de drogue, je ne parle pas d assalto quotidien, très frustrant et violents également traumatisants…mais il faut bien aussi financer certains groupuscules armes.

selon la police fédérale, avec qui j ai etudie la question, en tant que victime et pour comprendre ce qui m est arrivee,  les crimes contre les 'riches" sont justement les plus rares dans les pourcentages…mais forcement les plus impressionnants et violents, voire mortels.

ce n est pas parce que vous y avez echappe, que vous etes libre d y avoir le droit, ou que cela n existe pas...…parfois c est tellement rapide et surprenant…pour n importe quel fulano!!

il n y a pas d endroits surs au Bresil, nulle part!!! il faut pourtant bien comprendre ça! un brésilien, un étranger, une employee de maison modeste, un entrepreneur, dans un bus, dans un taxi, dans la rue, dans un bar, a un feu rouge, de jour, de nuit….…..n importe qui…..n importe quand. meme dans une maison blindée de cameras et autre sécurité…ça arrive, c est tout.

Arnaud, je ne vous permet pas de mettre en doute ma façon de penser, et encore moins sur la "sociologie" brésilienne concernant la sécurité, car votre description est complètement a cote de la plaque...surtout sur la sécurité et la criminalité.

je ne vous souhaite pas de devoir affronter un jour, cette situation….c est arrive a certains ici sur ce forum, qui n avaient pas une once de ce que vous racontez…et pourtant...

Nouvelle discussion