Vos 5 meilleurs conseils pour s’expatrier en Espagne

Bonjour à tous,

Lorsque l’on se prépare à vivre à l’étranger, il est courant de se poser de nombreuses questions. Pas toujours facile de s’y retrouver !

Vous qui êtes expatriés en Espagne, quels seraient vos 5 meilleurs conseils à donner à celles et ceux qui s’apprêtent à y vivre ?

Comment préparer sereinement son projet de vie et son installation en Espagne ?

Partagez avec nous votre top 5 des recommandations pour une expatriation réussie en Espagne !

Merci d’avance :)

Je ne suis certainement pas très qualifié pour donner des conseils, mais il me semble que les suivants sont seulement question de bon sens.
Prendre son temps pour acquérir un bien immobilier.
bien choisir l'endroit et bien se renseigner sur le bien concerné , (se rapprocher del registro de la propriédad.)
Ne pas acheter par correspondance, sans avoir visité .
être très circonspect quand aux achats sur plans :
La première réaction des banques françaises étant de dire qu'elles refusent de financer un bien situé en Espagne, voir avec un courtier . il existe des solutions pour emprunter à moindre frais et à taux fixes en France.
Une habitation en SCI en france peut sous certaines conditions vous permettre de récupérer une partie des intérêts sous forme de déductions fiscales et tva.
Voilà, ce ne sont que des pistes , à vous de creuser.

A mon sens,
les cinq conseils pour s'expatrier en Espagne (ou ailleurs) reposent sur le bon sens, en effet.

1. Choix réfléchi.
L'expatriation est un changement (radical) de vie. Dans certains cas, il inclut plus que votre simple personne. Il ne s'agit pas de prolonger durant 365 jours, le séjour estival d'une quinzaine dans un hôtel-club. Il faut donc bien réfléchir aux avantages et inconvénients, peser le pour et le contre,... et surtout décider du lieu qui correspond le mieux à vos attentes.

2. Préparation
Combien sont-ils ceux qui débarquent et se renseignent seulement à ce moment des démarches, des coûts d'installation,... et jurent leur grand dieu de la difficulté ou de l'arbitraire des fonctionnaires. Posez-vous d'abord la question de savoir si vous disposez des bons documents ou déjà, si vous êtes dans les conditions.

3. Apprendre la langue
Et cela commence déjà dans son pays d'origine. Pourquoi attendre ?

4. S'intégrer
Intégration n'est pas assimilation. Chacun conserve ses acquis mais les partage. Ce n'est certainement pas en recréant des morceaux de son pays d'origine "au soleil" que l'on s'attire la sympathie des locaux.

5. Suivre les lois du pays d'accueil
Cela semble une évidence et pourtant ils sont légion ceux qui, souvent pour des raisons fiscales, font abstraction de ce point. Ils seront pourtant les premiers à monter aux créneaux si, dans leur pays, quelqu'un vient à contourner les lois nationales.

Juste du bon sens, je vous disais !

Giel358

Premier conseil : vérifier qu'il n'y ait pas de frais lorsque vous retirez à un guichet d'une banque qui n'est pas la vôtre. Ca revient vite très cher.
Deuxième conseil : prendre le rythme de vie espagnol: déjeuner à 14h et diner vers 21h. Ce n'est pas une obligation mais c'est beaucoup plus simple de s'intégrer en prenant les coutumes des espagnols.
Troisième conseil : ne jamais faire l'apologie des parisiens, même si vous l'êtes vous-même. Ils sont très mal vus (et il y a de quoi !)
Quatrième conseil : "fuyez" le plus possible les français. La facilité étant toujours attirante, si vous rencontrez des français vous risquez vite de passer tout votre temps ensemble et de parler seulement français. D'autant plus qu'un groupe de personne parlant français attire très rarement les étrangers, sauf ceux qui veulent parler français bien sur.
Cinquième conseil : Soyez curieux, il y a toujours des choses à découvrir autour de vous, des lieux inconnus des étrangers qui vous feront connaître la ville où vous êtes comme si vous étiez espagnol.

Je suis tout à fait d'accord avec GIEL358
pour faire plus court je répondrais :
1) Bien réfléchir AVANT et laisser mûrir l'idée dans votre tête durant 1 an
2) Prendre à différentes époques de l'année des vacances dans le pays de votre choix et dans différentes régions de celui-ci. Apprenez en la langue et commencez la pratique de celle-ci.
3) lorsque les choix se précises, louer sur place et visiter pour "sentir" la terre, la culture et les gens. N’essayez pas d'imposer votre culture ou lois, mais respectez les uses et coutumes de votre pays d'accueil.
4) vérifier correctement votre budget et possibilités financières (achat + frais + impôts + aménagement et déco. Les Château à 3 sous n'existe plus !
5) contacter un avocat indépendant et spécialisé que vous aurez préalablement rencontré, avant de signer n'importe quel document.

Bonjour,
Concernant les 5 conseils à prodiguer à un candidat à l'expatriation, voilà à mon point de vue ce que je conseillerais :
-Tout d'abord avoir un minimum de connaissances de l'espagne comme par exemple : pouvoir parler la langue au moins le basique ....(il faut pour le moins pouvoir communiquer )
-Connaître les coutumes et les habitudes des espagnols savoir comment ils fonctionnent en général, savoir un peu de leur histoire, ce qu 'ils ont vécu et subi ce qui entend aimer l'espagne et les espagnols qui sont des gens chaleureux en général ( ceci dit c'est comme partout il y a aussi des cons ..... )
- Aussi , bien avoir en tête que c'est à nous de nous intégrer, addérer à la vie espagnole ( qui n'est pas désagréable il faut le reconnaître !!! ) car eux  ils sont trés bien chez eux et vous ne les changerez pas !

Quand à tout ce qui est administratif, c'est vraiment secondaire car il n'y a pas de problème majeur, l'espagne c'est l'europe, c'est pas l'afrique !!!!

Bonjour à tous!
Pour moi connaitre les rudiments de la langue me semble  nécessaire!
Bien choisir sa région! Proximité où non de la frontière!
S'immerger quelques mois dans une location meublée, et se rendre compte
si l'on pourra s'expatrier sans problèmes!
Prendre son temps pour une acquisition et bien préparer son déménagement!
Eventuellement  pendant son séjour s'adresser à un "Gestor" qui moyennant
faible rémunération pourra vous renseigner sur les démarches administratives!
Bon courage!

Bonjour ce message s adresse en priorité à HENRI ( marina ) mais également à tous ceux qui peuvent m'apporter  un élément de réponse ...
Pourquoi ce choix de la marina à proximité d alicante ... je ne connais pas ..
par contre je connais la région d alicante que j ai trouvé très bétonné ...
Le climat est il meilleur et l eau plus chaude ... qu en Andalousie ?
Les hivers sont ils agréables ... et pas trop de touristes en été ....
brefs beaucoup de questions  pour un francais désireux de préparer son séjour en vue de s installer entre alicante et marbella ....

MERCI À VOUS HENRI .....

Bonsoir à tous,


1) La première étape à mon avis pour une expatriation réussie est d'avoir toute une phase de questionnement pour aboutir à un projet bien construit: Evitez de partir la fleur au fusil en pensant "on verra bien sur place"
Où s’installer?
Comment assurerez-vous vos revenus (emploi, pension...)?
Qu'est ce qu' implique un départ à l'étranger par rapport à votre situation fiscale, votre couverture santé, et pour les actifs, votre future retraite?
Comment je déménage?...

2) Une fois décidé, allez sur place pour choisir votre futur nid, voir comment les gens y vivent. Se faire quelques relations Bref prendre un peu la température…

3) Se documenter sur le pays : Il en va de soi qu’il faut avoir un minimum de connaissance sur le pays pour pouvoir s’intégrer.
La langue bien sûr mais aussi la culture. L'Espagne est certes voisine de la France et est en Europe mais c'est aussi un creuset de multiples cultures où chaque région a son originalité et j’aurais presque tendance à dire sa langue (le catalan, le galicien, le valencien, l’andalou…).
Un savant petit mélange de modernisme et de traditions fortement ancrées qui soulignent le caractère différent de ce pays.
Dans un premier temps je conseillerais l’immersion totale parmi les locaux en évitant de privilégier des rapports trop francophones aussi bien pour l’apprentissage de la langue que  pour l’apprentissage des us et coutumes

4) Se familiariser avec le système administratif espagnol : Il différent de ce que vous connaissez
Je pense à toutes ces formalités administratives à accomplir pour être résident en Espagne. Ces démarches ne sont pas forcément compliquées (quoique… « Aguilas » ne sera probablement  pas d’accord avec moi sur ce point…) mais du fait d’une méconnaissance du système, les procédures ne paraissent pas toujours très claires.
Un peu de patience, de calme et les bons conseils de ce blog seront utiles.

5) Il y aura probablement des imprévus et des déconvenues : Dans ces moments là pensez à la qualité de vie que vous a apportée l’Espagne et sachez profiter des belles expériences que vous pouvez partager et vivre ici.

Bonne expatriation et bienvenu en Espagne  ;)
Chrystel

En dehors de tout ce qui a été dit et qui me semble très judicieux, mes 5 meilleurs conseils vont se résumer en 2:
1) Attention aux avocats et aux agents immobiliers véreux, même ceux qui semblent avoir pignon sur rue.
2) N'achetez pas de maison qui n'a pas son certificat d'habitabilité, sinon elle est illégale.
Cela est malheureusemment mon expérience.

Mon grain à moudre;
1 - Apprendre la langue;
2 - Repérer les lieux de projet de vie lors d'un séjour préalable;
3- Avoir un plan financier réaliste, solide et équilibré;
4 - Développer des réseaux facilitateurs de ses ambitions;
5 - Conserver une perspective optimiste, c'est l'Espagne après tout. 

Bon succès!

Bonjour, alicante est une province de valence ou il fait bon vivre.. Il y a du béton oui mais il y a aussi la montagne.. A saint vincent  notre vue est face a la montagne on fait du vélo de la marche... Je ne pense pas que l'air y soit meilleur mais soit on aime alicante ou pas .. Moi j'aime vraiment ce coin .. Je m'y sens bien les gens ne sont pas stressés .. Nous sommes ravis de l'accueil que nous avons eu.. Et nous allons vivre labas et travailler a partir du mois de juin.. ( la famille de mon mari est d'alicante)

1-Personne ne vous y attend et vous n’avez rien à apprendre aux espagnols qu’ils ne sachent déjà.
2-Par contre vous devez apprendre leur langue.
3-Bien s’entourer : avocat-agent-comptable-assesor-banquier…selon vos nécessités car "il n'y a pas de voleurs... il  n'y a que des volés"
4-Un proverbe à ne jamais oublier : « Lo barato... siempre sale caro »
5-Aimer l’Espagne, aimer plus que tout les espagnols avec leurs grandes qualités et leurs petits défauts.

Bonjour,
je viens de prendre connaissance de votre billet et je tenais à vous dire combien j'adhére totalement à ce que vous y avez dit !!
J'ajouterai qu'en plus d'aimer l'espagne et les espagnols, je pense qu'il est utile de connaître un minimum sur l'histoire de l'espagne qui est la conséquence de ses coutumes et de la maniére de vivre.

C'est vrai que beaucoup de conseils se repètent mais pour moi cela apporte un aspect quantitatif à la discussion. Cela donne une valeur d'importance du conseil et du coup, on a une classification des 5 meilleurs conseils. Le problème c'est de faire le tri...
Dans quelques temps, une fois que tout le monde aura bien participé, ce serait chouette de faire une synthèse en prenant les 5 conseils qui se repètent le plus.
Une synthèse qui pourrait alors s'ajouter au guide de l'expatrié mais ceci serait un travail pour l'équipe d'Expat.com à l'origine de cette discussion

Feliz Domingo de Ramos
Chrystel

1) aller plusieurs fois et intégrez -vous aux Espagnols
2)parlez leur langue, a) cela leur fait énormément plaisir b) cela est plus facile pour vous, vous pouvez prendre des cours gratuits à la Maison de la Culture, De toute façon un petit dictionnaire de poche vous aideras.
3) Je ne peux que répéter les très bons conseils  ci-dessus qui sont très judicieux! 
4) Essayez de vivre "à l'espagnole' pour les horaires n'est pas très évidant si vous plus âgés car dîner à 21 H peut vous empêchez de bien dormir!! :D
5) Je vous souhaite una buena vida, e viva Espagna !

:D
Un peu d'humour dans ce monde de .....
20 raisons pour lesquelles vous ne devriez jamais visiter l'Andalousie.
http://nr.news-republic.com/Web/Article … d=39634422

Merci "Capandalousie".

Trop bon!
Presque ce que je préfère c'est le premier commentaire qui suit
Oui l' Andalou est très fier de sa région et il sait le dire!
!Que Arte!

Bon dimanche
Chrystel

Ana Nass,
perso j'ai expérimenté la région d'Alicante pendant 5 ans, je suis de retour en France,
depuis 2 ans, heureuse de l'avoir fait,
des hivers quand même très frais, des immeubles pas isolés et pas chauffés,
électricité très cher, gaz en bouteille bon marché pour le chauffage, mais on est comme après guerre, assis sur le chauffage, les autres pièces froides
en location, étrillée par les impôts parce que venant du secteur privé,
autrement pour les démarches, toutes confondues, compter env.3 mois et pas mal d'argent si l'on veut tout faire soi-même, idem chez les assureurs qui s'occupent "de tout" à 1500 ou 2000 euros
je vois que ce sont toujours les mêmes qui distribuent des conseils, Machenri. Giel, Chrystel rien n'à changé.
attention aux conseilleurs affidés à des agences d'assessor's ou immobilières. Si vous louez, choisissez bien une agence ayant une longue expérience, pas des propriétaires qui ne passent pas par des agences,
il est vrai que dans la région de Dolores/Alicante sud, certaines maisons devaient être détruites parce que construites sans permis.
et svp refusez toujours de payer vos facture au black, vous aurez le boulot que vous aurez payé, par exemple les antennistes, garagistes ou autres artisans
si on  veut BIEN manger c'est aussi cher qu'en France, mais il reste tous les "Riz a quelque chose",  les poissons surgras et le  picrate glacé.
quant à l'architecture, des alignements de cages à lapin  aux stores baissés quasi en permanence et la mer en face, quelle joie. eh oui, on ne peut pas toujours voyager  ou faire des aller-retour dans son pays pour se changer les idées et polluer la planète en avion
A SantaPola on trouve les madrilènes orgueilleux et les Alicantinos arrogants, on n'attend que leur départ après les vacances pour se retrouver, de même les gens de Elche sont qualifiés de Beaux, ils étaient plus riches que les santapoleros et en imposaient avec leurs bâteaux, marrant, mais comme partout., on ne s'adore pas vraiment.
je vais toujours à Alicante voir mes amis, mais je suis mieux ici, tant en ce qui concerne les impôts, la sécu et les soins, les contrôles techn. 2 ans et permis de conduire ad limitem et les changements de saison...
bien du plaisir

Nouvelle discussion