La ponctualité au Portugal...

Autre exemple, J'ai vécu 7 ans dans un pays arabe : le fait que aucun homme ne laisse passer une femme,  laisse son siège à une femme enceinte ou âgée...est-ce que cela tient des "coutumes" ou de "l'éducation" ?

Non cela tient de la religion musulmane pour laquelle une femme n'existe pas et n'a aucun droit.
Daniel Régis

danielregis, merci pour votre réponse, je suis d'accord avec vous.

Mais je suis bien persuadé que d'autres auraient répondus qu'un tel comportement qui nous choque nous, tiens plus "d'un manque d'éducation". CQFD.

Hé!

C'est super intéressant cette discussion, que dis-je ? Elle est passionnante, fondatrice, essentielle !!!

Merci pour ces doux moments éclairés passés en votre compagnie, c'est un vrai plaisir ...

Je vous souhaite une merveilleuse année 2019, beaucoup de conscience, et cette certitude que la vie est belle ...


... Et je vous embrasse tous ...   ... A la russe ...  :cheers:


roro

roro je vous souhaiterai la bonne nouvelle année en 2019 pas avant :D

Ça part en sucette, cette discussion...  :/
Et pourtant dire qu'elle est restée enterrée pratiquement 4 ans !!!  :blink:

Bon réveillon à tous ;)
Mars60

danielregis999 :

Non cela tient de la religion musulmane pour laquelle une femme n'existe pas et n'a aucun droit.
Daniel Régis

oui ni des coutumes ni de l'éducation bien sûr

Oui effectivement, on peut échanger à ce sujet, merci

mars60 :

Ça part en sucette, cette discussion...  :/
Et pourtant dire qu'elle est restée enterrée pratiquement 4 ans !!!  :blink:

Bon réveillon à tous ;)
Mars60

le réchauffé a toujours ses adeptes!

:cheers:

et ?

La religion musulmane EST l'éducation puisque tout a été dit par Mahomet et que rien ne peut être changé ni même interprété dans cette religion incréé.
Daniel Régis

lien avec le sujet ?

Le post 41 nécessitait une réponse !
DR

danielregis999 :

Le post 41 nécessitait une réponse !
DR

On vous attend  :rolleyes:

Bonjour,
J’ai adoré ce post qui est revenu 3 ans après et entretemps……………rien n’a changé !!!!!!!

Vu mon âge, j’ai connu 2 Portugal et je peux vous assurer que du point de vue éducation, mœurs et comportements, il y a le Portugal « d’avant «  et le Portugal  « d’après », la charnière étant la révolution de œillets  (25 Avril 1974)

Dans le Portugal « d’avant », il y avait un grand respect des institutions, de la Famille et de la Société.

Il était impensable de s’adresser à un ainé ou à une dame, chapeau sur la tête ou rester assis quand il vous adressait la parole. Pour croiser une dame ou un aîné sur un trottoir, il fallait leur laisser le coté intérieur, etc etc. tous ces gestes étaient dans notre ADN et étaient faits automatiquement à tel point, même aujourd’hui je suis incapable de ne pas le faire.

La ponctualité était sacrée, et si quelqu’un était en retard, était signe de mésaventure ou de malheur.

Les mœurs aussi étaient  assez stricts, certainement dû au pouvoir de l’Eglise à l’époque et je  n’oublierai jamais, du haut de mes 18 ans, quand je suis « monté » en Belgique, un couple de jeunes qui se « roulaient une pelle » à la Gare du Nord à Paris, c’était la première fois que j’assistais  à un tel acte en publique, de mêmes que des dames dans les cafés…………..

Après le 25 Avril 1974, tout a été complètement  bouleversé, une vraie révolution au sens strict du terme.

Dans le Portugal d’avant, la Culture était complètement absente dans la grande masse de la population et réservée uniquement à une classe plus aisée et malheureusement, très peu a changé dans le Portugal d’aujourd’hui.

Avec le grand principe révolutionnaire« d’interdire  d’interdire » et l’absence chronique de Culture et de Justice, la nature humaine a pris le dessus  et voici le résultat que vous vivez aujourd’hui……………

C’est un peu le chemin qui a pris la Société de nos jours dans tous les pays, mais vu la carence de Culture et de Justice au Portugal, on le sent d’avantage ici.

Moral de l’histoire : nos amis étranger sont les bienvenus chez nous, et si vous voulez vivre heureux, il faut vous habituer à nos défauts car on n’est pas prêt  de changer.

Il paraît que cela s’appelle « l’intégration »………………

Verflor :

Bonjour,
J’ai adoré ce post qui est revenu 3 ans après et entretemps……………rien n’a changé !!!!!!!

Vu mon âge, j’ai connu 2 Portugal et je peux vous assurer que du point de vue éducation, mœurs et comportements, il y a le Portugal « d’avant «  et le Portugal  « d’après », la charnière étant la révolution de œillets  (25 Avril 1974)

Dans le Portugal « d’avant », il y avait un grand respect des institutions, de la Famille et de la Société.

Il était impensable de s’adresser à un ainé ou à une dame, chapeau sur la tête ou rester assis quand il vous adressait la parole. Pour croiser une dame ou un aîné sur un trottoir, il fallait leur laisser le coté intérieur, etc etc. tous ces gestes étaient dans notre ADN et étaient faits automatiquement à tel point, même aujourd’hui je suis incapable de ne pas le faire.

La ponctualité était sacrée, et si quelqu’un était en retard, était signe de mésaventure ou de malheur.

Les mœurs aussi étaient  assez stricts, certainement dû au pouvoir de l’Eglise à l’époque et je  n’oublierai jamais, du haut de mes 18 ans, quand je suis « monté » en Belgique, un couple de jeunes qui se « roulaient une pelle » à la Gare du Nord à Paris, c’était la première fois que j’assistais  à un tel acte en publique, de mêmes que des dames dans les cafés…………..

Après le 25 Avril 1974, tout a été complètement  bouleversé, une vraie révolution au sens strict du terme.

Dans le Portugal d’avant, la Culture était complètement absente dans la grande masse de la population et réservée uniquement à une classe plus aisée et malheureusement, très peu a changé dans le Portugal d’aujourd’hui.

Avec le grand principe révolutionnaire« d’interdire  d’interdire » et l’absence chronique de Culture et de Justice, la nature humaine a pris le dessus  et voici le résultat que vous vivez aujourd’hui……………

C’est un peu le chemin qui a pris la Société de nos jours dans tous les pays, mais vu la carence de Culture et de Justice au Portugal, on le sent d’avantage ici.

Moral de l’histoire : nos amis étranger sont les bienvenus chez nous, et si vous voulez vivre heureux, il faut vous habituer à nos défauts car on n’est pas prêt  de changer.

Il paraît que cela s’appelle « l’intégration »………………

Seigneur !  On se demande quand même de quel siècle vous parlez

Silvie123 :
Verflor :

Bonjour,
J’ai adoré ce post qui est revenu 3 ans après et entretemps……………rien n’a changé !!!!!!!

Vu mon âge, j’ai connu 2 Portugal et je peux vous assurer que du point de vue éducation, mœurs et comportements, il y a le Portugal « d’avant «  et le Portugal  « d’après », la charnière étant la révolution de œillets  (25 Avril 1974)

Dans le Portugal « d’avant », il y avait un grand respect des institutions, de la Famille et de la Société.

Il était impensable de s’adresser à un ainé ou à une dame, chapeau sur la tête ou rester assis quand il vous adressait la parole. Pour croiser une dame ou un aîné sur un trottoir, il fallait leur laisser le coté intérieur, etc etc. tous ces gestes étaient dans notre ADN et étaient faits automatiquement à tel point, même aujourd’hui je suis incapable de ne pas le faire.

La ponctualité était sacrée, et si quelqu’un était en retard, était signe de mésaventure ou de malheur.

Les mœurs aussi étaient  assez stricts, certainement dû au pouvoir de l’Eglise à l’époque et je  n’oublierai jamais, du haut de mes 18 ans, quand je suis « monté » en Belgique, un couple de jeunes qui se « roulaient une pelle » à la Gare du Nord à Paris, c’était la première fois que j’assistais  à un tel acte en publique, de mêmes que des dames dans les cafés…………..

Après le 25 Avril 1974, tout a été complètement  bouleversé, une vraie révolution au sens strict du terme.

Dans le Portugal d’avant, la Culture était complètement absente dans la grande masse de la population et réservée uniquement à une classe plus aisée et malheureusement, très peu a changé dans le Portugal d’aujourd’hui.

Avec le grand principe révolutionnaire« d’interdire  d’interdire » et l’absence chronique de Culture et de Justice, la nature humaine a pris le dessus  et voici le résultat que vous vivez aujourd’hui……………

C’est un peu le chemin qui a pris la Société de nos jours dans tous les pays, mais vu la carence de Culture et de Justice au Portugal, on le sent d’avantage ici.

Moral de l’histoire : nos amis étranger sont les bienvenus chez nous, et si vous voulez vivre heureux, il faut vous habituer à nos défauts car on n’est pas prêt  de changer.

Il paraît que cela s’appelle « l’intégration »………………

Seigneur !  On se demande quand même de quel siècle vous parlez

Evidemment, vous n'avez pas connu la dictature...

qui aurait penser a l'epoque décrite  que des couples homosexuels seraient reconnu par l'etat ! alors accepté un peu de retard ? le portugal a bien changé
bonne année !

Avril 74 = mai 68 ?

Tout dépend d'ou on partait...

Ma belle mère dans son petit village a toujours vouvoyé ses parents par exemple.

En 1967 en France...a part chez les aristocrates...

N’empêche qu’aujourd’hui, le Portugal ressemble à la France des années 70 (humainement parlant...)

Je dois être inconscient ou béni des dieux ( ! ) car je n'ai pas de problème de ponctualité en général.
Encore aujourd'hui, un entrepreneur portugais m'a téléphoné pour me demander si il pouvait venir à 16:00 au lieu de 15:00!!!
étonnant non ?
Daniel Régis

Je dirais inconscient ? :D 100% avec vous !

je préfère béni des dieux ( portugais bien sûr ) !

danielregis999 :

je préfère béni des dieux ( portugais bien sûr ) !

Il doit être croisé Portugais - Allemand alors,    jawohl !!!!

Flordejasmim :

Avril 74 = mai 68 ?

Tout dépend d'ou on partait...

Ma belle mère dans son petit village a toujours vouvoyé ses parents par exemple.

En 1967 en France...a part chez les aristocrates...

N’empêche qu’aujourd’hui, le Portugal ressemble à la France des années 70 (humainement parlant...)

J'ai rencontré une Française à Narbonne qui n'arrivait pas à tutoyer car elle avait vouvoyé ses parents aussi.
Cela se passait néanmoins en 2012 !
Etonnant non et un peu triste si on ne parvient pas à évoluer.

sicher nein !
DR

on y viens encore un peu et tout ce petit monde sera a l'heure le jour convenu!
bonne année

Bonsoir Sylvie 123,

Je vous parle d'un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître.......o

Verflor :

Bonsoir Sylvie 123,

Je vous parle d'un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître.......o

Je suis retraitée… à moins de 20 ans c'est un peu tôt quand même  :lol:

Silvie123 :
Verflor :

Bonsoir Sylvie 123,

Je vous parle d'un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître.......o

Je suis retraitée… à moins de 20 ans c'est un peu tôt quand même  :lol:

mais c'est vrai que dans nos pays, il n'y a jamais eu de dictature.

Ben... apparemment vous êtes chanceux ! 😂
Je vous souhaite  que cela continue.
Cordialement

Pluton60 :

Ben... apparemment vous êtes chanceux ! 😂
Je vous souhaite  que cela continue.
Cordialement

'Chanceux'  ?   
Ce sont nos votes qui élisent soit un dictateur ou mieux, quelqu'un de pacifique.

Avec Salazar, on a rien demandé aux portugais pour son élection !

En 1932 il est nommé Premier Ministre par le président-général António de Fragoso Carmona. Salazar consolide le régime totalitaire. Il introduit une nouvelle constitution qui lui confère les pleins pouvoirs et le contrôle total de l'État: c'est le Estado Novo (État Nouveau).

Flordejasmim :

Avec Salazar, on a rien demandé aux portugais pour son élection !

En 1932 il est nommé Premier Ministre par le président-général António de Fragoso Carmona. Salazar consolide le régime totalitaire. Il introduit une nouvelle constitution qui lui confère les pleins pouvoirs et le contrôle total de l'État: c'est le Estado Novo (État Nouveau).

Non mais aux Français on a demandé et ils ont élu QUI  ?   :lol:

Silvie123 :
Flordejasmim :

Avec Salazar, on a rien demandé aux portugais pour son élection !

En 1932 il est nommé Premier Ministre par le président-général António de Fragoso Carmona. Salazar consolide le régime totalitaire. Il introduit une nouvelle constitution qui lui confère les pleins pouvoirs et le contrôle total de l'État: c'est le Estado Novo (État Nouveau).

Non mais aux Français on a demandé et ils ont élu QUI  ?   :lol:

Comme dirait Stephen King, cette connerie c'est une GROSSE connerie !

Bonjour,

On s'éloigne vraiment du sujet sur la ponctualité au Portugal...  :/
Vous avez deux topics plus opportuns :
blabla entre nous ou bien Rions un peu...

Merci.

Cordialement,
Mars60

Dans la France d'avant 1968 c'était pareil. Mon père né en 1926 a toujours vouvoyer ses parents, et m'a enseigné la politesse et le respect des anciens (descendre du trottoir ou laisser l'intérieur je le fais toujours) et aussi le respect de l'environnement (ne rien jeter par terre) alors qu'on ne parlait pas encore d'écologie. Çà s'appelle effectivement l'éducation, pour vivre en société et non selon son instinct ou ses envies personnelles, comme hélas maintenant tout un chacun en France. Et moi, désolé, mais le Portugal me rappelle la France de mon enfance, et c'est un peu pour ça que je suis ici

Marrant que vous dites  le respect de l'environnement (ne rien jeter par terre) alors qu'on ne parlait pas encore d'écologie.

Cela expliquerait les poubelles aux bords des routes en France et en Espagne alors qu'au Portugal, c'est bien plus propre ?

Nouvelle discussion