Je quitte la Thaïlande...

A certains moments l'humour peut faire partie des messages, non ? C'est mieux que les insultes.
Bonne journée Julien.
:)  :thanks:

(oui, je sais .. dure journée...)

edmond99 :

Re-salut Didiersamui

Évidemment je parle des entrepreneurs qui investissent 1 million d'euros (40 millions de baht minimum pendant 5 ans comme tous les sites spécialisés indiquent ) pour pouvoir être réellement propriétaire de leur terrain donc de la maison construite dessus.
Je ne faisais pas allusion à la création de la limited company à 2 millions de baht .
Bonne journée.

Bonjour Edmond

A partir du moment ou tu achètes un terrain et tu créer ta société, tu es propriétaire du terrain et de la maison qui est dessus sous le couvert de ta société

Ensuite vous êtes propriétaire pour 90 ans ( 3 x 30 ans)

Je pose une question à tous ceux que cela gêne d'être propriétaire que pour 90 ans : Pensez vous vraiment garder le bien 90 ans ?? vous NON, mais les enfants qui reprendront le bien risquent fort de le vendre ( ce que je conseille d'ailleurs ) puis racheter un autre bien ensuite et repartir pour 90 ans

Donc le risque est quasi nul

Bonjour

Sauf erreur, seul la première période de 30 ans est enregistrée au Land Office et le reste est au bon vouloir du propriétaire du terrain..
Par ailleurs, si on revend le bien au bout de 10 ou 15 ans, que va préférer faire un acheteur, acheter une villa dont le contrat de location de terrain ne dure plus que 10 ou 15 ans ?? ou partir sur une villa neuve avec contrat de 30 ans ??
Bonne journée

Exact, seul le premier contrat est enregistré. Et attention aux taxes à régler, le Land Office ayant le pouvoir de réévaluer un loyer manifestement minoré. Je le sais, j'ai tenté le coup sans succès....

Vous confondez deux choses, l'acquisition d'un terrain en nom propre ou effectivement celui ci est souscrit dans un premier temps pour 30 ans renouvelable  ET l'acquisition d'un terrain via une société

Deux possibilités  d’acquérir un terrain et de construire, il est bien évidement que la première solution est peu répandu, la deuxième est celle qu'il faut privilégier... des centaines  d'étranger construisent leurs maisons ou achètent des maisons déjà existantes, vous pensez vraiment que tous ces gens sont stupides à ce point pour investir leurs économies dans un projet immobilier sans avoir de garantie

Construire ou acheter une maison ne semble pas être le fond du problème en Thaïlande : Un étranger peut construire ou acheter une maison. Le souci se situe au niveau de la propriété du terrain.

ACHAT ET PROPRIETE DU TERRAIN
D'après ce que j'ai pu lire et entendre, il n'y a qu'un seul cas de figure où un farang peut acheter un terrain en son nom propre (je ne parle pas de la maison)..

Les étrangers ayant investis et maintenus un investissement de 40 millions THB (1 millions d'euros) en Thaïlande pendant 5 ans, peuvent recevoir une autorisation du Board of Investment, pour acheter un terrain dans la limite d'1 raï (1 600m²) en leur nom propre, pour un usage purement résidentiel.

VRAI ou FAUX ?

Dans les autres cas, le farang dispose d'un droit de jouissance du terrain de 30 ans, enregistrable et renouvelable 1x30 ans, selon les conditions définies avec le propriétaire du terrain. C'est ce qu'on appelle le LEASEHOLD.
VRAI ou FAUX ?


Didier, tu évoques une solution alternative. Corrige-moi si je fais erreur.

1) Création d'une société à Responsabilité Limitée dont le farang est directeur et actionnaire
2) La société est propriétaire du terrain (voire de la maison)
3) La société loue le terrain (voire la maison) au farang comme elle le souhaite : durée, prix, etc..

Or, une société ne peut être détenue par un farang au-delà de 49%.. exact ?
Donc, cette société n'est pas réellement la propriété du farang.. exact ?
Si c'est la société qui détient le terrain et la maison, ce n'est donc pas le farang qui en est réellement propriétaire ?
Il s'agit d'un droit de jouissance renouvelable.

Qu'est-ce qui m'échappe dans le montage dont tu parles ?
Tout semble donc reposer sur une manip permettant de donner un pouvoir de décision au-delà des 49% au farang directeur. Quelle est cette manip ?

Ben ,si ...je connais des gens " stupides "qui achètent des villas avec bail de 30 ans...
Je mets " stupides " entre guillemets car c'est vous qui avez employé ce mot un peu fort à mon goût.La Thaïlande agit sur le cerveau ...(lol)

Bravo et bien dis, entièrement d'accord avec vos propos

AnonymeB :

Or, une société ne peut être détenue par un farang au-delà de 49%.. exact ?

La famille peut rentrer dans la société (si marié à une Thaie). Mais bon, c'est vrai on peut douter de sa famille... c'est tout un débat :D

On en revient toujours au même artifice : Madame thaïe ou sa famille ou des associés thaïs ;)
Et cà, en Thaïlande, c'est un risque que je ne prendrais pas...

Encore une fois, j'aimerais bien qu'on m'explique clairement comment un farang devient propriétaire seul et en pleine propriété d'un terrain en Thaïlande. Seule solution connue : en investissant 40 millions de THB (1 millions d'euros) en Thaïlande pendant 5 ans.

Pour l'instant, ce que je comprends, c'est qu'en Thaïlande, on paie cash un terrain avec montage, avec un risque (quasi nul) et pour une durée max de 90 ans.

Mais je suis preneur de la solution..

edmond99 :

Ben ,si ...je connais des gens " stupides "qui achètent des villas avec bail de 30 ans...
Je mets " stupides " entre guillemets car c'est vous qui avez employé ce mot un peu fort à mon goût.La Thaïlande agit sur le cerveau ...(lol)

Bonjour, d'abord .....

ce qui est incroyable sur les forums est que certains d'entre vous, ( Edmond par exemple ) lit entre les lignes et comprends que j'ai traité de stupide les étrangers qui achetaient des biens ..... relisez bien mon message précédent avant d'affirmer et colporter des messages faux, je vais donc me répéter à nouveaux.... ouf!!!!
Denis mets en doute la propriété d'un bien par un étranger  ... à cela j'ai répondu : pensez vous que des centaines d'étranger qui achètent des biens soient stupide ?? c'est donc une négation et non pas une affirmation ,, avez vous compris mon cher Edmond ???
MERCI donc à l'avenir de bien lire et comprendre les messages et ne pas répondre à la va vite

AnonymeB :

Construire ou acheter une maison ne semble pas être le fond du problème en Thaïlande : Un étranger peut construire ou acheter une maison. Le souci se situe au niveau de la propriété du terrain.

ACHAT ET PROPRIETE DU TERRAIN
D'après ce que j'ai pu lire et entendre, il n'y a qu'un seul cas de figure où un farang peut acheter un terrain en son nom propre (je ne parle pas de la maison)..

Les étrangers ayant investis et maintenus un investissement de 40 millions THB (1 millions d'euros) en Thaïlande pendant 5 ans, peuvent recevoir une autorisation du Board of Investment, pour acheter un terrain dans la limite d'1 raï (1 600m²) en leur nom propre, pour un usage purement résidentiel.

VRAI ou FAUX ?

Dans les autres cas, le farang dispose d'un droit de jouissance du terrain de 30 ans, enregistrable et renouvelable 1x30 ans, selon les conditions définies avec le propriétaire du terrain. C'est ce qu'on appelle le LEASEHOLD.
VRAI ou FAUX ?


Didier, tu évoques une solution alternative. Corrige-moi si je fais erreur.

1) Création d'une société à Responsabilité Limitée dont le farang est directeur et actionnaire
2) La société est propriétaire du terrain (voire de la maison)
3) La société loue le terrain (voire la maison) au farang comme elle le souhaite : durée, prix, etc..

Or, une société ne peut être détenue par un farang au-delà de 49%.. exact ?
Donc, cette société n'est pas réellement la propriété du farang.. exact ?
Si c'est la société qui détient le terrain et la maison, ce n'est donc pas le farang qui en est réellement propriétaire ?
Il s'agit d'un droit de jouissance renouvelable.

Qu'est-ce qui m'échappe dans le montage dont tu parles ?
Tout semble donc reposer sur une manip permettant de donner un pouvoir de décision au-delà des 49% au farang directeur. Quelle est cette manip ?

Salut Denis et merci pour tes questions claires, je vais essayer d'y répondre


L'achat d'un terrain se fait via la création d'une compagnie, jusque là ... tout va bien, ensuite où cela se complique c'est que, 49 % de la société  est détenu par l'étranger et 51 par des thais,  si tu veux donc détenir la société majoritairement , il faut que toi et ta compagne soit directeur de la dit société ( deux directeurs ), ensuite les thais que tu auraient choisi te rétrocéderont leurs parts par ce que l'on appelle un Share Holder white, et tu auras donc 100 % de ta compagnie donc 100 % du terrain
Pour ce qui est de la maison , elle est forcement en nom propre
Tu auras donc la jouissance de ton bien à vie
voilà le montage légal....
Si tu veux d'autres précisions, envoi moi un message privé pour poursuivre cette discussion
merci
A bientôt

Bonjour,

Que se passe t-il en cas de divorce si Madame a 51% des parts?

Je crois qu'on est un peu HS...
N'avons nous pas déjà parlé de cela sur un autre post ?
:whistle:

Exact, Pilouthai.. Toutefois, j'aborde le sujet dans mon post initial. C'est une des raisons de mon retour en France.

Le sujet de "l'accès à l'acquisition d'un terrain" en Thaïlande est récurrent : Or, Didiersamui dit avoir une solution. J'avoue que çà m'intéresse. :)

Bonjour,

cela mérite tout de même un topic dédié ;)

Je viens juste d'en créer un ;)

On y vas tous !
:-)))))))

Bonjour

Ce que Didier appelle "share order white" c'est ce qu'on appelle en France des "cessions de parts en blanc".. donc illégal bien sûr même si ça se fait.. Cela consiste à faire signer par les associés 'fantômes" un document "vendant" leurs parts.. Si souci rencontré avec eux, on ajoute le nom d'un acquéreur et on enregistre la cession de parts... et on se retouve avec.. un nouvel associé thai.. dont on espère qu'il causera moins d'ennuis que le précédent..
Donc globalement la situation décrite par Denis reste totalement la réalité..
Bonne journée

Bonsoir

"Les étrangers ayant investis et maintenus un investissement de 40 millions THB (1 millions d'euros) en Thaïlande pendant 5 ans, peuvent recevoir une autorisation du Board of Investment, pour acheter un terrain dans la limite d'1 raï (1 600m²) en leur nom propre, pour un usage purement résidentiel."

Peuvent recevoir une autorisation... C'est ce "peuvent" qui me pose problème. Il n'y a donc pas d'obligation de donner cette autorisation. Le BOI peut aussi ne pas la donner...
Et alors ? 40 millions et des brouettes de bahts pour des prunes ?

Moi, c'était le million d'€ qui me posait des soucis...  :)

Mahous :

Moi, c'était le million d'€ qui me posait des soucis...  :)

Petit joueur ;)

Mon oncle me disait que pour être riche, le 1er million était le plus dur à gagner, et que je ne compte pas sur lui pour me le donner, un homme sage!

Bonjour Denis  :) ,

Merci beaucoup pour votre témoignage que personnellement je trouve non seulement très instructif mais aussi finalement plutôt positif. Comme vous l'expliquez très bien vous ne quittez pas la Thaïlande mais vous changez de status. Au lieu d'être résident en Thaïlande avec un visa "d'expat" et en vacance en France (sans visa) vous allez être résident en France (sans visa) et reviendrez en Thaïlande (avec visa touristique). C'est un choix respectable et motivez avec des arguments personnels mais que je me permets de partager au moins en partie. Il y a aussi des choses qui ne me plaisent pas non plus en Thaïlande (peut être pas exactement les  mêmes que vous mais peu importe) et qui me conduiront probablement dans un avenir plus ou moins proche à me relocaliser comme vous le faite et changer moi aussi de visa!
Ce qui m’intéresse maintenant c'est comment va se faire en France l'intégration de Mme. Je suis comme vous marié à une thaïlandaise qui est très désireuse d'être propriétaire en France (ce qu'elle peut faire sans avoir à faire des faux en écriture :cool: ) et d'avoir la nationalité française (ce qu'elle peut faire avec un peu de patience quand même :whistle: ). Par contre je m'interroge sur la facilité d'adaptation à la France. Ici mon épouse a sa famille (à 500 km quand même), ses amis tout près par contre, ses petits resto, ses coins choping, bref ces petites "habitudes" qui font une vie sympa.
Denis si vous pouviez faire un retour sur "l'acclimatation" (je ne parle évidement pas que de la température mais un peu quand même) de votre épouse je vous en serai éternellement ( :top: ) reconnaissant.
Encore merci et bravo pour votre témoignage et avec tous nos (mon épouse et moi)  vœux de bonheur dans votre projet :thanks:

Mon Dieu, comme cela fait plaisir de lire ce type de post !
Vous avez compris le sens de mon post : je le voulais positif, informatif et comme un retour d'expérience personnelle. Votre réponse positive ouvre sur une autre question : l'adaptation d'une thaïlandaise en France.

Même si votre cas semble différent du mien, puisque vous dites être marié, la problématique de l'adaptation est la même. De mon point de vue, j'identifie 2 aspects à cette adaptation.

Le premier aspect est technique : Visa et titre de séjour.
Ma compagne et moi travaillons actuellement à l'élaboration d'une solution technique (hors mariage) pour qu'elle puisse résider en France avec moi, avec pour objectif final un PACS et l'obtention d'un titre de séjour. Je ne veux pas dévoiler pour l'instant la manière que nous envisageons.
Globalement, on va essayer de joindre l'utile à l'agréable, c'est à dire valoriser le temps passé en France de telle sorte que si elle devait repartir en Thaïlande (pas de carte de séjour, pas de prolongation), elle ait les moyens de démarrer une nouvelle activité. Le temps passé en France n'aurait pas été perdu.
 
L'autre aspect, c'est l'adaptation culturelle.
Une fois en Europe, beaucoup de thaïlandaises se retrouvent isolées et déracinées. Après les quelques mois ou les quelques années de découvertes où tout est beau, le mal du pays s'installe souvent et les différences de modes de vie sont plus difficiles à supporter. Je dis cela sur la base d'échanges que j'ai eu avec des Thaïs vivant ou ayant vécu en France.

Comment anticiper ?
Pour le visa et le titre de séjour, il faut suivre les procédures et faire profil bas.
Pour l'adaptation culturelle, nous avons donc fait un point de la situation "thaïlandaise" dans ma ville d'origine en définissant les priorités de ma compagne :

Nourriture matérielle : On trouve toute la nourriture thaïe que l'on souhaite au supermarché EURASIE. Nous avons vérifié, fait le marché, cuisiné, etc.. Donc, le souci est réglé. Je vous assure, c'était un gros souci pour ma compagne ;) (un peu comme notre steack frites national)

Nourriture spirituelle : Ma compagne va au temple. On a donc recherché. Il y a 2 temples bouddhistes sur l'agglomération. Et bien sur, on aménagera le petit temple à la maison.

Lien familial : 1 ou 2 voyages par an et une ligne internet feront très bien la compensation. Ce ne sera ni plus, ni moins qu'aujourd'hui.

Contacts avec des thaïlandais : Pour l'instant, nous n'avons rien trouvé de formel. Ni associations, ni clubs. Il nous reste internet et Skype

Télévision thaïe : Par satelite ou en streaming internet, c'est possible

Cette adaptation en France va demander presque 1 année et je pense que nous ne sommes pas au bout de nos surprises administratives. Donc, affaire à suivre...

Bonjour,

ayant fait vivre mon épouse en Calédonie pendant presque 5 ans et ayant 2 belle-sœurs mariées à des farangs (dont une encore en Allemagne), je pense avoir une petite idée sur cette question.

Où que vous soyez il y aura toujours assez près de vous une Thaïlandaise expatriée qui ne demandera qu'à se faire des amies. Au mieux vous tomberez sur un groupe constitué. Restera à savoir quelle sera la qualité de ces liens en termes d'état d'esprit et de conseils reçus.

Ce qui sera très important sera les liens que votre compagne pourra lier avec votre famille, le cas échéant. Puis aussi le type d'hébergement retenu. Une Thaïlandaise de la campagne appréciera hautement de pouvoir bénéficier d'un petit jardin pour cultiver ses propres piments dont les graines incomparables auront été rapportées de chez sa maman. A l'inverse une femme née et élevée à Bangkok sera sans doute désorientée si vous la placez dans une ferme isolée.

Et le climat. Ma belle sœur qui vit près de Munich se plaint régulièrement des températures, même au printemps et à l'automne, même après 10 ans de ce qu'elle vit comme un exil.

:)

Joliment dit Denis
le compromis moitiee THAILANDE  moitiee FRANCE

personnellement ayant des enfants et famille sur le vieux continent
me convient parfaitement bien

mon epouse a tout ce qu il faut terrains argent ce n est pas cela qui
me fera changer ma vie a 100 pour cent pour le moment
et sincerement le jour ou je construirai ici c est que vraiment j aurai
tourner la page France
bonne fin de journee a tous
Fred

Denis je vois que avez déjà bien travaillé la question et question il y a. On parle beaucoup de notre adaptation au PdS et assez peu de la situation symétrique (ou pas) qui nous intéresse aujourd'hui. Je comprends à vos posts qu'il n'y a pas d'enfant, mais je participe peu à ce forum et peut être je me trompe Dans mon cas il y a un petit garçon ce qui ajoute à la "difficulté".
Concernant votre compagne vous ne dites pas si elle parle le français. Je pense que c'est un point très important, puis-je vous demander qu'elle langue vous parlez "à la maison"?. Personnellement pour des raisons hors sujets ici, nous parlons tous les trois anglais. J'apprends le français à notre fils, mais pour mon épouse je n'ai pas trouvé de solution ici (Nous habitons un peu en dehors de Chiang Mai) et je pense que je vais aussi être le "prof" de mon épouse :o .

La nourriture est aussi très importante pour mon épouse, personnellement j'aime bien manger mais je n'en fais pas "tout un plat" mon épouse si :dumbom: . Le magasin Eurasie...dans le sud ouest...je n'en connais qu'un :/ . A priori j'ai plutôt l'intention de nous installer dans le sud est, mais rien n'est définitivement bouclé. Le choix de votre implantation a-t-il était dicté par des critères précis (comme le magasin eurasie, la taille de l'agglomération, le climat...)? Ou a-t-il était naturel du fait de vos propres racines?

1 ou 2 voyages par an en Thaïlande..c'est peu si à chaque fois vous restez qu'une semaine, mais beaucoup si vous restez 90 jours  :D . Avez-vous envisagé que votre compagne puisse y rester plus longtemps que vous. Personnellement non et puis notre enfant allant à l'école c'est son "timing" (enfin celui de l'école) qui va déterminer me semble t-il en grande partie ce paramètre. Vous parlez de contact avec la famille, je pense que c'est peut être  plus que cela dans notre cas: famille certes mais aussi pays, amis, nourriture et la mer (pour moi) mais en fait pour l'instant c'est quand même un peu l'inconnu...

Contact avec les thaïlandais en France: à mon sens hyper important, c'est pourquoi nous choisirons une grande métropole (du sud mais ça c'est pour le climat) mon épouse travaille la question sur les blogs franco-thai sur internet. Mais c'est peut être moins simple que cela en à l'air. ahhh ces nana thaïes!!! :dumbom:

La télé!! et oui si vous avez une solution je suis preneur +++ :thanks:

En effet vous n’êtes probablement pas au bout de vos surprises et j'espère pas qu’administratives parce que finalement les surprises (surtout les bonnes)  c'est peut être ça que l'on cherche non? Personnellement j'envisage cette relocalisation en France avec la même excitation que ma "localisation" en Thaïlande il y a quelques années de cela. Et c'est ça qui est sympa :)

Au plaisir de vous lire
:cheers:

Je vais essayer de répondre à vos nombreuses questions..

Ma relocalisation est dictée par la logique : j'ai une maison sur la région bordelaise et le coin n'est pas moche. Océan à 40 kms, les Landes à deux pas, le TGV, la montagne à 2 heures de route, un aéroport, etc... Et le climat est plutôt doux.

Le magasin Eurasie : Coup de bol ! Il y en a un à Bordeaux et ma compagne était sidérée d'y trouver tout, même des ustensiles qu'elle ne trouve plus en Thaïlande. Moi, j'ai été sidéré par les prix ;)

La langue : Oui, elle a appris le français à l'université et elle parle déjà un peu le français, le comprends et le lit aussi. Entre nous, par "mauvaise habitude", nous avons choisi l'anglais que nous parlons correctement tous les deux. Mais en ce moment, le français est devenu obligatoire.. :)

Pas d'enfants, çà simplifie énormément les choses : on ne prend des risques que pour nous-mêmes, pas de scolarisation, etc...

Le souci, c'est trouver une association ou un regroupement culturel au niveau local, mais je me méfie un peu des "copines" installées en France et qui ne sont pas forcément de bon conseil. Je fais confiance à ma compagne pour faire sa sélection.

Concernant la TV, j'ai repéré un site de streaming sur abonnement : http://obizgo.tv/
Il y a aussi http://seesantv.com/seesantv_2014/
J'oubliais, il y a aussi les applis android des chaines thaies : on reçoit sur tablettes et on transmet sur la TV

Voilà.. :)

Ici, c'est un forum d'échange et d'entraide

Bonjour à touset notamment aux modérateurs censeurs.
J'ai été très occupé ces derniers jours pour préparer notre future vie dans ce pays (création de société...avocats..terrain...) et je n'ai pas eu le temps de lire la suite de ce topic à succès.
jE SUIS CHOQUE de cette censure qui a touché mon post et qui relevait juste de divergences de vues sur la vie et le respect des autres. Il me semble  que les mêmes censeurs ne sont pas intervenus lorsqu'un torrent d'insanités m'est tombé dessus dont  certains de Denis.
Je n'ai pas protesté mais juste répondu c'est le débat.
Donc je m’interroge sur la liberté expression sur ce forum  par ailleurs fort utile.

Et nous voilà avec la théorie du complot..
Mais non, je n'ai déversé sur vous aucunes insanités, juste un point de vue.
Et ne vous inquiétez pas, les "censeurs" me rappellent aussi à l'ordre, en public ou en privé.
Bonne journée et bonne installation.

bon retour, bonne chance et bonnes futures vacances thailandaises , nous avons un parcours inverse pour moi 25fois en 6 ans en touriste  et maintenat les bases d'une future installation.

Bonjour, voila qui me plais, je vis en Thailande depuis 3 ans et demi et pour a peut près les même raison, j ai décider de rentré vivre en France an avril 2015. Pas d intégration possible, amitié sincère très difficile, l argent a beaucoup trop d impotence. J'ai un peux le même parcoure sauf que je suis arrivé ici a 47 ans avec des biens en France.
Je suis aller a l école mais la barrière le la langue reste la. La Thaïlande est beaucoup trop protectionniste, le gouvernement nous demande des garanties finassière énorme pour renouveler nos visa et ne nous donne pas le droit de travailler alors que la ou je vie, ils ne gagnent même pas le salaire minimum !!!
Je vais donc faire de même partager ma vie entre France et Thaïlande mais comme touriste, reprendre mon travail d artisan en France et essaye de continué a cultivé les 4 hectares de cannes a sucre que j ai commencer sur les terres de ma femme qui viens vivre en France aussi.

oui, beaucoup sont stupide, dépense tous ce qu ils ont sans connaitre la réglementation ici, je connais plus de personnes qui y on laisser des plumes que de personne qui on réussi a gagner leur vie

Bonjour ,

tout a fait  d'accord avec ton aproche . Faut savoir ce que l'on veus ds la vie....surtout a 50 ans ...Lol.
Le cul sur 2 chaises ??? pas Lol, mefiant ?  peut etre un peu trop,Le Visa O-A ne me derange pas , au contraire
etant oblige de pointer ......on disparait moins vite  Lol..... :joking: pour ma part je me suis installe ici il ya 17 ans , la j'en ai 54....et c 'est pas moi qui retournerais , ca c 'est certain. La Thailande , faut en prendre et en laisser , un peu comme la Sicille ....sont pas tous Mafieux ......Lol , la thailande a ce probleme de prodection des terres, ils ont peut etre un peu raison.......car ya certains pays HYPER riche  qui sont a craindre......vous pensez pas ??? Je pense au pays Pertolier evidemment.....du sable  ....rien que du Sable ....donc on achete  des terres ailleurs , on les fait Cultiver  et la recolte....on l'expedie chz soit......a ce train la , les Thais seront oblige d'importer leurs Riz,  qu'en pensez vous ????
Pas cher la terre en Thailande...Lol.Mais rien de vous interdis de vousMarier en bonne et du forme, avoir 1  voir 2 enfants.< comme  moi entre parentheses > et d'acheter TOUT ce que vous voulez , si vous en avez les moyens.
On a le <cul > entre 2 chaises car on ne sait pas ce que l'on veus reellement , et peut etre un peu trop protectioniste.
Le <  on ne sait jamais >   Lol, et hop  on est deja passe a cote, croyez moi.
Pour moi , cela a Toujours ete  < la premiere impression qui compte > .
Voila , je vous souhaite quand meme un agreable retour en France<  Civilise >si je peus m'exprimer ainsi, car pour ma part  ya 17 ans que j'ai decide de ne plus cracher au bassinet , desole, comme dirais l'autre , on a deja donne.
Amicalement a tous
Daniel de Kanchanaburi

Salut ,

Tout depend de la persone evidemment, y en a qui sont Ne pour etre <  plume >,on dira ...un pigeon Lol
Que  ce soit au US en europe ou en Asie  ca n'y changera rien ....Pour ma part, j'y suis  j'y reste .
On est troooop  bien ici ....lol.

Lol  de la canne a sucre , tres bien ca , ca coute un minimum d'effort , tu plante ca 1 fois , et c 'est bon pour 3 annees,
Mais  tes aller et retour en couple.....vont tout engloutir en Billet D 'avion   tu crois pas ???.

Bon changement de statu Bangna ! Cela n'a pas grande importance entre avoir un visa OA et être ici 8 mois par an ou avoir des visas de touriste et que ce soit le contraire. Quelques mois d'écart seulement ...

J'ai bien peur que le seul critère soit encore une fois l'argent, si on en a, pas besoin de prendre une décision dans un sens ou dans un autre on s'en fout, si on en a pas on fait ce qu'on peut.
L'intégration personnellement pour moi cela n'a aucune signification, que ce soit ici en France ou n'importe ou dans le monde, si vous êtes correct, poli, si vous vous comportez bien vous êtes intégré, point. Que vous parliez la langue ou pas, si vous pouvez communiquer en Anglais par exemple quelle importance ? Aucune.
J'ajouterais que pour un Thai vous êtes un étranger, parler quelques mots de Thai et s'exprimer en Anglais c'est logique et normal pour lui.
Je me pose parfois même la question si ce n'est pas contre productif parfois, j'ai vu et je connais des Farangs qui parlent le thai parfaitement mais qui sont très mal vus.

Pensez vous que des centaines d'étranger qui achètent des biens soient stupide ?? c'est donc une négation et non pas une affirmation ,, avez vous compris mon cher Edmond ???
C'est cette question qui m'a plu, je répondrais oui LOL, après connaissance de la Thaïlande depuis 35 ans, mais je n'y vis que depuis un peu plus de dix ans c'est vrai.
Je déconseille fortement cette solution de société avec rachat de parts pré-signés à l'avance.
Comme on dit tout va bien jusqu'au moment ou c'est la merde. Un des pseudos associés fait du chantage pour une raison ou pour une autre, on fait "racheter" les parts par quelqu'un d'autre (avec espoir), il peut y avoir des contestations auprès des tribunaux et là on découvre la manipulation du départ ... Les juges détestent ça.
Comme le dit quelqu'un tout le monde le fait mais c'est illégal quand même.
Donc il a raison de ne pas prendre ce risque, quand à l'achat en couple (je dirais moi au nom de sa femme dans la réalité), j'ai tellement vu de "farang repartir à poil, allez réclamez les 50 % en justice contre toute la famille, oui bien sur c'est évident ! Bon je n'ai encore jamais vu un Farang récupérer 50 % ni même un Bath d'ailleurs.

On peut être propriétaire d'un condo en nom propre si on veut absolument être propriétaire (pourquoi je ne sais pas) alors pourquoi aller dans les risques et les emmerdements potentiels ?
Si vous souhaitez habiter une maison vous la louer et c'est réglé (gardez vos sous en sécurité sur votre compte bancaire à votre nom !); éventuellement vous pouvez placer votre argent les banques proposent des rendements pas trop mauvais ici.

J'ai vu aussi souvent le souci du cul entre deux chaises, bon dans la durée ce n'est pas faisable sauf comme je le disais au début avec des grosses masses d'argent ok dans ce cas aucune importance. J'emploierais un peu la même sorte de métaphore, quand vous sautez en parachute ne laissez pas le parachute dans l'avion.

Kanitta :

...Mais  tes aller et retour en couple.....vont tout engloutir en Billet D 'avion   tu crois pas ???.

Faites bien vos comptes, en incluant tout : l'argent placé à fonds perdus dans un terrain, le coût de la perte des droits français (assurance maladie, etc..)... Moi, je l'ai fait, ce calcul : dans mon cas personnel, je suis gagnant à rester en France et à venir en visa touriste 2 fois par an.

Fermé
Nouvelle discussion