maison de retraite

bonjour à tous,

Je viens vers vous pour avoir vos avis sur la mise en place d'une maison de retraite au Cameroun;

En effet, je constate que de plus en plus de jeunes vivent hors du pays; ceux qui y vivent n'ont plus le temps ou par manque de volonté de s'occuper de leurs parents ou grands parents; Ceux vivant à l’étranger essayent de combler ce vide en délégant mais hélas le suivi n'est toujours pas au rendez vous;
Un constat flagrant, nos parents se retrouvent de plus en plus seul; Alors ma question est la suivante

une maison de retraite a t elle sa place au Cameroun?

Merci pour votre contribution

bonjour nadine,
à mon avis ,non,car il y a toujours une ménagére ou une parente proche pour s'occuper de la personne agée,c'est mon avis d'européen,je vous cache pas que je suis venu un peu en afrique pour cela car j'avais peur  de mourir seul en france,par chance j'ai rencontré l'amour à douala avec une dame de mon àge,je sais maintenant que je ne marcherai plus jamais seul,
bien amicalement, j pierre

Bonjour ,
Je ne suis pas sur qu'il y ai une grande place sur le marché pour une maison de retraite, au Cameroun , vu que le sens de la famille est trés développé au pays.
Par contre je suis sur qu'une organisation comme " les senioriales " ou résidence pour personnes retraitées valides
ouverte à l'année dans un endroit agréable ( type Limbé ) peut trouver une place sur le marché. Je pense qu'une telle organisation doit
-etre associé a une assurance rapatriement sanitaire ,
- offrir un prix avec 2 billets d'avion /an pour que les résidents ne soient pas trop coupés de leur famille
La difficulté ( a mon avis surmontable vu le cout de la vie au pays ) est que le côut de la penssion et des frais ci dessus soit inférieur au coût de la vie en Europe.
Retraité , ayant vecu longtemps au pays , serai intéréssé pour participer a une réfléxion sur ce sujet

cloclo24 :

Bonjour ,
Je ne suis pas sur qu'il y ai une grande place sur le marché pour une maison de retraite, au Cameroun , vu que le sens de la famille est trés développé au pays.
Par contre je suis sur qu'une organisation comme " les senioriales " ou résidence pour personnes retraitées valides
ouverte à l'année dans un endroit agréable ( type Limbé ) peut trouver une place sur le marché. Je pense qu'une telle organisation doit
-etre associé a une assurance rapatriement sanitaire ,
- offrir un prix avec 2 billets d'avion /an pour que les résidents ne soient pas trop coupés de leur famille
La difficulté ( a mon avis surmontable vu le cout de la vie au pays ) est que le côut de la penssion et des frais ci dessus soit inférieur au coût de la vie en Europe.
Retraité , ayant vecu longtemps au pays , serai intéréssé pour participer a une réfléxion sur ce sujet

Effectivement, je parle plus d'une maison de repos avec assistance au besoin; certes cela n'est pas ds nos moeurs de laisser nos parents, mais avec les periples de la vie, le modernisme et autres, la vie nous l'impose;
je pars d'un constat, suite à l'immigration ( volontaire ou pas) d'une bonne partie de la population au Cameroun, nos parents et grands parents sont de plus en plus seuls; la mise en place d'une maison de repos avec assistance permettrait un suivi sanitaire, briser l'isolement et par conséquent favoriser leur epanouissement;

EXPRESSO :

bonjour nadine,
à mon avis ,non,car il y a toujours une ménagére ou une parente proche pour s'occuper de la personne agée,c'est mon avis d'européen,je vous cache pas que je suis venu un peu en afrique pour cela car j'avais peur  de mourir seul en france,par chance j'ai rencontré l'amour à douala avec une dame de mon àge,je sais maintenant que je ne marcherai plus jamais seul,
bien amicalement, j pierre

Expresso, suis d'accord avec toi que mourrir seul n'est pas gaie et personne ne le souhaite; mais ne nous voilons pas la face;le depart de nos jeunes et autres bouleverse ce mode de vie souhaité; faudrait il mieux laisser nos personnes âgées ds leur maison abandonnées à elles même ou serait il preferable qu'elles soient ds une maison avec leur semblable avec les activités journalieres et un epanouisement à la clé;

C'est juste un constat ds quelques quartiers du pays; je peux me tromper

cloclo24 :

Bonjour ,
Je ne suis pas sur qu'il y ai une grande place sur le marché pour une maison de retraite, au Cameroun , vu que le sens de la famille est trés développé au pays.
Par contre je suis sur qu'une organisation comme " les senioriales " ou résidence pour personnes retraitées valides
ouverte à l'année dans un endroit agréable ( type Limbé ) peut trouver une place sur le marché. Je pense qu'une telle organisation doit
-etre associé a une assurance rapatriement sanitaire ,
- offrir un prix avec 2 billets d'avion /an pour que les résidents ne soient pas trop coupés de leur famille
La difficulté ( a mon avis surmontable vu le cout de la vie au pays ) est que le côut de la penssion et des frais ci dessus soit inférieur au coût de la vie en Europe.
Retraité , ayant vecu longtemps au pays , serai intéréssé pour participer a une réfléxion sur ce sujet

Bonjour Claude,

Je veux juste m'arrêter sur un point que tu viens d'écrire et que, de manière générale, tout le monde prend pour acquis: "... vu que le sens de la famille est trés développé au pays"
Oui, il est vrai que le sens de la famille est développé au Cameroun en tout cas, plus que chez nous. Par contre je constate de plus en plus un élément dont personne ne parle et qui pourtant est très fréquent: si le sens de la famille est réel, je n'ai jamais vu autant de problèmes, de querelles, de jalousie, bref de conflits au sein des familles. Je ne parle pas d'une famille mais bien des familles.

Je vous prie tous de bien vouloir accepter mes excuses pour ce petit "hors sujet" qui ne l'est finalement pas tant que ça car dans le cas où mes constatations sont le reflet de la réalité, il est alors concevable que des personnes âgées soient seules. Ceci est d'autant plus vrai que les "jeunes" de cette famille n'ont qu'un seul objectif: "étouffer" la personne âgée et entrer en possession de ses terres et/ou de ses biens en s'imposant à elle et ça, croyez-moi, c'est ce que je vois. Je suppose que je ne dois pas être le seul à faire ce constat!

Bonne journée à tous

SCHRECK :
cloclo24 :

Bonjour ,
Je ne suis pas sur qu'il y ai une grande place sur le marché pour une maison de retraite, au Cameroun , vu que le sens de la famille est trés développé au pays.
Par contre je suis sur qu'une organisation comme " les senioriales " ou résidence pour personnes retraitées valides
ouverte à l'année dans un endroit agréable ( type Limbé ) peut trouver une place sur le marché. Je pense qu'une telle organisation doit
-etre associé a une assurance rapatriement sanitaire ,
- offrir un prix avec 2 billets d'avion /an pour que les résidents ne soient pas trop coupés de leur famille
La difficulté ( a mon avis surmontable vu le cout de la vie au pays ) est que le côut de la penssion et des frais ci dessus soit inférieur au coût de la vie en Europe.
Retraité , ayant vecu longtemps au pays , serai intéréssé pour participer a une réfléxion sur ce sujet

Bonjour Claude,

Je veux juste m'arrêter sur un point que tu viens d'écrire et que, de manière générale, tout le monde prend pour acquis: "... vu que le sens de la famille est trés développé au pays"
Oui, il est vrai que le sens de la famille est développé au Cameroun en tout cas, plus que chez nous. Par contre je constate de plus en plus un élément dont personne ne parle et qui pourtant est très fréquent: si le sens de la famille est réel, je n'ai jamais vu autant de problèmes, de querelles, de jalousie, bref de conflits au sein des familles. Je ne parle pas d'une famille mais bien des familles.

Je vous prie tous de bien vouloir accepter mes excuses pour ce petit "hors sujet" qui ne l'est finalement pas tant que ça car dans le cas où mes constatations sont le reflet de la réalité, il est alors concevable que des personnes âgées soient seules. Ceci est d'autant plus vrai que les "jeunes" de cette famille n'ont qu'un seul objectif: "étouffer" la personne âgée et entrer en possession de ses terres et/ou de ses biens en s'imposant à elle et ça, croyez-moi, c'est ce que je vois. Je suppose que je ne dois pas être le seul à faire ce constat!

Bonne journée à tous

A ydé, ll y a un établissement, qui reçoit les personnes âgées invalides et abandonnée : Béthanie viacam, géré par des religieuse. Je ne sais pas comment cela marche à l'interne.

Bien que réel, le problème des personnes âgées, au Cameroun, ne peut pas être appréhendé, sous le prisme de ce qui se passe en Europe.

Je suis d'accord qu'il y a trop de pb familiaux et autres.

En France, par exemple, la prise en charge des personnes âgées, relève d'une volonté politique, qui correspond elle-même, à une culture, qui correspond à des évolutions modernes de la société.
Au début du 20 ème siècle et au-delà. Les familles étaient encore, majoritairement,  rurales, les familles cohabitaient, à plusieurs générations, sous le même toit.

Avec l'avènement de l'ère industrielle, les familles devenaient de plus en plus citadines. Déjà, l'habitat ne répondait plus, aux besoins de la famille. De ce fait, la nécessité des maisons pour personnes âgées, a commencé à se faire ressentir.

En dehors de ce constat, il y a un autre. Ces établissements coûtent très chers car, ils nécessitent une prise en charge financière importante. Ce qui coûte déjà très cher, aux résidents  qui paient, pour être admises (quand il y a une place) mais, ce n'est toujours pas suffisant.

Avec la décentralisation, ce sont souvent les départements, qui pilotent ces programmes : constructions de structures et prises en charge des personnels. Mais aussi, c'est le département qui  étudie et octroie l'APA (allocation personnalisée d'autonomie) pour permettre aux résidents, à "atténuer" leurs frais de prises en charge. Mais, cela reste toujours cher pour eux. Sans oublier les difficultés à combler les budgets, ce qui peut se traduire aussi, à des maltraitances de toutes sortes, auprès des personnes accueillies

Bref, ce genre de structure relève d'une volonté politique. Au Cameroun, y a t'il une volonté politique? Y a t'il une volonté financière, de la part des pouvoirs publics mais aussi, de la part des familles?

Si une personne a de l'argent pour construire un tel établissement. pourquoi pas? Mais, l'argent étant le nerf de la guerre...De plus, les camerounais, n'ont pas la culture d'habiter dans lieux communs (en dehors des internats)

Par contre, si une personne, met en place, un service, pour aider les personnes âgées à domicile, et que la famille de ces personnes âgées, puisse payer...

Ce que j'aime au Cameroun, c'est qu'il y a encore beaucoup de chose à faire mais, il faut savoir s'adapter au contexte culturel et environnemental...

Il y a toujours de la demande même silencieuse...

d'aprés vos écrits, la demande de maison de retraite est de plus en plus croissante, parce que la société africaine évolue a l'image des société occidentales,
je constate que les freins en afrique sont la culture (les mentalités) , les pouvoirs publics (lois) , et les financements.
tous le monde attend donc que quelqu'un commence cette aventure , pour suivre et voir la pertinence de l'entreprise sur le marché africain,
c'est dans ce cadre que j'ai décidé , sur fonds propre, de créer une maison de retraite a petite échelle, qui me servira de test, et d'étude réel sur la consomation africaine,
je suis ouvert a tous conseils , aides matériels, et moyens humains , mon mail    alexarmel[at]hotmail.fr 

twitter [at]alex_armel

soleil S.A :

d'aprés vos écrits, la demande de maison de retraite est de plus en plus croissante, parce que la société africaine évolue a l'image des société occidentales,
je constate que les freins en afrique sont la culture (les mentalités) , les pouvoirs publics (lois) , et les financements.
tous le monde attend donc que quelqu'un commence cette aventure , pour suivre et voir la pertinence de l'entreprise sur le marché africain,
c'est dans ce cadre que j'ai décidé , sur fonds propre, de créer une maison de retraite a petite échelle, qui me servira de test, et d'étude réel sur la consomation africaine,
je suis ouvert a tous conseils , aides matériels, et moyens humains , mon mail    alexarmel[at]hotmail.fr 

twitter [at]alex_armel

bonsoir Alex

Oui, comme dans beaucoup de domaines, l'Afrique offre bcp d'opportunités, aussi bien, pour dévélopper l'Afrique que, pour aider l'Europe.

La demande est réelle, pour les personnes âgées. Comme vous l'avez souligné, les freins sont d'abord, les pouvoirs et la volonté politiques inexistants, les financements surtout, la mentalité évolue et s'adapte aux réalités actuelles

En tout cas, bonne chance dans votre entreprise.
L

soleil S.A :

d'aprés vos écrits, la demande de maison de retraite est de plus en plus croissante, parce que la société africaine évolue a l'image des société occidentales,
je constate que les freins en afrique sont la culture (les mentalités) , les pouvoirs publics (lois) , et les financements.
tous le monde attend donc que quelqu'un commence cette aventure , pour suivre et voir la pertinence de l'entreprise sur le marché africain,
c'est dans ce cadre que j'ai décidé , sur fonds propre, de créer une maison de retraite a petite échelle, qui me servira de test, et d'étude réel sur la consomation africaine,
je suis ouvert a tous conseils , aides matériels, et moyens humains , mon mail    alexarmel[at]hotmail.fr 

twitter [at]alex_armel

Bonjour Alex,
bon projet; je pense qu'il eiste une forte part d emarché à saisir en afrique.
Comme tu l'as si bien dit, la mentalité, nos habitudes et surtt le financement font en sorte ke peu de personne ose se lancer ds ce projet; mais je pense que le first que osera aura certes bcp à faire mais il gagnera;J'ai pris ton mail car  tt coe nadinenad , je suis interessée à ce projet; courage et bonne chance

t.co/N8EXMTxDHJ
bjr a tous , comme promis voici le site , pour les premières maisons de retraite en côte d'ivoire, merci de vos soutiens

Nouvelle discussion