ECLAIRAGE POUR TRAVAILLER AU CANADA (PARTIE 3/4)

ECLAIRAGE POUR TRAVAILLER AU CANADA (PARTIE 3/4)

(avant derniere partie du post)

4)    Comment postuler :  y a pas de règles particulières. Soirées, rencontre en pleine boite de nuit, conférences, meeting, internet, annonces, porte a porte, candidatures spontanées par agences / cabinet et en direct client final, candidatures spontanées papier (listing direct dans les pages jaunes !), bouche a oreille auprès de vos collègues bénévoles, repérage a pied (vous entrez dans l’immeuble et récupérez les noms des entreprises sur le panneau d’entrée directory). Tout peut déboucher sur un emploi. Ne vos mettez pas de restrictions inutiles : en France c clair qu’on ne fait pas comme ca, parce que ca ne marche pas.
Ici tout le monde fait comme ca, sinon ca ne marche pas. Le copinage règne en maitre, soyez malins.

Postulez en permanence, même après votre 1er emploi rémunéré, continuer a postuler… il faut bien 3 a 4 semaines pour savoir si vous aimez votre poste ou pas. Avec éventuellement les cours que vous prendrez et votre activité bénévole, vous serez bien occupé : optimiser vos efforts et votre temps. Tant que vous n’avez pas atteint le poste vous visez, ne plaquez pas votre boulot alimentaire, et ne cessez pas de rechercher. Avec un préavis légal d’a peine 15 jours (et négociable), vous ne louperez pas d’opportunités a cause de votre 1er boulot.


5)    Pourquoi travailler le plus tôt possible est une urgence : le sentiment général des français qui arrivent fraichement au canada est limpide : il y a désinformation totale a propos du vrai cout de la vie au canada. C cher, très cher. Vous allez littéralement de voir financer votre séjours pendant au moins les 3 premiers mois (même en travaillant très vite, vous rentrerez dans vos frais sans trop taper dans votre bas de laine au bout du 2eme mois).

Je ne compte plus le nombre de français qui ont fait pas mal d’entêtement contre productif a attendre « le poste » et qui se sont retrouvés couteau sous la gorge a devoir accepter dans l’urgence un poste dans la précipitation, pas du tout en adéquation avec ce qu’il aurait pu espérer / décrocher s’ils avaient été plus alertes des le début. Je me répète mais j’y tiens, un peu de modestie peu vous rendre un fier service : ayez du courage, prenez sur vous pendant  1 mois / 2 maximum, ca ne vous rendra que justice.


suite et fin dans le prochain post

Nouvelle discussion