Madagascar "terre de refuge" pour "pauvres" retraités.oui et alors

je suis bientot à la retraite à 60 ans .encore trois mois .une retraite de coiffeur ce n'est pas enorme .j'aurai 1400 euros net pour vivre .mais je ne me plains pas .en france on se plains trop .mon projet est de vivre six mois de l'année à Mada et six mois à Paris .plutot revenir tous les trois mois .c'est mieux et garder mon appartement à Paris .j'ai trouvé une etudiante pour partager mon appartement .les coiffeurs ont beaucoup d'argent en moins à la retraite à cause des pourboires .il faut apprendre à vivre avec moins d'argent c'est tout .je pense que c'est bien que des retraitée français ou belges viennent habiter Mada .çà aide le pays avec l'argent depensé .mon amie à deux enfants 4 et 9 .ils peuvent aller en ecole privée expression française .avant elle n'avait pas les moyens de payer l'ecole .j'ai pu voir à Mangily pres de tulear la plupard des enfants ne vont pas à l'ecole .c'est dur .c'est pour çà en france on doit pas se plaindre tout le temps .!

En effet !! Tant que la corruption régnera, que l'argent qui rentre dans le pays ne servira pas pour scolariser les enfants, améliorer les soins médicaux et refaire les routes ...bases indispensables, le pays au mieux stagnera ou régressera. Les enfants sont l'avenir du pays mais avec la malgachisation de Ratsiraka les instituteurs sont incapables d'enseigner en français et maintenant on ajoute l'anglais au programme en primaire ... C'est très bien ! Qui va payer des prof d'Anglais ?

Je suis moi aussi un vieux j ai vecu en haiti a l epoque de duvalier de baby doc j avais 5 ouvriers et ca assurait ma vie car si jr passait outre tombe et bien ils se retrouvaient au rsa haitien j avais un milou blanc tout les ouvriers aimait le chien c etait un peu le patron vu que moi je draguait les femmes et buvait le coup le bon rhum haitien le brabracourt j ai la nostalgie j aimerais connaitre madagasdar et sa magie son spirutalisme

Recontrer une femme de la bas allez vivre sur les hautes terres construire une petite maison elever des pitos je vie en espagne je m explique le pito est une sorte de coq bagareur eleve a l air libre et delicieux on le cuisinera toutvles deux au fouren amoureux avec une bonne boiteille bien sur

Je lie ton commentaire et je suis d accord a 25 ans je me suis expatrie sur haiti au temps des duvalier et j ai l impression que mada a enormement de point commun avec haiti que j adore mais helas haiti c est petit mada cela je pense c est un continent j aimerait y aller je suis belge flamand et je vie entre les canaries le paraguay et l espagne

Mon but est toout simplement me faire des amis jecsai quecla bouteille de rhum est a un euro comme en haiti en haiti je vivaitavec les locaux et une bande dcexpatries horscdu communs ce que l on appellerai plutot des clows un bon melange tout cela en dehors des endroits touristes les echanges imterculturelles c est le secret du bonheur

je pense que malheureusement en France c'est pas près de s'arranger, pour nous
j'aime Madagascar mais si j'avais les moyens de rentrer en France, je le ferai.   merci à tous pour vos réponses on se sent un peu moins seule  :par:

déjà fait toi petit tu est en invalidité
tu na pas le droit de vivre a madagascar
tu doit rester sur le territoire français vue que c est l etat qui de paye alors pour éviter de te faire piquer écrie pas sa sur les site ou tout le monde peu te lire

c est pas 500 e cc est 1000 euro qui doit etre verser mensuellement sur un conte a madagascar

Oui je me suis mal exprimé j'étais en invalidité mais maintenant je suis en retraite mais avec une petite pension ( entre parenthèses à ton écrit j'aurais préféré travailler plutôt que d'être en invalidité mon cher monsieur ) :(

tovondriaka :

déjà fait toi petit tu est en invalidité
tu na pas le droit de vivre a madagascar
tu doit rester sur le territoire français vue que c est l etat qui de paye alors pour éviter de te faire piquer écrie pas sa sur les site ou tout le monde peu te lire

Alors on va donner quelques infos à Tovondriaka et Lord2laze... sur la loi française... afin qu'ils évitent de dire des bêtises... infos qu'on trouve sur le site d'Amélie.fr de la sécurité sociale française... libre d'accès à tous... ou sur les sites de Pôle Emploi et des Conseils Généraux...

Il est permis à des personnes percevant une invalidité totale (catégorie2 ou 3) de vivre à l'étranger à condition que à l'instar des retraités, ils fournissent un certificat de vie chaque année.

Les personnes percevant le RSA doivent passer 6 mois et 1 jour par an sur le territoire français
Les chômeurs indemnisés ne peuvent eux que s'absenter 35 jours par an (congés payés) après avoir demandé l'autorisation aux services de Pôle Emploi...

Rechercher un peu des infos çà évite à des personnes comme moi de donner des leçons ! ;)

sion54 :

Oui je me suis mal exprimé j'étais en invalidité mais maintenant je suis en retraite mais avec une petite pension ( entre parenthèses à ton écrit j'aurais préféré travailler plutôt que d'être en invalidité mon cher monsieur ) :(

Objectivement tu n'as pas à te justifié devant qui que ce soit sur ce forum  ;)

Bonjour,

j'ai retiré quelques dérapages à tendance politique, propos qui n'intéressent personne. Ce type de querelles / de piques, gardez les pour vous, une bonne fois pour toutes.

bien sur je ne juge pas bien sur c est malheureux quand sa arrive
je tes juste mie en garde car a mada je connais beaucoup de gens comme toi et qui se sont fais prendre
il doive rembourser les somme et leur dossier sont de nouveau a l étude pour savoir si il vons  llui rouvrir c est droit
j ai un copain comme toi et il  viens de rentrer en France car il avais plus de versement
il c est fais prendre a ce jour il c est inscrire au rsa en attendant de savoir si il vas être de nouveau en invalidité
je voulais juste te prévenir c est tout

tovondriaka :

bien sur je ne juge pas bien sur c est malheureux quand sa arrive
je tes juste mie en garde car a mada je connais beaucoup de gens comme toi et qui se sont fais prendre
il doive rembourser les somme et leur dossier sont de nouveau a l étude pour savoir si il vons  llui rouvrir c est droit
j ai un copain comme toi et il  viens de rentrer en France car il avais plus de versement
il c est fais prendre a ce jour il c est inscrire au rsa en attendant de savoir si il vas être de nouveau en invalidité
je voulais juste te prévenir c est tout

Je pense que vous devriez faire un tour sur les sites qui parlent de la chose plutôt que le site "les copains d'abord"...

tovondriaka :

bien sur je ne juge pas bien sur c est malheureux quand sa arrive
je tes juste mie en garde car a mada je connais beaucoup de gens comme toi et qui se sont fais prendre
il doive rembourser les somme et leur dossier sont de nouveau a l étude pour savoir si il vons  llui rouvrir c est droit
j ai un copain comme toi et il  viens de rentrer en France car il avais plus de versement
il c est fais prendre a ce jour il c est inscrire au rsa en attendant de savoir si il vas être de nouveau en invalidité
je voulais juste te prévenir c est tout

Je ne connais pas bien le sujet, mais à ma connaissance une pension d'invalidité est attribuée à vie.
A moins que Majunga ne soit une terre des miracles (nouveau lourdes), il est peut probable qu'ils soient devenus valides durant leur séjour. Quoique, lorsque j'ai séjourné à Majunga il y a quelques années, il y avait une "animation" nommée "le rallye des miracles" ou un nom dans ce genre. Serait-il possible que ça marche alors?  ;-)
Je ne vois donc vraiment pas ce qu'ils auraient à rembourser puisque peu importe le lieux de séjour l'invalidité persiste.
D'après les infos fournies par Lys, un invalide, comme un retraité vivant à l'étranger doit fournir un certificat de vie chaque année.  IL est donc vraisemblable qu'une pension d'invalidité soit suspendu si le détenteur ne fourni pas le document en question dans les délais. Mais la logique voudrais que cette pension soit de nouveau versée dès la fourniture du document et que les allocations non versées soient régularisées.
Mais quel rapport avec le RSA?

"Ils se sont fait prendre"???? toujours d'après les infos de Lys, une personne titulaire d'une pension d'invalidité peut s'installer à l'étranger. Ce qui semble logique car la somme versée n'est pas liée à une activité.  Alors comment peuvent-ils "se faire prendre" si c'est autorisé par la loi?

Ne confondriez vous pas avec certaines personnes (assez nombreuses sur les côtes), qui sont inscrite comme demandeurs d'emploi et touchent à ce titre les allocations chômage, et qui au lieu de chercher activement un emploi en France préfèrent chercher activement des filles sur les plages de mada? (6 mois d'activité en France (mais surtout Réunion) et 6 mois de chômage à mada)

Pour ce genre de personne, oui, il est logique que les prestations ne soient plus versées et qu'elles doivent rembourser puisqu'elles ne cherchent pas d'emploi en étant à Mada.
Et il est même dommage qu'après avoir fraudé, elles est encore le droit au RSA. (point de vue personnel qui ne sera certainement pas partagé par les gens dans cette situation)  ;-)

https://www.service-public.fr/particuli … roits/F672

Bonsoir... si vous voulez vivre à l'étranger il faut en informer votre caisse d'assurance maladie (la CFE avant votre départ)... c'est très compliqué . Après je ne vois pas très bien le rapport avec le RSA ou autre ;)
Laurence  :)

pour moi le problème ne se pose plus puisque maintenant je suis en retraite,mais avec toujours le statut d'invalidité, effectivement  comme c'était écrit précédemment il faut donner un justificatif de vie une fois par an. ce qui est plus problématique sais qu'il faut surtout faire attention à sa santé,car ça peut vite déraper dans notre situation,

( Ce qui me ravit aujourd'hui, c'est le bonheur d'avoir traversé
toutes les souffrances pour mieux vivre ce que je vis maintenant. )
:top:

Il me semble que le RSA (Revenu de Solidarité Active) est donné à une personne capable de retrouver une activité professionnelle, ce qui n'est pas le cas d'un invalide qui a le droit de vivre à l'étranger parce que justement il ne peut plus travailler...
tovondriaka,  je ne vois pas comment votre copain aurait pu passer d'un statut d'invalide à un statut de RSA juste parce que sa pension d'invalidité a été suspendue... votre histoire me paraît un raccourci approximatif...

Par contre il semble que le statut d'invalide ne soit pas donné à vie mais pour une durée de 5 ans... renouvelable après examen médicaux...
Il est possible que votre ami, pris dans la torpeur ambiante, ait oublié ses contraintes administratives... ce qui a pu mener à la suspension de son invalidité... mais bon je me trompe peut être...

sion54 :

pour moi le problème ne se pose plus puisque maintenant je suis en retraite,mais avec toujours le statut d'invalidité, effectivement  comme c'était écrit précédemment il faut donner un justificatif de vie une fois par an. ce qui est plus problématique sais qu'il faut surtout faire attention à sa santé,car ça peut vite déraper dans notre situation,

( Ce qui me ravit aujourd'hui, c'est le bonheur d'avoir traversé
toutes les souffrances pour mieux vivre ce que je vis maintenant. )
:top:

Et nous sommes ravis pour vous...
Carpé Diem Sion54

Lys de Diego :

Par contre il semble que le statut d'invalide ne soit pas donné à vie mais pour une durée de 5 ans... renouvelable après examen médicaux......

Autant pour moi, en effet une pension d'invalidité n'est pas attribuée à vie ;-)
j'aurais dû tourner mon doigt 7 fois dans ma bouche avant d'écrire ;-)
En fait je pensais surtout à une personne avec un handicap lourd et il était donc peut-probable que son état s'améliore avec le temps. Mais il est vrai qu'il existe forcément différent degré d'invalidité, et qu'ils peuvent évoluer en mieux ou en pire.

Ci-dessous les données du site service public:
"Votre pension d'invalidité est attribuée à titre provisoire. Celle-ci peut être révisée, suspendue ou supprimée selon l'évolution de votre situation. Dans tous les cas, votre caisse d'assurance maladie vous informe de sa décision par lettre recommandée avec demande d'avis de réception."

"Un contrôle de vos droits au versement de la pension d'invalidité est effectué chaque année. Si votre état de santé s'aggrave ou s'améliore, cette évolution peut avoir des conséquences sur votre pension d'invalidité."

LA PENSION D’INVALIDITÉ

Pour ouvrir droit à pension l’’invalidité doit, en premier lieu, résulter d’une maladie ou d’un accident non professionnel ou encore d’une usure prématurée de l’organisme. Elle est donc bien distincte du handicap.

Qu’est-ce que la pension d’invalidité ?

L’invalidité permet à l’assuré social d’obtenir une pension destinée à compenser la perte de salaire résultant de la réduction de sa capacité de travail. C’est un revenu de remplacement. Elle ne peut être attribuée qu’à l’assuré personnellement, à l’exclusion de ses ayants droit.

Quelles conditions réunir pour en bénéficier ?

1) Des conditions technico-médicales (art. L.341-1 et L.341-3 et R.341-2 du CSS) :
L’état d’invalidité est apprécié par le médecin conseil de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM). Cet état d’invalidité confère à l’assuré social le « statut d’invalide », si :
Son invalidité réduit des 2/3 au moins sa capacité de travail, le mettant dans l’incapacité de se procurer, dans une profession quelconque, un salaire supérieur au 1/3 de la rémunération normale de l’emploi occupé antérieurement.
Un taux d’invalidité de 60% est reconnu a priori aux anciens déportés, internés et résistants titulaires d’une carte de « déporté ou interné de la résistance » ou de « déporté ou interné politique » âgés d’au moins 55 ans. Ils sont présumés atteints d’une invalidité les rendant incapables d’exercer une profession quelconque. (art L.161-16 et art R.161-9 du CSS).
2) Des conditions de fond :
Être âgé de moins de 60 ans (art L.341-15 du CSS)
A partir de 60 ans, la pension d’invalidité est remplacée par la pension de vieillesse allouée au titre de l’inaptitude au travail, sauf pour les invalides exerçant une activité à leur 60 ans et qui peuvent s’opposer à la substitution. (art L.341-16 du CSS)
Résider en France en situation régulière (art L.161-16-1 du CSS) Il faut produire un titre ou document justifiant de la régularité de séjour sur le territoire français. (art D.115-1 du CSS)

alors c est pas un rêve)      / Des conditions de fond :
Être âgé de moins de 60 ans (art L.341-15 du CSS)
A partir de 60 ans, la pension d’invalidité est remplacée par la pension de vieillesse allouée au titre de l’inaptitude au travail, sauf pour les invalides exerçant une activité à leur 60 ans et qui peuvent s’opposer à la substitution. (art L.341-16 du CSS)
Résider en France en situation régulière (art L.161-16-1 du CSS) Il faut produire un titre ou document justifiant de la régularité de séjour sur le territoire français. (art D.115-1 du CSS)
Tout individu a droit à la garantie d’un minimum de ressources, appelé « minimum invalidité », égal au minimum vieillesse.

L’ordonnance n° 2004-605 du 24 juin 2004 simplifiant le minimum vieillesse, institue, à compter du 1er janvier 2006, l’Allocation Supplémentaire d’Invalidité (ASI). L’ASI, qui remplace le Fonds Spécial Invalidité (FSI), est devenue effective depuis janvier 2007, suite à la parution de deux décrets d’application (décrets n° 2007-56 et n° 2007-57 du 12 janvier 2007).

L’ASI vient compléter la pension d’invalidité de façon à garantir ce minimum.

1) Conditions d’attribution de l’ASI :
Elle est versée sous conditions de ressources et de résidence régulière sur le territoire français
(Voir Allocation supplémentaire de solidarité aux personnes âgées, ASPA)

Elle n’est due que si le total de cette allocation et des ressources personnelles de l’intéressé (et du conjoint si le bénéficiaire est marié) n’excède pas un plafond de ressources fixé par décret (art. L.815-8 du CSS) :
tout sa correspond a se que j ai ecrie
quand on est en invaliditer et aux mini vieillesse de retraite on peu pas vivre hors de france

lVous avez le droit de résider à l'étranger.
Pour que votre pension soit payée, il faut que la CRAMIF puisse faire exercer un contrôle administratif et médical à votre nouvelle adresse.
Ils sont pratiqués en général par l'organisme de Sécurité sociale du nouveau pays de résidence.
Dans le cas d'impossibilité de contrôles, le service de la pension est suspendue à la date de votre départ à l'étranger
Puis-je percevoir ma pension d’invalidité à l’étranger?

PUBLIÉ LE 12/02/2014
EMILIE GARDES  1 2408 ESTIMATION DU TEMPS DE LECTURE 2 SECONDES
Partager
Tweet
Brigitte,

La réglementation française autorise le droit de continuer à percevoir sa pension d'invalidité tout en résidant à l'étranger. Notamment s'il s'agit de l'Union Européenne.

Par contre, détail qui n'est pas des moindres, vous devez en informer votre Caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) d'affiliation afin qu'elle puisse faire exercer un contrôle administratif et médical à votre nouveau domicile à l'étranger. Elle se rapprochera normalement de la Sécurité sociale du pays d'accueil. Sans ce processus de contrôle, vos pensions seront bloquées jusqu'à votre retour en France.
sa c est pas des discourt de copain ok c est du réel
donc tout se qui est hors commuter européenne et suisse on peu pas quitter la france pour vire a madagascar

tovondriaka :

lVous avez le droit de résider à l'étranger.
Pour que votre pension soit payée, il faut que la CRAMIF puisse faire exercer un contrôle administratif et médical à votre nouvelle adresse.
Ils sont pratiqués en général par l'organisme de Sécurité sociale du nouveau pays de résidence.
Dans le cas d'impossibilité de contrôles, le service de la pension est suspendue à la date de votre départ à l'étranger
Puis-je percevoir ma pension d’invalidité à l’étranger?

PUBLIÉ LE 12/02/2014
EMILIE GARDES  1 2408 ESTIMATION DU TEMPS DE LECTURE 2 SECONDES
Partager
Tweet
Brigitte,

La réglementation française autorise le droit de continuer à percevoir sa pension d'invalidité tout en résidant à l'étranger. Notamment s'il s'agit de l'Union Européenne.

Par contre, détail qui n'est pas des moindres, vous devez en informer votre Caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) d'affiliation afin qu'elle puisse faire exercer un contrôle administratif et médical à votre nouveau domicile à l'étranger. Elle se rapprochera normalement de la Sécurité sociale du pays d'accueil. Sans ce processus de contrôle, vos pensions seront bloquées jusqu'à votre retour en France.
sa c est pas des discourt de copain ok c est du réel
donc tout se qui est hors commuter européenne et suisse on peu pas quitter la france pour vire a madagascar

Je me permets de vous contredire Tovondriaka...
Renseignements pris auprès de l'ADFE... Madagascar, même si elle est hors de l'espace européen, entre dans le champs des pays où des invalides pensionnés peuvent vivre... car il existe une convention entre Madagascar et la France sur le sujet... comme beaucoup d'autres pays... notamment les anciennes colonies françaises...
Le contrôle médical et administratif s'effectue par le médecin agréé par l'ambassade de France...

Vos nouvelles infos... ce n'est pas du discours de copain... mais certainement venu d'un forum quelconque... ce qui revient un peu au même.... car elles sont fausses...

Donc pour résumer :
- On peut vivre à Madagascar avec une pension d'invalidité 2 ou 3
- il faut en informer sa caisse maladie en France et fournir une nouvelle adresse où les contrôles peuvent s'effectuer...
- Il n'est pas obligatoire de faire faire un virement de sa pension sur un compte d'une banque malgache si vous possédez encore un compte bancaire en France.
- Vous devez fournir un certificat de vie une fois par an qui est établi par le consulat et une déclaration de ressources...

Par contre je ne sais pas la position de la CFE... en voyant arriver une demande d'une personne invalide ? Ce serait intéressant d'avoir des retours d'expériences...

si tu c est lire je vous est envoyer le texte de loie  sur se sujet et c est bien claire il faut vivre en France ok
pourquoi c est l état qui règle les pensions ok
donc les impôts
quand je vous di que j ai un copain qui c est fais piquer et je rêve pas ok
c est pas des fausses  info
et le consulat ne c est rien
voire se que je vous est envoie de la cpam c est l organiste qui règle les pensions donc une très bonne information
alors les gens dans se k vous mettre en rapport avec la caisse qui vous règle
et les accord avec mada c est pour les retraite du priver qui a des accord et pas pour les invalidité ok

je croix que vous saver pas tout pas tout
la cfe c est pour les personnes qui travaille a l étranger ok
ou pour les personnes qui non pas de couverture en France ok
donc les français on une caisse la cram qui est pour les espartiees hors union européen

tovondriaka :

je croix que vous saver pas tout pas tout
la cfe c est pour les personnes qui travaille a l étranger ok
ou pour les personnes qui non pas de couverture en France ok
donc les français on une caisse la cram qui est pour les espartiees hors union européen

Bonsoir... désolée de vous contredire, mais la CFE s'adresse à TOUS. Dés que vous n'êtes plus résident en France, vous n'êtes plus affilié au régime générale de sécurité sociale et devez adhérer à la (CFE ou autre caisse privée comme APRIL) enfin si vous voulez... et comme Mada fait parti des Pays qui ont passé un accord avec la France (comme la fiscalité par exemple) même si cela vous parait insurmontable  :P  c'est moins pire qu'ailleurs finalement  (déjà...on ne paye pas 2 fois).
Lys a raison... pour revenir à la pension d'invalidité... on informe sa caisse d'assurance maladie avant de partir, le relai se fait avec la CFE entre autre   ;) après je ne connais pas le parcours du combattant avec la paperasse entre les 2 Pays...mais sur le papier c'est possible.
Laurence ;)

"Madagascar "terre de refuge" pour "pauvres" retraités.oui et alors"

Oui, peut-être par rapport à la métropole. Mais n'empêche que depuis quelques temps je trouve que ça a beaucoup évoluer.

tovondriaka :

l

La réglementation française autorise le droit de continuer à percevoir sa pension d'invalidité tout en résidant à l'étranger. Notamment s'il s'agit de l'Union Européenne.

Par contre, détail qui n'est pas des moindres, vous devez en informer votre Caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) d'affiliation afin qu'elle puisse faire exercer un contrôle administratif et médical à votre nouveau domicile à l'étranger. Elle se rapprochera normalement de la Sécurité sociale du pays d'accueil. Sans ce processus de contrôle, vos pensions seront bloquées jusqu'à votre retour en France.
sa c est pas des discourt de copain ok c est du réel
donc tout se qui est hors commuter européenne et suisse on peu pas quitter la france pour vire a madagascar

Ah... Mais je n'avais pas lu, vous le dîtes vous même  :lol:
"Notamment s'il s'agit de l'Union Européenne" ne veut pas dire que d'autres Pays en sont exclus...
Je reconnais... c'est compliqué de saisir toute les nuances de la langue Française...
Bonne soirée.
Laurence  :)

Inutile de batailler avec tovondriaka, elle aura toujours raison.
Il s'agit d'une experte en droit français, il est fort probable qu'elle ait fait de longues  études sur ce sujet après son BEPC, à moins qu'ils ne s’agisse de cours du soir dans les "gargotte à vazaha" (pas la même clientèle que dans les bars à vazaha). ;-)

bonjour excuse de te contredire
quand tu est plus redisent français tu garde la secu et pas besoin de la cfe ok
Si vous êtes retraité(e) français(e) du régime général, pour bénéficier d'une prise en charge de vos soins (soins inopinés ou programmés) en France, il vous suffit de :
•    Compléter en ligne le formulaire d'inscription « Je suis retraité(e) du régime général et je vis à l'étranger hors UE/EEE/Suisse » ou de le renvoyer par courrier à l'adresse suivante :
CPAM SEINE ET MARNE CNAREFE
77605 MARNE LA VALLEE CEDEX 03
•    Appeler le numéro dédié aux retraités français résidant à l'étranger : + 33 811 701 005 (tarif variable selon l'opérateur téléphonique) du lundi au vendredi de 08h à 17h, heures françaises.
Une fois vos droits à l'Assurance Maladie ouverts, vous serez affilié(e) à la caisse d'Assurance Maladie de Seine-et-Marne

voila c est la secu de France pour les  retraiter et je die bien les retraiter et pas les invalidité ni le minimum retraite non pas le droit donc  les résident a mada comme moi j ai toujours ma secu en France a l adresse qu ia aux dessus et aux lieu de cotiser 7% sur ma retraite je cotise que 3.2% ok donc pas besoin de cfe qui coute  très chère
maintenant je t envoie la lois sur les invalidité et les retraite du minimum vieillesse
Je perçois actuellement une pension d'invalidité ainsi que l'allocation supplémentaire. La Sécurité sociale continuera-t-elle à me les verser si je vais vivre à l'étranger ? M.J.-L. B., 64000 Pau
En cas de départ pour l'étranger, vous pouvez théoriquement continuer à percevoir votre pension d'invalidité.
Toutefois, pour qu'elle soit payée, il faut que votre caisse d'assurance-maladie puisse faire exercer par l'organisme de sécurité sociale du pays de résidence un contrôle médical et administratif à votre nouvelle adresse (ce qui n'est pas possible dans tous les pays).
S'il est impossible d'effectuer ces contrôles, le versement de la pension d'invalidité est suspendu de la date de votre départ jusqu'à celle de votre retour.
En revanche, le versement de l'allocation supplémentaire (ancien Fonds national de solidarité) est toujours supprimé.
La réponse est non s’il s’agit de l’Aspa (allocation de solidarité aux personnes âgées) qui reste souvent, dans le grand public, désignée par son ancien nom: le "minimum vieillesse". Cette prestation de solidarité, financée par des fonds publics, est en effet soumise à une condition de résidence en France. Un départ à l’étranger, même dans un pays européen, entraîne sa suspension (elle peut être de nouveau versée en cas de retour en France).
Important! Il arrive assez souvent qu’une petite retraite soit acquise par une activité professionnelle et qu’elle soit complétée par l’Aspa pour atteindre un "minimum". Dans ce cas, seule la part Aspa n’est pas exportable hors de Franc
Par exemple: Marie, 67 ans, perçoit 600€ de retraites (base + complémentaire), car elle a travaillé pendant vingt ans. Elle reçoit en complément 200€ d’Aspa pour lui garantir un minimum de ressources de 800€ par mois. Si elle part à l’étranger, elle ne percevra que 600€ par mois.
Un conseil: si vous avez un projet de départ à l’étranger, il convient de prendre contact avec vos caisses de retraite (de base et complémentaire) pour les aviser de votre projet et faire le point sur vos droits. 
l est tout à fait possible de partir vivre à l'étranger une fois à la retraite, et de continuer à percevoir sa pension du régime général. Seul le versement de l'allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) est soumis à condition de résidence en France puisqu'il s'agit d'une garantie de ressources au titre de la solidarité nationale.

et tout sa c est la secu et pas moi qui invente il faut aller sur les sites de la cpam et il explique tout
donc tout se que vous raconter n a rien avoir avec les lois de la secu 
cordialement

tovondriaka :

et tout sa c est la secu et pas moi qui invente il faut aller sur les sites de la cpam et il explique tout
donc tout se que vous raconter n a rien avoir avec les lois de la secu 
cordialement

Bon OK... je ne vais pas parlementer avec vous des heures... vous interprétez comme vous voulez.
Je vous souhaite un Joyeux Noel  :up:
Laurence

Une assistante sociale, qui vit comme mois dans un des pays les moins endettés d’Europe mais avec une protection sociale moindre que la France ou la Belgique me confiait un jour : la sécurité sociale, c’est très bien mais au train où ça va, il n’y aura plus d’argent pour ceux qui en ont vraiment besoin.

Que la sécurité sociale soit préservée est une aspiration largement partagée (un peu plus par ceux qui en bénéficient que par ceux qui la financent –ou qui par chance ne sont ni malades, ni accidentés par la vie ou pas encore âgés, mais c’est un autre débat).

Distinguons :
-les droits des retraités, invalides, accidentés du travail, etc.,
-le droit au chômage, revenu d’insertion,…
-l’assistanat (j’ignore comment ça s’appelle en France) pour (et c’est très bien) éviter que des êtres humains ne crèvent de froid ou de faim ou ne deviennent délinquants ou pire.

Il me semble que la réglementation et la sécurité sociale est fort bien faite :
-Pour les premiers :  il me semble normal que les bénéficiaires fassent ce qu’ils souhaitent (vivre à Mada par exemple).
-Pour les deuxièmes : en dehors de leur période de vacances (où ils peuvent évidemment séjourner à Mada), ils sont censés retrouver du travail (je sais il y en a de moins en moins) ou s’insérer.
-Pour les troisièmes : pas d’assistanat en dehors de la France.

En ce qui concerne les expats, le système de la sécurité sociale fait face aux difficultés financières suivantes :
1)    les bénéficiaires vivant à Mada (ou en dehors de la France) ne dépensent pas leur argent en France, ce qui pèse sur son économie.
2)    les frais médicaux de ceux qui ne vivent pas en France sont plus élevés.
3)    L’augmentation de l’espérance de vie n’a pas été prise en compte.
4)    Les abus.

A mon avis ce système est malheureusement intenable : prévoyez. On n'est pas loin d'un système où les pensions et allocations ne seront consommables que dans son pays d'origine.

Bonnes fêtes de fin d'année quand même.

tovondriaka :

Pau
En cas de départ pour l'étranger, vous pouvez théoriquement continuer à percevoir votre pension d'invalidité.
Toutefois, pour qu'elle soit payée, il faut que votre caisse d'assurance-maladie puisse faire exercer par l'organisme de sécurité sociale du pays de résidence un contrôle médical et administratif à votre nouvelle adresse (ce qui n'est pas possible dans tous les pays).

Allez on explique encore une fois...
A Madagascar, le contrôle médical en cas d'invalidité est effectué par le médecin agréé par l'Ambassade de France... comme le contrôle administratif... type certificat de vie...
Donc arrêtez de désinformer les gens...

J'argumente pas sur la CFE et le tutti cuanti... çà me fatigueeeeeeeeeeee

:cheers:

Je sais par expérience que ni les frais hospitaliers ni les frais pharmaceutiques sont pris en charge par la Sécurité Sociale en France car je me suis permis d'envoyer une facture du CHU de Tamatave ainsi que la facture d'une pharmacie et on m'a renvoyé le tout en me spécifiant qu'il n'y a pas de convention entre la France et Madagascar en ce qui concerne soins et médicaments.

bien sur es frais de madagascar sont pas remboursable par la france
vue que sa coute pas grand chose a mada  et que tu est pas malade souvent
ou tu prend la cfe et tu vas payer 300  euro par trimestre il faut faire les contes
tu pense être malade a mada en 12 moi et sa vas te couter 1200 euro de maladie dans l année? le montant de la cfe dans une année de cotisation?

madagascar fait pas partie des accord pour  l invalidité ok
je viens de traiter un dossier d un invalite en fauteuil qui est résident a mada
il a reçue une lettre des organiste qui lui paye sont invalidité tous les mois
il lui demande de fournir la foto copie de sont passeport de toute les pages
il a été dénoncer par sont aix femme qu il vivais a mada
on lui a die mr vous ne pouver pas quitter le territoire français pour vivre dans un pays hors union européen vue que c est état qui vous paye votre invalidité
vous avez le droit a un moi de vacance et de le signaler a vos organiste qui vous réglé tous les moi vos invalidité
il vas rentrer en France début mars vue qu il a été couper depuis un moi de c est allocation d invalidité
en plus il a été piquer par la caf pour allocation logement qui touche en France
vue qu il a quitter le territoire français plus de 6 mois et 1 jours il est plus résident français vue qu il est résident a madagascar.la caf lui demande le remboursement des somme qu il a toucher de la caf
tout sa c est du concret et pas du bla bla
a suivre surement les impot vons lui tomber dessus

Il n y a pas que la CFE pour les éventuels remboursement médicaux, vous pouvez prendre une assurance maladie auprès de ARO ou NY HAVANA, ils ont different forfaits avec même rapatriement extérieur.

Nouvelle discussion