Est ce que quelqu un a déjà vécu cette situation

bonjour,

je vis en belgique depuis ma naissance (33ans) je suis mariée et  j'ai deux enfants, mon mari est un independant en peinture en bâtiment et moi je suis ouvrière polyvalente dans une usine d armement un an et demi, d abord intérimaire 1 an et puis en contrat détermine de 6 mois, celui ci prend fin mi juin....l usine ou je travaille va être reprise par la France....et je ne sais pas si mon contrat va être renouvelé, il y a un mois nous avons fait l'acquisition d une bergerie sur les hauteurs de Betpouey, ( petit village pas loin de luz saint sauveur), si la vie fait que je renouvelé pas mon contrat nous pensons fortement quitter la belgique, au niveau travaille, mon mari est un bon ouvrier en bâtiment et met la main a tout, il se débrouille dans pas mal de secteur, pour ma part le travail ne me fait pas peur non plus....le hic c est l hiver, pour descendre de la bergerie avec la neige je risque d avoir des difficultés a conduire mes enfants a l école.........j ai dans la tête de changer radicalement de vie, j ai envie de nature, de travailler dans les animaux, moutons par exemple, je suis consiante que le métier ne s apprend pas ainsi du jour au lendemain mais suis courageuse et pleine de bonne volonté pour y arriver.....est ce que quelqu un a déjà vécu cette situation ou est ce que vous pensez que c est un rêve totalement fou inaccessible.....merci

Bonjour Dandoy aline,

Bienvenue sur Expat.com :)

J'ai crée une nouvelle discussion à partir de votre message sur le forum France pour une meilleure visibilité et afin de vous aider à recueillir les témoignages des autres membres.

Merci,

Priscilla  :cheers:

Bonjour,
ça me rappel l'histoire de mes parents. Fonctionnaires genevois/ Suisses, dans les années 74, ils ont tout quitter s'installer en Ardèche avec 20 chèvres dans une ferme (à retaper). Nous avions (les enfants) 9, 7 et 2 ans.
Ah l'air pur de l'Ardèche a fait de nous de solide enfants, nous qui vivions dans la pollution.
Les 18 premiers mois ont été fantastique. Libre, sans contraintes... et puis, 20 chèvres, quelques fromages à vendre et un jardin pour nourrir 5 personnes... les réserves ont été vite épuisées et il a fallu  que les chefs de famille trouve autre chose (usine pour mon père et femme de ménage pour ma mère), plus jardin + les chèvres. Ensuite l'école du village faisait les classes primaires (1 pour tous les niveaux) donc, nous voilà pensionnaire à 40 km de la maison (Privas).
Pour faire bref, le couple de mes parents a tenu 2 ans...
Par contre, cela a fait de nous, des personnes débrouillardes et sûr sur de nous. Nous sommes devenu  solidaire envers nous et les autres. Et nous avons de supers souvenirs. On en parle encore et chaque fois que l'on se retrouve notre phrase fétiche lorsqu'on a des soucis "On a fait l'Ardèche, alors cela devrait aller"
On a jamais renier cette aventure, mais j'ai choisi pour mes enfants, une vie plus simple et plus terre à terre.
Nous étions plusieurs familles dans ce cas et plusieurs ont réussi et y sont toujours.
Alors si c'est votre choix, vos envies et que vous êtes à un tournant de votre vie. Foncez ! Rien n'est définitif ...
Bonne chance et faites nous savoir votre décision ...
Cordialement
Dominique

rien n'est inaccessible ni fou quand on a envie de quelque chose, il suffit de prendre un peu de recul pour ne pas agir sur un coup de tête, vous avez déjà un toit et une envie pressante a ce que je comprend de changer votre vie; alors étape i : prenez du recul pour voir au moins si votre envie est viable; étape 2 discutez en en famille pour savoir au moins si chacun de vous veut te,ter cette expérience, et si vous ete d'accord étape 3, faite vos bagages et partez vivre votre nouvelle vie.
ça risque de vous perturber un peu, mais l'être humain se fait a tout et il est toujours plein de ressources insoupçonnées .
pour ma part, en situation familiale difficile de separation, je me suis expatrie de Marseille vers un coin retiré des Cévennes, dans un hameau de 3 ménages, que je ne fréquentais pratiquement pas, j'ai vécu dans une caravane deux ans, puis je me suis construit un chalet en bois ou je suis reste 7 ans j'ai fini par demander un permis de construire, je me suis remarié et fondé une autre famille avec une jeune femme malgache, j'ai adopté sa fille qui avait 10 ans nous avons eu deux garçons qui ont maintenant 14 et 16 ans, et la vie se passe tres bien entre la France et Madagascar. ce discours pourrait faire penser que financièrement je suis a l'aise, mais je n'ai qu'un minimum de retraite de 1000 euros par mois et mon épouse un demi salaire  de travail a mi temps. un poulailler, un jardin, et du jus de coude........et surtout plein de bonne volonté et de la bonne humeur a revendre.
bon courage ne lâchez pas le morceau si c'est viable. votre bonheur se trouve peut être au bout.

Nouvelle discussion