BOULOT DODO AU CANADA

Bonjour, à tous !!
Je souhaiterai partir mi-septembre début octobre au Canada, afin d'y travailler environ 1 an, cependant l'on m'a dit que pour partir, il fallait obligatoirement que j'ai trouvé un patron, pour faire ma demande de visa sinon ce n'étais pas possible de partir pour trouver un job une fois sur place.
Est-ce vrai?
Merci d'avance!:P

Bonjour,

Je me renseigne également pour immigrer dans ce pays.

Concernant ta question, il n'est pas forcément nécessaire de trouver un emploi auprès d'une entreprise locale, avant de partir au Canada.

Tu as deux solutions :
- faire une demande d'immigration permanante auprès du consulat canadien ;
  - tu dois justifie d'une somme d'environ 2600€ par personne,
  - pour cette démarche, tu dois compter environ 1 an.
- faire une demande pour un PVT (Partenariat Vacances Travail) auprès du consulat canadien :
  - tu dois justifier environ 2600€ comme ressource par
    personne,
  - valable entre 6 mois et 1 an, renouvalable si tu trouve
    un travail stable,
  - ce type de partenariat entre la France et le Canada est
    valable pour les personnes agées de moins 35 ans.

Il parait que c'est difficile de trouver du travail à partir de la France, cependant tu peux tenter ta chance.

Cette province est bien francophone, cependant c'est le mentalité nord-américaine qui prime. Donc l'anglais est nécessaire pour trouver facilement, il parait.

Nicolas

Province francophone, effectivement (à 80%), mais qui baigne dans un univers anglophone. Du moment où, dans un emploi, vous transigez avec une autre province, avec les États-Unis ... le reste du monde, eh bien forcéement, on vous demandera d'être bilingue.

Dans la région de Québec, le bilinguisme n'est pas vraiment requis cependant.  C'est encore et ça demeure très francophone.  De même certaines autres régions du Québec.

C'est plutôt concentré à Montréal et les environs ... mais c'est souvent ici que viennent s'installer une majorité d'immigrants.

Vous pourrez trouver du boulot si vous ne parlez pas anglais, mais ce peut être plus long, plus difficile.  Si vous parlez anglais, forcément, vous vous ouvrez plus de portes.

Bonsoir, Nikos, tu relates la procédure pour le canada(donc "simplement" un fédéral, pour le Québec , il faut d'abord être sélectionné, puisque le Québec à la particularité de pouvoir choisir ses immigrants dans le cadre d'une RP, bien sur !!

Pour le Québec, il faut d'abord acquérir le CSQ donc il y des frais en plus de l'autonomie financière, non??

Pour les principes provinciaux, quant aux capacités linguistiques, il vaut mieux, en effet avoir des acquis: ça peut aider!!!

tu as en, revanche plusieurs possibilités..

Et si tu visitais  le site ...

http://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/index.html

Ca devrait t'en dire plus.

Merci beaucoup pour vos infos, :D connaissez vous des addresses pour trouver des boulots ??

gaelle la rigolote :

Merci beaucoup pour vos infos, :D connaissez vous des addresses pour trouver des boulots ??

Bonjour, sauf avoir un domaine professionnel indispensable à la survie d'une société ou un réseautage qui te "voudra", tu n'as pratiquement aucune chance de trouver un boulot à distance.C'est un sujet maintes fois abordé sur le forum!!!

Tu es là, face à un univers nord-américain qui te demandera une disponibilité immédiate et sans visa (durée d'obtention 12 mois mini), tu ne pourras pas travailler....C'est une immigration choisie et sélectionnée, pas comme en France ou c'est l'inverse(mais c'est un autre sujet que celui-ci..).

A ce propose, de quel type de visa parles-tu: PVT ou RP ou encore le PTT??

T'es tu renseignée sur le Québec, autre que les habituels clichés touristiques(sans vouloir fâcher immigrants et québécois).

Télécharge donc le guide sur le blog,
https://www.expat.com/fr/telecharger.html

Celui de l'OFII
http://www.ofiicanada.ca/index_exp.php

Enfin connais tu les différentes étapes qui pourraient t'amener à réaliser ton rêve...

Le site du BIQ..
http://www.immigration-quebec.gouv.qc.c … /index.php

Pour trouver du boulot, dans quel domaine veux tu exercer, quels sont tes diplômes, bref autant d'infos qui permettront de te renseigner d'avantage.

[at] bientôt.

Bonjour Gaelle ! Encore là, Franck a raison.  Au-delà des clichés et des cartes postales, il y a une réalité.  Il n'y a pas « une » adresse pour trouver du boulot ou en chercher.  Il y en a plusieurs et cela dépend de tellement de choses :

- Quel est votre domaine ?
- Quelles sont vos études ?
- Quelle est votre expérience ?
- Où voulez-vous vous établir ?
- Etes-vous bilingue ?
- Avez-vous fait le test pour savoir si au départ, vous avez des chances d'être acceptée ?

Vous savez, tout le monde le dit et le répète, avec raison : personne ne vous attend au Québec, on ne vous déroulera pas le tapis rouge et vous devrez faire vos preuves, vous armez de courage, de volonté, de détermination, souvent recommencer tout au bas de l'échelle et même faire des petits boulots pour survivre. 

Comme le dit Franck, c'est une immigration choisie et sélectionnée ici.  Et encore ! Le vérificateur général a fait ressortir récemment (ô scandale !) que 48% des dossiers d'immigrants étaient mal traités et ne correspondaient pas aux besoins réels du Québec. On se retrouve donc avec un taux de chômage plus élevé chez les immigrants ... et il est de 25 % à 27% chez les Maghrébins, ce qui est énorme et pourrait finir par causer bien des problèmes.

Je ne le dirai pas trop fort, mais je ne serais pas surprise que le gouvernement, sans y aller d'un moratoire sur l'immigration, ralentisse considérablement l'étude des dossiers pour prendre les mesures qui s'imposent et revoir ses critères.  Cela ne touchera sans doute pas la France car beaucoup d'accords ont été signés, mais ce pourrait être différent pour les pays africains.

ola ça refroidis tous çà..:(
Je me suis inscrite sur une agence "SESAME" qui me garantie de me trouver un emploi là-bas .

Euh ... c'est une blague ? Une agence qui vous garantit qu'elle va vous trouver un boulot ici ? Vous payez combien pour ce genre de service ? Méfiez-vous.

Si une telle agence existait et fonctionnait bien, cela se saurait, et sur tous les forums traitant d'immigration on en parlerait. Et je n'en ai jamais entendu parler ... tout comme je n'ai jamais entendu parler d'agence garantissant un emploi au Québec (ou au Canada).

J'espère sincèrement que vous avez d'abord fait le test d'évaluation ... et que vous ne leur avez pas donner d'argent ...

Et je suis bien sincère quand je dis cela.

Je suis actuellement  en lycée agricole et l'on m'a conseillé et nous avons meme eu une conférence avec cette agence SESAME. qui garantit de trouver des emplois agricole pour des étudiants environ 300 euros de frais, je suis perplexe sachant que j'en entends beaucoup parler.

Hum ... c'est peut-être différent. C'est du travail d'étudiant ... Ici, au Québec, pour le temps des récoltes, en embauches beaucoup de Mexicains. Certains reviennent d'année en année, toujours au même endroit.  C'est peut-être de cela qu'il s'agit. 

Néanmoins, informez-vous bien sur la légalité de cette agence ou prenez des références.

je vous remerçie de votre aide!

gaelle la rigolote :

ola ça refroidis tous çà..:(
Je me suis inscrite sur une agence "SESAME" qui me garantie de me trouver un emploi là-bas .

hahahahahahaha,
désolé, c'est plus fort que moi.

gaelle la rigolote :

Merci beaucoup pour vos infos, :D connaissez vous des addresses pour trouver des boulots ??

http://emploiquebec.net/index.asp
http://www.jobboom.com/mod-bin/prod/pre … %3FSR%3DQC
http://www.groupeperspective.com/

Il y a aussi les petites annonces Canada ->  rubrique Offres d'emploi :)

Oui ca ne regle pas le problème(la nécessité) du permis de travail pour le Canada, surtout à distance..

bonjour,
je travaille actuellement en France ( Martinique)dans la comptabilité j'ai aussi une expérience significative en informatique. De plus j'ai obtenu durant ma tendre jeunesse un BAA à l'uqam, j'ai aussi fait une ecole de commerce et comptabilité en France, pensez-vous que j'ai de bonnes chances pour trouver un emploi au quebec ?

Bonjour et bienvenue Typicalcece !

Je ne suis pas une spécialiste des diplômes et de leur équivalences, mais je sais que des études à l'UQAM attireront l'attention.

En plus, vous pouvez travailler dans la comptabilité comme technicien en administration, sans donc avoir à faire partie d'un Ordre. Rien ne vous empêche ensuite de poursuivre des études en comptabilité si vous voulez être comptable agréé, etc.

Je prends souvent le bus avec une femme avec qui j'ai lié connaissance.  Je voyais qu'elle était étrangère et on se souriait, sans plus; puis on nous nous sommes mises à nous parler :) Elle vient de l'Équateur et est ici, seule avec son fils de 8 ans.  Elle a mis environ 6 mois à se trouver du travail en comptabilité, dans une petite entreprise d'export-export près de chez elle. Elle y est très heureuse.  Son français est laborieux et son anglais aussi, mais les chiffres n'ont pas de langue, alors ça aide.

typicalcece :

bonjour,
je travaille actuellement en France ( Martinique)dans la comptabilité j'ai aussi une expérience significative en informatique. De plus j'ai obtenu durant ma tendre jeunesse un BAA à l'uqam, j'ai aussi fait une ecole de commerce et comptabilité en France, pensez-vous que j'ai de bonnes chances pour trouver un emploi au quebec ?

As tu éffectué la simulation sur le site du BIQ

non, je vais le faire, en fait je suis auditeur commissaire aux comptes stagiaire ( salarié) dans un cabinet d expertise comptable et commissariat aux comptes. J'ai été aussi chef de projet infomartique dans une societe de services en ingénierie informatique.

Nouvelle discussion