Vivre à Saint-Petersbourg

Bonjour
Je souhaite m'installer à Saint-Petersbourg à partir de juillet.
Je ne suis jamais allé en Russie. Je chercherai dans un premier temps un travail quelconque. Je ne parle pas très bien le russe. Pensez-vous qu'il y ait des possibilités de travail, en parlant peu la langue.
Je suis en particulier intéressé par le milieu artistique - théâtre, opéra, musée, galerie, danse et musique contemporaine, littérature, moi-même écrivain et éditeur.
J'ai une expérience de prof de français à l'étranger.
Merci de vos réponses
Bien à vous
Denis

Bonjour,
Il y a bien sûr des possibilités pour trouver du travail à St Pétersbourg. Elles sont même nombreuses, mais il faut un petit peu de patience, le temps de s'intégrer et de commencer à construire un réseau de relations amicales, car la plupart des choses se font ainsi. Le réseau est déterminant. Donc, il faut sortir, rencontrer, parler, construire son environnement amical. Pour la langue, évidemment parler russe est un atout majeur (surtout pour trouver un job), mais beaucoup de Pétersbourgeois comprennent l'Anglais (le Français, beaucoup moins).
Un mot des milieux artistiques: Piter est un vrai foisonnement artistique, dans tous les domaines, ou presque. Du meilleur au pire, il y a tout ce à quoi on peut penser; de plus, ces milieux artistiques sont très ouverts, contrairement à la France, et il est facile d'y pénétrer, pour peu qu'on s'y intéresse. En revanche, ces milieux ne sont pas les plus "à l'aise" financièrement, donc y trouver un job rémunérateur est difficile.
Enfin, un détail qui n'en est pas un: l'obtention d'un permis de travail n'est pas évident. Là aussi, patience et détermination (voire: négociation avec l'employeur) sont de mise...
Je suis moi-même en train de préparer mon installation à St Pétersbourg ;)
Je vous conseille quand même de prendre la précaution de faire un premier séjour d'1 ou 2 mois sur place avant de faire "le grand saut", pour évaluer votre capacité à vous adapter au mode de vie russe (et de faire de premières rencontres). Nous sommes culturellement  et historiquement proches, mais la vie  quotidienne est néanmoins assez différente, et peut même être déroutante au premier abord. Les us et coutumes, les rapports humains, les conventions sociales sont évidemment différentes, il est donc prudent de s' y essayer au préalable... Et si la greffe prend, alors, je vous garantis le "coup de foudre"!... Et je parle d'expérience :)

De même qu'un Russe ne peut pas débarquer en France et dire je veux y travailler et y vivre, un Français ne peut pas le faire non plus. Il faut un permis de travail et un visa de travail.
Je suis déjà intervenu sur ce genre de questions et il y a toujours des petits malins qui vont te conseiller de vivre illégalement et de travailler illégalement. Immigré et travailleur clandestin, c'est cool!
En Russie, il y a des lois et si tu te fait prendre, cela ne sera pas cool. Bien sur tu peux vivre des années comme cela sans te faire prendre. J'avais une femme de ménage portugaise il y a longtemps, avant que le Portugal ne rejoigne l'Europe, qui a vécu 5 ans clandestinement, elle avait les boules à chaque contrôle d'identité dans le métro....
En plus tu seras obligé de sortir tous les 90 jours et il n'est pas évident qu'ils te réadmettent après. Sur ton visa business annuel, c'est marqué pas plus de 90 jours tous les 180 jours consécutifs.
En fait les lois sont toujours plus ou moins respectées, mais l'immigration est quelque chose d'assez surveillé.
En décembre on a reçu un message de la Chambre de Commerce Franco-Russe qui rappelait qu'avec 2 infractions administratives, l'entrée en Russie était refusée et tu étais interdit de séjour pendant 3 ans. Il rappelait que cela s'appliquait à 2 PV (Code de la route) impayés même pour une dizaine d'€. Et que ce n'était pas de la théorie, des cas s'étaient déjà produits.
Donc ils t'interdisent de rentrer sans possibilité de régularisation pour 2 PV de stationnement, donc tu t'imagines ce qu'ils te feront pour un séjour illégal? Tu seras mieux traité qu'un Ouzbek en tant qu'Européen mais cela ne te laissera pas de très bons souvenirs. Et l'ambassade et le consulat ne feront rien pour toi à part de filer une liste d'avocats car tu auras enfreint la loi d'une façon évidente.
Bon maintenant si tu veux avoir la trouille quand tu croises un flic dans la rue, quand tu prends le train grande ligne ou les vols intérieurs, ne pas pouvoir louer ou acheter une voiture, libre à toi.
Et quant à trouver un boulot sans carte de travail, il y a aussi des petits malins qui vont t'expliquer que c'est facile de trouver un boulot en tant que travailleur clandestin et bien payé, mais ils ne donneront aucune indication précise.
Comme le dit la précédente réponse, la vie à St Pétersbourg est agréable mais trouver un boulot correctement payé prend du temps et l'obtention d'un permis de travail est un parcours du combattant. Si tu es hors quota (Travailleur hautement qualifié ou investisseur/chef d'entreprise) compter environ 6 mois si tu es dans les quotas environ 12 à 18 mois. Et il te faut un contrat de travail et ton autorisation de travail n'est valable que chez un employeur déterminé puisque l'entreprise doit recevoir une autorisation d'employer de la main d’œuvre étrangère.
Une façon de rester plus ou moins légalement est de demander en France un second passeport et d'avoir 2 visas annuels russes pour 90 j/180j. Mais tu dois ressortir tous les 3 mois. Et cela ne résout en rien le problème de l'autorisation de travail. Bon maintenant tu fais comme tu veux...

Merci pour vos précieux conseils. Je ne sais pas encore quand je vais aller à Saint-Petersbourg, je vais au moins essayer d'y aller deux semaines pour voir, puis je déciderai.
Merci à vous
Denis

Je souscris totalement à ce qu'a écrit Olivier SPb. Quand on part pour un projet d'installation, on se doit de respecter les lois et réglementations du pays qui va nous accueillir, et modifier notre vision de "national" en vision de "migrant".
Puisque vous allez passer quelques semaines à SPB, vous vous rendrez toutefois compte de la qualité de l'accueil et du sens développé de l'hospitalité des Russes... Ne vous laissez pas impressionner par le fait qu'ils ne sourient pas (en public), c'est une façon d'être qui ne signifie en aucun cas qu'ils soient inamicaux.
Quand vous connaîtrez vos dates de voyage, faites m'en part (si vous le désirez), car j'y serai peut-être moi-même, et je pourrai alors vous donner quelques tuyaux sur place.

Très bien, je vous informerai, je pense y aller soit en avril, soit fin juin/juillet. Je sais qu'il faut une invitation pour obtenir un visa, c'est bien ça ? même pour 2 ou 3 semaines de tourismes ?

Oui, une "invitation" est nécessaire afin de pouvoir faire sa demande de visa. Ceci dit, si vous réservez un hôtel, ou si vous louez un appart' (c'est plus sympa pour recevoir des copains, et moins coûteux), alors l'hôtel, ou l'agence de location se chargera de vous fournir l'invitation, moyennant une somme très raisonnable.
Pour la saison: Avril peut se révéler un peu frisquet (si on veut s'installer en Russie, ce nest pas un problème, je pense). Fin Juin et Juillet sont agréables, et c'est la période des célèbres "nuits blanches" à Piter... Donc, explosion de festivals, concerts, sorties, ballets, opéras, etc... Et une ville qui vit 24/24, mais... évidemment envahie par les visiteurs de tous pays... Donc, ce ne sera pas le "vrai" SPB... De plus, les tarifs montent en flèche pendant cette période, et il est difficile de trouver un hébergement abordable et disponible, sauf à aller dans la périphérie (la ville est très étendue). Si vous envisagez cette période, mettez vous en quête d'un toit dès maintenant!

2 semaines cela ne me parait pas beaucoup, je suis d'accord avec a1roc, si tu n'as pas de contacts, il vaut mieux compter 1 ou 2 mois et plutôt 2 qu'un. Les Péterbourgeois sont accueillants mais ils ne vont pas te sauter au cou parce que tu es Français. Surtout qu'en ce moment les relations Europe-Russie sont un peu tendues à cause de l'Ukraine et que les Russes sont hyper-nationalistes. Et quand je dis contact, je ne parle pas de contacts internets dans les forums.
Prévoit quand même un budget minimum, entre le logement (Pour ne pas être dans un dortoir de 10 lits), les transports, les repas, quelques musées, quelques sorties, il faut à mon avis compter 100 €/jour. Bon si tu es dans la logique routard sac à dos et pas exigeant sur le logement et la bouffe tu feras avec moins. Pour faire des recherches sur internet il faut utiliser yandex.ru, c'est beaucoup mieux que google.ru
Si tu ne parles pas russe tu peux utiliser le site translate.ru pour traduire du Russe vers le Français et inversement, les résultats des traductions automatiques sont parfois étonnant mais tu devrais t'en sortir.
Toujours si tu n'es pas Russophone, apprends au moins l'alphabet cyrillique, c'est utile pour lire le nom des rues, des boutiques, etc.. Et surtout n'oublie pas de prendre un smartphone désimlocké pour charger des applications de plans et de navigation GPS, mais il faut taper les adresses en cyrillique.
Un conseil commence avec une méthode type Assimil, cela habituera ton oreille, te donnera un peu de vocabulaire mais pas trop de grammaire... Tu te passes en boucle 30 fois chaque leçon et en 3 mois, tu commenceras à comprendre un peu ce qui se dit et tu seras relativement compréhensible pour l'expression de besoins de base.
Encore un truc, St Pétersbourg est une grande ville. Du nord au Sud cela fait 40 km. Sur le GPS de ma bagnole il n'est pas rare qu'il me dise "Continuez tout droit pendant 6 km"... La superficie de St Pétersbourg c'est 12 fois Paris, il y a 2 fois moins de stations de métro qu'à Paris donc pour se rendre d'un point à un autre, il n'est pas rare de devoir prendre un bus (Ou un trolley, ou un tram), le métro, et un autre bus. Pour te donner une idée, je vais de temps en temps à ma banque à pied, je prend la rue Gorokhovaya à 600 m de chez moi et pour aller du numéro 2 de la rue Gorokhovaya au 50, il faut  presque une 1/2 heure de marche.
Les gens évolués parlent en général un peu ou même bien Anglais, le Russe moyen, la caissière de supermarché ne comprend rien. Mais même chez les gens évolués ce n'est pas évident. Dans mon milieu professionnel, la métallurgie (OK ce n'est pas très glamour) moins de 10% des gens que je fréquente parle un peu l'Anglais.
Je suis à ta disposition pour te donner des tuyaux en MP.

Bonjour Denis,
Et pour le travail, c'est quoi que vous voulez faire exactement ?
Par example, vous avez cité le musée. Vous pourriez travailler comme conservateur ou quel autre métier pourrait vous intéresser ? Sans vraiment préciser vous pourrez jamais trouver du travail.

Bonjour Olga, n'importe quel métier pourrait m'intéresser pour commencer. Comme je ne parle pas bien la langue, un métier où je ne doive pas trop parler. Mais gardien de musée c'est parfait, car j'adore les musées.
Vous êtes à Saint-Petersbourg ?

Donc ça sera encore plus difficile pour vous :)
Parce que le métier de conservateur et le métier de gardien ce sont deux choses complètement différent. Aux musées, tous les métiers, sauf gardiens, exigent la formation spéciale. Pour vous désillusionner, le salaire du gardien de musée est de 8 000 maxi. Je suis guide vacataire au Musée Russe et en ce moment je passe le concours pour entrer dans une des services en CDI, et on me garantie que le salaire de 15 000, ce qui est déjà pas mal pour un musée (avec des primes ça peut aller jusqu'à 20 000). En habitant en collocation dans un appartement vraiment pas cher je paie environ 10 000 pour le logement. Donc à toi de choisir si le milieu culturel en Russie vous convient bien :)

Si vous etes ecriain et editeurm peut -etre vous purriez commencer par corriger / verifier les brochures qui sont publi'e par les Musees pour les touristes - il n'est pas rare que lest textes soient traduits en Anglais, Allemand et Francais. Ce message date mais j'espere dailleurs que vous vous etes bien installes ici)

Bonjour,
Parlant couramment allemand (je ne connais que quelques mots de russe courant comme karacho ou davaï, mais j'arrive plus ou moins à déchiffrer le cyrillique), pensez vous que cela m'aiderait lors d'un séjour à Péterbourg ou vaudrait il mieux que je visite Kainingrad (ex Königsberg?) l'allemand (nemecki) j'imagine doit être peut être plus compris là qu'à Moscou , ou je me fais des illusions? :unsure

snowbird1 :

Bonjour,
Parlant couramment allemand (je ne connais que quelques mots de russe courant comme karacho ou davaï, mais j'arrive plus ou moins à déchiffrer le cyrillique), pensez vous que cela m'aiderait lors d'un séjour à Péterbourg ou vaudrait il mieux que je visite Kainingrad (ex Königsberg?) l'allemand (nemecki) j'imagine doit être peut être plus compris là qu'à Moscou , ou je me fais des illusions? :unsure

Vous vous faites des illusions. Même les Allemands de la Volga ne parlent plus leur langue, dûe à la russification forcée sous Staline. Kaliningrad en fait partie. C'est comme Gdansk en Pologne, anciennement Dantzig. Tout ce qui est allemand a été éradiqué après la Guerre...

Bien sûr, certains russes l'ont appris pendant leurs études, mais genre, 10% de la population globale de la Russie...

:rolleyes: çà me déçoit un peu, sachant que le Président russe parle très bien allemand. 10% tout de même n'est pas trop mal, çà doit être au niveau de la France, et encore, de l'Est , genre Lorraine et Alsace (?)

L'Allemand est une langue rare à SPb, comme le Français (L'Anglais n'est pas si courant de toute façon). Quant à Kaliningrad, il vaut mieux poser la question aux locaux! Mais je ne serais pas surpris que vue la proximité géographique, l'Allemand ne soit pas fréquemment pratiqué, mais je n'en ai aucune idée.
Par contre ce sont 2 villes complètement différentes. Kaliningrad est une ville typique de la ligue hanséatique et des chevaliers teutoniques, comme les pays baltes, SPb est Russe!
C'est comparer Milan et Palerme!

Nouvelle discussion