L'envers de la carte postale phillipine

Bonjour à toutes et à tous,

lorsque l'on se rend dans un pays pour du tourisme, on est souvent charmé par tout ce que l'on découvre.

Une expatriation est bien différente. Car si vivre à l'étranger est toujours une expérience très enrichissante, le parcours de tout expatrié comporte son lot de difficultés.

Aussi, quand on me demande des conseils sur la vie à l'étranger, je dis souvent qu'il faut savoir regarder la carte postale des deux côtés.

Vous qui êtes expatrié aux Philippines, comment décririez-vous les deux côtés de votre carte postale phillipine?

Merci d'avance pour votre participation,

Julien

Bonjour, je vis aux Philippines depuis trois ans et je pense etre deja ancien et connaitre pas mal de choses dans ce pays. Premierement quand on dit Philippines en France on pense a iles paradisiaques, plages, nois de coco et soleil...mais la vie sur place est loin d etre un paradis. Certes la temperature du climat est chaude. en moyenne 25 degres. Mais beaucoup de pluies,  typhon ou tremblement de terre voire inondations et cela meme dans les grandes villes. Donc bien se renseigner avant de louer ou acheter...
De plus on nous dit que les Philippins sont toujours souriants et tres amicaux. Oui mais peu sont honnetes et moi comme la plupart des expatries on a appris a ne jamais O grand JAMAIS ne faire confiance a un Philippin ou une filipina. Tout est bon pour vous escroquer, vous voler, mensonges...j ai meme failli etre emprisonne a cause d uine affaire familliale ici. De plus la corruption est a son maximum. Et avant de faire quoique ce soit dans le pays prenes contact avec des expatries car les gouts des Philippins sont differents des europeens tout comme leur mentalite. Il faut aussi s atytendre a des gens tres peu eduques.
Cependant vous pouvezs trouver des ghens honnetes mais faut les chercher car il y en a peu, meme entre eux c est des arnaques, emprunts d argent sans remboursement...
Question sante aussi renseignesz vous ici la secu est quasi inexistante et l hopital est un business. Vous alles voir le docteur pour un nez qui coule il va vous trouver une tummmmmmeur au pied et vous demander 1000e de frais d hopital. j exagere mais on en est pas loin. Apres trois ans ici j ai mon bar karaoke, je sais quoi faire et quoi surtout quoi ne pas faire!! et j ai trouve ma femme et sa famille honnete et gentille apres m etre casse les dents sur mon ex.
a bientot

Bonjour,

Suivez les conseils de Wilrik, il a tout à fait raison , je vis aux Philippines depuis bientôt deux ans , la vie est loin d'être facile , peu de gens honnêtes , la mentalité laisse à désirer , il faut savoir respecter les Philippins mais eux ne vous respectent pas !!!! Videoke toute la nuit , ils se foutent éperdument que vous ayez envie de dormir , ils font la fête et tant pis pour vous si vous n'êtes pas contents

Prêter de l'argent , vous n'en voyez pas la couleur , je connais malheureusement le problème pour le vivre , ce sont des voyous peut être pas tous mais la plus part

Voilà un petit aperçu des Philippines

Pour l'autre coté de la carte , pour ma part le climat me convient , j'ai la chance de pouvoir me baigner tous les jours , si je veux , et le plus important de toute ma vie , j'ai une épouse de cinq ans ( Filipina) ancien professeur d'Anglais ,nous avons 8 enfants et heureusement qu'elle est là pour relever la pensée  que j'ai sur ce pays

Après avoir vécu 6 mois, et y retournant dans 1 mois et demi pour du long terme, job trouvé etc etc , je suis totalement d'accord avec Jack3269 et wilrick, je ne m'attendais pas a ce genre de paysage lorsque j'ai décidé d'y passer des vacances, pour moi c’était plage, noix de coco, tous en maillot. Non effectivement, cela ressemble plus a un paris en sale et 3 fois plus peuplé, le trafic n'en parlons pas, la zénitude des habitant et souvent très agaçante, l'administration, n'en parlons pas non plus, plus de 32 000 pesos pour récupérer un diplôme universitaire, bref, philippines pour moi c'est = corruption, lenteur extrême, voles, braquage etc etc. Mais il y a aussi de très bon coté positif, boracay, bagio, la nourriture, le rapport qualité prix, salaire quasiment identique qu'en France ( 800 a 900 euros ) pour un agent d'appel français, les philippins rigole au blague pas drôle. Bref mon retour a Manille est plus un sacrifice qu'une envie.

A mon sens c'est un pays pleins d'oppositions, on ne peut comparer Manille voir CEbu a la population surchargée et polution atroce avec les provinces ou les personnes ont une vie plus simple. Il y a surtout un ecart enorme entre les plus riches et les pauvres... Cest donc difficile de peindre un tableau concret des philippines. Dans mon cas je nai jamais eu la chance malheureusement de mettre les pieds sur les plages de sable blanc.. Mais je pourrais dire que oui les locaux sont serviables, généreux, aimant, fetards, ce nest pas pour rien que lon dit des philippines qu'il est le pays du sourire. Biensur il faut comprendre les philippins pour les apprécier. Ils sont respectueux si on les respecte. Et tres sensibles. Ils apprecient quon apprennent leur langue dailleur...Il faut comprendre que les philippims ne savent pas mettre de largent de coté, le jour du salaire ca part a faire la fete, cest presque culturel, tout le monde vit sur le dos de quelquun... Par exemple certaines familles ne travaillent pas parce quils ont un enfant qui travaille a letranger. Et les philippins aiment quon les jalouse un peu, il faut tout claquer pour faire mieux que le voisin quit a avoir des dettes, et sil ne font rien on dit d'eux quils sont radins... Sil y a un anniversaire ou nimporte quelle occasion se sera ouvert a tous les voisins, avec un karaoké a fond, de lalcool, beaucoup dalcool, des spaghettis, et a mangé... Cest LA joie pour eux... Alors si on ne veut pas le subir il ne faut pas vivre aux philippines. Et puis pour eux nous sommes les americanos, les riches parce quon est blanc, cest un peu reducteur mais il faut aussi le comprendre, essayer de se mettre a leur place de temps en temps, oui ils ont peu de culture, pour cquse les ecoles publiques sont execrqbles, surchargées les methodes lamentables et souvent les etudes ne sont pas poussées faute dargent.
Je pense que pour vivre avec les philippins, ils faut apprendre a les connaitremet a les aimer avant tout, et perdre un peu de ses habitudes francaises...

Pour moi lenvers du decor cest surtout ladministration, parce que oui cest corrumpu mais que je nai pas les moyens de letre et de toute facon pas envie... La santé parce que oui il ny a pas de secu, on ne va pas a lhopital gratuitement. Et si on veut quelque chose de correct la encore il faut payer cher.

Bonjour,

Apres des annees de vie aux Philippines, je peux dire que 90-95% des problemes sont regles grace a une bonne communication: si vous le pouvez apprenez le tagalog ou la langue locale mais de toute facon maitrisez l'anglais (beaucoup de francais qui viennent aux Philippines ne parlent que qulques mots d'anglais) et vous verrez que ce que vous avez considere comme de la malhonnete etc. n'etait en fait qu'un probleme de communication...

Mon envers du décor aux Philippines, c'est plus des problemes avec certains expats qu'avec les locaux. La malhonnetete ne connait pas de frontiere et touche toutes les cultures de maniere egale. Si l'on y ajoute l'arrogance bien francaise cela peut faire un mélange detonnant qui peut effectivement creer du conflit (et parfois de tres serieux conflits) avec les Philippins.

Gardez l'esprit ouvert, critique mais apprenez et emerveillez vous tous les jours, sinon il vaut mieux le quitter

Bonjour à tous
Je suis content de voir enfin une page de discussions qui ose dire la vérité sans se faire critiquer. Je vie aux Philippines depuis 5 ans et je ne souhaitais plus prendre part aux discussions, car la plupart des gens qui contredisais dès qu'un avis négatif apparaissait étaient des retraités ou invalides qui touchent une pension de France, beaucoup d’entre eux vive aux Philippines, car ils peuvent avoir de jeunes et jolies filles qu’ils n’auraient jamais eues en France pour ne pas dire autre chose.
Je trouve que la description de Wilrick décrit très bien la réalité de ce qui s’y passe vraiment. De plus, ne comptez pas sur la justice pour vous défendre, car dans 90% des cas celle-ci sera en faveur des Philippins.
Il y a également du vrai dans ce que dit Lerizalien, beaucoup d’étrangers ce comportent vraiment comme des C.., cependant pour revenir aux Philippins n’essayer pas de les aider c’est penne perdu, car ils ne feront aucun effort pour s’en sortir et vous ne deviendrez qu’un porte-monnaie pour eux.
Même ma femme (filipina) ne veut plus faire d’effort envers sa famille et son peuple.
Maintenant si vous souhaitez une bonne qualité de vie sans trop de problèmes, il est préférable de vivre à l’extérieur de grandes villes et de ne côtoyer que des Philippins d’un certain niveau, mais chacun fait comme il veut.

Bonjour Julien,

vivant ici depuis plus de deux ans avec des retours dans mon pays je penses avoir aussi des choses a dire.Il est vrai que quand on vient de Belgique on tombe amoureux des plages paradisiaques.Ici j'ai retrouve l'amour et l'espoir ,j'ai la grande chance d'avoir trouve un diamant avec une famille tres eduquee et surtout pas besoin de qui que ce soit pour vivre.Maintenant il est vrai que venir ici en vacances et y vivre a l'annee est tres loin de ce que j'attendais.Il ya malheureusement une grosse partie de gens n'ayant aucune education a part la culture que le foreigner se leve le matin et ceuille les euros dans les arbres mais il ya aussi des idiots dans tous les pays.Mais il ya aussi des gens tres eduques et qui font le maximum pour que leur pays change.La corruption,oui mais elle existe aussi en Belgique mais plus sournoisement.il est vrai que pour les visas il y a de grosses differences entre une personne venant de UK,de France,de Belgique ou des USA.Faut s'y faire.La pollution est tres importante ici,faire attention a ce qu'on mange ou qu'on boit,j'en ai fait l'experience.Les frais medicaux,ben faut une tres bonne assurance ou etre tres riche car a tous moments ils vont essayer de vous faire payer le prix fort et ce dans tous les domaines.Le sourire des gens d'ici,je dirais que c'est peut-etre une facon de cacher son desespoir.Je me souviendrai toujours des mots d'une jeune institutrice qui dit ceci ;quand je regardes mes eleves,je ne vois que des regards vides sans espoir et futur.C'est grave d'entendre cela et surtout quand vous etes papa et de surcroit grand-pere.Pour la vie pratique,c'est un combat journalier,la vie revient aussi chere qu'en Europe,meme en restant dans un niveau de vie sans exces.Chacun aura son opinion sur le sujet,j'ai rencontre un touriste australien,attire ici par une filipina qui ne voulait que de l'argent,le pauvre est arrive ici et personne pour l'acceuillir.Heureusement il a croise notre route.Il etait pret a tout quitter chez lui pour vivre definitivement aux Philippines et ce sans connaitre quoi que ce soit de ce pays????Toujours etudier et interroger des expatries qui vivent ici et reflechir avant de faire quoi que ce soit.Voila ce que je peux dire.
Bien a toi, Georges

Oui c' est vrai j'oubliais de parler du bruit, du non respect des voisins, ...et moi je ne suis pas a manille mis en montagne dans une toute petite ville. Mais lpour les philippins la moto qui fait un boucan d enfer c est FUN, ils disent que ca  fait grosse sylindree mais ils conduisent que des 125...
De plus ils jettent les couches des bb dans la nature, par les fenetres des ,aisons, les poubelles dans les rues...aucune loi n est respectee et tout le monde s en fout...les rats s en donnent a coeur joie.
Pour ce que j ai lu est que la nourritues est "bonne" mais sorti du poisson, poulet, cochon y a pas grand chose. Et surtout du RIZ! j ai essaye de leur faire decouvrir l;a puree, le foie gras...non faut du riz, ils disent que sans riz les gens deviennent fous...
de plus leur croyance est insurportable , tous tres religieux mais alcooliques et ignorant ils croient a des choses debiles comme des nains dans les arbres... et ils ne t appellent que l americain car ils ne connaissent pas umn autre pays, ils ne savent meme pas qu ilsd ont ete colonises par les espagnols...et ils t appellent JOE , meme si tu leur donne ton prenom...hey jo !!
ils ecoutent de la "musique" les budots, sortes de techno affreuse ou ils dansent comme des craqpeaux dessus...
mes endants gvont a kl ecole ici , lle niveau est tres tres bas, un bordel sans nom , ne pensent qu a faire des parades et le bon eleve est celui quyi donnera le plus de fric a l ecole... une catastrophe sans nom l ecole ici...
les arnaques en tout genre sont casse pied , se mefier de tout et de tout le monde...la radiom la tele se ne sont que des pubs toutes les deux miinutes...
bref cassez vous si vous le pouves encore!!!!

un enchantement, non?

Je vous plains du fond du coeur Wilrick :sosad:

Grave ce que l'on lit sur ce forum - Je ne reconnais pas les Philippines dans tout ça - Je ne pense pas que l'on puisse prendre nos pays occidentaux en référence et comparer avec ce que l'on connait - Les Phils c'est une autre planete, il faut abandonner les repères - Pour ce qui est de l'honneteté, oui les Philippins nous tapent souvent mais c'est plutot bon signe - La culture, l'organisation sociale sont complètement tribales - L'individu sans le groupe n'existe pas - Et oui dur pour nos egocentriques occidentaux - Vivre sans sa tribu est complètement anormal et celui qui a du fric est sensé aider les autres - Les membres de la tribu (famille, amis, relations) se doivent mutuelle assistance et ça marche aussi dans l'autre sens, des pinoys m'ont déjà dépanné financièrement, c'est tout naturel dans cette culture. Sinon côté arnaques, rien de bien interessant à dire, les prix sont affichés partout et sont les mêmes pour tout le monde, pas de tarif spécial blanc, bien que comme partout il faut bien négocier les prix au marché, les taxis, les bankas, pas très original - Les relations sociales sont basées sur le respect mutuel et les pinoys s'emploient à ne jamais froisser leur interlocuteur, ils aiment l'humour de situation et n'apprécient pas l'ironie et la satire - Le degré de respect monte avec l'age - Les blancs passent souvent pour des gros lourdauds - Les pinoys sont anormaux de gentillesse et, si ils vous apprécient, se mettront en 4 pour vous rendre la vie agréable - Question lenteur il faut comprendre que les philippins sont des ultra-démocrates et que les décisions passent par la mairie, le barangay, l'association de quartier ou de commerçants et qu'il faut obtenir l'assentiment de tous - Alors, palabres interminables et discussions insensées - Côté corruption, un business man pinoy me disait : you must get the right connection, ce qui veut simplement dire que si tu as la tribu qui va bien alors les problèmes s'applanissent et qu'il est plus important d'avoir les bons amis que de distribuer des backshishs à gogo, ce qui n'est surement pas la bonne solution, il faut juste prendre le temps nécessaire qui peut paraitre interminable à nos amis blancs qui préfèrent payer sans vraie garantie de résultat - Encore, question propreté, s'il est vrai que les rues sont souvent crades rien à dire côté higiène, jamais d'odeurs de transpiration dans les transports en commun - Je n'ai pas non plus eu de probleme côté bouffe, c'est clean, pas très recherché mais bon - Riz matin midi et soir, on est en asie quoi - Enfin pour terminer je répond à l'uluberlu qui se permet de critiquer la musique pinoy, il n'a pas du sortir beaucoup - Les Pinoys sont des musiciens nés, les chanteuses te font tomber les chaussettes et beaucoup d'orchestres sont démoniaques - Il suffit de passer une soirée à cowboy grill, pady's point, ka freddie's, regency et j'en passe - Il y a des live band à tous les coins de rue - Les boites c'est 3 bands dans la soirée, tous très pros - Une petite soirée avec fredie et jericho aguilar à la guitare comme ça déménage.
Et le bruit, alors là oui c'est du lourd, personne ne se gène, mais bon, pour mon anniversaire j'avais un orchestre complet avec sono jusqu'à 2 h du matin en plein air dans ma cour, les voisins sont juste venus boire un coup, danser et ripailler, personne ne s'est plaint, c'est comme ça.
Voila pour reéquilibrer les vilaines choses que je viens de lire.
Pour moi, ça fait maintenant 24 ans que j'y vais 2 fois l'an, j'y ai quelques affaires, rodé aux problèmes et dire que les pinoys ne m'ont jamais fait piquer de crise serait mentir - Mais dans le pour et le contre, avec un peu d'adaptation, ça reste quant même un sacré coin de paradis.

J'ai vécu un an aux Philippines, en travaillant à Manille. Derrière la carte postale : des paysages paradisiaques et le soleil, il y a la misère, la corruption et les inégalités. Manille est surpeuplée, les déplacements y sont extrêmement difficiles du fait des moyens de transport en commun quasi inexistants. J'y ai vu des gens vivant au cimetière et des petits enfants snifant la colle. Des très jeunes filles draguant des gros, vieux blancs dans les bars. Des gens qui ont tout perdu lors d'une inondation, si fréquente à Manille, un garçon de 21 ans sans ressources car chassé par sa famille à qui il a annoncé qu'il avait le Sida et une mère qui a perdu son bébé, mort de la dengue.
L'expatrié d'Europe est effectivement regardé comme un ATM et il peut arriver qu'il se fasse abuser.
Mais il faut, selon moi, modérer ce constat. Ce que j'ai pu observer, en côtoyant les Philippins de près c'est que ce sont des gens pour qui les relations humaines sont importantes. Qu'ils sont gays, tolérants et ouverts vis à vis des étrangers. Qu'ils vivent au jour le jour tellement l'avenir est incertain. Qu'ils partagent facilement leur repas avec vous, même s'il n'ont pas grand chose.
J'ai beaucoup appris aux Philippines : aussi sur notre société de consommation et souvent assez égoïste, qui reste accrochée à ses privilèges sans vouloir partager. Et je m'y suis fait des amis pour la vie.

Merci unggoy!!!   :proud

C'est dingue tout ce qu'on peut lire sur le forum... Ce serait beaucoup trop long si je disais tout ce que je pourrais dire. Je viens ici depuis 23 ans. J'ai écrit un livre qui décrit très bien la façon de vivre et toutes les pratiques philippines (Découverte de la culture philippine. EDILIVRE). Je suis en train de créer un blog sur la vie aux Philippines (déjà 23 pages) mais étant nul en informatique le blog n'est toujours pas en place. Pour ceux que ça intéresse je peux leur envoyer. Il suffit de le demander:  bisayan.dream.resort[at]gmail.com
jean-michel Hermans
Kayag ang  6542 Albuera  Leyte

Je suis bien d'accord avec tout ce qui est dit precedemment  :o
moi aussi j'ai eu quelques "petages de plomb" en constatant le "laisser aller ambiant" et toute ces negativites..

mais combien de pays nous offre a la fois la possibilte de trouver l'ame soeur, la douceur de vivre, , un cout de la Vie imbattable, une grande liberte et aussi et surtout de rendre l'impossible ..possible comme par exemple construire et posseder un boat ( j'ai un cata..) ;

Tres mal acceuilli sur un forum de bateau ; j'avais ecrit qu'en France ca me faisait rigoler car il fallait une fortune et une tonne de papier pour mettre un canard gonflable a l'eau

..ca a fait un scandale ! mais c'est aussi avec cette mentalite la que je voulais prendre quelques distance..
et pour cela les Philippines sont top !

message perso ; Jean-Mi  :) essaie blogger de gmail ; C simplissimme

DFI

Ah bon ? Il faudrait me donner les recettes , voilà un an et demi que j'ai un Resort , j'ai fait des tonnes de papiers et je n'ai toujours pas l'autorisation d'ouvrir , malgré les sommes phénoménales que j'ai données (10000€!!!!!) et ce n'est pas fini !!!!
Quand je lis certains commentaires , je suis obligé de sourire tant la mauvaise fois est de mise !!! Au risque de me répéter les Philippins ne travaillent pas et essaient de gagner de l'argent en faisant beaucoup d'exactions , en mentant , j'en passe et des meilleures ......
Je pense que chacun à ses expériences , ce n'est pas la peine de vivre très longtemps dans un pays pour se rendre compte des mentalités . Attention , je ne dis pas que la France est un super pays , mais il ne faut tout de même pas vouloir renier ce qu'il y a de bien dans notre pays en encensant les Philippines !!!!

Et oui, Jack3269, il y a des expats qui s'adaptent plus ou moins facilement, ce n'est pas une question de mauvaise foi, cela fait partie de leur equation personnelle. Les francais demandent aux immigres de s'integrer a la societe francaise en particulier en apprenant la langue francaise, mais les francais immigres a l'etranger  voudraient que leur societe d'accueil s'adaptent a eux :D Bref, certains voudraient une petite France dans un paradis philippin :D

ce qui me fait rire aussi c'est l'intervention d'une expat qui dit qu'il n'y a presque pas de transports publics aux Philippines  :D On ne doit pas connaitre le meme pays !

Bonjour à tous,

Après avoir vécu aux Philippines pendant un an en tant que "non-expat" mon expérience a été mitigée mais plutôt positive ...
Il est vrai que parler anglais est quand même un must ... et apprendre quelques mots soit de tagalog, soit de cebuano aide beaucoup pour le contact avec les locaux.
Oui, il faut être méfiant, mais ... comme partout ...
Oui, il faut faire confiance ... comme partout ...
Dans l'ensemble, j'ai rencontré des gens simples mais qui étaient tous prêts à travailler pour "s'en sortir". Evidemment les critères ne sont pas les mêmes qu'en Europe ... mais c'est normal ... on est aux Philippines.
Pour les hommes qui sont venus chercher LA femme pour se marier etc... quelques uns ont trouvé ce qu'il cherchait, d'autres se sont cassées les dents ... j'imagine comme en France ...
Mais j'ai rencontré des personnes très attachantes avec qui je suis toujours en contact, et j'ai décidé d'aider UNE famille ... comme après le typhoon Hayan. En envoyant de l'argent, pour qu'elle puisse reconstruire la maison dans laquelle elle habitait ... il faut juste trouver les personnes qui nous donne envie de faire pour eux. Et Dieu sait s'il y en a !!!!
Donc, avec un esprit positif, je dirais que mon expérience était positive.
Y vivre pour toujours ... je ne crois pas que je pourrais. Peut être 6 mois là bas, 6 mois ici ... Donc peut être pour la retraite

Effectivement, chacun a son expérience comme dit en haut, cependant, étant gay, je ne me suis jamais autant senti accepté, malgré que les Phils soit un pays TRÈS religieux, aucun regard abusé, ou autres, sans jamais évidement rouler des grosses pelles devant tout le mondes, en France il en est hors de question,  maintenant pour le coté blanc, évidement ils ont quelques efforts a faire, un jour en me rendant a mon domicile 3 ou 4 bran***r jeté des coquilles de cacahouètes sur les étudiant(e) blanc, n'ayant pas accepté, j'ai tout simplement était le voir avec mon ami philippins pour leur faire comprendre que sa ne tiendrai qu'a moi... un peu d’éducation ne ferait pas de mal. Ils demandent beaucoup de sousous, j'ai tout simplement arrêté de donner des pièces ( même si pour nous sa n’équivaut a presque rien ) maintenant je donne de la nourriture, ce que tout le monde devrait faire je pense, c'est clair est net que je ne pourrai pas y vivre plus de deux ans, mais sa reste une expérience formidable. Pour ré-ouvrir le topique des français au Phils, je me suis tout simplement rendu a une réunion de la chambre de commerce, tout ce que vous pourrait y trouver la bas, c'est des gosses de riche ou des cadres même des stagiaires qui te prennent de haut car ut n'est qu'un agent d'appel, ce genre de personnages, pour moi ne mérite pas que l'on s’intéresse a eux, 50K pesos par moi est c'est les rois du mondes oubliant le respects et l'utilité de ce genre de réunions, bref 1500 pesos l'entrée pour voir des gens avec des cigares se la raconter. Je pense que l'on a tous quelques conseils a donné, le(s) miens seront de pas sortir seul le soir à malaté ( même makati ) toujours avoir le sourire et ne jamais s’énerver car c'est trop lent car sa sera encore PLUS long, un petit candy crush de une ou deux heures et le temps passe vite.Tout ce que je dirait c'est que je suis heureux en couple, aucune discrimination, ma belle famille pas au top mais ont la choisi pas :) pour éviter la monotonie allez faire un tour a cebu, boracay taal etc etc

C'est à dire que ce qu'on appelle transport public en France est privé aux Philippines mais il y a des dizaines de bus, vans, multicabs, jeepneys, tricycles à moteur, tricycles à pédales partout. Cent fois plus qu'en France

je n'aurais pas du écrire que les moyens de transport étaient inexistants à Manille. Ils existent mais sont difficilement pratiquables. Pour prendre un jeepney, il faut très bien connaître sa route car on ne voit pas grand chose une fois assis dedans (sauf si on choisit une place à côté du chauffeur). Le metro est extrêmement difficile, aux heures de pointe on ne peut ni y entrer ni en sortir. Les taxis sont ok, quand ils sont là, mais il y a des soirs où il faut les attendre longtemps et ils ne veulent pas vous emmener partout : par exemple il est très difficile d'aller de Quezon city à Makati vers 18-19 heures. Les bus : je n'ai jamais essayé, ils ne donnent pas très envie, et les tricycles ne sont pas super pratiques quand on veut aller un peu plus loin et qu'il faut par example prendre Edsa (j'ai trouvé ça très dangereux). Bref, j'ai trouvé les déplacements à Manille assez pénibles et pas fiables. En plus, les bouchons y sont impressionnants, donc ça prend quelque fois 2 heures de faire 2 km. Une de mes collégues de bureau qui habite la Laguna et travaille à Makati met 3 heures le matin et 3-4 heures le soir en prenant 4 différents moyens de transport pendant chaque trajet. C'est franchement très dur.

Le meilleur moyen de transport c'est le FX, il va partout et il y en a partout.

Pour le jeepney, vous demandez a votre voisin/voisine ou chauffeur quand il faut s'arreter et ils se feront un plaisir de vous aider

Quant au metro, la gente feminine a un avantage considerable sur nous les hommes, car vous avez un wagon complet reserve. Les femmes ne peuvent pas se plaindre du metro philippin :-) Par contre c'est un peu la galere car il n'y a plus de metro après 22h.

S'il y a un pays bourre de transports publics c'est bien les Philippines, mais il faut peut etre avoir un peu l'esprit d'aventure :-)

UNGGOY :

Grave ce que l'on lit sur ce forum - Je ne reconnais pas les Philippines dans tout ça - Je ne pense pas que l'on puisse prendre nos pays occidentaux en référence et comparer avec ce que l'on connait - Les Phils c'est une autre planete, il faut abandonner les repères - Pour ce qui est de l'honneteté, oui les Philippins nous tapent souvent mais c'est plutot bon signe - La culture, l'organisation sociale sont complètement tribales - L'individu sans le groupe n'existe pas - Et oui dur pour nos egocentriques occidentaux - Vivre sans sa tribu est complètement anormal et celui qui a du fric est sensé aider les autres - Les membres de la tribu (famille, amis, relations) se doivent mutuelle assistance et ça marche aussi dans l'autre sens, des pinoys m'ont déjà dépanné financièrement, c'est tout naturel dans cette culture. Sinon côté arnaques, rien de bien interessant à dire, les prix sont affichés partout et sont les mêmes pour tout le monde, pas de tarif spécial blanc, bien que comme partout il faut bien négocier les prix au marché, les taxis, les bankas, pas très original - Les relations sociales sont basées sur le respect mutuel et les pinoys s'emploient à ne jamais froisser leur interlocuteur, ils aiment l'humour de situation et n'apprécient pas l'ironie et la satire - Le degré de respect monte avec l'age - Les blancs passent souvent pour des gros lourdauds - Les pinoys sont anormaux de gentillesse et, si ils vous apprécient, se mettront en 4 pour vous rendre la vie agréable - Question lenteur il faut comprendre que les philippins sont des ultra-démocrates et que les décisions passent par la mairie, le barangay, l'association de quartier ou de commerçants et qu'il faut obtenir l'assentiment de tous - Alors, palabres interminables et discussions insensées - Côté corruption, un business man pinoy me disait : you must get the right connection, ce qui veut simplement dire que si tu as la tribu qui va bien alors les problèmes s'applanissent et qu'il est plus important d'avoir les bons amis que de distribuer des backshishs à gogo, ce qui n'est surement pas la bonne solution, il faut juste prendre le temps nécessaire qui peut paraitre interminable à nos amis blancs qui préfèrent payer sans vraie garantie de résultat - Encore, question propreté, s'il est vrai que les rues sont souvent crades rien à dire côté higiène, jamais d'odeurs de transpiration dans les transports en commun - Je n'ai pas non plus eu de probleme côté bouffe, c'est clean, pas très recherché mais bon - Riz matin midi et soir, on est en asie quoi - Enfin pour terminer je répond à l'uluberlu qui se permet de critiquer la musique pinoy, il n'a pas du sortir beaucoup - Les Pinoys sont des musiciens nés, les chanteuses te font tomber les chaussettes et beaucoup d'orchestres sont démoniaques - Il suffit de passer une soirée à cowboy grill, pady's point, ka freddie's, regency et j'en passe - Il y a des live band à tous les coins de rue - Les boites c'est 3 bands dans la soirée, tous très pros - Une petite soirée avec fredie et jericho aguilar à la guitare comme ça déménage.
Et le bruit, alors là oui c'est du lourd, personne ne se gène, mais bon, pour mon anniversaire j'avais un orchestre complet avec sono jusqu'à 2 h du matin en plein air dans ma cour, les voisins sont juste venus boire un coup, danser et ripailler, personne ne s'est plaint, c'est comme ça.
Voila pour reéquilibrer les vilaines choses que je viens de lire.
Pour moi, ça fait maintenant 24 ans que j'y vais 2 fois l'an, j'y ai quelques affaires, rodé aux problèmes et dire que les pinoys ne m'ont jamais fait piquer de crise serait mentir - Mais dans le pour et le contre, avec un peu d'adaptation, ça reste quant même un sacré coin de paradis.

bonjour
tu as choisis là un drôle de surnom LOL je suppose que tu say ce que ça veut dire ton surnom hahaha
Gaby

saintongeais :

C'est à dire que ce qu'on appelle transport public en France est privé aux Philippines mais il y a des dizaines de bus, vans, multicabs, jeepneys, tricycles à moteur, tricycles à pédales partout. Cent fois plus qu'en France

Bonjour
Avantage aux Philippines , c'est que dans n'importe quel ville tu as des moyens de locomotion , pas comme en France où tu s des transports uniquement dans des villes importantes , j'habite dans une petite ville ou il n'y a que le train c'est déjà pas mal vous me direz , mais quand vous voulez aller faire des courses au bled à 15 km si vous n'avez pas de voiture c'est raté
Gaby

Salut GABY
et oui bien sur je sais
c'est un petit clin d'oeil humoristique à l'intention
des gros lourdauds qui viennent nous voir.
Cordialement

Bonjour à tous,
Quelques soient les sentiments des uns et des autres on s'aperçoit, à la lecture de vos commentaires que les Philippines ne vous ont pas laissé indifférents...
Je reviens de 3 semaines de ce beau pays, je ne suis pas un novice puisque j'ai parcouru une bonne partie de l'Asie.
Je compte m'installer à Manille pour créer un business mais je ne sais pas encore de quelle nature.
Avez-vous des conseils, infos, contacts utiles à mes recherches.
En vous remerciant par avance.
Pascal.

Bonjour,
Je suis Gay aussi et je vis en France (Paris) avec mon ami.
Nous souhaitons nous installer à Manille et créer un business
Avez-vous des conseils à nous donner ?
Merci

Un conseil?
Pour créer une entreprise je conseille la France...
Pour se reposer les Philippines...

Pdaveau :

Bonjour,
Je suis Gay aussi et je vis en France (Paris) avec mon ami.
Nous souhaitons nous installer à Manille et créer un business
Avez-vous des conseils à nous donner ?
Merci

Il y a de nombreux sujets de discussions sur le forum concernant la création d'entreprise aux philippines. Je pense que si tu regardes tu pourrais peut ētre y trouver des reponses.
;)

Je viens de m'inscrire pour réponde à Wilrick je crois (ben oui, le temps que je m'inscrive, et même de mettre une photo, et j'ai oublié)... Ce n'est pas mon habitude de fréquenter les forums.

Je reprend donc le passage auquel je voulais répondre : "de plus leur croyance est insupportable , tous tres religieux mais alcooliques et ignorant ils croient a des choses debiles comme des nains dans les arbres... et ils ne t appellent que l americain car ils ne connaissent pas umn autre pays, ils ne savent meme pas qu ilsd ont ete colonises par les espagnols...et ils t appellent JOE , meme si tu leur donne ton prenom...hey jo !!"

Je crois que Wilrick à bien besoin de lire l'ouvrage de Jean Michel Hermans.. http://www.edilivre.com/decouverte-de-l … xBlR_l_tHA

Là il comprendra qu'americano pour eux veux dire "blanc" et non américain. Un noir américain n'est pas un americano. He Joe,  vestiges des GI qui occupaient la place... Hey jo... entre eux, ils ne se hèlent pas ainsi, n'émettent aucun son, se contente de lever les sourcils pour dire bonjour... pratique que j'avais adoptée... Donc eux alors de me répondre ainsi également. S'ils font cela avec un blanc, il y a de fortes chances qu'il ne répond pas car ne comprend pas leur gestuelle.

Oui, ces gens qui habitent dans les arbres et qu'on ne voit pas mais qui peuvent les toucher... alors de tomber malade... En tout cas, d'expliquer ainsi une maladie. Je ne vois pas en quoi cela peut être dérangeant. En tout cas, ils ont une explication à tout et si tu l'a démoli, ils en trouveront une autre... C'est la culture de l'excuse, de la facilité.

Je vais continuer sur un autre commentaire...

Le FX ? A Manille, comme on y a été coincé 15 jours -la compagnie d'aviation a refusé d'embarquer ma compagne puis la douane m'a empêché de passer avec notre fille de 1 ans-, devant nous rendre souvent à l'immigration, nous avons donc tester les moyens de transport... Pas question de prendre le taxi... Quand j'étais seul, j'ai d'ailleurs fait plusieurs fois A PIED le trajet de "Domestic Airport" to Makati car je ne supporte pas les tarifs que les taxis pratiquent à partir de l'aéroport.
Le truc le plus pratique (confortable) et peu onéreux pour le transport sont ces voitures dont j'ai oublié la dénomination mais qui se termine par Express... 5-6 places voire plus...  Peut-être ce FX ?

J'ai vu à Manille (au consulat puis à l'immigration) un expat qui a du payer 2 ou 3000 pesos la course pour aller de l'aéroport de Manille à Makati... Il croyait que c'était le tarif mais n'a pas apprécié ensuite de découvrir qu'il s'était fait rouler. Le tarif doit être dans les 300-500 mais si vous sortez à pied de l'aéroport, pour 200 vous pouvez aller à Makati.
Maintenant quand cet expat découvre qu'on est en train de le rouler, il parle d'appeler un numéro spécial qu'on lui a donné (spécial dénonciation taxi)... Là il lui arrive alors de menacer le taxi de l'appeler et parfois ce dernier de le liberer sans lui faire payer la course... Une façon à lui de rentrer dans ses fonds.

ce n'est pas la réponse que j'attendais mais merci quand même du conseil...

Oui, se baigner tous les jours... J'ai été fort refroidi de me trouver nageant juste à côté d'un serpent se baignant lui aussi. Il a peut-être eu aussi peur que moi et s'en ai aller de son coté tandis que moi je retournais sur la plage. Cela a stoppé net mes baignades... J'ai vu que Jean Michel Hermans parlait de serpent, je ne sais pas si c'est le même que j'ai rencontré :"La pêche était bonne. Il y avait des grosses seiches que l’on a achetées et des poissons. Mais il y avait aussi un sigwaw (serpent marin). Aussitôt sur la plage ils l’ont tué à coups de pierres (le venin du serpent marin est plus virulent que celui du cobra mais il a une toute petite gueule et sur terre il est extrêmement lent)."

J'ai oublie de preciser, c'est Toyota Tamarraw FX, les Philippins l'appellent directement FX. C'est un taxi collectif de 10 places avec l'aircon (s'il n'est pas trop vieux !) et il y a aussi beaucoup de vans . Je me demande comment la contributrice du dessus (Amarylis) a pu rater tous ces transports Durant un an :-) peut etre pas assez confortable pour certains expats  :)

est ce que ton ami est Philippin ? Sinon, ca peut etre difficile d'ouvrir un business aux Philippines

En fait sur ce forum, la réponse ne s'intercale pas sous le texte auquel on répond... Il faut donc repartir à partir d'une citation, le morceau que l'on commente... Ceci dit à propos de ce détail technique, je peux maintenant parler un peu de mon expérience aux Philippines, notamment sur Mindanao et ce pendant 2 ans et demi. Sur la photo du profil, ma compagne à ma droite et sa mère à ma gauche, mère qui travaillait pour l'homme que je venais visité et m'a accueilli à ma descente de l'avion à Butuan. Je suis rentré en France fin mai 2013.

Pour ma part, ne connait absolument pas les plages dorées des Philippines... Je suis arrivé directement dans ce trou du cul du monde (à 1000 km de Manille) pour visiter durant 4 mois un français qui y vivait et que j'ai connu parce qu'il avait poster un commentaire sur mon défunt blog.

Pour la première fois il y a deux jours, j'ai rencontré ici -un médecin- qui a passé trois semaines sur Mindanao et considère que c'est le paradis.

Le paradis, je veux bien... Tremblement de terre de 7.5, typhons (nous étions en 2012 sur la trajectoire de Bopha, typhon considéré comme la plus grande catastrophe mondiale de l'année, fort heureusement, ce typhon à dévié de 150 km et avons eu seulement arbre arraché tombé sur mes plus grands plants de tomates ; l'année d'avant, la catastrophe s'était abattu sur Cagayan de Oro, à 5 heures de route), ferry qui coule à pic (en fin d'année dernière le ferry que nous avons pris préalablement a coulé en moins de 10 mn avec 800 personnes à son bord -100 morts je crois-), coupure de courant à répétition... Par exemple, hier sur Mindanao, coupure générale... Mais à propos de coupure de courant, en France, pas mieux loti car depuis quelques mois ou j'habite, nous en subissons beaucoup dont près d'une dizaine ces deux dernières semaines. Erdf nous a même adressé une lettre d'excuse car ils n'arrivent pas à localiser la source qui fait disjoncter... Pas besoin de parler de la dernière grande catastrophe il y a plus de 3 mois... plus d'un million de maison détruite, toujours pas d'électricité revenu... Ce typhon était terrible, rafale de vent atteignant 370 km/heure alors qu'il était en mer (selon l'US Navy), front dévastateur de 600 km, et donc littéralement mise à plat sur le premier km face à la mer... Deux mois après il y avait 1700 cadavres qui étaient restés dans des sacs avec une puanteur et des milliards de mouche... Donc un bilan de 6000 morts je crois et 2000 disparus...
Sans parler des guerres intestines... Une fois j'ai vu les deux hélicoptères militaires (ils en ont une 40 taine je crois) passer... mais un seul est revenu... J'ai appris que l'un s'était écrasé en ravitaillant les soldats et en voulant en récupérer un blessé. On a par ailleurs une fois accusé l'armé d'avoir lâché une bombe sur un pont, celle-ci a répondu qu'ils ne lâchent pas de bombe mais ne font qu'envoyer des missiles.  !!!! :) ... No comment !

Lerizalien :

J'ai oublie de preciser, c'est Toyota Tamarraw FX, les Philippins l'appellent directement FX. C'est un taxi collectif de 10 places avec l'aircon (s'il n'est pas trop vieux !) et il y a aussi beaucoup de vans . Je me demande comment la contributrice du dessus (Amarylis) a pu rater tous ces transports Durant un an :-) peut etre pas assez confortable pour certains expats  :)

Oui, c'est bien cela, mon amie confirme ! C'est impeccable...

A propos du climat, j'ai oublié de parler de ces 3 jours de pluies très intense à Manille, cela mi-aout, date du retour théorique de ma copine. Une des stations météo a enregistré près de 400 mn d'eau tombée en une journée... Manille a été paralysé 3 jours !

Nouvelle discussion