demissionner pour revenir sur l'île , qui l'a fait et bilan ?????

aie aie aie , que de questions dans ma tête  !!!!  :/

La vie ici en Touraine n'est vraiment plus faite pour nous  . 7 mois apres notre retour en metropole  , nous ne tenons plus  !!! l'envie de repartir sur l'île nous titille chaque jour  de plus en plus , de plus que nos filles elles aussi , sont decidées à repartir  . :top:

J'aimerais savoir si parmi vous , il y a en a qui ont tout quitté ( principalement boulot ) et comment s'est passé leur arrivée ou retour sur l'île   ???
Avez vous retrouver rapidement un emploi , et le retour est-il comme vous l'imaginiez  ? J'ai vraiment besoin  de votre experience et ressenti car si nous repartons , ce sera cette fois un aller simple pour un certain nombre d'années  !!!!

Merci à ceux qui pourront me repondre . En attendant de vous lire  , tres bonne journée sous le soleil reunionnais  !!profitez en , ici c'est la pluie , la pluie encore et toujours  :sosad:

Tu es atteinte de cet épouvantable virus, qui fait que lorsque l'on a goûté la vie sous les tropiques, on est fichu.... je connais nombre de personnes qui ont essayé de se réinsérer dans la vie métropole, pour des raisons familiales notamment, et qui ont craqué. En résumé, ils disent tous la même chose : "on se sentait comme une mouche dans un bol de lait".

Eh oui, une fois rentrés on s'aperçoit que la douceur du climat manque, le stress revient.
Avez-vous la possibilité de retrouver du travail ici et de quitter le vôtre ?

si désormais tout le monde est prêt à repartir et que vous êtes tous convaincus que votre vie était meilleure à la Réunion....L'énergie de revenir fera le reste , sans doute trop simpliste mais une réalité pour une partie des métro rencontrés ici! Mon mari à trouver son CDD de 6 mois pouvant ouvrir sur CDI en 4 mois....c'est sûr que selon le secteur d'activité, c'est plus ou moins simple surtout si l'on n'a pas envie d'être mobile sur l'île......(avant ce contrat , mon mari n'avait eu que des propositions sur le Port ou St Denis....logeant au sud...trajets de route non-désirés)
l'idéal étant qu'au moins 1 des 2 parents est un emploi.....je comprends votre questionnement qu'en il s'agit de tout quitter , mais c'est un choix si personnel.....
c'est pourquoi, nous avons pris le parti de s'organiser pour un départ de 2 ans et de voir ensuite sur place si au terme de ce délais , on rentre définitivement en métropole ou si on fait notre container....voilà notre expérience , bon courage dans votre prise de décision.

Bin oui... j'ai fait une rupture conventionnelle et mon mari était à son compte avec une activité qui fonctionnait plutôt bien  :P  mais nous avons toujours été des girouettes, je ne conseillerais vraiment personne la dessus...  et nous avons notre "carrière professionnelle" derrière nous, je pense que pour trouver un emploi c'est un peu compliqué ici...
Laurence  :)

Merci  pour vos réponses .... j'ai vu au boulot , ils ne sont pas ok pour une rupture conventionnelle  !!! du coup , je dois revoir la RRH pur voir quelles possibilites  il y a . Savez vous si on peut poser un congé sans solde apres avoir eu un congé sabbatique car aucune réponse sur le net à ce sujet !!! Cela pourrait etre une solution .  voilà pour aujourd'hui  .
Bon W-E à tous  :cool:

Je ne pourrais pas vous dire Lestourangeaux..ce qui est sûr c'est qu'à l'heure actuelle il faut s'accrocher à son boulot !

Si je n'avais pas d'enfants, je l'aurai tenté mais en gardant la tête sur les épaules et avec la responsabilité qu'apporte la parentalité d'enfants en bas âge, non je ne le ferai pas.
Je suis tombé sur des recruteurs bien plus agréables qu'en métropole, mais après plusieurs entretiens à distance, ils ont préféré un local.

JInx.

Pour le congé sans solde, cela dépendra essentiellement de la volonté d'y aller - ou pas - de votre employeur. S'il est ok, rien ne s'y oppose dans les textes.

Jinx02 :

Si je n'avais pas d'enfants, je l'aurai tenté mais en gardant la tête sur les épaules et avec la responsabilité qu'apporte la parentalité d'enfants en bas âge, non je ne le ferai pas.
Je suis tombé sur des recruteurs bien plus agréables qu'en métropole, mais après plusieurs entretiens à distance, ils ont préféré un local.

JInx.

Ah, tu es alllé jusqu'aux entretiens d'embauche alors Jinx ?
Je trouve que tu as tout â fait raison d'avoir gardé la tête sur les épaules , c'est un peu fou de tout plaquer pour du soleil
Partir sans travail doit être un tel stress que cela doit gâcher le plaisir d'être sur l'ile

....A chacun....C’est dans nos instants.....de décision que notre destinée....se construit.....!!! Si nous agissions sans jamais douter...... nous manquerions de recul..........Nous ne pourrions pas mûrir de réflexion....... pour bien choisir.....aussi ....le véritable problème est lorsque le doute.....nous empêche d’agir.....!!! Ces valeurs..sans cesse...partir ou non...famille ou sans... dans le sens changer de job...ces questions permanentes...J’en ai envie de changer mais je ne sais pas....ou.....j’ai peur de l’inconnu, de perdre mes “avantages”......ou....Finalement... j’ai envie de changer mais sans prendre de risque.......A ce niveau.....tous les inconvénients d’un potentiel futur job......seront amplifiés......A partir de là.......soit vous renoncez....... soit vous y allez quand même pour le principe..... mais à reculons pour finalement laisser le destin......décider de votre avenir.....Je dirai un sabotage....ainsi vos chances de succès.....et puis comme toujours, vous finirez par rationaliser......les conséquences......surtout ce sont des attitudes néfastes à l'expression de la confiance...en soi....!! Mon exemple, j'ai quitter mon job....dans un secteur avantageux et une socio politique agréable de mon pays...ayant pris une décision....s'installer concrètement...!!

Eh oui, Zen, je comprends ce que tu dis..je pense que je suis d'un naturel très prudent (ou du moins je le suis devenue pour avoir pris quelques risques financiers dans ma vie).
La remontée est dure..

Il faut insister pour la rupture conventionnelle.
J'ai été dans cette situation il y a deux ans avant de venir à La Réunion, mon patron n'était pas d'accord au départ mais j'ai su le convaincre en lui expliquant que ce n'était pas forcement bon pour l'entreprise d'avoir une employée qui n'était plus motivée. Nous avons trouvé un arrangement pour les indemnités de départ puisque c'était ça qui le gênait.
Tout peut être possible quand on veut vraiment obtenir quelque chose.
Il est vrai que c'est difficile d'obtenir un emploi tant qu'on est pas sur l'île .
Nous souhaitons repartir mais comme nous y avons déjà travaillé c'est un peu plus "facile" car nous avons déjà des contacts.
Je pense qu'il faut procéder dans l'ordre: d'abord vendre votre maison pour avoir une sécurité financière puis négocier la rupture conventionnelle. Je connais beaucoup de gens qui ont dû malheureusement employer les grands moyens c'est à dire l'absence irrégulière, les arrêts maladies à répétition mais ce n'est pas la solution.
Courage et votre énergie fera le reste!

coucou ,

grand pas en avant .... decision de mettre la maison en vente mardi et ce soir , apres 2 visites, proposition ecrite d'un  couple retraité qui vient de vendre sa maison donc finacement sans problèmes ! et semaine prochainne rdv chez le notaire pour signer le compromis et ils sont ok pour nous laisser la maison jusqu'à fin juin donc tout est parfait !
Nous avons presque un pied dans l'avion  !!!!
Je vais tenter malgré tout d'obtenir une rupture conventionnelle avec ton argument Sangrego , sait-on jamais !!!!
c vrai que le capital de la maison + les economies nous permettront de voir venir mais c'est pas le but .....
côté boulot  , je suis hôtesse de caisse depuis 16 a,s , je me dis qu'avec tous les hypers même en interim j'aurais peut-être quelques missions voir plus ou j'envisage de passer nourrice agrée car j'ai pu lire qu'il y avait de la demande surtout pour des horaires flexibles alors pourquoi pas ce nouveau départ ???? mon mari est controleur -receptionniste + gestion de stocks avec permis cariste 1-3-5 mais il a l'envie de créer son truc ( loc de voitures ) , alors qui vivra verra comme on dit ....

va falloir se remettre dans la paperasse , le côté moins sympa ....

bonne soirée

Bonjour lestourangeaux, j'ai aussi bataillé pour que ma rupture conventionnelle soit acceptée, ce qui gène le + l'employeur se sont les indemnités de départ surtout passé 10 ans d'ancienneté car cela leur coute cher  :P  c'est bien pour eux quand ils veulent se séparer du salarié autrement ils n'ont aucun intérêt a accepter... comme sangrego cela n'a pas été simple au départ et c'est vrai que j'ai un peu aussi fait du chantage à l'abandon de poste... bon pas longtemps petite entreprise avec patron sympa et il savait qu'il y a plus a perdre qu'à gagner quand un salarié ne veut plus travailler  :P 
Par contre ceci n'est que mon avis... fait tout pour l'obtenir c'est quand même plus confortable pour démarrer une nouvelle vie. Je serais partie quand même sans, mais je reconnais que c'est un + aussi pour la couverture sociale. Pour les nourrices agrées je ne sais pas, je ne suis plus dans le circuit  ;)  mais j'ai quand même l'impression que c'est différent ici qu'en métropole et que la demande est moins forte (aux jeunes mamans de répondre) la location de voitures il y en a énormément mais là c'est pareil peut être que c'est un secteur porteur (louez des camionnettes on n'en trouve pas) ... pour le travail vous trouverez, il faut juste du temps et savoir accepter au début un peu de tout.
Laurence  :)

c'est vrai que chaque cas est différent au niveau du travail.
Nous avions trouvé rapidement.Aujourd'hui nous préparons notre retour et avons des pistes. D'ailleurs je fais un aller retour en février pour rencontrer des employeurs car c'est plus facile sur place que par mail ou par téléphone.
Quand je suis venue pour la première fois j'ai pris un statut d'indépendant en tant que formatrice avec les aides à la création d'entreprise du pôle emploi.
Il y a beaucoup de formation d'hôtesse de caisse et d'employé commercial en magasin, peut être pourrais-tu te renseigner ?mais c'est vrai qu'avec tous les hypers tu peux aussi trouver dans ta branche, d'ailleurs Carrefour a ouvert à St Pierre.
courage pour tout, nous sommes dans le même bateau!

Bonjour,

De notre côté, on a tout quitter. Moi, je venais de me faire licencier économiquement, donc c'était le moment où jamais. Mon ami a démissionner de son poste dans le transport. Il est parti 2 mois avant nos deux enfants et moi meme. Il a trouvé du travail en un mois dans la boulangerie où il avait déja dix ans d'expérience. C'est un secteur qui recrute pas mal sur l'ile. Pour ma part, je cherche du boulot en tant que commerciale salariée et, là, c'est une autre paire de manches.
Il faut savoir qu'il va y avoir une ouverture d'un Leclerc à coté de St Leu prévue aux alentours du mois de Juillet

Nouvelle discussion