securite sociale française pour les expatriés

http://www.ameli.fr/assures/droits-et-d … europe.php

Vous partez vivre votre retraite en Europe
Article mis à jour le 16 juillet 2013

Vous être retraité du régime français de sécurité sociale et allez résider de façon permanente en Europe dans un État membre de l'Union européenne/Espace économique européen (UE/EEE) ou en Suisse.

Liste des États membres de l'UE/EEE :
Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne (y compris les îles Baléares et Canaries), Estonie, Finlande, France (métropole, Guadeloupe, Martinique, Guyane française, La Réunion), Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal (y compris les archipels de Madère et des Açores), République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni (Angleterre, Écosse, Pays de Galles, Irlande du Nord, Gibraltar), Slovaquie, Slovénie, Suède.

Pensez à informer votre caisse d'Assurance Maladie et votre caisse de retraite de votre départ et de votre nouvelle adresse à l'étranger.

La prise en charge des soins médicaux dans le nouveau pays de résidence

Avant votre départ de France, demandez le formulaire E 121/S1 à votre caisse de retraite.
Une fois sur place, ce document vous permettra de vous inscrire auprès de l'organisme de sécurité sociale de votre lieu de résidence. Vous bénéficierez de la prise en charge de vos soins médicaux selon la législation et les formalités en vigueur dans ce pays.

À noter :
•Le formulaire E 121/S1 est individuel et nominatif. Si d'autres membres de votre famille vous accompagnent, un formulaire E 121/S1 doit être établi pour chacun d'entre eux.
•Votre caisse d'Assurance Maladie en France reste compétente pour la prise en charge de tous les soins médicaux reçus ultérieurement lors de vos séjours temporaires en France et à l'étranger. C'est également elle qui reste compétente pour vous délivrer, à votre demande, une carte européenne d'assurance maladie (CEAM).

En cas de séjour temporaire en France

Vous retrouvez l'intégralité de vos droits à l'assurance maladie.
Pour cela, vous devez vous adresser soit à la caisse d'Assurance Maladie à laquelle vous étiez affilié en dernier lieu en France, soit auprès de celle du département où se situe votre caisse de retraite. À défaut, vous pouvez vous adresser à la caisse d'Assurance Maladie de votre lieu de séjour.
Vous bénéficiez de la prise en charge de vos soins médicaux selon la législation et les formalités en vigueur.
Si vous faites l'avance des frais médicaux, demandez le remboursement à la caisse d'Assurance Maladie désignée selon les modalités ci-dessus.

En cas de séjour temporaire dans un pays de l'UE/EEE ou en Suisse (autre que le pays de résidence)

Avant votre départ, pensez à vous procurer la CEAM. Cette carte, valable un an, atteste de vos droits à l'assurance maladie. Elle est individuelle et nominative. Chaque membre de votre famille doit avoir la sienne, y compris vos enfants de moins de 16 ans. Aucun document n'est à fournir lors de votre demande.

Au minimum 15 jours avant votre départ, demandez votre CEAM à votre caisse d'Assurance Maladie en France :
•par internet : connectez-vous sur votre compte ameli / rubrique « Mes demandes » ;
•par téléphone : composez le +33 811 70 3646 (tarif variable selon l'opérateur téléphonique) depuis l'étranger ou le 36 46 (prix d'un appel local depuis un poste fixe) depuis la France métropolitaine.

Si votre départ a lieu dans moins de 15 jours, votre caisse d'Assurance Maladie vous délivrera un certificat provisoire de remplacement valable trois mois. Il atteste de vos droits à l'assurance maladie et vous pourrez l'utiliser dans les mêmes conditions que la CEAM.

En cas de soins médicaux pendant votre séjour
Pour attester de vos droits à l'assurance maladie, présentez votre CEAM. Vous bénéficierez de la prise en charge de vos soins médicaux selon la législation et les formalités en vigueur dans ce pays :
•soit vous n'avez pas à faire l'avance des frais médicaux ;
•soit vous devez faire l'avance des frais médicaux et vous vous faites rembourser sur place, par l'organisme de sécurité sociale de votre lieu de séjour.

En l'absence de CEAM ou si vous avez dû faire l'avance des frais médicaux et que vous n'avez pas demandé leur remboursement sur place, vous pourrez éventuellement être remboursé : pensez à conserver les factures acquittées et les justificatifs de paiement et adressez-les, accompagnés du formulaire S3125 « Soins reçus à l'étranger - déclaration à compléter par l'assuré » (disponible ci-dessous en téléchargement) à votre caisse d'Assurance Maladie en France.
Vous serez remboursé sur la base des tarifs en vigueur de la sécurité sociale française et dans la limite des dépenses

Bonjour
Tout ce qui est écrit au dessus est correct.
Mais ATTENTION
il ne s'agit là que du régime de base de sécurité sociale, très variable d'un pays à l'autre.
En ce qui concerne le Portugal, et notamment pour des retraités, à plus forte raison en cas de problèmes de
santé, il parait souhaitable d'adhérer à la CFE et à une complémentaire pour expatriés pour ceux qui en ont les moyens. Il est évident qu'un pays où le salaire minimum est moins que la moitié du smic français, le système de santé public demeure limité quant à ses moyens. Faire appel au privé serait rédhibitoire en cas de gros pépin.
A chacun de faire son choix en toute connaissance de cause et en fonction de ses moyens.

bonjour
je sais bien. Le but est d'indiquer que l'on peut encore se faire soigner en France alors que l'on réside à l' étranger.
pour les mutuelles je préfère passer en dehors de celles présentées par la CFE et en trouver une qui assure autant au Portugal qu'en France

"pour les mutuelles je préfère passer en dehors de celles présentées par la CFE et en trouver une qui assure autant au Portugal qu'en France"
Pourquoi cette préférence, donnez nous l'explication pour qu'on puisse éventuellement en profiter. Merci d'avance.

pour l'instant je consulte les différentes mutuelles françaises pour voir celles qui acceptent des expatriés. J'ai encore beaucoup de  temps devant moi ayant prévu de prendre ma retraite dans 3 ans, mon épouse ayant quelques années de moins que moi.
on devait partir le 25 Décembre dernier faire un tour rapide d'une semaine (TAVIRA et SESIMBRA) mais mon épouse s'est cassé la cheville à l'aéroport de Nice!!!!

la MACIF est très bien implanté au Portugal et propose  deux mutuelles santé dont une pour seniors
www.macif.pt

Il me semble que la Macif envisageait la fermeture de sa filiale portugaise l'an dernier pour déficit grave; je ne sais pas ce qu'il en est en 2013 ?

Excusez moi de mon ignorance du sytème de santé français. En Belgique dès votre naissance vous êtes OBLIGES d'être affilié à une MUTUELLE ( celle de vos parents) et chaque habitant en Belgique est soumis OBLIGATOIREMENT à cette règle.( je ne parle pas d'ASSURANCE SANTE qui est du choix de chacun en plus de sa MUTUELLE) Lorsque un citoyen belge s'expatrie il garde ses droits et devoirs vis à vis des mutuelles belges et si il est soigné en Belgique , il sera couvert par n'importe quelle mutuelle, même si ce n'est pas celle qu'il a choisi en Belgique et ne payera aucune cotisation. Neanmoins, le citoyen Belge expatrié doit continuer à cotiser à la Mutuelle complémentaire ( suite à une décision de l'UE)  et grâce à cette disposition il pourra se faire soigner dans le privé À L'etranger et donc au Portugal à CONDITION qu'il aura souscrit une Assurance hospitalisation , avant l'âge de 65 ans que actuellement pratiquement chaque citoyen belge possède.

D'autre part si pensionné à l'Etranger il lui sera retiré de sa pension , un montant forfaitaire , comme n'importe quel autre citoyen belge vivant en Belgique ( la seule différence est que la grosse partie de ce montant forfaitaire sert au financement des soins de santé au Portugal puisque versé par l'Etat Belge à l'Etat Portugais).

J'espère avoir été clair et que cela pourra vous servir de réflexion même si vous êtes citoyen français ou autre

Non Jean Pierre, en France le système est très différent. Je développerai si besoin est mais là on serait   :offtopic:   :)


.

le systéme de santé au portugal n'est pas limité dans ses moyens:il faut arrété il est classé 12 eme au monde devant plusieurs pays europeens source OMS.

je suis retraité francais inscrit à la sécu portugaise :tous les mois ma caisse préléve 3,9% sur ma retraite et les reversent à la secu de lisbonne campo grande vous avez raison.ici il n'éxiste pas de mutuelles

aux derniéres nouvelles le gouvernement portugais parlé de privatiser la sécurité sociale portugaise.

Bonjour
Gardez la CFE et voyez avec la mutuelle pour le Portugal, votre couverture devrait être améliorée.
à 73 ans il faut éviter de changer de mutuelle.
A titre personnel, j'ai 64 ans ainsi que mon épouse, je paye 2850 € de mutuelle pour nous deux, avec une couverture
à 200% pour être remboursé sur les dépassements d'honoraires.
L'autre option c'est de s'inscrire à la sécu portugaise, voir les débats sur le blog, les opinions sont très divergentes, mais vous êtes toujours à temps de le faire plus tard.

Nouvelle discussion