besoin de vos lumières

bonjour,
après avoir envoyé des candidatures pour un poste de boulanger, j'ai eu un entretien téléphonique avec le patron d'une boulangerie.
Voici ce qu'il propose:
40h de travail par semaine avec heures supp pour un taux horaire de 17$.
travail 5 jour sur 7 avec dimanche de repos et un autre jour.
Il ne ma pas parlé de la mutuel, de la sécu, des taxes et si c'était du brut ou du net.
Mes questions sont les suivantes:
le salaire est il cohérent avec le métier tout en sachant que je suis diplômé de boulangerie avec plusieurs années d'expérience.
Sachant qu'il ma dit qu'il avait énormément de mal à recruter , est-ce que je peux jouer sur ça pour demander plus de salaire car 17$ de l'heure me parait peut au vue des autres métiers.
Je voudrais savoir aussi ce qu'il faut négocier avec le salaire ( mutuel, congé, dentaire...)
et dernière question: si j'accepte sa proposition, qu'elle est la démarche a suivre pour lui comme pour moi pour faire un contrat et la demande de visa?
est-ce que je doit attendre le visa pour partir ou faut il partir et demander un visa?
merci pour vos réponse qui me seront très utile pour me décider à partir.

Bonjour,

Je ne pourrais répondre à toutes tes questions mais je vais essayer de répondre à certaines;

Concernant le salaire, tout comme chez nous, le salaire est annoncé en brut
Les charges a proprement parlées (hors impots) sont moins importantes qu'en France mais comme les impôts sont prélevés à la source, ca peut paraitre plus. Neanmoins beaucoup disent qu'ils retouchent des impots en fin d'année.

Voici un lien qui pourra t'aider à calculer ton net en fonction de ta situation personnelle : http://www.calculdesalaire.net/salairenetquebec.htm

17$ de l'heure me parait un bon salaire, je ne pense pas que ton taux horaire soit si élevé en France ?

Pour la négo, toi seul peut voir néanmoins je pars toujours du principe qu'il vaut mieux "un tien que deux tu l'auras"
Tu pourras renégocier après avoir fait tes preuves, ce sera plus simple et plus intelligent.
Après effectivement tu peux peut être négocier une troisième semaine de congés de suite

Après concernant les mutuelles, je ne sais pas si ca se pratique comme chez nous ?

Ensuite si vous concluez et sauf erreur de ma part, c'est à lui de faire la procédure pour te faire venir au plus vite et ensuite une fois la bas, tu reprendras ton dossier la ou tu l'as laissé pour avoir ton CSQ et ou ta RP.

Bonne journée
Faustine

Merci Faustine pour tout ses précieux conseils et ce lien très intéressant.
En france le métier de boulanger est payer au alentour de 15€ de l'heure.
effectivement plutôt que de demander plus de salaire, je pense aussi que de négocier 1 semaine de congé en plus avec la mutuelle.
je doit le rappeler demain afin de faire un point avec lui et lui poser les questions essentielles.
si des boulanger français sont en poste au canada je suis preneur de tout conseils.
merci

objectifcanada :

Merci Faustine pour tout ses précieux conseils et ce lien très intéressant.
En france le métier de boulanger est payer au alentour de 15€ de l'heure.
effectivement plutôt que de demander plus de salaire, je pense aussi que de négocier 1 semaine de congé en plus avec la mutuelle.
je doit le rappeler demain afin de faire un point avec lui et lui poser les questions essentielles.
si des boulanger français sont en poste au canada je suis preneur de tout conseils.
merci

Hooooooooooo laaaaaaaaa Hoooooooooo Laaaaaaaaaa.
Avant de vous précipiter lisez ceci.
Immigration CHOISIE, Qu'est-ce que c'est que ça ?

Bonjours TARBAIS,
J'ai bien lu cet article et je ne vois pas en quoi je serais concerné car c'est lui qui me fait la demande de venir dans sa société et le métier de boulanger n'est pas dans la liste.

Peux tu me dire si il y a un problème dans cette démarche avant que je me lance.
sachant qu'il recherche 4 boulanger et qu'il a déjà fait la demande de visa l'année dernière pour un autre boulanger français.

à l'avance merci

Voici les réponses, les vraies !

objectifcanada :

bonjour,
après avoir envoyé des candidatures pour un poste de boulanger, j'ai eu un entretien téléphonique avec le patron d'une boulangerie.
Voici ce qu'il propose:
40h de travail par semaine avec heures supp pour un taux horaire de 17$.
travail 5 jour sur 7 avec dimanche de repos et un autre jour.
Il ne ma pas parlé de la mutuel, de la sécu, des taxes et si c'était du brut ou du net.
Mes questions sont les suivantes:
le salaire est il cohérent avec le métier tout en sachant que je suis diplômé de boulangerie avec plusieurs années d'expérience.
Sachant qu'il ma dit qu'il avait énormément de mal à recruter , est-ce que je peux jouer sur ça pour demander plus de salaire car 17$ de l'heure me parait peut au vue des autres métiers.
Je voudrais savoir aussi ce qu'il faut négocier avec le salaire ( mutuel, congé, dentaire...)

En 2010, le salaire moyen en début de carrière variait de :

- 12,03 $/heure (40 hres/sem) chez la plupart des employeurs à 21,73 $/heure (40 hres/sem) en moyenne en tant que boulanger(ère)-pâtissier(ère) dans les grands hôtels 4 ou 5 étoiles (Île de Montréal)

Source: Ministère de l’Éducation, syndicats des employés de plusieurs grands hôtels de l'Île de Montréal et syndicats des employés de plusieurs grands hôtels des autres régions du Québec.

Maintenant, 17 $ de l'heure, oui, vous pouvez survivre. Sans auto, sans être propriétaire, en faisant de la colocation... 
Ce salaire est, bien entendu du brut. Pour la sécu, c'est comme en France. Les cotisations sont prélevées à la base sur votre salaire. Tout comme les impôts. Ce que vous appelez la "Mutuelle", c'est l'assurance santé. Votre employeur en aura une et vous aurez l'obligation d'y adhérer, qu'elle vous convienne ou non. C'est d'ailleurs elle qui remboursera la majorité de vos soins car la RAMQ (votre sécu) ne prend en charge que l'hospitalisation et la visite chez le médecin. Il n'y a donc rien à négocier sur ce plan-là. En revanche, il vous sera vraisemblablement proposé 15 jours de vacances/an. C'est là que vous pourrez négocier.

objectifcanada :

bonjour,
et dernière question: si j'accepte sa proposition, qu'elle est la démarche a suivre pour lui comme pour moi pour faire un contrat et la demande de visa?
est-ce que je doit attendre le visa pour partir ou faut il partir et demander un visa?
merci pour vos réponse qui me seront très utile pour me décider à partir.

Si vous acceptez sa proposition, c'est lui qui devra faire les démarches. Voilà ce qu'il devra faire :

"Avant de recruter un travailleur temporaire peu spécialisé à l’étranger, vous devez d’abord vérifier si des ressources sont disponibles au Québec. Vous devez aussi faire la preuve que vous avez fait la ou les démarches de recrutement suivantes :

- Vous avez publié votre offre d’emploi dans le site Placement en ligne d’Emploi Québec durant une période d’au moins 14 jours civils au cours des trois mois précédant la présentation de votre demande;
- Vous avez mené des activités de recrutement durant au moins 14 jours civils au cours des trois mois précédant la présentation d’une demande avec l’un des moyens suivants :
- Annonce dans les journaux (journaux nationaux, locaux, ethniques, etc.);
- Annonce dans la collectivité (commerces, centre de ressources communautaires, etc.);
- Annonce dans des sites Internet (ex. : JobBoom, Monster, sites dédiés aux communautés culturelles).

Note : L’annonce doit comporter le nom et l'adresse de l’entreprise, l'éventail des salaires (c’est-à-dire les taux salariaux offerts aux québécois et aux résidents permanents) et les avantages sociaux. L’éventail des salaires doit toujours inclure les taux de salaire courant."
http://www.immigration-quebec.gouv.qc.c … euvre.html


   
Recrutement de travailleurs peu spécialisés

– Depuis le 31 juillet 2013, le gouvernement fédéral peut exiger des employeurs qu’ils présentent le nouveau formulaire de demande d'avis relatif au marché du travail et qu’ils paient les frais de traitement exigés.
– Pour connaître la nouvelle procédure, consultez le site de Ressources humaines et Développement des compétences Canada



Attention : À partir du 11 octobre 2013, nous exigerons, pour traiter votre demande, que la version française du formulaire et des documents suivants nous soit envoyée :

    la copie du formulaire Demande d'un avis relatif au marché du travail de Ressources humaines et Développement des compétences Canada (RHDCC);
    les annexes relatives à la description des tâches, le cas échéant;
    les annexes relatives aux exigences du poste ou de l'emploi, le cas échéant;
    la lettre de présentation qui accompagne la demande, le cas échéant.


Les demandes qui ne respecteront pas cette exigence seront considérées comme incomplètes. L’employeur recevra une lettre l’informant que des documents sont manquants et que sa demande sera traitée seulement lorsque  le Ministère aura reçu la version française des documents mentionnés.

7 étapes importantes

Vous désirez embaucher un travailleur étranger temporaire peu spécialisé? Voici les étapes que vous devez effectuer :
Vous assurer que votre besoin de main-d’œuvre ne peut être comblé par de la main-d’œuvre disponible au Québec.

  Trouver un travailleur à l’étranger qui est prêt à venir travailler pour vous.

Vérifier si l’emploi proposé est exempté de l’obligation d’obtenir un permis de travail ou un Avis relatif au marché du travail (AMT). Le cas échéant, vous pourriez communiquer avec l’Unité des travailleurs étrangers temporaires qui couvre votre territoire.

Vérifier si le travailleur étranger est exempté de l’obligation d’obtenir un Certificat d’acceptation du Québec (CAQ) pour occuper un emploi temporaire.
Remarque : À titre d’employeur, vous devez démontrer que vous faites des efforts de recrutement continus, notamment auprès de groupes traditionnellement défavorisés sur le plan de l'emploi (les Autochtones, les travailleurs âgés, les personnes immigrantes, les nouveaux arrivants au Canada, les personnes handicapées et les jeunes) et que vous recourez à des sites Internet reconnus, aux journaux locaux ou régionaux, aux centres de ressources communautaires et aux centres d'emploi régionaux.
http://www.immigration-quebec.gouv.qc.c … index.html

Effectuer les démarches auprès du gouvernement du Québec en transmettant au ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles (MICC) les documents suivants :
– une copie du formulaire Demande d’avis relatif au marché du travail – Projet pilote relatif aux professions exigeant un niveau réduit de formation (niveaux C et D de la CNP – EMP5512) de RHDCC dûment rempli et signé ainsi que le paiement des frais exigés par le gouvernement du Québec pour l’examen d’une offre d’emploi temporaire;
– une copie des pièces justificatives que vous avez envoyées au Centre Service Canada;
– une copie du formulaire Autodéclaration de l’employeur – Pour travail temporaire dûment rempli et signé;
– le formulaire Demande de certificat d’acceptation (CAQ) pour travail temporaire du Québec dûment rempli et signé par le travailleur étranger et le paiement des frais exigés pour l'examen de la demande de CAQ;
– les pièces justificatives requises pour le traitement de la demande de CAQ.
– une copie du Contrat de travail type pour les professions peu spécialisées qui relèvent du Volet agricole et du Volet des professions peu spécialisées (Programme des travailleurs étrangers temporaires) dûment rempli et signé par vous et contresigné par le travailleur.

De plus, il devra payer des frais de procédure de 187 $.

Enfin, il faut savoir pour vous que vous ne pourrez venir au Québec qu'une fois en possession de votre visa de travail temporaire. Ce visa ne vous donnera que le droit de travailler pendant le temps autorisé et pour cet employeur seulement. S'il arrivait qu'une mésentente vous divise et qu'il mette un terme à votre emploi, vous seriez dans l'obligation de revenir immédiatement dans votre pays d'origine.

Cherrybee : Pourquoi tu dis "les réponses, les vraies"
Je ne pense pas avoir dit de connerie même si j'en connais forcément moins que toi, je ne me suis avancé que sur ce que je pouvais, potentiellement, savoir tout en indiquant l'erreur possible
Ceci étant un forum d'échange, chacun a le droit de s'y exprimer,
Si ce n'est pas le cas, merci d'indiquer que seuls ceux qui connaissent tout ont le droit d'y parler !!!

Merci pour toutes ces précisions cherrybee.

J'ai eu la chance de rencontrer une personne assez haut placé au ministère de l'immigration au Québec et en lui exposant mon cas de figure, elle m'a dit qu'il ne devrait pas y avoir de problème car le métier de boulanger fait parti des accords entre France et canada depuis février 2011 et que par conséquent, du faite que cet employeur n'arrive pas a recruter de boulanger canadien, mon dossier devrait passer sans souci particulier.
Après je suis bien conscient que l'on ne peut pas faire n'importe quoi en terme d'expatriation et c'est bien pour cette raison que j'ai lancé cette discussion...
merci en tout cas.
Jérôme

je souhaiterais juste ajouter que si nous partons de France, nous ne partirons pas sans un sous!
après un calcul rapide nous devrions avoisiner les 1/!\ I AM A STUPID SPAMMER /!\ soit à peu près 176.000$!
alors certes nous ne serions peut être pas propriétaire de suite mais je pense que nous aurions assez pour commencer avec 1 voiture et un location...
L'entrepreneur avec qui je viens d'avoir une discussion ma dit que sa société n'avait pas de mutuel pour les salariés.
savez combien a peu près me couterait une mutuel pour une famille de deux adultes et un enfant de 2 ans?
merci.

Tiote62 :

Cherrybee : Pourquoi tu dis "les réponses, les vraies"
Je ne pense pas avoir dit de connerie même si j'en connais forcément moins que toi, je ne me suis avancé que sur ce que je pouvais, potentiellement, savoir tout en indiquant l'erreur possible
Ceci étant un forum d'échange, chacun a le droit de s'y exprimer,
Si ce n'est pas le cas, merci d'indiquer que seuls ceux qui connaissent tout ont le droit d'y parler !!!

Ah ah, ne le prends pas mal, mais il faut avoir vécu ici pour se rendre compte de certaines choses.

17 $ n'est pas vraiment un bon salaire. C'est un salaire de débutant et on peut tout juste payer le quotidien sans dépenses superflues avec ça. Il est essentiel de comparer avec le salaire qu'on quitte dans son pays, avec toute l'ancienneté qu'on a.

Un salaire ne se renégocie pas facilement "après avoir fait ses preuves". C'est au tout début qu'il faut trouver un accord qui convienne aux deux parties. En plus, un visa de travail l'obligera à travailler uniquement pour cet employeur d'après le contrat qu'il a signé. Il ne pourra pas démissionner car dans ce cas, il devrait rentrer en France.
S'il cherche à renégocier son salaire et que l'employeur refuse, c'est l'employé qui est coincé sans rien pouvoir faire.

Je ne veux pas bien entendu t'empêcher de donner une information, qui suis-je moi pour me permettre cela? Mais il faut surtout donner les "Bonnes" informations' C'est vraiment trop grave d'immigrer sur de fausses informations reçues, et de réaliser qu'on est en train de se planter une fois arrivé parce qu'on avait pas, justement, toute l'information.
Bonne soirée

objectifcanada :

je souhaiterais juste ajouter que si nous partons de France, nous ne partirons pas sans un sous!
après un calcul rapide nous devrions avoisiner les 1/!\ I AM A STUPID SPAMMER /!\ soit à peu près 176.000$!
alors certes nous ne serions peut être pas propriétaire de suite mais je pense que nous aurions assez pour commencer avec 1 voiture et un location...
L'entrepreneur avec qui je viens d'avoir une discussion ma dit que sa société n'avait pas de mutuel pour les salariés.
savez combien a peu près me couterait une mutuel pour une famille de deux adultes et un enfant de 2 ans?
merci.

Parfait. Mais avec un salaire de 17 $, et une assurance santé privée à prendre (elles sont très chères), je doute que vous puissiez entretenir une auto. À moins que madame travaille avec un visa ouvert. Dans ce cas, c'est jouable.

bonjour cherybee,
Je suis tout à fait d accord qu'il vaut mieux avoir les "bonnes" informations avant de partir.
Effectivement ma femme essayera de trouver également un travail après avoir fait le nécessaire pour les papiers et notre installation.
Je n'ai encore rien signé et je continue a répondre au annonce sur le site emploi Québec car il y a de grandes différence de salaires et d'avantage selon les sociétés.
Pour exemple, une boulangerie à laval propose 35.000$ par ans avec mutuel.
Au vue des nombreuses annonces, je ne vais pas me jeter sur la première car comme tu dis, je serais obligé par le contrat de rester les deux ans chez le même patron ou alors je serais obligé de partir du canada.
En tout cas, je ne prendrais aucune décisions avant de vous demandez votre avis car qui mieux que vous pour donner des réponses et informations concrètes!
Merci a tous ceux qui m'aident dans cette aventure.

Cherrybee :
Tiote62 :

Cherrybee : Pourquoi tu dis "les réponses, les vraies"
Je ne pense pas avoir dit de connerie même si j'en connais forcément moins que toi, je ne me suis avancé que sur ce que je pouvais, potentiellement, savoir tout en indiquant l'erreur possible
Ceci étant un forum d'échange, chacun a le droit de s'y exprimer,
Si ce n'est pas le cas, merci d'indiquer que seuls ceux qui connaissent tout ont le droit d'y parler !!!

Ah ah, ne le prends pas mal, mais il faut avoir vécu ici pour se rendre compte de certaines choses.

17 $ n'est pas vraiment un bon salaire. C'est un salaire de débutant et on peut tout juste payer le quotidien sans dépenses superflues avec ça. Il est essentiel de comparer avec le salaire qu'on quitte dans son pays, avec toute l'ancienneté qu'on a.

Un salaire ne se renégocie pas facilement "après avoir fait ses preuves". C'est au tout début qu'il faut trouver un accord qui convienne aux deux parties. En plus, un visa de travail l'obligera à travailler uniquement pour cet employeur d'après le contrat qu'il a signé. Il ne pourra pas démissionner car dans ce cas, il devrait rentrer en France.
S'il cherche à renégocier son salaire et que l'employeur refuse, c'est l'employé qui est coincé sans rien pouvoir faire.

Je ne veux pas bien entendu t'empêcher de donner une information, qui suis-je moi pour me permettre cela? Mais il faut surtout donner les "Bonnes" informations' C'est vraiment trop grave d'immigrer sur de fausses informations reçues, et de réaliser qu'on est en train de se planter une fois arrivé parce qu'on avait pas, justement, toute l'information.
Bonne soirée

Je confirme sans soucis ce qui est avancé. Un salaire de 17$, ne vous donnera pas acc`s aux plaisirs simples de la vie au quotidien.

Ici, ca coûte vraiment de pouvoir et non vouloir profiter!!

Un exemple assez simple, nous travaillons tous deux pour la même compagnie, et avons eu trois augmentations en une année. Ces augmentations n'ont pas été délivrées pour nous réajuster sur les taux horaires, mais bien sur les discussions lors de notre entrevue finale. Je peux vous assurer que certains anciens (+ de 10 années), gagnent bien moins que nous.

Un salaire de 17$ au taux de change donne 12.19 euros...
N'oublier pas qu'ici les salaires sont en brut !!

Pour le domaine du post de départ, votre domaine est en demande et vous trouverez sans soucis. Prenez la peine de contacter tous les employeurs possibles.
http://www.travailleraucanada.gc.ca/acc … o?lang=fra

objectifcanada :

bonjour cherybee,
Je suis tout à fait d accord qu'il vaut mieux avoir les "bonnes" informations avant de partir.
Effectivement ma femme essayera de trouver également un travail après avoir fait le nécessaire pour les papiers et notre installation.
Je n'ai encore rien signé et je continue a répondre au annonce sur le site emploi Québec car il y a de grandes différence de salaires et d'avantage selon les sociétés.
Pour exemple, une boulangerie à laval propose 35.000$ par ans avec mutuel.
Au vue des nombreuses annonces, je ne vais pas me jeter sur la première car comme tu dis, je serais obligé par le contrat de rester les deux ans chez le même patron ou alors je serais obligé de partir du canada.
En tout cas, je ne prendrais aucune décisions avant de vous demandez votre avis car qui mieux que vous pour donner des réponses et informations concrètes!
Merci a tous ceux qui m'aident dans cette aventure.

Attention au oût de la vie et de vos possibilités de résidence. Je veux dire par là que certaines grandes zones coûtent cher , vraiment cher pour y habiter. En me contredisant, plus vous serez proches des grandes villes, plus vous devriez gagner et plus votre compagne aura de chance pour trouver un job.

Concernant les mutuelles, prenez la peine de demander ce que cet employeur vous présente en tant que tel, ici le notion de
mutuelle est différente,  ca peut être très intéressant même si celles-ci sont souvent plafonnées en terme de remboursement annuel.

Bonne journée.

Nouvelle discussion