Avez-vous beaucoup d'amis Thaïs ?

Bonjour tout le monde...Expatriés ou autres, je me posais la question au vu du nombre conséquent quasi tout les occidentaux que j'ai vu en tenue de travail au restaurant seul, sortir le soir seul pour se faire un bon restaurant, au cinéma seul le week-end ( bien entendu je ne parle pas des occidentaux en tongues, shorts avec une ascite déformant leur teeshirt du côté de Nana ), bref avez vous des amis Thaïs ? Sachant qu'en France il faut quoi pour se faire un pote, boire un verre chez lui, l'aider à monter une étagère ou élaguer un arbre ? Entre 1 journée et Max 1 semaine !
Pour aller un peu plus loin et autre question dans le prolongement, avez vous déjà eu une petite ou un petit ami Thaï ( évidemment je ne parle absolument pas des relations tarifées ) ?
Merci pour vos réponses !

c.est tout le chemin qui te reste à parcourir apparement
de manière caricaturale, il me semble beaucoupplus facile d'avoir des amis thais, que je recherche car cette amitie semble plus sincere,apres qq echanges
pour cela j'habite a prachuap, 30000 hab dont 10 Français et sans dout unequinzaine d;anglophone: je ne passe pas mon temps a hua hin , Pattaya samui ou Phuket
c'est ton choix de vie qui fera la difference
ici on me porte le lait de la vache lematin, le voisin ramasse mes coco et un autre les emporte a l'usin...mon amie a une trentaine d'amies intimes qui echangent frequement et partout ou on se deplace, sommes recu comme des invites de marque...a la fracaise, a l'ancienne.
mais il faut rechercher les familles avec education, ^pas les filles de bar.....ou une grosse majorite des fille d;issan pour lesquelles tu seras une bouee gonflee d'oseille!

michaelbe a écrit:

...ou une grosse majorite des fille d;issan pour lesquelles tu seras une bouee gonflee d'oseille!

Tu ne connais visiblement pas les femmes d'Issan pour sortir une telle ânerie.Même si il est vrai qu'une majorité des prostituées viennent d'Issan celles ci sont loin et très loin même d'être la majorité en Issan . Il y a bien plus de femmes sérieuses , honnêtes et travailleuses que de ladybar en Issan

pour répondre à la question posée il est évident que si vous restez entre farangs vous aurez très peu d'amis locaux c'est à vous de faire le premier je pense .

Bonjour,

Je sens poindre une dispute...

Silom, relis bien calmement ce que dit michaelbe. Les filles de bar sont souvent de l'Isan, c'est vrai c'est une des régions les plus pauvres du royaume, mais il n'a pas dit que toutes les filles d'Isan étaient comme cela, ce que je confirme aussi bien évidemment.

Il est vrai que le fait d'être marié facilite grandement les relations avec les locaux, que les ami(e)s de l'épouse Thaïe peuvent facilement devenir aussi les ami(e)s de l'époux farang. Toutefois David, comme tu ne semble pas vouloir rester ici très longtemps tu n'es pas obligé de te marier pour faciliter tes relations amicales ! Mais que te réserve la vie...? Oublie Nana Plaza, ce n'est probablement pas là que tu trouveras le plus d'ami(e)s sincères.

Cordialement.

Pierre

Bonjour David3106, :)

J'espère que vous avez eu réponses à vos questions.
N'hésitez pas à commencer une nouvelle discussion sur le forum et à poster d'autres questions. :)

Merci,
Christine - Expat.com

ps: veuillez noter que certains posts hors sujet ont été déplacés.

Merci Pierre t'es vraiment un diplomate ...

Sinon David demandait si nous avons  ( ou si nous avons eu ...pour les ex expats) des amis Thaïs ou des petites amies Thaïes ( non tarifées... of course).
En ce qui me concerne ( et je vérifie que mon épouse ne regarde pas par dessus mon micro-ordinateur ) quand j'ai débarqué à Bangkok ( jeune mais fauché ) j'ai eu la chance de rencontrer un groupe d'étudiants(es).La suite est un peu comme en France.Sauf que l'on ne comprend pas les confidences des jeunes filles qui rigolent devant votre air niais et satisfait de jeune coq gaulois(lol)
Pas une ne m'a invité dans sa famille .En fait j'étais pour elles un produit exotique et j'avoue que cela me convenait.Mais on s'aperçoit que la jeune étudiante Thaïlandaise est beaucoup plus délurée que l'on s'imagine .mais j'ai remarqué une chose: quand elles ont décidé que s'était terminé ,fallait pas cherché un nouveau contact.Quand c'est plus "sanuk" , faut pas chercher d'autres explications à se faire plaquer.

Prière de ne pas me charrier , c'était il y a longtemps.

Ok merci pour vos réponses !
Je me doute que Nana n'est pas le coin propice aux rencontres sérieuses ou amicales !
Les filles de l'issan se repèrent facilement par rapport à leur morphotype et tenue vestimentaire ( je ne parle pas que des prostituées ) et j'ai bien pris en compte que la majorité de ces filles ne sont pas des prostituées mais que statistiquement elles représentent en effet la majorité d'entre elles.
Pour ce qui est du groupe d'étudiant c'est justement les meilleurs groupes à aborder en effet, et pour ce qui est de pénétrer dans l'environnement familial ça me semble en effet beaucoup plus dur qu'en occident.
A suivre;)

plus dur qu'en occident?
tu es entre chez bcp de familles de méditerranéens?; ou dans le centre; Beauce Berry , plus de chance en pays basque ou bretagne?
quant aux parisiens cloitres dans leurs studios?....
mon amie a des ami(e)s et nous parcourons qq fois le pays sans passer une nuit a l'hotel...parfois nous echangeons avec des inconnus sur les 2 meillleures cuisines du monde(fr-th) et nous retrouvons chez l'autre le we suivant...
a part une discretion et parfois un sentiment de legère honte ( qualite de leur toilette et wc ) a part les sud-am de classe soc moyenne , je ne connais pas plus accueillant ...
echangez d'abord, et avec sincerite, ne montrez pas une superiorite financière et...laissez-vous guider, vous verrez le nb d'images innoubliables que vous retiendrez...bons voyages humains....et je ne vous decrit pas l'entraide ds mon village ou le domaine pro(humanitaire, en plus ils sont organises)

Bonjour,

Je crois qu'il faut avant tout de la patience, laisser du temps au temps. Surtout ne rien forcer, ne rien imposer. Pose-toi dans un coin, laisse le temps aux gens de te connaitre, de t'apprécier. Si tu as l'occasion de rendre service ça va accélérer les choses: aides un gamin à regonfler le pneu de son vélo, un autre à attraper une balle dans un arbre, joue un peu avec eux... Fais attention à ton entourage et souris. Quand tes voisins feront le premier pas, te souriront ou te diront bonjour en premier (les plus jeunes) tu sera bien parti, après ça se fera tout seul en fonction des affinités. A toi de ne pas les décevoir.

Bonne journée.

Pierre

Michaelbe  t'es marié avec une femme siamoise et apparemment d'une certaine classe sociale.Les farangs mariés avec un conjoint thaï sont invités par le biais de leurs femmes...on va dire "en général "
Ensuite t'es pas un "routard fauché " (lol)
Pierre également t'es marié avec une siamoise,ça change tout.

N'oublions pas la barrière de la langue.
Je ne dis pas qu'en France c'est plus facile.
Quand je vais voir ma belle-famille dans la capitale du Vin, je vais à l'hôtel(lol)

~ Message supprimé ~

Je me permets de laisser mon avis...ici les afinites se crees facilement effectivement. Et on peut vite avoir des connaissances avec qui echanger.
Par contre l'amitie au sens francais du terme me parait difficile. Je ne suis deja pas sur que cela existe vraiment entre eux donc encore moins avec nous.
Cela ne reste que ma petite idee apres une dizaine de mois ici seulement...et d'ailleurs la question m'interesse beaucoup :)

Bonjour,

Sur un petit documentaire en ma possession un Thaïlandais qui parle  bien le français et qui habite Chiang Mai ou il possède un minuscule bar s'exprime sur ce sujet. Le doc. s'appelle "Farang... oui mais Français". D'après lui Français et Thaïlandais partagent la même appréciation de l'amitié.

Vous pouvez accéder à ce petit documentaire de 27 minutes gratuitement sur http://www.7octobre.com/blog/?page_id=133

Bonne soirée

Pierre

Bonjour Pierre

J'ai beaucoup apprécié ta vidéo sur "farang...mais Français "
En revanche je n'ai pas compris la dernière interview ( Estelle).Sans doute vivre à Chang Maï fait perdre le sens des réalités de notre culture et de notre Histoire.Mieux vaut en rire .Car il est certain qu'âgée seulement de 30 ans ,Estelle reviendra un jour ou l'autre (par la force des choses) dans son "pays d'immigration" comme elle dit et ce sera une autre histoire  surtout pour une femme .
Dommage

à edmond99,

Ce doc. date de plus de 2 ans, certains commentaires ne sont plus d'actualité (les jaunes contre les rouges par exemple, quoi que...)
Estelle travaillait pour une ONG qui a décidé qu'elle n'avait plus assez à faire en Thaïlande et elle est partie en Birmanie. Elle parle anglais, thaï et birman. Le gérant de bistrot Marseillais est parti aussi, un exemple parmi d'autres...

Pierre

Oui Pierre c'était juste un agacement pour sa "définition" de la France by Estelle. .Mais bof , pour certains c'est un détail mais pas pour moi.Certes elle a des qualités linguistiques.
Mais si elle travaille désormais en Birmanie , elle va comprendre sa douleur ...idéologique.

Sinon les autres portraits sont intéressants.Je  ne suis pas surpris que le jeune Marseillais soit reparti en France .

Estelle connait déjà bien la Birmanie, son mari est Birman... Comme toi j'avais été "surpris" par certaines de ses positions mais nous n'avons pas eu le loisir d'en discuter car je ne la connais pas personnellement. Dommage, je pense que l'échange aurait été intéressant.

Puisque l'on parle d'amis en Thaïlande , je préfère nettement les expats qui dans leur coin font de l'humanitaire en toute simplicité et bénévolement  à tous les "humanitaires professionnels ".À partir du moment que tu es "salarié" pour aider les populations locales , tu es dans un système plus ou moins politique.Je m'en méfie énormément .Il y a bien sûr des gens très bien  parmi eux heureusement mais souvent je les trouve immatures dans leur vision du monde( trop jeunes ? trop politisés ?...)
En tout cas en Birmanie c'est le Bouddhisme musclé , il faudra beaucoup d'humilité pour faire ce job ;
Bonne journée à toi

Bonjour.
Peut on avoir des amis Thais ? pour moi la réponse est non, on peut avoir des connaissances avec qui on va boire un verre ou avec qui on partage occasionnellement nos loisirs mais des amis non. Les Thais sont profondément nationalistes pour ne pas dire xénophobes, souriants, serviables mais il faut se rendre à l'évidence ils n'aiment pas les farangs. J'ai vécu 10 ans en Thailande et je n'ai pas un seul ami thai et cela ne tient pas à ma personnalité, j'ai de nombreux amis en France et au Việt Nam ou je vis actuellement. Les Thais sont sympatiques mais pas amicaux.
Cordialement.

René

Je ne suis pas aussi catégorique que toi sur la relation étranger/thaï...mais je me dis tout simplement que l'amitié comme on l'entends nous n'existe peut être pas ici. Mon épouse n'a pas de vrais ami(e)s, mes beaux parents non plus à priori...par contre ds le village tout le monde se connaît, se salue, boit ensemble,...

Bonjour

J'ai la même impression que reneclaude.Ayant vécu un peu au Vietnam j'ai rapidement connu des Viets et sympathisé avec eux.Sans doute un passé commun inscrit plus ou moins douloureusement dans la mémoire collective .Les Thaïs sont complètement différents des Vietnamiens sur le plan affectif.Mais je rejoins Vel sur ce point : qu'est-ce que l'amitié pour un asiatique ?

Avez-vous vu la vidéo ci dessous ?

http://www.7octobre.com/blog/?page_id=133

Un début de réponse...

Bonjour Pierre,
J'avais deja vu ce reportage...il fait un tableau un peu tout beau tout rose mais pourquoi pas;)

Merci de vos réactions, je semble partager les dernières impressions malgré mon peu d'immersion pour l'instant, qd je compare en 1 mois, les relations, coup de main ou tout simplement discussion de comptoir,il me semble beaucoup plus aisé d'aborder le birman qui invite plus facilement à se revoir le lendemain que le thaï !

Bonjour,

Pour avoir des amis il faut du temps, de la patience, des épreuves...

De nos jours le mot est galvaudé, on a "325 amis" sur Facebook" parce qu'on a échangé 2 mots avec eux, une fois, sur un sujet sans importance. 

Quelle est la valeur de l'avis sur la question de personnes de passage ou nouvellement débarqués ? J'ai une réponse qui n'est pas forcément la vôtre.

Bonne soirée "mes amis" !

Pierre

Bonsoir Pierre, ainsi qu'à tous les membres du forum
Oui, cela me fait penser à mon professeur de français en troisième, un professeur remarquable dont j'ai gardé en mémoire ces quelques mots : "Nuances et subtilités de la langue française".
Ne pas confondre "ami" et "relation" ou "copain".
Le mot ami a pour moi une valeur forte, les amis sont des personnes rares, et loin des personnes que l'on peut croiser sur Facebook. Les amis sur Facebook sont monnaie courante, mais certainement pas les personnes qui seront près de nous le cas échéant.
L'amitié est un bien rare qu'il faut savoir entretenir avec soin.
Je n'en ai pas beaucoup eu dans ma vie, le dernier en date s'appelait Pierre, et il est parti trop tôt à mon gré, mais je sais qu'un jour je le retrouverai.

bonsoir  moi je rajouterai  que l/amitié est un joyaux  si beau est si  rare que seul le cœur peu lui servir  d/écrin les vrai amis il sont la  pour les bons moment est aussi pour les mauvais bonsoir  a vous tous du forum

Moi je pense que l'on peut avoir de vrai(e)s ami(e)s thais mais cela demande du temps du à certains facteurs comme la barrière de la langue et d'autres chose encore car comme ici il faut savoir faire le tri entre les connaissances, ceux qui viennent pour la nouveauté, par intérêt...etc.
Et ils sont peu nombreux tout comme les vrais amis que vous pourriez avoir ailleurs, c'est en cas de difficultés, problèmes ou coup dur que vous les verrez vraiment.

Bonjour.
Oui il y a la barrière de la langue mais surtout le manque d'empathie des thais à l'égard des pharangs.
Ma femme et ma fille vietnamiennes ont des amis thais parce qu'elles sont asiatiques et pas seulement parce qu'elles parlent thai. J'ai été expatrié dans de nombreux pays, je me suis toujours fait des amis sauf en Thailande.
Cordialement.

René

~ Message supprimé ~

Bonjour pom.
Vous devez confondre sourires et amitié, j'ai vécu 10 ans en Thailande, j'y vais encore régulièrement, j'y suis en ce moment j'ai souvent interrogé des farangs sur le sujet et tous m'ont répondu la même chose pas d'amis thais certes ils sont charmants et serviables mais ce n'est pas de l'amitié. Vous dites avoir des amis thais qui avant n'apréciaient pas les farangs soit vous êtes un être exeptionnel soit vous êtes très crédule.
Mais tant mieux pour vous si c'est la réalité.
Cordialement.

René

~ Message supprimé ~

Bonjour René -Thomas,

ce qui ne vous est pas arrivé est peut être arrivé à d'autres. Pourquoi refuser de les croire ?

Peut être que ça vous arrange: c'est de leur faute, c'est leur manque d'empathie, leur "nationalisme", bref, vous, vous n'y êtes pour rien. Mais je vous assure que si vous abordiez vos relations avec plus de sincérité, plus de conviction, vous pourriez avoir des amis Thaïs. Avec le temps aussi dont nous n'avons pas du tout la même conception. On ne décrète pas une amitié, elle se forge petit à petit, ce doit être un sentiment réciproque. Si au départ vous vous fermez comme une huître il y a peu de chance que vous arriviez à quelque chose de constructif. L'anecdote citée par pom illustre parfaitement ce propos.

Je peux vous assurer que les farangs sont au moins aussi bien vus par les Thaïs que les Vietnamiens, en général bien évidemment, à priori. Comment expliquez-vous la facilité qu'ont vos proches pour lier des amitiés auxquelles vous renoncez d'entrée ? La langue ? Certainement mais pas seulement. Et si vous pensez que le fait de parler thaï facilite tellement les choses que n'avez-vous pas appris cette langue en 10 ans dans le pays ? Les efforts ne doivent pas être à sens unique. Il me semble...

Cordialement

Pierre

dans les discussions, nul n'a évoqué la perception du comportement français à l'étranger....pas terrible; nous passons pour des gens sales avares et hautains...le sommes-nous tous?
il y a, de même, de la diversité dans un peuple de 70 millions d'âmes.
Et celui qui n'a pas d'ami, où que ce soit doit d'abord faire son introspection...
bonne journées , citoyens du ptc

Bonjour Pierre.
Ou avez vous pris que je suis fermé comme une huitre, je vis en asie depuis 23 ans j'ai vécu au Magreb pendant 9 ans j'ai des amis algérien, marocains, et vietnamiens sans parler de mes amis francais. A mon arrivée en Thailande je me suis investi, j'enseignais une discipline sportive je me suis rendu compte que j'avais très peu d'élèves thais la plupart étaient étrangers ou métis, lors des championats de Thailande ou mes élèves ont obtenu 3 médailles de bronze on m'a interdit de les coatcher c'est ma fille vietnamienne qui a été autorisée a le faire.
Á mon arrivée en Thailande j'ai commencé a étudier le thai, pour moi qui parle vietnamien c'était une langue facile mais j'ai arrêté quand j'ai compris que je ne resterais pas dans ce pays.
Au Việt Nam je suis aussi un étranger mais avant de partir pour la Thailande j'étais arbitre national, depuis mon retour je suis invité et participe à toutes les manifestations de ma discipline.
C'est sur que si vous restez dans votre petit coin bien tranquile vous ne vous rendez pas compte de la xénophobie des thais.
Cordiălement.

René

Donc les Thaïs sont xénophobes. Je suis marié avec une femme xénophobe sans doute... Mais moi je suis très bien parmi eux, bien mieux que je n'ai été avant partout ailleurs. Pourtant je n'ai pas les yeux bridés et je ne suis pas maso. Si j'y étais mal je serais tout simplement allé m'installer ailleurs, ici c'est un pays que j'ai CHOISI, librement.

Cordiaflement

Pierre

~ Message supprimé ~

Chacun a son vécu , sa personnalité et sur un sujet comme l'approche affective avec un peuple aussi méfiant avec les étrangers ( ce que l'on peut comprendre aisément quand on a été entouré par des puissances coloniales)il est extrêmement difficile d'être d'accord.
Je m'aperçoit que ceux qui disent que les Thaïs ont facilement des attaches profondes  avec les farangs sont mariés avec des femmes thaïs .René-Claude lui est marié avec une vietnamienne.Cela laisse la porte ouverte à toutes sortes de spéculations subjectives .Moi-même connaissant pour X raisons bien le Vietnam je comprends parfaitement ce qu'il veut dire.
Maintenant qui peut affirmer qu'il connait mieux que les autres l'âme , les sentiments d'un peuple parce qu'il est expatrié , parce qu'il est universitaire , ethnologue...voyageurs au long cours,routards ...???

Le plus difficile à admettre pour tout le monde (et moi le premier )c'est que notre propre expérience personnelle n'est pas obligatoirement le reflet de la réalité profonde .
Bonne journée à tous

"je m'aperçois"... excusez la faute.

pom a écrit:

[
, beaucoup ici on l'habitude de généraliser leur situation personnelle. J'ai pour ma part ..... .[/justify]

C'est exactement votre attitude , vous vous basez uniquement sur votre expérience pour assener ce que vous pensez être la vérité. C'est probablement la vôtre mais pas plus . Demandez donc aux birmans , cambodgiens ou autres laotiens exploités sur les chantiers ou les bateaux de pêche ce qu'ils pensent de l'hospitalité thaïlandaise .Le thaï dans sa grande majorité  est nationaliste , raciste et sectaire c'est la triste réalité des choses et se cacher la face en niant ce fait est absurde
Il est un fait que le thaïlandais comme tous les asiatiques ne se livrent pas facilement et qu'une amitié réelle et non pas la curiosité devant des luk kruengs prend des années à se créer.
Ce qui n'empêche pas lorsque l'on est conscient de ce fait d'apprécier le pays et de se faire des relations amicales ou familiales tout à fait satisfaisantes.
Je vis une vie de famille harmonieuse et  sans heurt en bonne entende avec tous les membres de la famille , une intégration qui s'est faite en douceur même si tous le monde ne s'extasie pas spécialement sur nos enfants , j'ai quelques connaissances plus proches de l'amitié que de la simple rencontre mais de là à affirmer qu'il s'agit d'amitié sincère il y a un pas que je ne franchirais pas.

Nouvelle discussion