Visa du Canada ou France

Bonjour,

Je souhaite comme nombreux d'entre vous m'expatrier au Québec avec mon épouse et ma fille.
Voici ce que j'envisage de faire :
Partir en tant que touriste (éventuellement le renouveler pour y rester 1 an au total) dans le but de rechercher un travail et par la suite nous installer concrètement.

Ma question est la suivante : Est-il possible de faire faire un visa travail et de résidence temporaire du Canada ou les démarches doivent-elles se faire de France ?

Merci,

Quentin

le permit touriste ne te permet pas de travail ,je doute fort qu'un employeur attend  plusieurs mois pour t'embaucher ,le temps pour toi d'avoir un permit de travail . il fraudais que tu soit une perle très,très rare .Mais avec notre suffisance bien française ,c'est pas ça impossible .  je craint que tu fasse grincez des dents certains de nos amis  jean  luc ;)

Merci de votre réponse mais vous ne répondez pas à ma question ....

Brechi33 :

Bonjour,

Je souhaite comme nombreux d'entre vous m'expatrier au Québec avec mon épouse et ma fille.
Voici ce que j'envisage de faire :
Partir en tant que touriste (éventuellement le renouveler pour y rester 1 an au total) dans le but de rechercher un travail et par la suite nous installer concrètement.

Ma question est la suivante : Est-il possible de faire faire un visa travail et de résidence temporaire du Canada ou les démarches doivent-elles se faire de France ?

Merci,

Quentin

Bonsoir, je vais tenter de vous répondre....

Vous pouvez venir en tant que touriste pour une durée maximale de 6 mois / an. Non renouvelable !!

Sans visa, aucun employeur ne vous emploiera, à moins que vous ne soyez une perle rare absolument introuvable sur le sol Canadien. Un employeur potentiel devra prouver cet état de fait et patienter de longs mois avant de vous voir arriver....

Vu le nombre de demandes actuelles, faut pas rêver !!!

PS quel est votre domaine ?

Parcourez donc ce post...
https://www.expat.com/forum/viewtopic.php?id=261090

Je complète. J'espère pour vous que vous ne comptez pas venir 1 an en touristes en famille. Parce qu'il vous faudra compter une assurance maladie pour tout le monde (la sécu française ne marche pas ici), votre fille ne pourra pas être scolarisée, vous serez obligé de louer un véhicule pour tout le temps que vous passerez ici. Vous devez en avoir de l'argent pour vous permettre tout ça.
Et enfin, un petit conseil: vous ne serez autorisé à entrer sur le sol canadien qu'à partir du moment où vous présenterez un billet d'avion aller-retour avec des dates inférieures à 6 mois. Sinon, vous n'aurez même pas l'opportunité de respirer notre bon air.
Si vous souhaitez, comme nous, vous expatrier, il ne vous reste plus qu'à faire une demande régulière de travailleur qualifié. Comme nous.

Au fait, la réponse à votre question, c'est : non, ce n'est pas possible.

Brechi33 :

...Ma question est la suivante : Est-il possible de faire faire un visa travail et de résidence temporaire du Canada ou les démarches doivent-elles se faire de France

Immigration CHOISIE, Qu'est-ce que c'est que ça ?

J'ai un master en développement économique/management des organisations avec également une certaine expérience dans les spiritueux dans le Bordelais.
Le PVT peut être une solution qu'en pensez-vous ? Cette solution a l'aire très recherché, n'est ce pas ?
Si j'ai bien compris, si j'effectue une demande de visa travail et résidence permanente, il me faut retourner en France ? Les démarches peuvent-elles se faire du Canada ?

Merci

Vous n'obtiendrais pas un visa même temporaire en moins de 6 mois de toute façon donc oui vous devrez retourner en France.

Vous devrez compter au moins un an et votre domaine ( pas plus recherché que ca) ne vous donnera que vraiment peu de chance de réussite en cherchant un visa temporaire. Je ne sais même pas si vous serez autorisé à déposer une demande de RP.

Maintenant comprenez que ne débarque pas ici en 6 mois en croyant que tout est facile. A mon avis, c'est la meilleure façon de vous planter.

Il faut un réseau de connaissances, un employeur se moquera de votre master, il faut être prêt à tout recommencer. Ne croyez surtout pas que parce que l'on cause le français que nous avons tout en commun....

Etes vous déjà venu au Québec, non parce que le Québec se vend bien surtout en France, mais une fois sur place, certes il y fait bon vivre, mais attention...

Bonne continuation.

C'est bien gentil de me prendre pour un débutant mais j'ai la tête sur les épaules. S'expatrier à l'étranger n'est pas tâche facile, j'en est bien conscience. Cependant, quand on veut quelque chose on l'obtient dans la mesure où on se renseigne bien au préalable.

Je ne crois pas qu'une fois arrivé au Québec tout sera facile, bien au contraire je m'attend à en bavé.
Ne me dite pas qu'un master ne sert à rien car je ne vous croirai pas. En effet, il faut du réseau mais à titre de comparaison quelqu'un de diplomé aura très souvent un avantage certain sur celui qui en a pas.

Je trouve votre comportement un peu fataliste. Quelques conseils pourraient-être la bienvenue ??

Q

Brechi33 :

C'est bien gentil de me prendre pour un débutant mais j'ai la tête sur les épaules. S'expatrier à l'étranger n'est pas tâche facile, j'en est bien conscience. Cependant, quand on veut quelque chose on l'obtient dans la mesure où on se renseigne bien au préalable.

Je ne crois pas qu'une fois arrivé au Québec tout sera facile, bien au contraire je m'attend à en bavé.
Ne me dite pas qu'un master ne sert à rien car je ne vous croirai pas. En effet, il faut du réseau mais à titre de comparaison quelqu'un de diplomé aura très souvent un avantage certain sur celui qui en a pas.

Je trouve votre comportement un peu fataliste. Quelques conseils pourraient-être la bienvenue ??

Q

Ce que vous avancez en terme de diplôme ne vaut absolument pas ici. Ici une personne detenant un DEP (CAP-BEP)et non pas un master pour le peu qu'il soit dan un domaine demandé et c'est bien là le cas au Québec aujourd'hui, gagnera le double , le triple de vous en se permettant de négocier tous les ans, ce que vous ne pourrez faire ou si peu. Vous ne seriez pas le premier diplômé à vous planter.. Un conseil, n'avancez pas votre master comme un argument ici, ca risquerait de vous nuire bien plus qu'en France.

Ici au Québec, la selection, l'obtention d'un visa se fait avec le diplôme en priorité donc tout le monde est diplômé, sauf que vous êtes Français en non Québécois..

Pour comprendre cela

Je ne suis pas fataliste , mais pour avoir vécu le projet à distance durant plus de deux ans et maintenant le vivre en réel, je sais bien mieux ce qui est vrai ou propagandé. Je peux vous dire également que mes propos ne sont pas liés à notre réussite ici, car elle est pour le moment bien au dessus de nos attentes.

De toute façon, la vie est faite d'expérience à chacun de vivre les siennes. Il faut de toute fa¸on vous assurer de votre possibilité d'acceptation par le Québec, rendez vous sur le site du BIQ et faites votre simulation, vous en saurez bien plus.

C'est drôle, mais un de mes amis proches est dans événementiel/management autour du vin, donc oui je pense connaitre le milieu et ses difficultés. C'est dingue ce que les candidats espèrent pouvoir lire, nous ne faisons que de parler de notre petit retour...

Finalement, pourquoi ne pas vous orienter vers un voyage de prospection, ensuite vous aviserez...

Bonne journée et ne voyez en aucun cas mes propos comme du pessimisme, mais bien sous une forme de réponse.

Je suis enchanté de votre réponse même si finalement elle n'est pas très encourageante pour mon projet au Québec.
En parlant de voyage de prospection, il serait peut être envisageable d'opter pour un PVT (apparemment il sera rallongé pour l'année prochaine jusqu'à 24 mois). Peut être plus facile pour entamer les démarches pour les Visas...

Q

PS: En revenant au réseau, si votre ami connait un poste qui s'ouvre dans le domaine du vin, vous savez qu'il y a un candidat de disponible :)

Brechi33 :

...En revenant au réseau, si votre ami connait un poste qui s'ouvre dans le domaine du vin, vous savez qu'il y a un candidat de disponible :)

On en revient toujours au même.
Sans Visa, personne ne vous engagera.

Avec un PVT ou le programme "jeune professionnel" ça peut fonctionner...

Brechi33 :

Avec un PVT ou le programme "jeune professionnel" ça peut fonctionner...

Les PVT sont souvent destinés à des jeunes qui veulent découvrir et les employeurs ne sont pas toujours tentés et pour cause, ce sont finalement des temporaires liés à la durée du programme.

Les PVT sont partis l'année dernière en quelques heures c'est dire.

Brechi33 :

Avec un PVT ou le programme "jeune professionnel" ça peut fonctionner...

Lorsqu'un employeur voit arriver quelqu'un avec un visa temporaire (PVT ou similaire)il ne sera pas enclin à engager puisqu'il devra recommencer dans pas longtemps.
Généralement, ces visa trouvent du travail au salaire minimum.
(Macdo, vendeur et autres...)

Brechi33 :

...Le PVT peut être une solution qu'en pensez-vous ?

Si vous entrez dans les conditions pour l'obtenir.
Mais ce n'est que du temporaire.

Brechi33 :

C'est bien gentil de me prendre pour un débutant mais j'ai la tête sur les épaules. S'expatrier à l'étranger n'est pas tâche facile, j'en est bien conscience. Cependant, quand on veut quelque chose on l'obtient dans la mesure où on se renseigne bien au préalable.

Je ne crois pas qu'une fois arrivé au Québec tout sera facile, bien au contraire je m'attend à en bavé.
Ne me dite pas qu'un master ne sert à rien car je ne vous croirai pas. En effet, il faut du réseau mais à titre de comparaison quelqu'un de diplomé aura très souvent un avantage certain sur celui qui en a pas.

Je trouve votre comportement un peu fataliste. Quelques conseils pourraient-être la bienvenue ??

Q

C'est vrai que quand on veut, on peut.FranckNathalie, dont vous ne connaissez pas le parcours en est le parfait exemple.
Seulement, il semble que vous souhaitiez entrer par la fenêtre, là où tout le monde vous explique qu'il faut entrer par la porte.
Done si vous ne nous croyez pas, si vous pensez que vous êtes le Dieu que tout le monde viticole québécois attend, venez-vous-en donc.
Mais après, lorsque vous vous heurterez à toutes les portes fermées ou lorsqu'on vous proposera en PVT des jobs à 10 $/h ( pour info 7,26 euros brut/h pour un "master"), j'espère que vous ne viendrez pas pleurer que le Québec vous a menti. La publicité, c'est bon pour la France. Et on sait bien que la publicité .....

Au fait, les PVT, c'est jusqu'à 35 ans.

Brechi33 :

Ne me dite pas qu'un master ne sert à rien car je ne vous croirai pas. En effet, il faut du réseau mais à titre de comparaison quelqu'un de diplomé aura très souvent un avantage certain sur celui qui en a pas.

Je trouve votre comportement un peu fataliste. Quelques conseils pourraient-être la bienvenue ??

Amusant de lire ça. Effectivement, vous vous renseignez, mais les réponses que l'on vous fait ne vous conviennent pas, donc vous ne nous croyez pas.

Êtes-vous sûr de bien comprendre les besoins du Québec? Consultez un peu la liste des domaines de formation souhaités et regardez un peu la section des DEP/AEC à gauche qui correspond très exactement à des BEP et bac pro. Je pense que vous cesserez vite de regarder de haut ces professions.

Pour votre gouverne, un simple boucher aura 16 points d'office dans sa demande d'immigration et sera là en quelques mois, et de façon tout à fait régulière.

Bonne chance!

Cherrybee :

...Effectivement, vous vous renseignez, mais les réponses que l'on vous fait ne vous conviennent pas, donc vous ne nous croyez pas.

Ça arrive tous les jours, Cherrybee.

Cherrybee :

...Au fait, les PVT, c'est jusqu'à 35 ans.

Les PVT belges qui sont actuellement en cours sont jusque 30 ans.
Il se pourrait bien que les PVT français qui s'ouvriront en automne soient aussi de 30 ans.
Ce serait encore un beau paquet de monde qui serait éliminé du programme.

Brechi33 :

C'est bien gentil de me prendre pour un débutant mais j'ai la tête sur les épaules. S'expatrier à l'étranger n'est pas tâche facile, j'en est bien conscience. Cependant, quand on veut quelque chose on l'obtient dans la mesure où on se renseigne bien au préalable.

Je ne crois pas qu'une fois arrivé au Québec tout sera facile, bien au contraire je m'attend à en bavé.
Ne me dite pas qu'un master ne sert à rien car je ne vous croirai pas. En effet, il faut du réseau mais à titre de comparaison quelqu'un de diplomé aura très souvent un avantage certain sur celui qui en a pas.

Je trouve votre comportement un peu fataliste. Quelques conseils pourraient-être la bienvenue ??

Q

je voie que tu a aucune expérience de l'étranger , ton master indiqueras seulement à l'employeur que tu as une formation c'est tout . A L’étranger ce sont les compétence professionnelle qui compte ,pas les diplômes ,tu devras accepter un boulot moins qualifier ,et faire tes preuves sur le terrain .c'est le système anglo-saxon . tu devrais pas donner des leçons a ceux qui sont expatrier ,eux ils connaissent  le pays pas toi . tu devrais leur faire confiance ,et de pas faire comme toi tu voudrais faire .
J’oubliai  aussi la personne qui seras embauché seras celle qui sauras s'intégrer le plus facilement dans une équipe ,mais pas forcément la plus diplômer .  jean  luc ;)

jean luc1 :
Brechi33 :

C'est bien gentil de me prendre pour un débutant mais j'ai la tête sur les épaules. S'expatrier à l'étranger n'est pas tâche facile, j'en est bien conscience. Cependant, quand on veut quelque chose on l'obtient dans la mesure où on se renseigne bien au préalable.

Je ne crois pas qu'une fois arrivé au Québec tout sera facile, bien au contraire je m'attend à en bavé.
Ne me dite pas qu'un master ne sert à rien car je ne vous croirai pas. En effet, il faut du réseau mais à titre de comparaison quelqu'un de diplomé aura très souvent un avantage certain sur celui qui en a pas.

Je trouve votre comportement un peu fataliste. Quelques conseils pourraient-être la bienvenue ??

Q

je voie que tu a aucune expérience de l'étranger , ton master indiqueras seulement à l'employeur que tu as une formation c'est tout . A L’étranger ce sont les compétence professionnelle qui compte ,pas les diplômes ,tu devras accepter un boulot moins qualifier ,et faire tes preuves sur le terrain .c'est le système anglo-saxon . tu devrais pas donner des leçons a ceux qui sont expatrier ,eux ils connaissent  le pays pas toi . tu devrais leur faire confiance ,et de pas faire comme toi tu voudrais faire .
J’oubliai  aussi la personne qui seras embauché seras celle qui sauras s'intégrer le plus facilement dans une équipe ,mais pas forcément la plus diplômer .  jean  luc ;)

+1.

J'aimerai nuancer un peu les réponses précédentes. Certains domaines professionnels demandent explicitement des diplômes universitaires de type master. L'informatique, en particulier, est en pénurie de main d'oeuvre et les employeurs recherchent ardemment, ce genre de profil. Y compris en PVT.

Nouvelle discussion