Mon départ en RD

bonjour à tous,

Je suis nouveau sur le forum, et j'aimerai avoir vos avis, sur ce que j'appelle mon "projet de vie".

Alors je vous fais un rapide topo avant de rentrer dans le vif du sujet.

Comme je le dis dans ma description, mon envie de partir en République Dominicaine n'est pas soudaine, ou irréfléchie. C'est un pays que j'ai appris à connaître (j'y suis allé à 5 reprises). Même si mes proches ne comprennent pas tjs ce choix compte tenu de ma situation professionnelle très confortable, ma décision est prise, je pars en septembre de cette année!

Alors contrairement à bcp de gens qui décident de s'expatrier, je n'ai pas de plans bien précis sur ce qui va se passer la bas. Je considère que la vie en france est déjà assez compartimentée et reglée pour en faire de même là-bas!!

Bref, avec un budget confortable pour y vivre 2 années sans travailler, je verrai bien ce qu'il adviendra sur place... d'autant plus que mon frêre et sa femme pourraient me rejoindre très rapidement ...

Malgré tout qq questions subsistent:

- j'ai pu lire qu'il n'était pas forcément nécessaire (dans un premier temps si on ne travaille pas) de s'occuper d'un visa. Pour ceux qui sont sur place, qu'en pensez vous?

-Est-il "facile" d'ouvrir une affaire (un bar dans mon cas)?

- et enfin, y-a-t-il certaines personnes qui résident du côté de Sosua, Puerto Plata? car j'aimerai bien rentrer en contact avec qq expat sur place

Merci d'avance pour vos réponses

A bientôt

Willy

Bonne chance Willy.....

Il n'est pas nécessaire de s'occuper d'un visa maintenant mais le plus tôt ser quand même le mieux car la cedula ouvre  bien des portes et est demandé par toutes les institutions, entre autre pour ouionvrir un  compte de banque.

Il n'est pas trop dificile d'ouvrir un bar mais il vaut mieux être prudent quant au con tributions à la police car ce pays est le royaume de la corruption.

Je connais une avocate qui peut s'occuper de votre résidence et cédula à un prix raisonnable et vous donner d'excellents conseils pour le commerce. Danéresserais le cas ou ca vous intéresserait écrivez-moi et je vous communiquerai ses coordonnées.

Salut et es pa' lente que vamos.

Bonjour,
Moi je n'ai pas encore trouvé les avantages à avoir une cedula, je vis ici depuis presque 3 ans, je travaille dans deux entreprises, l'une patron dominicain, l'autre patrons français, mes enfants sont scolarisés, j'ai un compte en banque, et un compte épargne, ma voiture est assurée, et je n'ai pas souhaiter dépenser une fortune (car c'est vraiment très cher!!!!!)  pour une cedula qui m'éviterait juste de payer une taxe minime pour sortir du pays.
Pour ce qui est des avocats, je pense mais c' est tout à fait personnel, qu'il faut mieux avoir à faire à de gros cabinets , ayant pignon sur rue, qu'a des petits avocats de quartiers , moins chers sur le papier mais qui sont souvent aux abonnés absents en cas de problèmes, je parle d'expérience;) ils peuvent être de bons conseils dans un domaine mais ils sont rarement efficace pour des sujets aussi différents que la constitution d' une société, l'obtention de papiers, ou les contrats de vente
sur ce site vous aurez déjà quelques réponses si besoin http://www.drlawyer.com/indexfrancais.html
Je suis un peu plus à l'ouest géographiquement mais si je puis vous être utile ( je connais quelques bars à vendre ou à prendre en gérance dans ma région, patrons français, ne serais que pour discuter avec eux de leurs expériences…….

Comme quoi l'expérience des uns est différente de l'expérience des autres.

salut

willy

bon je te conseille de passer quelques temps sur le blog de tina
il est tres complet

neanmoins

je suis da accord qu il faut eviter les avocats
par exemple pour obtenir la cedula, carte d identite locale rien n oblige a passer par iun avocat
tu peux te rendre seul au ministere de l immigration a santo domingo pour effectuer les demarches

pourquoi avoir un cedula

eh bien pour diffeenrentes raisons
quand on ouvre un commerce , comme par exemple to futur bar
eh bien contact avec les brasseries   egal cedula
contact avec codetel pour ta ligne de tel internet,  cedula
contact avec tout foutrnisdseur,   cedula
banque
, eh bien  cela depend de ou tu habite , de la connaissance dans la ville , de quela un dans la bamque sinon , passeport ou plus simple cedula

pour avoir un permis de conduire, normalement obligatoire apres 45 jours de presence en rep dom , cedula que tu nobtiendra pas avant trois ou neuf mois , donc c est une grosse blague , mais
pense que ici...... nous les gringo et gringa, en cas d accident , meme en droit partons avec l appriori que nous sommes enm tort , riche et donc pret a payer, donc
il vaut mieux etre en ordre

mais....


si tu veux vivre dans un petit village, personne ne viendra te demander quoique ce soit


bien sur il faut ouvrir une societe, en passant directement a la chambre de commerce ou par un avocat, mais la aussi rien d obligatoire
cette societe , tu prendra un comptable pour faire tes declarations de tva ici itibis, et pour les impots, mais pas de panique, c est raisonnable


EN FAIT

IL FAUT ARRIVER ICI EN CONNAISSANT LA BASE DE L ESPAGNOL,A  AINSI TU EVITERA DE DEVOIR PASSER PAR DES INTERMEDIAIRES TOUT LE TEMPS QUI TE POMPERONT , UNE ENERGIE, DU TEMPS ET DE LA RGENT POUR SOUVENT ARRIVER AU FAIT DE DEVOIRE PAYER UN SUPPLEMENT POUR TERMIONER LES DEMARCHES, TOUJOURS POUR DE MAUVAISE RAISONS,
il faut etre autonome en espagnol sinon eh bien, l argent filera tres vite


il y a troius danger en rep dom
l alcool , quand on est desoeuvre , comme l alcool est bon marche on peut tres vite deraper, mais ce n est pas particulier a la rep dom,

les femme dominicaines, si jolies et les haitienne , tambien
mais la il y a de quoi ecrire une encyclopedie, en 24 volume

et les AVOCATS    je ne parle bien sur pas du legume
alors autant que possible il faut les eviter , les avocats
pour les deux autres, comme le dit le texte, a consommer avcec moderation


pour ton bar

ecoute un conseil, ou plustot deux

un proprietaire du meilleur restaurant de cabarete m a donner ce conseil, il y a trois points important pour ouvrir un commerce
l emplacement
l emplacement
l emplacement

deuxieme conseil

n achete rien sur un coup de coeur, conseil d un tiers, etc.....
prend le temps de visiter de te renseigner
demain, le local a vendre , eh bien il sera encore la
il sera normaleñemt encore la dans six mois
si quelqu un veut vendre
eh bien il a surement bien des raisons pour cela

pense, achat du pas de porte,  et surtout, loyer qui meme sil te semble raisonnable
aveec les petites marges que tu fera eh bien.....
car si la vie semble bonn marche en rep dom eh bien il y  a des raisons

verifie que la pewrsonne est bien proprietaire
tu serai etonner dui degre d arnaque dont sont ccapable certains  pirates

bon j artrete la

si tu as dautre question   n hesite pas
lucas

j ai ouvert un resto-pizzeria
je viens de terminer le parcours du combatant
alors tu vois....

Merci à tous pour vos messages. Je vois qu'au niveau de l'administratif, chacun a eu des expériences différentes. Moi dans un premier temps la cedula ne me servira pas car je vais prendre mon temps pour l'histoire de bar. Comme j'ai prévu un budget de vie assez large, il n'y a aucune raison que je me précipite et tombe dans le piège du "coup de coeur" comme tu le soulignes Lucas. De plus, pas l'intention de conduire là bas ;-) et pour le compte en banque me contenterai d'un compte épargne pour commencer.

Merci encore une fois de partager vos expériences avec moi et je ne manquerai pas de vous recontacter si j'ai de nouvelles questions!

J'étais surtout venu sur ce forum dans le but de faire connaissances avec des gens sur place et d'éventuellement les rencontrer une fois sur place, durant ce que j'appelle "ma période transition"

Donc , Lucas, je viendrai avec plaisir manger une pizza dans ton restaurant

Et Tina , je ne manquerai pas de faire un tour du côté de Cabrera (d'ailleurs merci pour l'adresse sur Cabarete!!)

Bonne journée.

Bonjour,
Je reviens de Sosua et je me suis fais quelque contacte. "Pouvoir" avec avocat:qui te represente quand tu n'es pas sur l'île. En effet, il y a des bar en vente et en location. Se méfier des locations qui peuvent être annulée à tout moment. Je peux te donner des noms de contact serieux que j'ai pu rencontrer. Bonne chance pour la suite.

bon ben bonjour à tous, je reprends la conversation après mon retour en France afin de faire partager à tous ce que j'ai pu vivre pendant mes 7 mois d'expatriation (ca pourra peut-être servir à quelques uns, qui sait!!)

Tout d'abord, la mission numéro un a été d'apprendre la langue car je ne parlais pas un mot d'espagnol. Alors, vivant à Cabarete, il aurait été aisée de tomber dans le piège de la facilité, et de ne cotoyer que d'autres expat comme moi, ce qui n'aurait pas fait beaucoup avancer le schmilblick. J'ai donc choisit de ne sortir que dans des endroits dominicains dans un premier temps, et je vous assure qu'en l'espace de quelques semaines, ca permet déjà d'apprendre très facilement la langue. Finalement au bout de 5 mois, plus de soucis, je parlais espagnol!

Ensuite s'est posé la question de la Cedula. M'étant tissé un réseau avec des Dominicains qui connaissaient pas mal de monde, on m'a mis en contact avec un avocat qui s'est occupé de ma cedula pour un prix qui est bien loin d'être aussi élevé que ce que j'ai pu lire parfois sur le blog. 18000 pesos soit environ 360 euros! Comme quoi connaitre du monde, ca sert bien.parfois....

Ensuite, mon but était d'ouvrir un business là bas et plus précisément un bar ou un resto....finalement j'ai abandonné l'idée très rapidement et me suis tourné vers un business bien plus tipico comme on dit là bas!!! Et tout marche à merveille.

J'ai pu lire pas mal de posts mettant en garde contre certains profiteurs dominicains qui vous promettent mondes et merveilles. Ca n'est pas faux, mais en même temps, pour parler de mon expérience, la seule personne qui avait tout de même essayé de m'arnaquer en voulant me vendre un business n'était autre qu'un......Français, et oui!! Aujourd'hui je suis associé avec un Dominicain, et tout se passe pour le mieux, et c'est même lui qui m'a ouvert toutes les portes pour ouvrir mon commerce. Bref sans lui, ca n'aurait pas été possible. Vous l'aurez compris, le plus difficile est tout de même de trouver une personne de confiance sur place, Dominicain ou Gringo je précise!!

Me voilà maintenant de retour en France pour quelques mois afin de remplir le petit cochon, avant d'y retourner pour une expatriation définitive. Mais que ca manque le petit comedor du coin, les motoconchos (si si je vous assure!!), la bonne humeur des gens dans la rue, etc......Mais bon c'est un retour pour la bonne cause.

Voilà le petit bilan, mais attention, une fois que l'on goute à la vie là bas, on en tombe amoureux, et il est souvent bien difficile de revenir dans notre bonne vieille France ;-)

Tu as tout à fait raison Willy, la vie dominicaine est un régal même si la pauvreté est présente, musique dans nos colmados, manger à la sauvette dans les rues, demander le bon rayon à la vendeuse d'un supermarché qui danse une bachata à 10h00 du mat et qui vous répond en pas de danse et sourire, le transport d'un lit sur une motoconcho avec le chauffeur qui passe sa tête au milieu du matelas (eh oui tout est magique à santo domingo hihi), monter à 7 dans un taxi avec une dominicaine sur vos genoux et un merengue endiablé qui résonne dans vos oreilles, c'est aussi la richesse d'une culture...la Belgique est loin...un petit boulot à présent...

Merci pour ton expérience, à bientôt j'espère

ola

quand je lis vos expériences cela nous donne vraiment envie de réaliser nos projets
merci de partager de vrai expériences
:))

Cela fait rêver, hâte de quitter la France au mois d'août et de m'installer à Las Terrenas.

Qu'est ce qu'on s'ennuie en Banlieue Parisienne...Madre mia!

Rester le soir à la maison avec des voisins qui vous dises même pas "Bonjour" alors que là-bas il y a de la Bachata à tout les coins de rue, les gens ont le SOURIRE, même si c'est difficile pour eux, il y a de la joie de VIVRE, pas comme ici où tout est Froid...

L'argent ne fait pas le bonheur...

Salut Vince,

Tout est résumé dans ton message...eh oui....
A bientôt j'espère

Je ne sais pas si j'ai raison, m'enfin c'est ce que je vis vers chez-moi...:(

La banlieue cela reste : Métro, boulot, dodo et ennuie...:rolleyes:

Dans un climat pesant...:/

On voit que les gens sont tendu...

C'est vraiment mais alors vraiment le jour et la nuit entre les deux pays !!:)

Autant vivre dans des conditions plus sympa, même si c'est difficile et puis regarder la météo tout les jours, c'est ennuyant là-bas on regarde pas la météo, ahahahahahah !!! :)

Mais c'est cool si on partage le même point de vu.

;)

Ici il faut presque ce mettre à genoux pour "serrer" une fille, tellement elles sont froide...arrogante, etc, cela me donne même plus envie depuis mes séjours en R-D...(Attention je ne fais pas de généralité) ! Mais, c'est ce que beaucoup de gens ressente...

Là-bas elles sont abordable beaucoup plus facilement;
peut-être le faîte que les gens vive beaucoup dehors, je ne sais pas, ou c'est la culture qui veut cela...

C'est en effet une autre culture...le climat, le soleil, la musique, et des gens qui sont bien avec leur corps, où la quasi-nudité ne pose aucun problème ici et sans arrière pensées.

C'est la grande différence avec l'Europe en général je dis bien...

Bonjour Willy !
Ton parcours est intéressant...qu'entends-tu par commerce plus tipico ????

Ben en fait un commerce qui n'a rien à voir avec le tourisme et vraiment en adéquation avec la vie dominicaine. Si je n'en dis pas plus, c'est qu'à mon retour je vais continuer à exploiter le filon mais malheureusement les opportunités ne sont pas légions donc je ne rentre pas trop dans les détails :)

Beau parcours Willy, rien à dire.:)

Penses-tu que cela soit intéressant de reprendre un commerce, pour débuter ?

salut tout le monde.....qui peut me dire combien couter d ouvrir un petit bar restau a sosua et si l affaire peut etre rentable....est ce facile ? en sachant que je parle courament l espagnol....j y suis alle 4 fois ....la corruption est reine la bas  ...et faire attention aux arnaques....quelqu un peut il m en dire un peu plus...

Bonsoir, si vous avez lu un peu les rubriques vous verrez que c'est complètement déconseillé... merci de prendre le temps de découvrir les anciens échanges sur ce sujet.

Bien cordialement.

Je vous conseille en particulier de lire les messages de lucas-do, qui avait ouvert un restaurant sur Sosua.......

bonjour pourriez vous me dire ou vous voulez vous installer cordialement

je voudrais m installer a sosua....ville que je connais un peu et ou j y ai quelques connaissances.....

bonjour cathy.....que me deconseiller vous de m installer dans de pays ou d ouvrir un bar....?ou plutot que me conseiller vous  pour pouvoir m installer la bas ??....merci

Bonjour,
Le premier problème de la vie en RD (comme partout) est, si l'on est pas retraité, de gagner sa vie. Il semble que les bars/cafés ne soient pas rentables si je me réfère à tous les commentaires des expériences vécues par des européens. L'âge d'or des cafés est passé, d'autant que les "all inclusive" font du tord évidemment à ce type de commerce.
Bien sur il y a des réussites, mais il faudrait avoir une activité qui amène un plus, vous pourrez lire aussi les commentaires de Yann Darius.
Je n'ai malheureusement pas de solution miracle, c'est à vous de voir en fonction de votre expérience et formation.
Bien cordialement.

merci cathy de la reponse ....je m en doutais deja un peu et j entends les avis divers....j ai aussi une experience dans les transports ...quez je voudrais pourquoi pas exploiter la bas que ce soit de marchandises ou de personnes dans un perimetre assez large.....c est une idee a laquelle je pense aussi...qu en pensez vous.....merci

Jyce, d'accord avec Cathy, les all-inclusive font beaucoup de tord aux établissements dans les zones touristiques, et la majorité des dominicains aime sa bandera (arroz-habichuela y carne), cuisiné par une mama à 100 pesos avec un refresco inclus, pas facile de rivaliser... Les établissements qui "tournent" ne sont pas à la vente, ceux que vous trouverez à vendre par des expats qui vous diront pour cause de santé, voyage, départ, etc... faut pas se leurer... les expats qui vous diront également je connais un bon établissements à vendre, attention... la question à se poser, si il en vaut tellement la peine pourquoi ne l'achète t'il pas ou pourquoi le vendent ils ??? Pour moi, pour un établissement qui fonctionne bien, il faut aller sur la capitale, une création de préférence, un concept nouveau ou une cuisine qui vaut réellement le détour et travailler avec la jeunesse doré locale ou une certaine bourgeoisie dominicaine dans les quartiers à la mode... sinon walou comme on dit en Auvergne...

bonjour et merci du conseil laurenz....pense tu que les transports serait une bonne idee en RD de personnes ou de marchandises sur  une bonne partie du territoire....ou alors aurais tu une autre idee...tout les conseils sont bon a prendre....merci

Jyce, les transporteurs ce n'est pas ce qui manquent, lorsque l'on a besoin d'un transport spécifique, genre déménagement, matériaux encombrants, etc, on a tous le copain d'un copain qui a un camion et qui va se louer avec pour un prix modique. En ce qui concernent les personnes, pour 1 euro on fait 20 kilometres en guagua, certes ce n'est pas forcement confortable ;) mais les dominicains n'ont pas vraiment les moyens de dépenser plus. Les "riches" ont tous leurs véhicules, et par exemple de chez moi si je veux rejoindre la capitale ( 2h30 de route) et ne pas dépenser environ 3000 pesos AR entre l'essence et le péage, je prends Caribe tours, bus super confortable qui m'amène pour 330 pesos ( aller retour en gros 12 euros !!!)

Bonjour , nous sommes un jeunes couple moi 23 ans lui 31 ans qui désirent partir . Nous sommes presser et avons décider de partir . Je suis aller a l'as terrenas l'année dernière et j'ai adorer ce village . Nous avons un budget de 5000 euro a deux ( sans les billet) et nous voulons tenter notre chance là-bas .. Sans visa sans rien .. Cela est il envisageable d après vous ?! La République dominicaine est elle la destination ou une autre île serait plus favorable ?! On projette d'ouvrir certainement un petit commerce de crêpes mais le but n'étant pas de devenir riche juste subvenir a nos besoin ...

Miarosa84 ,
1) Ne t'inquiettes pas , tu ne deviendras pas riche !
2) Conseil : si tu ne veux pas te retrouver dans la m.... , cherches une autre voie .
Bonne chance quand même .

Miarosa84 :

Nous avons un budget de 5000 euro a deux

En vivant simplement 5000€ feront 5 mois.

Sans visa sans rien .. Cela est il envisageable d après vous ?!

Sur les 5000€ il faudra prévoir un retour en France si vous voulez vous installer, à l'immigration il y a de grandes chance qu'ils demanderont le visa de résidence que l'on fait en France, la loi a changé en 2012.
Il y a bien la loi sur la régularisation qui pourrait servir de voie B. Il y a la traduction sur un autre post.

La République dominicaine est elle la destination ou une autre île serait plus favorable ?! On projette d'ouvrir certainement un petit commerce de crêpes mais le but n'étant pas de devenir riche juste subvenir a nos besoin ...

Premier moments de suspicion passé les enfants du quartier apprécient les crêpes, vu que le pot de nutella est à 230 pesos* le pot de 371gr, il n'y a pas grand monde qui à les moyens d'en manger.  En prix de revient c'est plus cher qu'un tostada, hot-dog ou empanada au snack du coin.
* presque le salaire journalier d'un flic ou femme de ménage.

Réussir cela dépend rarement du pays mais de la personne. A part le Cambodge je ne vois pas trop de pays où l'on s'installe facilement vis çà vis des papiers et revenus mais je n'ai pas trop de connaissances à ce niveau.

Vu la question que vous posez, vous n'avez pas lu le forum sinon vous auriez eu votre réponse et des connaissances du pays.

Bonne recherche.

Petite précision concernant la nouvelle loi de régularisation ( que Phil appelle joliment la voie B) elle ne s'adresse qu'aux personnes ayant déjà des contrats de travail. 

Concernant les créperies, nous en avions parlé ici ;
https://www.expat.com/forum/viewtopic.php?id=264265

Y ai vécu un rêve six ans. Revenue en suisse pour mieux scolariser ma fille. Une erreur ? Mon mari (son beau pere), après 10 ans, a le mal du pays et veut rentrer. Peut elle s'adapter en reprenant au bac ? Dois je sacrifier mon mariage pour favoriser les etudes de ma fille ? Si je pars et que mon mariage se termine pour une quelconque autre raison, n'aurais je pas des remords à avoir tout quitté encore une fois ? S'expatrier à 30 ans ou à 48 cela n'a pas les mêmes conséquences.

Bonjour Isadilenia

Vous seule pourrez savoir si vous aurez des remords à avoir quitté la France ..
Etes vous prête a quitter votre travail actuel, votre situation en Suisse et travailler en RD ?(avec les heures et le salaire )

Concernant les études de votre fille, je ne sais pas ce que le pays peut lui offrir d'autres personnes pourront vous donner des infos mais il y a aussi le CNED qui peut servir qui fait le bac, des licences et des master à distance ...

Ici pas de retraite pour les vieux jours, pas de chomage, pas d'aide............ pas facile du tout d'y vivre. Bon courage quelque soit votre choix.

Bonjour Maelynn,
Je connais les aléas du travail en RD. J'y ai travaillé durant 6 ans. 12 de travail, 3 jours de congé, pas de vacances avant une année de job. Ma vie là-bas me plaisait. Le souci pour ma fille, c'est les éventuels diplômes qu'elle pourrait obtenir. Celui que vous me suggérez ne fera pas plus l'affaire, il est français. En Suisse, il y a beaucoup de complication quant il s'agit de pratiquer sa profession si elle n'est pas agréée par la Suisse elle-même. Je ne voudrais pas qu'un jour ma fille revienne en Suisse et ne trouve pas de travail pour lui avoir "imposé" des études en RD. Sa formation en Suisse lui permettrait quant à elle de pratiquer dans bon nombre de pays dont la RD.

C'est vrai Cathysuite, C'est pour cette raison que je suis un peu sur mes gardes. La première fois que je suis partie, j'avais 30 ans. Un retour en Suisse en cas d'échec était possible. Aujourd'hui, je n'aurais pas de problème à retrouver du travail à l'hôtel, on m'en a déjà proposé ;-) Le souci est en cas de séparation d'avec mon mari. On y retournerait pour poursuivre notre vie en famille, mais on n'est jamais à l'abri, vous le savez. Les dominicains, même si on s'aiment, ne sont pas les meilleurs pour la statistique de longévité des mariages dans le pays. Et si ce jour arrivait, je ne suis pas sûr que je resterais. Mais le retour en Suisse serait alors casi impossible, à cause justement de ces problèmes économiques dans lesquels je me mettrais certainement. Et j'aurais pris la mauvaise décision en ayant sorti ma fille de la scolarité suisse. D'où la difficulté à prendre une décision. Plus je vais en avant, plus je me dis que pour ma sécurité économique, pour le futur de ma fille, la séparation va être cruelle puisque l'on s'aime mais qu'elle va être inévitable.

Jai tilté après que c'etait des diplômes français.. Je ne vous ai pas plus avancé.

L avantage cest que vous.connaissez le pays et le monde.du travail labas.
Un point.important c'est qu'un.retour en.suisse sera assez compliqué notamment pour retrouver du travail.. ?

Bonjour Isadilenia.
Dans votre question initiale, il y a plusieurs aspects. N'est il pas vrai que l'immigration en République Dominicaine se fait dans un sens : Celui du départ vers des contrées meilleurs.
Si actuellement vous êtes en Suisse à Lausanne, c'est que votre intérêt c'est d'y être.
Votre mari est peut être victime de " sinistrose ", une maladie reconnue par les médecins comme étant un mal de vivre, loin de chez soi, dans un pays étranger , avec une culture, un climat, une mentalité, bien différente à ce que l'on connaissait avant d'émigrer . Malheureusement, on ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre.
Il faut donc aujourd'hui soupeser le pour et le contre, les avantages et les inconvénients. Vous formez un couple harmonieux dites vous. Il doit donc y avoir un dialogue entre vous et il vous suffit d'en débattre.
Vous seule avez les réponses. On ne connait pas votre situation. Peut être votre fille peut terminer ses études en Suisse, même si vous revenez en République Dominicaine. Qu'en pense t'elle ? Pourquoi avoir choisi l'immigration vers la Suisse ?
Vous avez aujourd'hui une sécurité financière. Demain en République Dominicaine ????
J'ai toujours tendance à dire que les enfants d'abord. Votre mari, même s'il s'agit de sa belle fille, qu'il a élevé jusqu'à aujourd'hui, comprendra qu'elle est l'intérêt majeure de votre fille.
Je connais en Suisse bon nombre de dominicains. Entre Fribourg, Gland et Genève.  A l'époque ou je rencontrais ma femme, il y avait à Genève une trentaine de dominicains (nes ). Combien sont ils aujourd'hui ? Se posent ils les même questions que vous ?
Je connais des familiers qui ont émigré vers la Suisse, l'Espagne, la France, l'Italie et les Etats Unis. Ceux qui ont le mieux réussi sont ceux qui sont en Suisse. Ne mésestimez pas cet aspect. Pour un meilleur avenir pour vos enfants, vous avez jusqu'à maintenant fait le bon choix.
C'est le moment de se poser les bonnes questions. Maintenant c'est l'hiver ; il faudrait peut être attendre les jours meilleurs pour le faire ?
Mais comprenez néanmoins que l'on ne peut pas donner une opinion de " conseiller matrimonial " car on ne connait rien de votre vie.
Cordialement

Nouvelle discussion