intégration des expatriés

bonjour a tous,

j'aimerai avoir des informations sur l'intégration des expatriés, restent-ils entre eux ou se mêlent-ils aux locaux?

merci pour vos retours
toute autre info est la bienvenue

misslor60 :

bonjour a tous,

j'aimerai avoir des informations sur l'intégration des expatriés, restent-ils entre eux ou se mêlent-ils aux locaux?

merci pour vos retours
toute autre info est la bienvenue

Bonjour,

Personnellement, je suis allée au Gabon avec l'idée de me mêler à la population, de m'intégrer. J'ai été vite refroidie...
J'ai constaté que les expatriés restaient beaucoup entre eux, c'est peut-être pour cette raison que je n'ai pas été acceptée (à moins que je ne me sois comportée d'une manière qui ne leur convenait, mais j'en doute). Les seuls expatriés appréciés par les locaux sont ceux qui sont au Gabon depuis toujours.
Il ne s'agit que de mon ressenti personnel.

Bonjour
c exactement ca......les expats restent entre eux .....pas de mélange......peut ètre pour une question de sécurité.......voila....
A bientot

Bonjour à tous,

d'abord qu'est-ce qu'un expatrié ?
c'est une personne qui quitte son pays d'origine pour vivre dans un autre pays, quelle qu'en soit la raison qui peut être fiscale, sécuritaire, ou tout simplement un choix personnel.
Je crois qu'il est important de redéfinir le terme, car le système de raisonnement gabonais (blanc/noir) ne fonctionne pas dans ce cas.
Les Africains de l'Ouest se trouvant au Gabon, et étant particulièrement nombreux sont des expatriés !
Ils sont au Gabon pour "faire de l'argent" pour la très grande majorité (taxi, boutique de quartier, import-export etc, etc...) et s'ils fréquentent les Gabonais, ne font pas parti de leurs cercles d'amis.
Maintenant les expatriés Français (qui font je suppose le sujet de ce message !), les blancs comme disent si bien les Gabonais qui pensent qu'un espagnol, un anglais ou un slave c'est la même culture (hé oui, ils sont tous blancs. Enfin, la plupart...).
La très grande majorité des expatriés Français sont au Gabon à titre professionnel, et ont de ce fait un travail souvent bien rémunéré, avec avantages (voiture, logement...). C'est le fameux contrat d'expatriation, qui même s'il est moins avantageux qu'auparavant est toujours intéressant.
C'est à mon avis de là que provient le fameux adage Gabonais Blanc=Argent !
Ces expatriés se connaissent pour la plupart, car ils fréquente les mêmes endroits. Que ce soit les bars (pelisson, cactus...) ou les restaurants boites de nuits.
Ce sont eux que l'on voit au centre culturel français, ou même à l'ambassade le jour de la fête nationale car, parait-il, ils représentent la France !
Les gens qui, comme moi je l'admets, viennent au Gabon pour des raisons personnelles ne font donc pas parti de "ces français", et le quotidien le leur rappelle sans arrêt.
Difficulté d'avoir un titre de séjour, de trouver un emploi sans connaissance, de vivre tout simplement normalement avec des moyens plus que limités.
Dire que les expatriés ne se mélangent pas est selon moi faux, dans mon cas j'ai des amis Sénégalais, Maliens, Béninois, entre autres.
Par contre effectivement, je n'ai aucun ami expatrié Français, ni Français tout court d'ailleurs.
Il me semble aussi qu'un expatrié au Gabon depuis toujours (cf le message d'élissa) n'est pas un expatrié mais un Gabonais !
Peut être voulait elle dire présent au Gabon depuis longtemps (genre 20, 30 ans...)
Quant à mes amis Gabonais, j'en ai eu 2 ou 3 oui.
Actuellement, je n'en ai plus...

Michel.

Michel555 :

Bonjour à tous,

Il me semble aussi qu'un expatrié au Gabon depuis toujours (cf le message d'élissa) n'est pas un expatrié mais un Gabonais !
Peut être voulait elle dire présent au Gabon depuis longtemps (genre 20, 30 ans...)


Michel.

En effet, je parlais des français ou libanais (qui sont très nombreux sur place) qui vivent depuis très longtemps au Gabon et dont les enfants sont certes nés ailleurs (du moins pour les français) mais qui ont passé toute leur enfance sur le territoire gabonais et qui ne se voient pas vivre ailleurs qu'au Gabon

Michel555 :

Bonjour à tous,


Les gens qui, comme moi je l'admets, viennent au Gabon pour des raisons personnelles ne font donc pas parti de "ces français", et le quotidien le leur rappelle sans arrêt.
Difficulté d'avoir un titre de séjour, de trouver un emploi sans connaissance, de vivre tout simplement normalement avec des moyens plus que limités.
Dire que les expatriés ne se mélangent pas est selon moi faux, dans mon cas j'ai des amis Sénégalais, Maliens, Béninois, entre autres.

Michel.

J'étais dans le même cas, pas venue au Gabon avec boulot, logement, voiture et autres avantages à la clé et j'ai eu énormément de mal à me faire accepter que ce soit par les français ou les gabonais eux-même. Je n'ai eu que deux amis : 1 malien (mon "boulanger") et une sénégalaise (vendeuse de brochettes). Dans quelque soit les circanstances, je n'ai jamais réussi à décrocher un sourire de la part d'un gabonais et encore moins d'une gabonaise. Les seules africains qui ont accepté de discuter, de me connaitre... n'étaient pas gabonais... Par contre, quand il s'agissait d'essayer de me soutirer de l'argent, ils s'intéressaient tous subitement à moi (genre les flics véreux qui trainent vers M'bolo...)

Michel555 :

Bonjour à tous,


Dire que les expatriés ne se mélangent pas est selon moi faux, dans mon cas j'ai des amis Sénégalais, Maliens, Béninois, entre autres.

Michel.

Si on prend le cas des expatriés africains, ok, ils se mélangent. Mais pas les expatriés français...

S'est dommage que les Gabonais ont une si mauvaise réputation, je pense qu'il y a certain qui souhaite lier amitié avec des Européen, sans pour cela avoir l'impression qu'on pense qu'il y a un quelconque intérêt financier caché dernier cela, et qu on peux trouver des Européen qui ont su s'intégrer à la population et on su trouver des gens qui les  ont les accepté tout en etant vigilant bien sur .
Malheureusement beaucoup n'essaient pas et ont déjà d'énorme préjugé donc voilà...

Bonjour Elissa,

Les flics ne traînent malheureusement pas que vers Mbolo, mais partout dans Libreville, et le seul but de leur journée est toujours le même, récupérer le plus de "coca" possible. C'est comme ça !
Tu vois quant même que tu n'étais pas la seule dans ta situation, ça permet au moins de se sentir un peu moins seul au monde.

Bonjour Doubony,

C'est dommage que les Gabonais aient à ce point mauvaise réputation, oui je suis entièrement d'accord avec toi, c'est vraiment dommage !!!
Si on peut trouver des Européens qui ont su s'intégrer à la population, oui surement, j'en ai même au moins deux qui habitent non loin de chez moi.
Il y a longtemps que j'ai arrêté d'essayer de leur arracher le moindre "bonjour".
Si beaucoup viennent avec des préjugés et n'essayent pas de s'intégrer ?
Bien sur, je suis venu au Gabon exprès dans le but de me prendre la tête avec aussi bien les autochtones, que mes propres compatriotes que je vois passer tels des Pachas dans leur grosses voitures climatisées !!!
Et avant de venir au Gabon, je n'avais aucun préjugé, je savais même pas ou c'était le Gabon.
La vérité n'existe pas, nous avons chacun la notre. Lorsque chacun veut imposer Sa vérité, c'est là qu'interviennent les problèmes...
Donc voilà...

Michel.

bonjour

merci pour ta réponse et j ai pris plaisir à te lire, je te sens intégré et très observateur sur ce qui t' entour  s' est bien  et s est clair qu il  y'aura toujours des gens débile,  mais pour ceux qui veulent lier  amitier  , s ' est mieux d' aller vers eux avec toujours de la vigilance,

Bonjour à toutes et à tous !

J'arrive avec un peu de retard, mais voilà: je suis peut être sur le point de venir travailler et m'installer au Gabon, à Libreville, avec ma femme camerounaise, car je vis au Cameroun depuis 9 ans.
Mais mon travail n'est pas celui d'un "expatrié", mais celui d'un camerounais amélioré !
Pouvez-vous me donner un maximum de renseignements, sur tout (car je ne connais rien), y compris sur ce que l'on dit sur les pratiques et la drague des gabonaises !
Merci de vos réponses !
Emmanuel

Que voulez-vous dire par :

emmanou :

Mais mon travail n'est pas celui d'un "expatrié", mais celui d'un camerounais amélioré !

emmanou :

Pouvez-vous me donner un maximum de renseignements, sur tout (car je ne connais rien)

Un maximum de renseignements, c'est très vaste. il faudrait que vous posiez des questions précises.

emmanou :

y compris sur ce que l'on dit sur les pratiques et la drague des gabonaises !

La gabonaise, (du point de vue d'une française), avec l'homme blanc, se comporte soit de manière coquine pour attirer le blanc qui pour elle représente l'argent, soit joue à la malheureuse, toujours pour la même raison.
Avec la femme blanche, elle est très distante, méchante, arrogante et la voit comme une rivale sauf si elle peut faire d'elle une complice.

Forcément, il ne faut pas en faire une généralité. C'est comme pour tout. Le gros problème, c'est que même si ce genre de femmes n'est qu'une minorité, on ne voit qu'elles. C'est un comportement qui malheureusement met toutes les femmes gabonaises dans le même panier.

Je tiens à préciser que je ne suis pas blanche mais métisse (origine européenne variée et africaine) mais malgré tout le gabonais me considérait comme une blanche ((et n'hésitait pas à m'interpeller dans la rue en disant : "hé, la blanche !!!")). C'était juste une petite précision pour éviter que certains me prennent pour une raciste :D

Bonjour,

Comme écrit précédemment, un expatrié est une personne qui vit à l'extérieur de son pays d'origine. Alors cette histoire de "Camerounais amélioré", je comprends vraiment pas ce que c'est.
J'ai cependant bien compris (enfin, je crois !) l'intervention d'Emmanou, il n'a pas de travail "contrat d'expatrié" mais un travail "contrat local".
Le langage a été inventé afin que les gens puissent communiquer entre eux, il faut donc des bases communes et reconnues de tous, actuellement, chacun se ballade avec ses propres références, il faut  perpétuellement avoir un décodeur pour comprendre quelque chose.
C'est chiant !!!
Emmanou, mes propos ne sont pas tournés contre toi personnellement, je te connais même pas...
En se qui concerne "la Gabonaise", je ne peux qu'approuver à 100 % ce qu'à dit Elissa, malheureusement...
C'est vrai (je suppose) qu'il ne faut pas en faire une généralité, mais Elissa à raison, on ne voit au Gabon que ce genre de femmes calculatrices et intéressées.
Il y en a surement qui ne le sont pas. Moi j'en n'ai pas connue.
Un aparté aussi sur les histoires de couleur de peau.
Les gens qui m'appelle dans la rue en criant "Hé, le blanc", je ne leur répond pas, je ne parle pas aux idiots...
On a la couleur de peau que l'on a, on a pas choisi !!!
je ne comprends pas que l'on puisse être fier de la couleur de sa peau, ça me dépasse complètement.
Je suis certainement moi aussi, un idiot !!!

Michel.

Bonjour > je pense que les derniers posts sont hors sujet.
Discussion fermée pour analyse.

Merci

Fermé
Nouvelle discussion