Bonjour

Bonjour à tous, je m'appelle julien et j'habite en région parisienne. Depuis quelque temps pr ds raison personnelles, il me prend l'envie de tout plaquer pour partir vivre à l'étranger (quebec)Le problème étant que je n'ai que quelque notion d'anglais.Je cherche des personnes ayant été confronté au mm problème.
Merci

On peut parfaitement vivre "en Français" au Québec, le tout étant d'éviter Montréal de préférence.

Tout à fait; ce n'est pas pour rien que bien des Français choisissent justement le Québec.

Évitez en effet Montréal, si possible. Tout dépend aussi de votre domaine. Si vous êtes dans le tourisme et l'hôtellerie et êtes amené à faire affaire avec des clients de l'étranger, l'anglais sera requis, forcément.

De toute manière, parler anglais vous ouvrira tout simplement plus de portes. ;)

Cherrybee a écrit:

On peut parfaitement vivre "en Français" au Québec, le tout étant d'éviter Montréal de préférence.

Je dirais, que c'est également le domaine dans lequel tu te situes qui te dira si oui ou non la maîtrise de l'Anglais est un atout.

Nous habitons Québec et dans notre domaine, la maîtrise de l'anglais est absolument indispensable....

En effet, c'est là où je voulais en venir. On peut travailler en région, mais selon le domaine où on oeuvre, on devra peut-être être obligé de parler anglais.

Personnellement j'ai été embauché par une entreprise à 90% Anglophone avec un anglais assez mauvais et après quelques mois mon Anglais est devenu tout à fait correct. Après 6 ans dans cette même compagnie, je me considére maintenant comme bilingue.

L'Anglais est un atout, mais on a de bonnes chances de le pratiquer à Montréal. Va dans des bars, fais du sport, rencontre des gens et ton Anglais va rapidement devenir acceptable. Il faut juste passer la barrière de la peur de parler ;-)

macfred a écrit:

Personnellement j'ai été embauché par une entreprise à 90% Anglophone avec un anglais assez mauvais et après quelques mois mon Anglais est devenu tout à fait correct. Après 6 ans dans cette même compagnie, je me considére maintenant comme bilingue.

L'Anglais est un atout, mais on a de bonnes chances de le pratiquer à Montréal. Va dans des bars, fais du sport, rencontre des gens et ton Anglais va rapidement devenir acceptable. Il faut juste passer la barrière de la peur de parler ;-)

Ça c'est vrai : beaucoup de gens sont gênés de parler anglais, ils ont peur qu'on se moque de leur accent. Mais il ne faut pas. Souvent, on est surpris car les gens vont même nous aider.

Et je me suis toujours dit, quand j'étais plus jeune et que je me débrouillais moins, que finalement j'étais meilleure que la personne en face de moi qui, elle, ne disait pas un mot de français ;)

En tout cas, bravo à vous ! :)

Je ne sais pas pour les autres pays mais en France, la méthode d'apprentissage de l'anglais n'est pas idéale
On nous apprend principalement à écrire mais pas à parler.
Cela doit être du à des classes surchargées où les prof ne peuvent malheureusement pas interroger tout le monde
Les plus timides restent donc dans leur coin, se font un peu oublier  et ne parlent, de ce fait, que très rarement l'anglais.
En tout cas, c'est un grand regret pour moi de ne pas être bilingue surtout quand on sait que j'en ai fait pendant 8 ans à l'école !

Tiote62 a écrit:

Je ne sais pas pour les autres pays mais en France, la méthode d'apprentissage de l'anglais n'est pas idéale
On nous apprend principalement à écrire mais pas à parler.
Cela doit être du à des classes surchargées où les prof ne peuvent malheureusement pas interroger tout le monde
Les plus timides restent donc dans leur coin, se font un peu oublier  et ne parlent, de ce fait, que très rarement l'anglais.
En tout cas, c'est un grand regret pour moi de ne pas être bilingue surtout quand on sait que j'en ai fait pendant 8 ans à l'école !

Un membre de ma famille travaille chez Desjardins à Québec.
Il est bilingue, mais n'a absolument pas besoin de l'anglais dans son travail.

Nouvelle discussion