Comment bien s'intégrer une fois arrivé au Canada ?

Un article utile à lire sur Radio-Canada : http://www.rcinet.ca/fr/2013/04/15/comm … en-public/

Comment une fois arrivé au Canada bien se comporter en public?

http://img.src.ca/2013/04/02/635x357/PC_130402_0f4fy_rci-immigrants_sn635.jpg

Comment m’adapter et bien m’intégrer? Chaque année, près de 300 000 nouveaux immigrants au Canada et futurs Canadiens venus de l’étranger doivent répondre à cette question. Certains le font plus rapidement que d’autres en augmentant, par exemple dès leur arrivée au Canada, leur niveau de connaissance d’une des deux langues nationales.

Aujourd’hui, à travers la première de trois entrevues, vous allez découvrir comment les Canadiens se comportent entre eux à table lors des repas d’affaires ou des repas entre amis. Les experts canadiens de l’immigration sont unanimes sur ce point : sans un apprentissage de la langue des Canadiens, un nouvel immigrant ne passera jamais à travers de qu’on nomme le « choc culturel ». Ce choc culturel se produit invariablement chez tout nouvel arrivant et peut avoir une durée de quelques semaines ou de plusieurs années et il comporte chaque fois quatre étapes qui sont incontournables.

Étape 1 : Enthousiasme et fascination. Avant votre arrivée au Canada, il est normal d’avoir de grands espoirs et de grandes attentes.

Étape 2 : Désenchantement, émotions contradictoires, frustration et irritation. Dans les mois qui suivront votre arrivée, vous éprouverez des frustrations, de la confusion et de la déception.

Étape 3 : Adaptation graduelle. Vous commencez à mieux comprendre le Canada et comment vous adapter à la vie au Canada.

Étape 4 : Adaptation réelle. Vous vous êtes fait des amis et vous participez davantage à la vie de votre nouveau pays. Vous avez enfin une meilleure compréhension de la façon de faire les choses au Canada.

Comment se comporter en public au Canada

Aux yeux des immigrants étrangers, les Canadiens de souche apparaissent facilement distants aux premiers contacts et parfois presque aussi froids que de la neige. Voilà la première chose qui frappe le nouvel arrivant.

Certes, lorsqu’ils sont en famille ou entre amis les Canadiens sont facilement grivois, et bouillonnants d’affection, mais en public, c’est un fait, ils semblent beaucoup plus réservés que d’autres nationalités et le contact peut devenir encore plus froid à l’égard des nouveaux arrivants qui n’ont pas apprivoisé pas certains habitudes ou comportements.

L’intégration des immigrants passe naturellement par l’apprentissage graduel des us et coutumes des Canadiens.

Au Canada par exemple, piquer en travers d’une file d’attente pour l’autobus; approcher de trop prêt un passant sur la rue pour lui demander un renseignement ou parler fort dans certains lieux publics peut être très mal vu.

En Afrique, dans certains pays, on peut frapper un enfant, ça fait partie d’une mesure de discipline acceptable. Ici, ce n’est pas permis. Cracher en public ou jeter ses déchets au sol devient carrément insultants pour certains citoyens.

Au Canada par exemple, piquer en travers d’une file d’attente pour l’autobus; approcher de trop prêt un passant sur la rue pour lui demander un renseignement ou parler fort dans certains lieux publics peut être très mal vu.

En Afrique, dans certains pays, on peut frapper un enfant, ça fait partie d’une mesure de discipline acceptable. Ici, ce n’est pas permis. Cracher en public ou jeter ses déchets au sol devient carrément insultants pour certains citoyens.
*****************************************************************
Piquer dans un file d'attente, être trop prés d'une personne, parler fort dans certains endroits, c'est simplement du civisme, tout comme cracher ou jeter ses déchets. Une régle de vie en communauté.  Canada ou pas Canada, c'est presque partout comme ça.

Un gros bémol par contre pour ce qui est de mettre une claque au cul à un enfant c'est même plusque que pas permis, C'est carrément de la mal traitance. Le pays ou l'enfant apprend à composer le numéro de la DPJ avant même qu'il ne sache compter.  c'est bien ici le pays de l'enfant roi.

lucanne :

Le pays ou l'enfant apprend à composer le numéro de la DPJ avant même qu'il ne sache compter.  c'est bien ici le pays de l'enfant roi.

C'est bien ce que j'ai pu constater. C'est bien ici le pays de l'enfant mal élevé. À force d'être mous et passifs devant ces enfants, on peut en constater le résultat. Heureusement que je n'ai pas élevé d'enfant ici :)

Euh... ce n'est pas très gentils pour les enfants et les jeunes du Québec. Est-ce à dire que les petits Français sont mieux que nous? Il me semble que partout dans le monde, il y a des enfants bien élevés et mal élevés. Cela ne dépend pas du pays, ça dépend des parents de notre propre éducation, de notre tolérance, de notre capacité à discuter. Certains parents ne parlent pas à leurs enfants, ils donnent une claque ou ils crient.

Je suis d'une époque où mes parents n'avaient pas de discussions avec nous, sauf pour le petit quotidien. Aujourd'hui, les parents échangent davantage avec leurs enfants et je crois que c'est mieux ainsi. Les enfants, bien entendu, n'écoutent pas toujours et font à leur tête, mais le phénomène de l'enfant roi n'est tout de même pas propre au Québec !

Crois-tu, Cherrybee, que si tu avais élevé tes enfants ici, ils seraient des enfants rois. Pas nécessairement; cela dépend de ta façon de les élever ;)

C'est très exactement ce que je disais plus haut : "  À force d'être mous et passifs devant ces enfants, on peut en constater le résultat".
Oui, je suis furieuse lorsque je vais aux portes ouvertes des viticulteurs et que je vois des enfants aller cueillir des raisins par grappes, sous les yeux des parents, malgré des panneaux d'interdiction gros comme ça.
C'est vrai que je suis furieuse quand je vais au jardin botanique voir les papillons en liberté, et que je vois un gamin attraper les papillons par les ailes, malgré des panneaux d'interdiction et la mère qui papote à 2 mètres de là avec sa copine. Quand on sait ce qu'il advient d'un papillon dont on a manipulé les ailes.
... Parents très très tolérants ...

Ceci dit, je me contente d'approuver l'apparté que faisait Lucanne. On m'a écrit un jour que ce forum parle exclusivement de l'immigration et de l'intégration au Québec/Canada. Je suis d'accord et donc on s'en tiendra aux exemples constatés ici.
Et re cecidit, ce n'était qu'un apparté (coup de g.....) personnel.

Pour en revenir au sujet principal, j'en suis à l'étape 4 et la culture québécoise/canadienne me convient tout à fait.

Autrement dit, l'incivilité règne ici également. Moi aussi, ce genre de choses m'exaspère... et il y a des adultes qui ne sont pas plus intelligents. On en rencontre tous les jours des gens qui ne savent pas vivre, petits et grands.

Et donc, malgré ces choses que tu vois, que tu constates, tu acceptes le Québec ainsi, avec ses bons côtés et ses travers. ;) D'ailleurs il le faut, car nul endroit n'est parfait :)

Nouvelle discussion