Le syndrome paraguayen

Corine1990 :

Si, je m’expatrie c’est pour des raisons économiques ( je n’ai plus les moyens de vivre en Europe de l’ouest ) et des raisons culturelles

Alors n’oublie pas ce que je t’ai dit par mail, sans réserves, tu n’as pas le droit à l’erreur !

Corine1990 :

Une Roumaine qui vit en Roumanie m’a dit il y a quelques jours que son budget alimentaire mensuel par personne est 130 euros par mois.

Le salaire en Roumanie est de 400 € mensuel, chiffre de janvier 2019
Donc la bouffe, pour une personne seule, représenterait pile-poil 1/3 du salaire mensuel. Seulement pour les gens qui ont un vrai boulot officiel (le SMIC), mais ces gens-là ne représentent que 64 % de la population active, et pas 96 % comme annoncé par le gouvernement roumain. Et encore, les vrais chiffres (d’un institut européen) remontent à 2013 et la situation s’est considérablement détériorée depuis.

Corine1990 :

Une expatriée qui vit au Paraguay m’a dit que les Paraguayens ne mangent pas du tout comme les Européens.

Evidemment que non ! et pour cause, j’ai écrit dans mon message précédent : " Un Paraguayen pure souche vivant seul, a besoin de 700 à 800 000 Gs par mois pour manger correctement (sans luxe), "
Donc, sur un SMIC de 2 millions (pour les gens qui ont un vrai boulot également) , ça fait 40 % du salaire.
La situation est donc théoriquement pire au Paraguay , mais là encore il faut relativiser. Car les paraguayens ont conservé des valeurs d’indiens dont les européens feraient bien de s’inspirer, la notion de famille par exemple. Si on sort des villes, rares sont ceux qui vivent seuls, en général c’est le regroupement familial, et on fait à manger pour tout le monde en même temps. Fort heureusement, quand tu fais à manger pour 8 à 12 personnes, (chose courante autour de chez moi et j’ai souvent été invité), les prix chutent considérablement, d'autant que beaucoup ne font qu'un seul repas par jour.

Corine1990 :

Quel est le budget alimentaire mensuel moyen ( ni luxe, ni riz avec des haricots rouges à tous les repas ) d’un européen expatrié au Paraguay ?

200 € sans les boissons

Merci JC.

Syndrome paraguayen ou américain ?


Il serait intéressant d'avoir des témoignages d'expatriés qui ont visité ou vécu au Paraguay et dans d'autres pays d'Amérique du Sud ou d'Amérique Centrale pour savoir si les problèmes décrits par JC dans son livre sont spécifiques au Paraguay ou s'ils existent dans tous les pays d'Amérique du Sud ou d'Amérique Centrale.

Corine

Corine1990 :

Syndrome paraguayen ou américain ?
Il serait intéressant d'avoir des témoignages d'expatriés qui ont visité ou vécu au Paraguay et dans d'autres pays d'Amérique du Sud ou d'Amérique Centrale pour savoir si les problèmes décrits par JC dans son livre sont spécifiques au Paraguay ou s'ils existent dans tous les pays d'Amérique du Sud ou d'Amérique Centrale.Corine

Tu as un semblant de réponse dans le syndrome paraguayen puisque la première ligne est très exactement :
Le syndrome paraguayen aurait pu s’appeler aussi « Paraguay mode d’emploi » ou encore « Amérique du Sud mode d’emploi »

Par ailleurs, avant de venir sur Expat.com, j'avais atteint les 2000 contributions sur le site Voyage-Forum qui est le plus gros site de voyage en langue française. J'ai laissé tomber, trop de questions...

A ce titre j'avais sympathisé avec tous les principaux "animateurs" des différents pays. Nous savons maintenant que les problèmes sont les mêmes un peu partout, à des degrés différents, évidemment. Par exemple un pays comme le Chili n'a rien à voir avec le Paraguay, les Chiliens considérant les Guaranis Paraguayens comme des sauvages. Du moins quand on leur demande leur opinion dans l'intimité, ils ne le crient pas sur les toits. Les Espagnols les considèrent comme tels, et ils le déclarent ouvertement, eux, mais en Espagne, pas là-bas bien sûr, ils n'ont pas envie de se prendre un coup de machette....  :D

D'après Palomapy (que tu connais) qui a vécu, je crois, une vingtaine d'années à Madagascar, on retrouve là-bas certains des traits de caractère des Paraguayens.

Cela dit, je ne vois pas trop ce que ce renseignement t'apportera puisque c'est le Paraguay que tu as choisi... Mon texte a au moins l'avantage de traiter les points particuliers de la mentalité du pays, à partir d'un vécu à côtoyer au quotidien 46 ouvriers du peuple de campagne, pendant presque 4 ans, en connaissant leurs femmes et leurs enfants. On en apprend des choses...
Tout ce dont tu as besoin.

:thanks:

J'ai bien compris que, dans ton livre, tu déconseilles de recruter du personnel au Paraguay.

Mais est-ce que tu déconseilles aussi d'y créer une entreprise individuelle ?

Merci.

Corine

Il n'y a pas de problème à créer une entreprise individuelle, à condition que tu ne viennes pas marcher sur les platebandes de quelqu'un de déjà bien installé sur le même créneau.
Si ce quelqu'un a des amis bien placés, il te mettra sans arrêt des bâtons dans les roues, pour être soft.

Corine1990 :

:thanks:
J'ai bien compris que, dans ton livre, tu déconseilles de recruter du personnel au Paraguay.
Mais est-ce que tu déconseilles aussi d'y créer une entreprise individuelle ?
Corine

Je me marre quand tu dis "ton livre", un malheureux folio de 16 pages A4 en PDF

Bien sûr que tu peux faire tout ce que tu veux en restant seule, et n'avoir confiance en personne dès qu'on parle d'argent. Le droit du travail est féroce, et déposer une plainte bidon contre son patron est une façon comme une autre de gagner de l'argent. Je suis passé 5 fois en justice sur des plaintes de gens qui étaient partis d'eux-mêmes, et qui m'accusaient de les avoir licenciés, avec des faux témoins trouvés par leur avocat, qui était le copain d'école ou le cousin du juge... t'as compris ?

J'ai toujours perdu, parce que le système est organisé pour faire perdre El Gringo, c'est lui qui a l'argent. Ben oui, hein ? On ne va quand même pas faire payer celui qui n'en a pas, sinon quel intérêt ? Déjà, dire qu'un Paraguayen est pauvre, c'est un pléonasme, on ne peut pas tondre un oeuf ?
Non, il faut reconnaitre que c'est super organisé, et ils se posent toujours LA bonne question : qui a l'argent ? Réponse "El Frances"

J'ai donc créé un nouveau proverbe Shadockien, à propos de la justice au Paraguay : En cas de procès il ne sert à rien de savoir qui a tort puisqu'on ne peut condamner que celui qui a de l'argent pour payer !
Comme disait Coluche : y'a ceux qui connaissent la justice, et ceux qui connaissent le juge...
Et pourtant, Coluche, il n'est jamais venu au Paraguay,  avec sa moto  ; étonnant non ?

Si tu veux être tranquille, avec ton RUC tu demandes un carnet d'auto-facturation.
A chaque fois que tu payes quelqu'un pour une mission (même une journée) tu le fais signer et tu lui en donnes un double pour dissuader l'intellectuel de sa famille qui aurait de mauvaises intentions

Merci beaucoup Terrik.

Je suis obligée de reconnaître que j'ai plus appris sur le Paraguay en lisant le PDF de JC qu'en lisant tous les gros "guides de voyage" relatifs au Paraguay que j'ai trouvé, écrits en français ou anglais. JC aborde les problèmes concrets auxquels les futurs expatriés seront confrontés. A chaque fois que j'ai lu ( ou re-lu ) une phrase de son livre, je me suis dit "je serai tombée dans cette chausse-trappe" si JC ne m'avait pas révélé son existence et son mode opératoire. Donc je recommande à tous les candidats à l'expatriation au Paraguay de le lire attentivement puis de le re-lire plusieurs fois.

Si tu veux être tranquille, avec ton RUC tu demandes un carnet d'auto-facturation.
A chaque fois que tu payes quelqu'un pour une mission (même une journée) tu le fais signer et tu lui en donnes un double pour dissuader l'intellectuel de sa famille qui aurait de mauvaises intentions


Si j'ai bien compris ta pensée, ce carnet
1) sert à recruter un entrepreneur ou salarié pour une mission donnée ;
2) protège l'employeur car il permet de prouver à l'administration paraguayenne ( ou à un juge paraguayen ) que l'employeur a bien payé son employé tel jour pour telle mission.

Qu'est-ce qui empêche un salarié de raconter qu'il a travaillé avant ou / et après la mission figurant sur une facture de ce carnet et qu'il n'a pas été payé ?

Il n'y a pas de problème à créer une entreprise individuelle, à condition que tu ne viennes pas marcher sur les platebandes de quelqu'un de déjà bien installé sur le même créneau.


Une entreprise qui n'a pas de concurrent est souvent une entreprise qui n'a pas de client.  ;-)

Corine

Question adressée à JC :

En repensant puis relisant ton PDF, j'ai constaté que, dans ce document, tu évoques le Paraguay et tous les pays voisins du Paraguay sauf la Bolivie.

Pourquoi ?

Salut Corine, Je réponds à ma partie, l'autre est pour Terrik

Corine1990 :

[i]Si j'ai bien compris ta pensée, ce carnet
1) sert à recruter un entrepreneur ou salarié pour une mission donnée

Non, pas à le recruter, puisque si tu l'emploies c'est que tu le connais.

Corine1990 :

[i]2) protège l'employeur, car il permet de prouver à l'administration paraguayenne ( ou à un juge paraguayen ) que l'employeur a bien payé son employé tel jour pour telle mission.
Qu'est-ce qui empêche un salarié de raconter qu'il a travaillé avant ou / et après la mission figurant sur une facture de ce carnet et qu'il n'a pas été payé ?

Parce que sur le bordereau que tu lui remets APRÈS SA SAGNATURE, il est indiqué qu'il a reçu l'argent en espèces. Et tu ne lui donnes l'argent que lorsque tu as le bordereau signé entre les mains.
Il y a une règle qui fait que celui qui signe le bordereau ne peut plus rien réclamer. Et puis tout le monde sait que chaque tâche se paye immédiatement.

Corine1990 :

Question adressée à JC :
En repensant puis relisant ton PDF, j'ai constaté que, dans ce document, tu évoques le Paraguay et tous les pays voisins du Paraguay sauf la Bolivie.
Pourquoi ?

Parce-que lorsqu'on discute des pays voisins avec les gens, on ne parle curieusement que de L'argentine, du Brésil et du Chili, quasimlent jamais de la Bolivie... Tu as raison, c'est bizarre, mais c'est comme ça
Peut-être parce qu'il ne s'y passe jamais rien après tout ? Et puis c'est loin, il faut traverser tout le Chaco (900 km) qui reste l'un des territoires les plus hostiles (nature et faune) de la planète.

Et puis c'est pareil aux journaux télévisés. On ne parle de la Bolivie que lorsque le Président Evo Morales fait son cinéma, mais depuis que son copain Chavez est mort, on ne l'entend quasiment plus. Il est peut-être mort aussi ? (je blague...)

A la limite, on parle plus souvent du Pérou dont les habitants sont considérés comme des voleurs par les paraguayens ; trop forts ces Paraguayens !
Là, c'est carrément l'hôpital qui se fout de la charité !  :D

Pour info, il y a un fond de vrai sur la réputation des Péruviens, car j'ai eu à loger à maintes reprises des Péruviens qui n'avaient pas réussi à rentrer en Argentine (je suis à 25 kms du pont) sans que la police de frontière ne leur en donne la raison, ils en ont le droit d'ailleurs.  Je ne sais pas si tu le sais, mais en droit international, un pays peut te refuser l'entrée sur son sol sans en justifier la raison.

Un jour où je suis passé de l'autre côté du pont, j'ai demandé au type de la police (je le connais) pourquoi les Péruviens étaient "persona non grata", il m'a répondu que tous les Péruviens qui venaient en Argentine, c'était pour monter des escroqueries, et qu'ils n'en voulaient pas dans leur pays.

Pour que tu mesures la bonne entente entre les pays, le type de la police m'a dit texto : "Les Péruviens, moi je ne vais pas les faire chier chez eux, qu'ils ne viennent pas nous faire chier chez nous !"

Sympa l'ambiance en Amérique du Sud, non ? Mais reconnais que c'est quand même plus marrant que les gilets jaunes:D

Une entreprise qui n'a pas de concurrent est souvent une entreprise qui n'a pas de client.  ;-)

Google ou Microsoft n'auraient-ils donc pas de clients?  :unsure

Environ 90% de l'économie du Paraguay est contrôlée par une oligarchie d'une dizaine de grandes familles, toutes milliardaires en dollars. Elles ont chacune leur spécialité, mais  ce sont des groupes également horizontaux présents dans tous les secteurs .
Chacune a par exemple son entreprise de construction. Il faut pouvoir répondre aux appels d'offre de l’État pour les constructions de route et ouvrages d'art et s'en mettre plein les poches dans de gigantesques schémas de corruption.

Cette oligarchie est partout, appointe même quantité de fonctionnaires publics dans les ministères clefs pour avoir des informations sur tout ce qui se passe ou pour pouvoir déminer des cas qui pourraient s'avérer délicats.

Parfois un bon exemple vaut mieux qu'une longue explication.

Il y a deux ans une de mes connaissances repère que le Paraguay manque cruellement d'un certain produit lié à l'activité médicale. Il consulte discrètement des médecins, des cliniques, qui confirment ce besoin.

Il achète un plein container de ces produits en Asie et le dirige vers le Paraguay.
Le container arrive sur un port paraguayen, et là, premier problème, il n'arrive pas à le dédouaner (formalités à n'en plus finir, délais sans cesse repoussés,...)

Quelques jours plus tard, ma connaissance est contactée par un représentant d'une de ces grandes entreprises de l'oligarchie que j'ai mentionnée plus haut et qui a des intérêts dans le secteur médical (un casi-monopole): "Nous t'achetons ton container au prix de revient et nous couvrons tes frais de transport."
Ma connaissance refuse car il est certain de pouvoir réaliser un bon bénéfice avec ses marchandises.
Tranquillement, le représentant du grand groupe lui répond que malheureusement son container risque de rester bloqué pour un temps indéfini sur le port, puis s'en va.

6 mois s'écoulent. Le container est toujours bloqué, malgré des démarches incessantes et bien que cette connaissance connaisse très bien le pays et ait des amis bien placés.

Le représentant du grand groupe revient et lui propose de racheter sa marchandise à 80% de sa valeur. Et il ajoute qu'en cas de non acceptation, la prochaine offre serait à 50% de la valeur. Il est à noter que dans cet intervalle de temps, le grand groupe a commencé à proposer à la vente le type de produit que ma connaissance voulait commercialiser. (il s'était approprié son idée).

Ma connaissance a finalement accepté de vendre sa marchandise au groupe, encaissant une belle perte.

Des exemples comme celui-là sont légion.

Tant que tu fais ton job dans ton coin en gagnant correctement ta vie, mais sans non plus gagner des mille et des cent, personne ne viendra t'embêter.
Si par contre tu es sur un créneau super lucratif ou si tu viens en concurrence sur une activité déjà contrôlée par l'oligarchie, très vite tu seras dans l'incapacité de pouvoir poursuivre ton activité.

Compris?  ;)

JC et Terrik, merci beaucoup.

Maintenant, je comprends mieux.

Il serait intéressant d'avoir le témoignage d'une personne qui a vécu au Paraguay et en Bolivie ( ou qui connaît une personne qui a vécu dans ces deux pays ) pour connaître les différences culturelles, si elles existent.

L'existence de l'oligarchie ne me dérange pas car je n'ai jamais été capable de vendre quoi que ce soit. :D   Il va falloir que je m'améliore dans ce domaine pour rester vivante.

Et puis tout le monde sait que chaque tâche se paye immédiatement.


Je suppose que "immédiatement" signifie "à la fin de chaque journée de travail" comme en Amérique Centrale.

Cet étasunien expatrié dit que le Pérou est beaucoup plus sûr que le Costa Rica.

https://www.youtube.com/watch?v=W9DqrYUnCcE

Corine

Corine1990 :

Et puis tout le monde sait que chaque tâche se paye immédiatement.
Je suppose que "immédiatement" signifie "à la fin de chaque journée de travail" comme en Amérique Centrale.

Exacto!

Corine1990 :

Cet étasunien expatrié dit que le Pérou est beaucoup plus sûr que le Costa Rica.
https://www.youtube.com/watch?v=W9DqrYUnCcE

Je connaissais les Américains, les Amerlocs, les Yankees, mais pas les étasuniens , merci du tuyau !
Pour moi, plus sûr ne veut pas dire grand chose, ça dépend du degré de sécurité de chacun et nous ne sommes pas tous égaux face à la notion de danger
Sûr de quoi ? De la sécurité des biens et de la propriété ? Ou risques portant atteinte à l'intégrité physique ?

La sécurité, ça démarre du vol à la tire jusqu'au meurtre, et entre les deux il y a un océan...
Je suis allé voir ton YouTube. Je ne veux critiquer ce brave garçon qui, et suivant la mode actuelle, se met en scène sur les réseaux sociaux pour se faire passer pour le sauveur. Ce genre de type, moi, ça m'a toujours fait rigoler ! De plus, rien qu'à son look et sa mise en scène, il n'est déjà pas crédible.
Je le vois plutôt dans Koh-Lanta télé-réalité.

Quant à la sécurité, quelle qu'elle soit, rien ne permet de dire que le Pérou soit plus sécurisant que Costa Rica ou l'Équateur, ça dépend essentiellement de la zone dans laquelle tu te trouves, et c'est valable pour tous les pays ! 
Va voir ça, c'est le site du gouvernement du Canada, ça dit tout le contraire :
Perou
Costa-Rica

Mais le plus important pour toi, c'est de savoir ce qui se passe au Paraguay, n'est-ce pas ? Sache donc que si tu ne détiens pas des valeurs dérobables importantes, et si tu n'humilies pas un Guarani en public, tu as très peu de risques d'avoir des problèmes.

Mais s'il y avait un classement de la petite arnaque à 3 balles du quotidien, le pays caracolerait certainement en tête du classement mondial !
À toi donc de faire attention...

Corine1990 :

Je suis obligée de reconnaître que j'ai plus appris sur le Paraguay en lisant le PDF de JC qu'en lisant tous les gros "guides de voyage" relatifs au Paraguay que j'ai trouvé, écrits en français ou anglais. JC aborde les problèmes concrets auxquels les futurs expatriés seront confrontés. A chaque fois que j'ai lu ( ou re-lu ) une phrase de son livre, je me suis dit "je serai tombée dans cette chausse-trappe" si JC ne m'avait pas révélé son existence et son mode opératoire. Donc je recommande à tous les candidats à l'expatriation au Paraguay de le lire attentivement puis de le re-lire plusieurs fois.
Corine

Merci Corine, c'est très sympa à toi de le dire, ça me fait plaisir car je l'ai fait sur Expat.com/Paraguay uniquement dans ce but

Merci JC.

Oui, le Paraguay est mon pays préféré.

Je m'intéresse aux pays voisins du Paraguay car, si je ne trouve pas un produit agricole au Paraguay, j'irai le chercher autour du Paraguay.

https://www.youtube.com/watch?v=nv-t-inXatA

Qu'est-ce que tu veux dire par "si je ne trouve pas de produits agricoles au Paraguay ?"
Il y a tout ce que tu veux comme produits à Asuncion...

Ton lien n'est pas bon, c'est une vieille video très médiatisée qui a fait le tour des pays francophones en 2011

Si je peux trouver à Asuncion toutes les semences biologiques dont j'ai besoin, c'est parfait. Sinon, j'irai les chercher en Bolivie où les exploitations Bio sont nombreuses et leur nombre augmente chaque année : https://www.agencebio.org/wp-content/up … e_2017.pdf

Si cette vieille vidéo relative à la Bolivie n'est pas conforme à la réalité de la sécurité en Bolivie, c'est parfait.

Corine1990 :

Si je peux trouver à Asuncion toutes les semences biologiques dont j'ai besoin, c'est parfait. Sinon, j'irai les chercher en Bolivie où les exploitations Bio sont nombreuses et leur nombre augmente chaque année : https://www.agencebio.org/wp-content/up … e_2017.pdf

Je ne sais pas s'il y a des semences bio au Paraguay, mais sache qu'en règle générale, et malgré tout ce qui se raconte sur le Web, le bio ne semble pas être la préoccupation première des petits producteurs d'Amérique du Sud. Pour l'instant, la principale qualité d'un produit pour un amérindien reste le prix.
Il n'y a qu'à voir les productions locales de fruits et légumes dès que tu sors d'Asuncion.  Ils sont pleins de taches et de défauts qui les rendraient invendables dans un pays européen. Il est donc aisé de comprendre que les petits producteurs sont bios naturellement, tout simplement par pauvreté et absence d'argent pour acheter les produits de traitement.
Et puis toujours cette fantastique ignorance...
J'ai beaucoup de petits producteurs autour de chez moi. Ils vendent des tomates (par exemple) au supermarché d'Aregua. J'avais même 2 employés qui arrondissaient leurs fins de mois de cette façon. Je sais pour en avoir parlé avec eux qu'is ne traitent pas, ça coute trop cher.
Et parmi les gens que je connais, le bio ils s'en tapent royalement !
Maintenant, tu peux toujours commander tes graines bio chez Amazon ? Même si je t'entends d'ici  frémir en entendant ce nom, sache que les gens d'Amazon sont avant tout des commerçants dont la mission est de vendre tout ce qui se vend,  même des graines biologiques issues de cultures françaises. C'est d'ailleurs le seul commerçant qui te les enverra sans problème au Paraguay, même si commandées sur le site français.
https://www.amazon.fr/Semences-bio/s?

Corine1990 :

Si cette vieille vidéo relative à la Bolivie n'est pas conforme à la réalité de la sécurité en Bolivie, c'est parfait.

Mais que crois-tu, le Paraguay ou la Bolivie, ce n'est pas la Beauce, bien sûr que ça existe, même au Paraguay !
Ce que tu vois sur cette vidéo, une femme qui racole en se faisant passer pour la police, ça se passe tous les jours dans tous les pays d'Amérique du Sud
http://moroccannomad.com/bolivie-chili-desert/
Entre les 2 postes de postes de police à la frontière Bolivie Paraguay, il y a une zone non contrôlée avec un service de taxis autrement plus dangereux que ce que tu as vu. J'ai connu un français qui est monté dans un taxi avec de faux policiers qui l'ont fait descendre dans la zone non contrôlée. Comme il dit : Ils m'auraient liquidé et dans cette zone personne n'aurait jamais retrouvé mon corps.
Il a été sauvé par le passage d'une voiture de police. Il a raconté son aventure sur Voyage Forum.
Il faut rester réaliste, tu as vu ce que j'écris dans le syndrome ?
Sorti des villes,  le Paraguay est un pays dans lequel on vit toujours à la façon du Far West, si ce n’est que les signaux de fumées sont remplacés par le dernier portable Samsung et les chevaux par des  4X4, et aussi avec des coutumes et des valeurs pas tellement différentes de l'époque des westerns...
Et moi, cette vie-là me plait... sans aller chercher les ennuis pour autant !
À chacun son trip, pas vrai ?

Merci JC.

Le lien Amazon que tu as indiqué ne fonctionne pas.

Donc la vidéo de l'émission "J'irai dormir chez vous" est encore d'actualité...  :(

Corine

https://www.amazon.fr/Semences-bio/s?ie … nces%20bio

Corine, quand je te dis...

:

le Paraguay est un pays dans lequel on vit toujours à la façon du Far West de l'époque des westerns...

...je ne te fais pas un coup de pipeau
Va lire cette histoire de 2010 : L’horrible passage du Paraguay en Bolivie, entre punaises, moustiques et flics ripoux… et dis-toi bien que ça n'a pas changé d'un poil !
Lis-bien tout, en détails, tu verras par toi-même.
J'invite d'ailleurs tous les candidats à "la vie au Paraguay terre d'asile et de paix"  à la lire, c'est édifiant, et...tellement vrai ! 
Ceux qui vivent sur place connaissent...
https://www.leblogdesarah.com/l-horribl … icsripoux/

Oulala...  :sosad:

L'un(e) d'entre vous connaît-elle / il le nombre approximatif d'expatriés occidentaux non-retraités ( donc des personnes qui travaillent ) qui vivent au Paraguay depuis plus de 5 ans ?

Je sais que 300 000 Allemands vivent au Paraguay en 2019 mais j'ignore s'ils sont dans la vie active.

300.000 allemands !!!!!!

Non. Quelques milliers tout au plus. Plus que de français mais peut être un total de 5.000

Il y a environ 2000 français, dont une bonne moitié est de la seconde, troisième voire 4ème génération. Beaucoup d'entre eux, même si ils gardent la nationalité française, ne parlent pas la langue.

Répondre à ta question est difficile, sur la part d'actif.

L'ordre d'idée doit tourner autour de 10.000 à mon avis. Mais je n'affirme rien.

Je te réponds car à part Terrik et moi, tu risques d'attendre un moment...

Corine1990 :

L'un(e) d'entre vous connaît-elle / il le nombre approximatif d'expatriés occidentaux non-retraités (donc des personnes qui travaillent) qui vivent au Paraguay depuis plus de 5 ans ? Je sais que 300 000 Allemands vivent au Paraguay en 2019 mais j'ignore s'ils sont dans la vie active.

Je tire d'ores et déjà mon chapeau à celui qui pourra te répondre !
Rien qu'au Consulat de France et à l'époque où il existait encore, j'avais posé la question concernant les Français.  Il m'a été fait la réponse suivante (de mémoire) :
impossible à savoir, entre ceux qui sont enregistrés, ceux qui ne le sont pas, ceux qui sont venus pour monter une affaire et qui en vivent, ceux qui n'en vivent pas mais qui bricolent, les retraités officiels, les retraités qui bricolent et qui se disent actifs, ceux qui se sont plantés et qui sont SDF (j'en ai recueilli certains), c'est impossible à savoir.
Et le type a ajouté :
Si tu veux avoir absolument un chiffre, base-toi sur 1/4 d'actifs, 1/4 de retraités et la moitié qui doivent bricoler dans leur coin
C'est tout ce que je peux faire pour toi, mais l'absence de réponse ne changera pas ta vie

Il y a un type qui a peut-être une idée sur la question, il s'est occupé du social (fond de solidarité et autre) des Français, à l'époque du consulat. Il s'appelle Alain Samaran
Tous les Français qui vivent au Paraguay connaissent Alain Samaran.

Oops !  :D

J'ai confondu le nombre d'Allemands présents au Paraguay avec le nombre d'Allemands présents au Brésil.

"Entre 1824 et 1960, 350 000 immigrés allemands ont rejoint l’eldorado brésilien."

Source

https://www.lemonde.fr/coupe-du-monde/a … 16627.html

Puisque les Occidentaux sont nombreux au Paraguay et puisque l'immobilier se porte bien au Paraguay depuis plusieurs années ( donc les personnes qui veulent vendre trouvent un acheteur ) et puisqu'ils restent au Paraguay, j'en déduis que la plupart d'entre eux préfèrent vivre au Paraguay que dans leur pays d'origine.

Ta question posée dans conseils avant d'acheter une terrain

Corine1990 :

Merci JC.
Serpents
En période de ponte, ils sont très agressifs.
Au Paraguay, comme dans tous les pays d'Amérique du Sud, il y a de nombreux serpents : le crotale, le fer de lance, le boa,...  Est-ce que le sérum est universel ? Si ta réponse est non alors il faut avoir dans le frigo de nombreux sérums et savoir reconnaître tous les serpents.
Autre solution : élever des ennemis des serpents : canards, hérissons, blaireaux apprivoisés, cochons, chiens, chats, oies de guinée.

C'est bien de poser une question qui intéresse beaucoup de gens probablement, et qu'il faut dédramatiser.
Ça va, j'ai du temps en ce moment...

LES SALES BESTIOLES DE LA CAMPAGNE PARAGUAYENNE

Ne te prend pas la tête pour les serpents, tu ne les verras que lors du défrichage. Une fois que ton terrain sera propre, c'est fini, tu ne les verras plus. Normal, ils viennent manger les mulots et les mulots sont dans les broussailles et n’aiment pas les terrains propres.

Pour info, il n'y a pas de fer de lance dans notre zone. C’est un vipéridé qui se cache sous les feuilles et qui mord au passage. Mais il y a 2 autres types de vipéridés, et qui n'ont rien à lui envier : le crotale, celui des westerns qui a des anneaux au bout le queue, d'où son nom de cascabel. Il s'agit du crotale diamantin. On le trouve des Rocheuses jusqu'en Argentine. C'est celui des westerns, avec un venin qui nécrose des chairs et endommage gravement en en profondeur les organes si non traités rapidement.

Le type qui a été mordu et dont je parle plus haut, s'est réveillé de son coma 15 jours plus tard, le corps encore couvert de zones noires. Je t'enverrai la photo par mail et tu tiendras compte qu'elle a été prise 3 semaines après morsure. Mon ami toubib m'a dit qu'il ne vivra pas longtemps, le venin a fait trop de dégât et le coeur est probablement atteint.

L'autre variété que j'ai eu l'occasion de tuer est un Yarara (ou jarara au Bresil). C'est le même bestiau, mais avec un venin beaucoup plus mauvais, car neurotoxique qui paralyse les fonctions respiratoires. La mort survient rapidement si pas traité en urgence. Contrairement au Diamantin très agressif, il n'attaque pas et ne mord que pour se défendre, un peu comme moi. A noter que les Guaranis qui aiment bien jouer les gros bras sont toujours venus me chercher dans ces moments-là, c'est amusant...

Oublie les boas et les anacondas, ces derniers sont nombreux ici, mais petits, 6m maxi. Ils vivent principalement dans l'eau ou en bordure, et ne sont pas dangereux pour l'homme. Ils sont très recherchés pour leur peau de couleur jaune.
Oublie aussi tes animaux protecteurs, les crotales du Paraguay font 1,50m à 1,80m de long et le centre de leur corps est de la taille de mon avant-bras, tes animaux protecteurs ne pourront rien !
Tes  hérissons, tes blaireaux apprivoisés, tes cochons (dressés ?), tes chiens, et tes oies de Guinée, tout ce petit monde ne pourra que mourir sous les morsures. Tes canards  et tes chats leur feront un excellent quatre heures.

Anecdote
Durant la construction de l'hôtel, je louais une maison sur les hauteurs d'Aregua en limite d'un terrain à l'abandon. J'ai vu 2 de ses chiens (des gros) mourir sous mes yeux par morsure du Jarara que j'ai tué beaucoup plus tard, on savait qu’il se promenait dans le coin mais on ne savait pas où. Ce bourricot s'était réfugié dans le local des pompes du puits artésien.

Le sérum vient d'Argentine. Il est à 2 composants : une poudre et une ampoule de liquide à mélanger. Il y a aussi une seringue - c'est plus facile avec une seringue - et une aiguille à faire frémir un groupe de bidasses à l'infirmerie, et à enfoncer jusqu'à la garde sur le côté de la fesse. Quand on voit l'aiguille on se demande s'il ne serait pas mieux de se faire mordre
Je te laisserai le choix du côté...
Le sérum est universel pour les 2 variétés (cascabel et Jarara) qui sont en photo sur la boite. 

Il y a aussi des scorpions, mais qui ne présentent pas de danger réel pour l'homme. ils sont pénibles car ils rentrent dans les chambres par les portes de terrasses laissées ouvertes par les clients et ils font peur aux femmes. Les hommes sont habitués, sauf les étrangers.

Le plus ennuyeux de toutes ces bestioles reste incontestablement la scolopendre géante d'Amérique du sud (voir sur internet) extrait wikipedia ci-dessous 
Scolopendra gigantea est la plus grande scolopendre au monde, elle mesure entre 25 et 30 centimètres, mais les spécimens âgés peuvent atteindre 40 centimètres (on parle même de spécimens de près de 50 centimètres)
https://fr.wikipedia.org/wiki/Scolopendra_gigantea
Elle a deux crochets venimeux. On les rencontre partout et elles aiment bien mon hôtel, ce qui m' a obligé à acheter un appareil de fumigation professionnel. Quand elles te piquent c'est hyper douloureux et ça se termine toujours à l'hôpital, mais sans danger pour la vie sauf si allergique  (le venin est une protéine pure)

Oui, il vaut mieux conserver l'antidote au frigo, mais pour cela il faut avoir de l'électricité et si tu t'éloignes trop...

Il ne faut pas s'inquiéter pour ces problèmes qui n'inquiètent personne ici, juste l’avoir à l’esprit quand on vit en campagne, se comporter en adulte responsable. Finalement, on n'y pense même pas. 
Et quand je suis le soir dans mon lit, à regarder le toit de ma chambre dont les tirants sont cloutés directement sur les poutres avec 3 malheureux clous (sans reposer sur la poutre) pour porter une charge de tuiles de 80 à 100 kg au m2, je me dis que j'ai mille fois plus de probabilités de mourir en prenant ma toiture sur la tronche que de me faire mordre par un crotale.

Bienvenue au Paraguay

Merci JC.

Il y a aussi une seringue - c'est plus facile avec une seringue -

Qu'est-ce qui est plus facile ?

Corine1990 :

Merci JC.
Il y a aussi une seringue - c'est plus facile avec une seringue -
Qu'est-ce qui est plus facile ?

C'était de l'humour ...
Je voulais simplement confirmer que lorsqu'on veut injecter un liquide dans un muscle, la fesse droite ou gauche suivant sa couleur politique, il est plus facile de le faire avec une seringue qu'avec une pompe d'injection hydraulique !
Ça aussi c'est de l'humour, ne te trompe pas !

Dans le syndrome paraguayen que tu as lu, je dis « Pour vivre au Paraguay, il faut être sacrément solide, blindé, bien dans sa tête, en bonne santé »

J'aurais dû ajouter qu'il faut avoir aussi une bonne dose d'humour pour dédramatiser certains inconvénients de la vie quotidienne qui sont liés à la culture locale, et que nos habitudes d'Européens gâtés nous font voir comme des drames.

Merci à toi de m'avoir permis de réparer cet oubli, je vais de suite corriger mon texte !

:D

"Parmi l'ensemble des serpents du Paraguay, seuls 11 sont venimeux et dangereux en cas de morsure avec injection de venin."

Le petit futé, Paraguay.

Tu as écrit que l'antidote est valable pour les morsures de cascabel et Jarara.

Et pour les morsures des neuf autres types de serpents qui pullulent au Paraguay, il faut aller voir un tradipraticien ?   :)

Corine1990 :

"Parmi l'ensemble des serpents du Paraguay, seuls 11 sont venimeux et dangereux en cas de morsure avec injection de venin."
Le petit futé, Paraguay.
Tu as écrit que l'antidote est valable pour les morsures de cascabel et Jarara.
Et pour les morsures des neuf autres types de serpents qui pullulent au Paraguay, il faut aller voir un tradipraticien ?   :)

Ils ne concernent pas la zone où tu vas.
Ces 11 variétés, en supposant qu'elles existent toutes (je n'en crois pas un mot) sont des espèces qui vivent dans la partie amazonienne du Pantanal, et autour du Rio Parana, c'est à 300km.
300 km en ondulation latérale, ça fait loin, et ils ne sont pas encore motorisés.

Je le connais le gars qui a fait le Petit Futé, il est venu passer plusieurs jours avec moi à l'hotel.
Mais il est comme tout le monde, ces infos il les demande aux Guaranis, et les Guaranis n'ont pas leur pareil pour inventer des trucs à dormir debout pour se rendre intéressants.

En tout cas, de tes 11 espèces, en 10 ans je n'en ai vu que 3, et mes voisins aussi.

Ouf !  :D

Corine1990 :

Beaucoup d'occidentaux expatriés en Amérique du Sud disent, spontanément, que "le Gringo sera toujours une vache à lait". Donc les pays d'Amérique du Sud ne sont pas des Républiques et leur peuple respectif ne constitue pas une nation.

Une nation c'est une entité politique, avec son histoire et sa culture, composée de personnes qui vivent sur le même territoire.
Une république c'est une nation dans laquelle ceux qui gouvernent sont élus par le peuple
Pour l'instant, tous les pays d'Amérique du Sud répondent à ces deux critères
Et dans tous ces pays, il y a des gringos à plumer.

Bon à savoir : quelle que soit la nationalité d'une personne, elle sera une gringa dès qu'elle passera dans une autre nation, que ce soit une république ou pas.
Et que tu ailles à l'Est ou à l'ouest, tu seras toujours la gringa, car une fois à l'étranger, on est toujours le gringo de quelqu'un.

Après vient la notion de démocratie et d'état de droit. Nombreuses sont les républiques qui se disent démocratiques et qui ne le sont pas. Lorsqu'un type comme Maduro devient président de la République du Venezuela en se faisant élire par des élections truquées, on appelle cela une démocrature

Pour info il n’y a dans le monde que 20 pays (dont le Costa Rica) qui sont classés officiellement en démocratie pleine, la France n'est pas dedans.
La France est en 29e position, et classée dans les démocraties imparfaites, simplement parce que le peuple n'est pas consulté dans toutes les décisions importantes.
Le Paraguay est en 70e position, également classé dans les démocraties imparfaites

Ensuite, vient encore une autre notion, importante pour nous, qui est celle de l'état de droit.
La France est reconnue comme un état de droit, le Paraguay comme un faux état de droit.

J'entends ta question d'ici : tout ça c'est bien joli, mais en pratique, les gringos, la république, la nation, la démocratie et l'état de droit, sur le terrain ça donne quoi ?

Ça donne qu'en France, si tu achètes une propriété et que tu la payes, tu seras certaine qu'elle t'appartiendra, parce que les notaires sont des gens sérieux, assermentés, qui ne se mettront jamais en marge de la loi tant les risques sont élevés. Leur signature est garante de ton bien.

Au Paraguay, tous les jours dans le Chaco, des Paraguayens vendent des estancias de milliers de km2 à des gringos, avec des milliers de têtes de bétail, en leur faisant visiter des estancias qui ne leur appartiennent pas, ou des terrains qui n'existent pas car possédant des points GPS à cheval sur deux ou trois propriétés différentes. Tout cela avec la complicité de notaires véreux et corrompus, et avec la bénédiction du gouvernement
Ça n'existe pas en Europe à ma connaissance, en tout cas, il est absolument impossible de faire cela en France

Même si ma réponse ne plaira pas au retraité qui t'a dit que la France était 1000 fois plus corrompue que le Paraguay, tu as déjà compris qu'il faut faire attention à tout, même pour l'achat d'un petit terrain, qui peut avoir de vrais-faux titres de propriété

Merci JC.

Je précise ma pensée ci-dessous.

Selon Google, une nation est un groupe humain assez vaste, qui se caractérise par la conscience de son unité et la volonté de vivre en commun.

Enfin, c'est la définition française d'une nation.

Ta définition d'une nation est plus proche de la définition allemande d'une nation : un peuple, une terre, un roi.

Donc, dans une nation, un étranger qui a la volonté de se conformer aux lois et coutumes du peuple qui lui offre l'hospitalité devient un membre de cette nation et non pas un éternel étranger.

D'autre part, dans une République, les étrangers n'ont pas de droits politiques tant qu'ils n'obtiennent pas la citoyenneté mais il est interdit de leur vendre un produit ou service plus cher qu'aux nationaux parce qu'ils sont étrangers ou de les humilier, escroquer, voler, exploiter,...

Corine1990 :

Ta définition d'une nation est plus proche de la définition allemande d'une nation : un peuple, une terre, un roi.

Ma définition est surtout celle du dictionnaire français et de Wikipedia.
Pardonne-moi mais ce n'est pas l'endroit ici pour philosopher sur ce genre de sujet qui, à part toi, n'intéresse  pas les contributeurs car ça ne changera rien de leur vie ni de la tienne
Ce qui se dit ici doit toujours apporter une info pour ceux qui veulent venir s'y installer.
A ce titre,  on doit rester bien concentré sur le Paraguay ... et les problèmes des expats.

"Il existe deux modèles principaux pour étudier le concept de la nation, conçus à partir des expériences nationales françaises et allemandes.

Le premier est issu de la philosophie allemande du début du xixe siècle, défendu par exemple par Johann Gottlieb Fichte, selon lequel les membres d'une nation ont en commun des caractéristiques telles que la langue, la religion, la culture, l'histoire, voire les origines ethniques, tout cela les différenciant des membres des autres nations.

Le second, lié à la Révolution française, provient de la philosophie française du xviiie siècle et des Lumières et insiste par contre sur la volonté du « vivre ensemble », la nation étant alors le résultat d'un acte d'autodéfinition. C'est ainsi la vision d'Ernest Renan."

Source

https://fr.wikipedia.org/wiki/Nation

* * *

Le problème que je me posais sur le Paraguay est concret : est-ce que je peux devenir paraguayenne ( non pas seulement grâce à des papiers mais dans la vie de tous les jours ) ou est-ce que je serai toujours une Gringo qui n'a pas les mêmes droits et les mêmes devoirs qu'un(e) Guarani(e) ?

That is the question...  :)

Tu seras toujours une "gringa"
Il faut attendre la seconde, voire la troisième génération pour que la personne soit considérée comme "paraguayenne".

Merci.

Dans ce cas, je raconterai ( pour m'intégrer ) que ma mère est une paraguayenne expatriée depuis des décennies.  :)

Nouvelle discussion