Scolarité via le cned témoignage

Si vous résidez en Grèce, les écoles françaises n'étant présentes qu' à Athènes et Thessalonique, vous choisirez peut être d'inscrire votre enfant au CNED. Vous pouvez alors opter pour la classe compléte avec certificats et devoirs (réduction possible sur attestation du consulat si votre ville ne possède pas d'école française) ou cours par matières. Dans le premier cas les devoirs sont à renvoyer pour début juin au plus tard, compter 8 devoirs environ pour les petites classes en français et Maths un peu moins dans les autres matières. J'aide actuellement une élève de CE2 dont les parents ont choisi cette formule. Les supports de cours sont assez bien faits et plutôt ludiques cependant il reste difficile bien souvent de faire travailler son propre enfant et à cet âge peu sont autonomes. Le CNED étant reconnu par l'éducation nationale il ne s'agit pas de descolarisation et aucun test ne sera effectué dans le cas d'un retour en France.

Bonjour Astre!

Merci pour ce témoignage.

Armand

Bonjour Astre,

Ce sujet m'intéresse car justement, un des problèmes que nous devons envisager est le suivi de la scolarité de nos enfants si notre projet de vie en Grèce aboutit.

Le Lycée Français dans la banlieue d'Athènes est extrêmement cher, exorbitant même, je me doute que ce sera pareil pour celui sur Thessalonique !
Pourquoi de tels sommes ? je n'arrive pas à comprendre...
Et là aussi, seuls les ressortissants français peuvent prétendre à une prime d'aide pour le droit d'inscription, cantine et autres.
Au niveau de la Belgique, il n'y a rien, aucune bourse possible...A moins que qq1 aie des infos et astuces à ce sujet ?

A vous lire,

bonjour,
j'ai actuellement 2 enfants à l'ecole française de thessalonique, une en CE1 avec une classe normale (3800 € par an)et un enfant en 3ème avec l'association CNED et professeurs (4000 € CNED inclus par an), nous sommes là depuis 2 ans et les enfants sont épanouis avec ce système, le niveau des professeurs est excellent et l'intégration au niveau du grec est géniale puisque la majorité des élèves sont grecs ! Il y a également des cours  pour adultes en grec dont je fais partie.
calimera
Véronique

Bonjour Orientation,
Waouhh, c'est un budget tout de même hein !! ??
Comment s'en sortir avec pareilles dépenses...
Bravo pour votre réussite et votre capacité à apporter le meilleur de l'éducation à vos enfants.

en ce qui nous concerne c'est une expatriation professionnelle et nous vivons très bien à thessalonique la vie courante étant bien moins chere qu'en france ou en belgique (où nous avons vécus 3 ans à bruxelles. Pour un projet personnel je ne choisirai pas la Grèce car s'il y fait bon vivre pour sa chaleur et sa cuisine, venir sans un vrai projet professionnel et une parfaite connaissance des us et de la langue est un réel risque d'échec, la Grèce est en chute libre et ils en sont largement responsables.
cordialement

Bonjour, merci pour votre témoignage sur l'éducation en grèce mais j'ai du mal à comprendre votre dernier message enfin surtout la dernière phrase pour être plus exacte. en ouvrant ce post je n'avais pas pensé y recueillir de telles réactions à l'encontre du peuple grec

Astre, tout à fait d'accord avec vous. La dernière phrase m'a laissé un goût amer aussi mais Orientation dit bien qu'elle est expatriée professionnellement donc, ceci explique cela...et chacun reste maître de sa propre opinion de la situation grecque. Je ne pense pas qu'elle ai voulu choqué qui que ce soit...

Perso, je suis allée voir le site CNED, intéressant mais je ne pense pas que cela puisse s'adresser aux belges à l'étranger, je poursuis mes recherches...

Bonjour,
Je suis tombé par hasard sur votre message.
Je suis belge, mais je ne suis pas expatrié en Gèce.
Avec ma petite famille, nous avons actuellement opté pour l' île de la réunion  ou mon fils de 14 ans suit les cours de l' enseignement belge à distance. Il suit cette formule depuis le début de sa 6° primaire, a obtenu son brevet sans problème.
Il est actuellement en 4° secondaire, soit à l' avance par rapport aux élèves scolarisés normalement.
Nous recevons tous les cours par courrier et renvoyons les devoirs par mail après scannage.
Cerise sur le gateau, tout est gratuit.
Petit bémol, mon épouse consacre 4 à 5 heures par jour à voir la matière avec lui.
Autant dire qu' elle refait également ces études !

J' espère que notre expérience pourra vous être utile

Bien à vous

Thierry

bonjour à tous,
je voulais apporter une précision sur ma dernière phrase qui semble avoir heurté plusieurs personnes : la grèce est en chute libre et ils en sont responsables.
voici ma version : nous étions sur le sujet de la scolarité et de l'intégration, et je parlais d'un projet professionnel avec une parfaite connaissance des us et coutumes du pays car pour le vivre au quotidien, si moi par curiosité et politesse j'ai choisi d'apprendre le grec, je vis chez eux donc je fais l'effort d'apprendre leur langue, par contre les jeunes ne grecs ne font aucun effort pour tenter d'apprendre ne serait-ce que l'anglais et si les très anciens parlent souvent le français, les moins jeunes parlent l'anglais mais la nouvelle génération n'a aucune curiosité de ce côté là. Cela ne favorise donc pas l'intégration des premiers mois. DONC J'ADORE VIVRE EN GRECE, J'AIME LEUR CULTURE ET LE RESTE MAIS LES GRECQUES SONT RESPONSABLES DE LEUR ENFERMEMENT.
Voilà j'espère que cette précision réconfortera ceux choqués précedemment car j'aime vraiment ce pays !
A bientôt

Décidémment je ne comprends toujours pas vos propos. Je vis également en Grèce où l'anglais est à mon avis beaucoup plus parlé qu'en France y compris par la nouvelle génération. Ici les jeunes apprennent deux langues étrangères dès l'école primaire: l'anglais en première langue et le français ou l'allemand en seconde. Beaucoup ne se contentent pas des quelques heures scolaires et suivent des cours particuliers pour passer des examens en langue étrangère.
A mon sens il n'y a pas non plus d'enfermement de la part des grecs, cependant en ces temps difficiles il est vrai que beaucoup de gens ne sont plus disposés à faire des efforts de communication envers les étrangers voire même se montrent méfiants ce qui somme toute semble assez légitime, cependant cela ne signifie pas pour autant qu'ils ne parlent pas l'anglais. Comme vous j'apprends le grec pour m'intégrer et communiquer librement mais il me semble que l'effort doit venir de nous expatriés et non des locaux. Enfin, il n'est pas surpenant que les anciennes générations parlent mieux le français que les plus jeunes cela est lié à l'histoire même de la grèce et à la place de l'enseignement du français, qui après une longue période très active, a connu un profond recul ces dernières années au profit de l'allemand, à grand renfort de larges campagnes de pub et selection dans les frotistirio, la tendance étant en train de s'inverser à nouveau (surtout dans les écoles pour le moment) notamment en raison des événements politiques et économiques même si en ces temps de crises les parents peine à offrir autant de cours particuliers à leurs enfants que ces dernières années.

Bonjour à tous,

Je relis ce post car notre projet de vie en Grèce commence à se mettre en place de manière concrète : arrivée en Grèce courant du 2ème trimestre 2014....et évidemment la scolarité de nos enfants est un point à 'étudier'.

Pour la scolarité des Belges à l'étranger, il y a l'EAD (Enseignement A Distance) de la région Wallonie Bruxelles.

ThierryDomi en a expliqué le fonctionnement et semble en être satisfait depuis + de 4ans.
J'ai déjà parcouru leur site avec attention.

Je pense que j'opterai pour ce choix aussi. Nos enfants arriveront probablement en Grèce à la fin juin 2014. De cette manière cette année scolaire 2013-2014 se poursuivra encore normalement.
En septembre 2014, ils iront en classe grec (les lycées français sont HORS DE PRIX !!:mad:), en immersion totale pour la langue mais avec une scolarité suivie à distance via EAD pour ne pas perdre d'année...du moins pour le + grand qui vient de rentrer dans le secondaire.

Le but de cette solution est de continuer à avancer par rapport au système éducatif belge, tout en s'intégrant dans le système éducatif grec...logique.
Affaire à suivre.

Si vous avez de expériences récentes à ce niveau, merci de partager...

ça me parait être une bonne et sage solution comme je le suggérais déjà plus haut. Attention cependant le programme collège en Grèce plus système belge par correspondance risque d'être lourd il faut une bonne organisation (je ne connais pas le système belge mais celui du CNED qui est dense si vous pouvez faire le programme et tests à votre rythme il ne faut pas hésitez) en revanche pour le lycée ça me parait difficile de cumuler les deux en sachant que le système grec doit souvent être cumulé avec des cours privés pour pouvoir accéder à l'université. Enfin, il faut ajouter à cela des activités extrascolaires pour que l'enfant s'intègre au mieux et progresse rapidement en langue. si possible étant donné que vous aves pas mal de temps encore devant vous préparez les enfants avec des cours de grec avant même votre départ.

Information complémentaire : pour le CNED il existe maintenant une formule complémentaire (qui porte il me semble sur les matières suivantes : français, maths, histoire géo voir science (à vérifier) pour les enfants déjà scolarisés à l'étranger

Bonsoir Astre,

Merci pour ces conseils et ton complément d'info ailleurs.

Pour ce qui est de l'apprentissage de la langue grec, c'est en attente...En effet, je suis en contact avec la Communauté Hellénique de ma région qui attend de trouver un local et d'avoir assez d'élèves inscrits pour démarrer un cours !!
Nous allons suivre des cours tous les 4 évidemment.
Et nous avons déjà quelques bonnes bases de l'an dernier, + des livres et dictionnaires à la maison.

"Yapluka et Faukon"  :D

Nouvelle discussion