école maternelle

Maman d'une petite fille de bientôt 4 ans, je voudrais attirer votre attention sur le fait que l'école maternelle n'est pas généralisée en Grèce et que les places en pronipia notamment sont peu nombreuses faute de personnel, les inscriptions ont lieu en juin, derniers jours avant la fermeture des écoles pour les grandes vacances le 22/06 se munir du carnet de santé, certificat dentaire (chez un dentiste au prix d'une visite ou 5 euros à l'hopital) et d'un extrait d'acte de naissance : deux possibilités horaires du matin ou après-midi (après 12h30)courez il n'y aura pas de place pour tous ps : moins de demandes pour l'après-midi

Bonjour Astre,

Ce 'système' est, je suppose, toujours d'actualité ?
Notre petite dernière est actuellement en 3ème maternelle (je précise donc ici en Belgique), c'est-à-dire la dernière année des 'petits' avant de rentrer dans le cycle des primaires.

Je dois penser à sa prochaine rentrée scolaire, qui sera donc en septembre 2014 en Grèce.

Ici en Belgique, elle est 'en avance' par rapport à son âge.
En effet, depuis sa pré-maternelle (2ans et demi), elle poursuit son avance d'un an car elle 'suit' les activités etc des + grands depuis le tout début de sa scolarité sans aucun problème.

C'est surtout son institutrice, validé par l'Inspectrice de l'enseignement, qui a proposé le maintien de son avance, et j'avoue que tout se passe très bien.
Elle est avec des enfants de +/- 6 mois + âgés qu'elle mais tout se passe bien, elle est vraiment 'à sa place' dirais-je.

Pour qu'elle puisse accéder au cycle primaire, elle devra certainement subir des tests d'aptitudes pour se voir maintenir cette avance d'un an (ne fut-ce aussi que côté maturité).

Comment cela risque-t-il de se passer par rapport au système grec ? sachant aussi que je compte la mettre en immersion totale en école grec ? (école française HORS DE PRIX !!:mad:)

Je me dis alors qu'il faudrait peut-être mieux la laisser 'doubler' (c'est pas le bon terme, mais vous me comprenez...) sa dernière maternelle, lui laisser le temps d'un an pour assimiler l'éducation grecque...
Pas facile comme décision à prendre, car avoir 1 année d'avance depuis 3ans est un bien précieux pour elle et son avenir....vu qu'elle en est capable naturellement...

Merci pour vos infos et conseils.

Bonjour Mouchettebel,

Veuillez noter que cette discussion date d'un an.

Je vous suggère de créer une nouvelle discussion sur le forum Thessalonique. :)

Cordialement,

David.

Bonsoir David,

Je ne suis pas vraiment vos remarques ??!!??

Je sais très bien que c epost date de + d'un an vu que j'ai commencé par la phrase "Ce 'système' est, je suppose, toujours d'actualité ?"

Ensuite, pourquoi une discussion dans le forum Thessalonique ?

Les questions sur la scolarité valent pour toute la Grèce.
Soit.

Je remercie de toute façon Astre pour la suite qu'elle m'a consacrée ailleurs.

Bonjour Mouchettebel,

Un grand merci pour votre contribution :)

Sachez que c'est de notre devoir de vous informer quand une discussion date un peu plus d'un an. David vous informez simplement.. tout en vous laissant savoir que vous pouvez créer une nouvelle discussion sur le Forum Thessalonique ou le Forum Grèce pour une meilleure visibilité et d'interaction

L'esprit d’entraide :)

Maximilien

:thanks:;)

Tout d'abord je confirme que mes propos sont toujours d'actualité et j'en profite pour donner un complément d'information sur l'école en Grèce. Cette année plus que jamais dans les écoles primaires, que je connais bien mais je pense que hélas au collège et lycée c'est la même chose, la rentrée est plus chaotique que jamais. Mon but n'est pas de jeter la pierre à l'école grecque mais au contraire de la défendre en alertant l'opinion. Beaucoup d'écoles manquent encore de professeurs de spécialités mais pas seulement car les affectations sont désordonnées. on affecte un professeur très loin de son domicile et si son ancienneté le lui permet il conteste et obtient gain de cause mais lui trouver un remplaçant n'est pas chose facile ou bien on attribue un professeur de français pour 4h dans une école qui en requiert 6 et ensuite il faut trouver un second collègue mais qui lui ne sera pas forcément disponible aux heures voulues par l'école et c'est tout le programme qui s'écroule comme un château de carte. Ailleurs les professeurs sont bien là mais les livres eux ne sont pas arrivés car en Grèce ils changent tous les ans car sont propriété de l'enfant. Bref un énorme gâchis dont tout le monde a conscience mais sur lequel les politiques ne semblent pas vouloir s'attarder.

Nouvelle discussion