Etudiants:que ce passe t'il au québec

depuis plusieurs jours les journaux télévisé francophone ouvrent leur antennes sur les manifs des étudiants au Quebec qu'est ce qui se passe ? On peut m'éclairer ? Merci .

  jean  luc ;)

Personnellement, mes mots vont être trop vulgaire pour exprimer sereinement le fond de ma pensée à leur sujet... Mais que je n'en croise plus dans le métro comme dernièrement se plaindre de la hausse des frais, qu'ils ont des fins de mois difficiles et enchaînent sur leur voyage de 2 mois en Europe pour certains et d'autres un voyage dans le sud...

Hello,
il est vrai qu un rendu de personnes y demeurant serait apprécié  car on connait la "manipulation" des médiats^^
Les fais ont ils réellement autant augmenté  que ça emmenant inévitablement a une sélection injuste de ceux qui pourront ou non suivre des études?
Et pourquoi autant de violence dans les réactions? Je me faisais une idée beaucoup plus pacifique et raisonnée, je dois admettre.
Le gouvernement actuel déplais mais pourquoi est il passé?

A vous le terrain:^^
et merci

Un lien ....

http://www.contrepoints.org/2012/05/25/ … ebec-loi-7

on a entendu dire que les frais d'inscription passerais de 1400 dollars canadien á 3000 dollars canadiens est vrais ? Le salaire moyen au canada est de combien?


  jean  luc ;)

Merci pour ce liens ,il reflète bien la différence de mentalités entre les américains du nord ,et les européens qu'ils qualifie volontiers de "socialistes" ,insulte très grave en Amérique du nord .

  jean  luc ;)

pigkiller :

qu'ils ont des fins de mois difficiles et enchaînent sur leur voyage de 2 mois en Europe pour certains et d'autres un voyage dans le sud...

je pense qu'il faut pas généraliser,en plus dans de nombreux cursus universitaires,l'expérience à l'étranger est encouragé ,voire obligatoire. C' est la cas de ma fille qui va commencé un cursus universitaire ,la firme qui va la former l'a prévenue qu'elle seras envoyer à l'étranger dans le cadre de sa formation .
bonne soirée .

  jean  luc ;)

jean luc1 :
pigkiller :

qu'ils ont des fins de mois difficiles et enchaînent sur leur voyage de 2 mois en Europe pour certains et d'autres un voyage dans le sud...

je pense qu'il faut pas généraliser,en plus dans de nombreux cursus universitaires,l'expérience à l'étranger est encouragé ,voire obligatoire. C' est la cas de ma fille qui va commencé un cursus universitaire ,la firme qui va la former l'a prévenue qu'elle seras envoyer à l'étranger dans le cadre de sa formation .
bonne soirée .

  jean  luc ;)

Non non des vacances c'est pas un cursus scolaire à l'étranger!!!

je pense qu'il faut pas en faire une généralités . Il y a quand même un problème de la jeunesse en ce moment .
L'augmentation des frais de scolarités,sont fait pour payer les déficits engendré par la crise de l’immobilier aux USA,crise qui a été provoquer par les banques elle même . on peut être pour ou contre l’état providence ,mais si on est contre l’état providence ,alors on applique le principe de non interventions de l’état dans l’économie aussi .On ne peut pas aider les banques d'un coté,et matraqué les salariers ,les jeunes de l'autre qui veulent pas payée pour la faute des banquiers.
Quand je voit toute cet jeunesse dans la rue ,je pense qu'il faut se poser des questions,surtout que c'est pas la tradition   comme en France de descendre dans la rue.

bonne soirée

  jean  luc ;)

Les banques canadiennes n'ont pas été aidées par le gouvernement... Je pense que tu melanges un peu les pays, le Canada et en particulier le Québec (vu que l'éducation dépend uniquement du gouvernement provincial...) n'ont absolument pas eut la même crise, les mêmes effets que les états unis! De même que les banques canadiennes n'ont pas fait faillite...

Pour info au moment du gel des frais de scolarité un étudiant payait environ 27% du coût de son diplôme... Aujourd'hui il en payé environ... 11 à 15%! La hausse n'est donc pas pour subventionner des banques (je ne sais même pas comment tu as trouvé cela...) mais pour rattraper le coût du diplôme et que la facture ne soit pas forcément refilée au contribuable... Mais il semblerait que le coût de la vie augmente pour tout le monde sauf les étudiants qui ne doivent pas payer plus... Voir même rien payer du tout!

Suite à un mouvement similaire datant d'il y a 10 ans, les frais de scolarité ont été gelés pendant 10 ans.

Cette augmentation de plus de 75% sur 7 ans sert à compenser la connerie d'avoir gelé les frais ces 10 dernières années. Et, oui, pendant 10 ans, l'inflation a fait son effet et ce n'est pas gratuit.

Pour le salaire moyen, c'est 2300$ par mois net de chez net. Et la premiere année de travail les ex étudiants recoivent des déductions d'impots significatives. Pour une amis qui a fait HEC c'est 10 000 $ de déduction pour un salaire brut inférieur à 55.

Les frais de scolarité au Québec sont les plus bas du Canada et ce serait une insulte de les comparer à ceux aux US.

Je rappelle aussi qu'il faut penser Nord Anméricain et non pas A la Francaise. En France tu gagnes moins mais tu as plus d aides via la redistribution des richesses en Amérique du Nord c'est bcp plus You pay for what you get.

Au final, les ex étudiants qui commencent la vie active on peut etre un emprunt à rembourser sur quelques années mais leur niveau de vie supérieur à celui en France ils l'auront pour toute leur carrière.

Après, la connerie c'est qu'il y a des jeunes qui manifestent entre deux voyages au mexique et qui ont un I-phone 5 pour prendre en photo leurs exploits en manif et à coté il y a ceux qui ne trouveront pas de garant pour leur pret étudiant.
Pour eux il faudrait faire quelque chose, pour les autres envoyez les taper sur leurs casseroles au spring breack ostie !

Ce qu'il faut assimiler c'est je trouve un énorme problème de valeurs (selon moi) dans nos sociétés modernes (et assistées)...

Il est normal d'avoir un iphone, ipad, se taper un voyage dans le sud par an, se défoncer dans des soirées et bars... Mais complètement aberrant de devoir payer une partie de ses études... Le gouvernement me doit une education!

Le même discours se retrouve au sujet de la retraite... Voyage, tv écran plat, utilisation du remboursement d'impôts pour se gâter... Mais quand vient le temps de se bâtir un avenir financier, non, c'est au gouvernement de payer une retraite décente...

Moi c'est ce genre de discours qui me met hors de moi...

pigkiller :

Ce qu'il faut assimiler c'est je trouve un énorme problème de valeurs (selon moi) dans nos sociétés modernes (et assistées)...

Il est normal d'avoir un iphone, ipad, se taper un voyage dans le sud par an, se défoncer dans des soirées et bars... Mais complètement aberrant de devoir payer une partie de ses études... Le gouvernement me doit une education!

Le même discours se retrouve au sujet de la retraite... Voyage, tv écran plat, utilisation du remboursement d'impôts pour se gâter... Mais quand vient le temps de se bâtir un avenir financier, non, c'est au gouvernement de payer une retraite décente...

Moi c'est ce genre de discours qui me met hors de moi...

Bonjour, tu reflètes là un état d'esprit qui n'est pas propre au Québec et qui à mon sens est bien en relation avec les temps modernes, malheureusement....

pigkiller :

Les banques canadiennes n'ont pas été aidées par le gouvernement... Je pense que tu melanges un peu les pays, le Canada et en particulier le Québec (vu que l'éducation dépend uniquement du gouvernement provincial...) n'ont absolument pas eut la même crise, les mêmes effets que les états unis! De même que les banques canadiennes n'ont pas fait faillite...

Pour info au moment du gel des frais de scolarité un étudiant payait environ 27% du coût de son diplôme... Aujourd'hui il en payé environ... 11 à 15%! La hausse n'est donc pas pour subventionner des banques (je ne sais même pas comment tu as trouvé cela...) mais pour rattraper le coût du diplôme et que la facture ne soit pas forcément refilée au contribuable... Mais il semblerait que le coût de la vie augmente pour tout le monde sauf les étudiants qui ne doivent pas payer plus... Voir même rien payer du tout!

je voit ça avec mes yeux d'européens ,mais comme en parle dans les médias ,je veut simplement comprendre les choses , on est mieux informer par ceux qui vivent sur place ,que par les médias .
En Europe ,on a dû renflouer des banques à coup de milliards .
Le lien mis par Franknathalie est très intéressant sur le sujet ,et il met en évidence la différence de mentalités ,c'est vrais au Canada,on doit penser nord-américain ,et non français . je trouve vos avis très intéressant.

bonne soirée .

   jean  luc ;)

Je ne peux pas donner mon avis personnel, compte tenu du devoir de réserve que je dois respecter sur un site public, mais voici le site conçu par les étudiants en grève :

http://www.bloquonslahausse.com/

jean luc1 :

on a entendu dire que les frais d'inscription passerais de 1400 dollars canadien á 3000 dollars canadiens est vrais ? Le salaire moyen au canada est de combien?


  jean  luc ;)

Bonjour,

les frais de scolarité varient d'une école à l'autre et d'une discipline à l'autre mais à titre d'exemple, les miens étaient de 880$ par trimestre au 3e cycle (doctorat), donc 2640$ par an. Le gouvernement prévoit une hausse de 1625$ sur 5 ans. Le salaire moyen au Québec est d'environ 28000$/an pour une personne seule, si mes souvenirs sont bons.

Du point de vue européen (le mien entre autres ;)), c'est énorme comme frais de scolarité. Du point de vue canadien, c'est un des moins élevés au Canada et le gouvernement du Québec essaie juste de mettre les frais de scolarité au même niveau que dans les autres provinces. Les arguments des "pour" sont que les étudiants doivent faire leur juste part dans le financement de leurs études en contribuant plus et que ce n'est pas aux contribuables de tout leurs payer. Les arguments des "contre" sont que beaucoup d'étudiants doivent déjà s'endetter via des prêts-bourses pour faire leurs études et que beaucoup débutent leur vie de travailleur avec des dettes de 10000$, 20000$ ou parfois 30000$ à rembourser à l'état et que cette hausse ne fera qu'aggraver cette situation et réduire l'accessibilité aux études supérieures.

Sans entrer dans le débat, la question est en train de diviser la population québécoise et le clivage gauche-droite (contre/pour la hausse) devient chaque jour plus marqué (avec un léger avantage pour les idées de droite, je dirai dans des proportions de 40/60). Dans le même temps, le débat est en train de s'élargir à d'autres questions comme la liberté d'expression depuis que le gouvernement a voté une loi spéciale afin de forcer les étudiants a arrêter leurs manifestations et cesser de bloquer les universités et cégeps (ce qui dure depuis plus de 3 mois maintenant). Cette loi est fortement contestée par d'autres organisations syndicales et d'autres associations professionnelles car elle réduit considérablement les droits de manifestation et de rassemblement et renforce les pouvoirs de la police.

On en est là pour l'instant, sans trop savoir comment ça va finir vu que ni le gouvernement ni les étudiants ne semblent décider à revoir leurs positions. Je dirais que le principal impact que cela pourrait avoir sur de futurs immigrants concerne surtout les étudiants étrangers car les sessions sont complètement perturbées dans certaines universités ou cégeps et les perturbations pourraient se poursuivre à l'automne si aucun accord n'est conclu d'ici là.

J'espère avoir pu vous éclairer un peu sur la situation ;)

Régis

oui,merci,car de ma lointaine Allemagne ,c'est assez confus ,surtout que les journaliste ,n'ont pas toujours "l'esprit nord américain". Quand un gouvernement fait des lois d'urgence , moi je suis toujours contre .vos témoignage sont une source d'information inépuisable pour les nouveaux venus.
Au Canada ,il n’existe pas de formation alterné entreprise-université comme en Allemagne?

jean  luc ;)

Regis11 :
jean luc1 :

on a entendu dire que les frais d'inscription passerais de 1400 dollars canadien á 3000 dollars canadiens est vrais ? Le salaire moyen au canada est de combien?


  jean  luc ;)

Bonjour,

les frais de scolarité varient d'une école à l'autre et d'une discipline à l'autre mais à titre d'exemple, les miens étaient de 880$ par trimestre au 3e cycle (doctorat), donc 2640$ par an. Le gouvernement prévoit une hausse de 1625$ sur 5 ans. Le salaire moyen au Québec est d'environ 28000$/an pour une personne seule, si mes souvenirs sont bons.

Du point de vue européen (le mien entre autres ;)), c'est énorme comme frais de scolarité. Du point de vue canadien, c'est un des moins élevés au Canada et le gouvernement du Québec essaie juste de mettre les frais de scolarité au même niveau que dans les autres provinces. Les arguments des "pour" sont que les étudiants doivent faire leur juste part dans le financement de leurs études en contribuant plus et que ce n'est pas aux contribuables de tout leurs payer. Les arguments des "contre" sont que beaucoup d'étudiants doivent déjà s'endetter via des prêts-bourses pour faire leurs études et que beaucoup débutent leur vie de travailleur avec des dettes de 10000$, 20000$ ou parfois 30000$ à rembourser à l'état et que cette hausse ne fera qu'aggraver cette situation et réduire l'accessibilité aux études supérieures.

Sans entrer dans le débat, la question est en train de diviser la population québécoise et le clivage gauche-droite (contre/pour la hausse) devient chaque jour plus marqué (avec un léger avantage pour les idées de droite, je dirai dans des proportions de 40/60). Dans le même temps, le débat est en train de s'élargir à d'autres questions comme la liberté d'expression depuis que le gouvernement a voté une loi spéciale afin de forcer les étudiants a arrêter leurs manifestations et cesser de bloquer les universités et cégeps (ce qui dure depuis plus de 3 mois maintenant). Cette loi est fortement contestée par d'autres organisations syndicales et d'autres associations professionnelles car elle réduit considérablement les droits de manifestation et de rassemblement et renforce les pouvoirs de la police.

On en est là pour l'instant, sans trop savoir comment ça va finir vu que ni le gouvernement ni les étudiants ne semblent décider à revoir leurs positions. Je dirais que le principal impact que cela pourrait avoir sur de futurs immigrants concerne surtout les étudiants étrangers car les sessions sont complètement perturbées dans certaines universités ou cégeps et les perturbations pourraient se poursuivre à l'automne si aucun accord n'est conclu d'ici là.

J'espère avoir pu vous éclairer un peu sur la situation ;)

Régis

Excellente intervention !

Concernant la sortie de crise, il est effectivement difficile de se prononcer. je vois de plus en plus d'adultes porter le carré rouge ou jouer de la casserole le soir.
La loi 78 a effectivement dévié/dispersé le débat et je suis certain que c'etait son seul intérêt.

Merci pour vos apports !!!

Très bien résumé, Régis. :)

J'ajouterais que la crise étudiante et, surtout, l'adoption de la Loi 78 ont cristallisé l'opinion publique et ont réveillé tous les ressentiments que nous avons envers le gouvernement québécois ... et tout ce que va mal au Québec depuis trop longtemps.

Il n'y a pas seulement des jeunes maintenant qui manifestent, mais des parents, des grands-parents qui sont heureux de voir que des jeunes sortent de leur léthargie, ces jeunes que l'on accuse souvent de tous les maux. Chacun a sa cause : Plan Nord, gaz de shiste, santé, corruption, infrastructures, etc.

Lorsque même des tantes de mon mari, qui ont près de 70 ans, sortent dans la rue avec des casseroles, c'est signe que le Québec se réveille (enfin !) et peut aller manifester pour autre chose qu'un colisée à Québec. En ce sens, ça fait du bien de voir les gens émerger de « leur confort et de leur indifférence ».

C'est notre printemps érable et le Québec en avait besoin. Cela provoque des prises de consience et réveille les esprits endormis depuis trop longtemps.

Il sera très, très intéressant de voir la suite des choses.

Cherrybee :

Je ne peux pas donner mon avis personnel, compte tenu du devoir de réserve que je dois respecter sur un site public, mais voici le site conçu par les étudiants en grève :

http://www.bloquonslahausse.com/

La CLASSE est l'association la plus radicale, mais néanmoins, ce site fournit de très bonnes explications sur le conflit actuel... et des pistes de solutions qui devraient absolument être « étudiées » :)

pigkiller :

Les banques canadiennes n'ont pas été aidées par le gouvernement... Je pense que tu melanges un peu les pays, le Canada et en particulier le Québec (vu que l'éducation dépend uniquement du gouvernement provincial...) n'ont absolument pas eut la même crise, les mêmes effets que les états unis! De même que les banques canadiennes n'ont pas fait faillite...

bonsoir ,tu est peut être pas au courant ,mais lit cet article  les banques canadienne ont reçu   142 milliard de dollard canadien d'aide pour renflouer les caisses  http://affaires.lapresse.ca/economie/se … nciere.php

Les états ayant pas cet argent ,ils ont du emprunter massivement sur les marchés ,d’où le gonflement de la dette,et des déficits ,je pense que ceci explique en partie le problème des étudiants .

jean  luc ;)

jean luc1 :
pigkiller :

Les banques canadiennes n'ont pas été aidées par le gouvernement... Je pense que tu melanges un peu les pays, le Canada et en particulier le Québec (vu que l'éducation dépend uniquement du gouvernement provincial...) n'ont absolument pas eut la même crise, les mêmes effets que les états unis! De même que les banques canadiennes n'ont pas fait faillite...

bonsoir ,tu est peut être pas au courant ,mais lit cet article  les banques canadienne ont reçu   142 milliard de dollard canadien d'aide pour renflouer les caisses  http://affaires.lapresse.ca/economie/se … nciere.php

Les états ayant pas cet argent ,ils ont du emprunter massivement sur les marchés ,d’où le gonflement de la dette,et des déficits ,je pense que ceci explique en partie le problème des étudiants .

jean  luc ;)

Même si cela relève du fédéral, voilà quelque chose qui a sûrement eu un impact au Québec. Au demeurant, c'est un article qui m'a échappé et que je trouve ô combien intéressant. Merci !

je suis moi même dans un système fédéral ,donc je sait comment ça marche,forcément que ça un impact sur les provinces, il faut bien que quelqu'un paye . merci google
ce que je craint le plus ,c'est qu'il y a un drame.
bonsoir .

jean  luc ;)

jean luc1 :
pigkiller :

Les banques canadiennes n'ont pas été aidées par le gouvernement... Je pense que tu melanges un peu les pays, le Canada et en particulier le Québec (vu que l'éducation dépend uniquement du gouvernement provincial...) n'ont absolument pas eut la même crise, les mêmes effets que les états unis! De même que les banques canadiennes n'ont pas fait faillite...

bonsoir ,tu est peut être pas au courant ,mais lit cet article  les banques canadienne ont reçu   142 milliard de dollard canadien d'aide pour renflouer les caisses  http://affaires.lapresse.ca/economie/se … nciere.php

Les états ayant pas cet argent ,ils ont du emprunter massivement sur les marchés ,d’où le gonflement de la dette,et des déficits ,je pense que ceci explique en partie le problème des étudiants .

jean  luc ;)

Il n'y a aucun problème pour les étudiants... Ici on parle du fédéral et l'éducation relève du provincial...

Les étudiants ne veulent tout simplement pas que les frais augmentent point. Dans la vie tout augmente... Mais ils n'ont pas la même vie que ceux qui leur financent leurs études...

Je vais sembler dur, mais la gratuité universitaire n'est pas une solution, augmenter les bourses, l'accès aux prêts oui, mais pas un gel ou encore moins une gratuité... C'est bien beau de vouloir un accès massif à l'université et avoir soit disant une société plus éduquée... Mais quand ils sortiront massivement des universités et se retrouveront face à un marché du travail saturé de diplômés, qu'arrivera t'il? Des diplômes revalorisés, des salaires en baisse suite à une offre de candidats trop nombreux pour les places... Exactement ce que l'on peut voir... En France!

En étant encore plus dur pourquoi pas la gratuité totale pour les domaines en demande et les formation bouchées plein tarifs, même pas réduit mais au même tarif qu'un étudiant étranger cad plein tarif! A quoi cela sert de subventionner et former des... Chômeurs... Idem pour les diplômés qui, dès la fin des études vont travailler et vivre hors quebec (et ils sont nombreux surtout dans la santé), remboursement intégral des frais et bourses...

Mais c'est évident que personne ne s'aventurera à cela, trop dur, trop impopulaire, pas assez d'humanisme... Bref une révolution en vu!

jean luc1 :

je suis moi même dans un système fédéral ,donc je sait comment ça marche,forcément que ça un impact sur les provinces, il faut bien que quelqu'un paye . merci google
ce que je craint le plus ,c'est qu'il y a un drame.
bonsoir .

jean  luc ;)

Ce n'est pas parce que tu es dans un système fédéral que c'est similaire... Tu fais un raccourci un peu rapide quand tu dis le fédéral donne à une place donc le provincial manque à une autre place...
A ce que je sache le système scolaire est uniformisé en allemagne, les différents Länder suivent le même cursus scolaire, le même programme qui dépend justement du fédéral, ici chaque province à son système scolaire, son programme, chaque province est responsable de son enseignement, à titre d'exemple en ontario pas de cegep accès direct à l'université après le secondaire, au NB pas de palier entre primaire et secondaire c'est un cursus ''d'une traite'', une personne qui vient d'une autre province au Québec suivre des études doit faire une étude comparative de son diplôme pour avoir l'équivalent québécois et ainsi accéder à ses études... Au même titre qu'un immigrant!!

Si le fédéral ne prend pas plus au provincial il peut bien donner l'argent à une place plus qu'une autre, il ne manquera pas plus ou moins au provincial qui au final est maître chez lui en matière d'éducation...

Je sais que la solution n'est pas de geler les frais universitaires, encore moins de rendre l'université gratuite. J'ai fait mes études universitaires en Ontario et c'était carrément deux fois plus cher qu'au Québec. Mais bon, j'avais déjà 9 ans de travail derrière moi et j'avais ramassé de l'argent. Je ne me suis donc pas endettée, ni mon mari d'ailleurs (et nous avons vécu 7 ans sans automobile, sans que cela nous cause d'ennuis).

L'erreur du gouvernement a été de geler les frais pendant une dizaine d'années. Ce n'était pas prévoyant de sa part, pas du tout.

Je pense, même si je ne suis pas pro-Charest du tout, que le fait d'étaler la hausse sur 7 ans au lieu de 5, de revoir les prêts et bourses et de réévaluer le financement des universités était une porte ouverte à un début de re-négociation. Je ne sais pas pourquoi, mais visiblement le message qui a été ensuite transmis à tous les étudiants par leurs trois leaders n'a pas passé.

Et comme les choses s'envenimaient, que le ministre de l'Éducation avait démissionné, Charest n'a pas eu de meilleure idée que de pondre sa Loi 78 qui n'a que jeté de l'huile sur le feu et fait monter dans le train de la colère beaucoup d'autres gens, et cette fois des adultes, pas juste des étudiants.

Il pourrait revenir sur sa décision et invalider cette loi (avant que d'autres le fassent). Ce serait un bon geste de sa part et là, le peuple serait satisfait et les projecteurs reviendraient sur les étudiants qui devraient à leur tour montrer de la bonne volonté. Car comme c'est là, c'est un peu tout le monde qui manifeste pour diverses causes et ça pourrait s'enveniment, bien qu'au Québec, on ne fait pas souvent de guerre civile ;)

On va avoir un beau 24 Juin !!!! :)

Voyons ensaimada... J'ai côtoyé des étudiants depuis mon arrivée ici... Je sortais avec des étudiantes, j'allais à leurs soirées, étais en collocation avec 3 étudiantes... Et une façon de voir notamment des étudiants universitaires, c'est qu'ils sont promus à une grande carrière, que tout va aller mieux grâce à eux, et que de ce fait la société leur doit une education... En côtoyant des universitaires je n'ai jamais rencontré autant de jeunes qui avaient voyagé à ce point... Il y a deux catégories de personnes au Québec dont le discours du on me doit tout me sort par le nez... Les étudiants universitaires ou étudiants à vie qui sont à leur 3e bac que je finance, et les babyboomers....

Le pire au final c'est que les étudiants qui font grève, bloqué l'accès au cours... Sont tellement minoritaires sur l'ensemble de la population étudiante... Mais agissant soit disant démocratiquement ils en empêchent des milliers de finir leur année,  de se trouver un emploi et aussi des milliers qui ne pourront accéder aux études voulues l'année prochaine...

En effet, c'est ce côté qui m'agace. Le fait que ce n'est pas du tout la majorité qui veut cette grève, mais la subit. Les conséquences vont être pénibles pour plusieurs d'entre eux.

... et je dois dire que j'en vois pas mal de gens qui postulent chez nous et ont deux bacs, une maîtrise, deux ou trois autres certificats... bref ils étudient tout le temps ! Et certains ne décrochent pas d'emploi chez nous ou n'arrivent pas à avoir d'autres postes qu'ils convoitent dans notre boîte parce qu'ils sont trop qualifiés. Ils sont bloqués où ils sont ou devront chercher ailleurs.

Hello,
Je trouve le débat tres enrichissant.
Il permet de mieux comprendre ce qui se passe et dans quel contexte.
Il est vrai que ce nouveau parti au gouvernement perturbe, il est vrai qu il y a des changements a effectuer et il est vrai que le peuple québécois a une image(meme interne) de trop paisible.
Alors le réchauffement des relation donne du mouvement et c est ainsi que les changements peuvent s effectuer avec et par l opinion de tous.
C est donc une tres bonne chose.
Mais en ce qui concerne les étudiants, meme si j approuve la débrouillardise, l autonomie et que je suis totalement contre un système d assistanat qui se démontre dévastateur et un grand frein a l évolution,je me demande sous quelle justice il est rendu obligatoire, a nos jeunes travaillant dure a une bonne réussite scolaire, des ressources autres que du travail scolaire! Quelle est la véritable raison pour leur exiger une finance qu ils n ont pas et pour laquelle ils n ont d autres choix que de s endetter et de se rendre redevable.
Alors si une évidence s est dévoilée:
A quoi cela sert de subventionner et former des... Chômeurs...
moi je me demande  a quoi cela sert de pénaliser de bons éléments  et pour qui ce profit!
Tout est bon a faire payer, meme ceux qui ne sont pas encore dans le gain mais qui travaillent dure pour pouvoir y accéder.
Certaines écoles (qui ont aussi des frais d admission) garantissent une embauche a la fin de la scolarité contre quoi elle attendent le retour d un don financier de leur ancien étudiant, pour l école, et ce, qu une fois qu il a lui meme un revenu.
Il me semble tellement logique qu il est impossible de donner sans avoir, donc terriblement injuste d imposer de donner en se rendant redevable, déshabiller Paul pour habiller Jaques.....
Mais ça n est qu une pensée logique, pas une solution dans la réalité, cela dit il faudrait peut etre s en inspirer.
Je souhaite que les chemins seront retracés justement pour tous et que le Quebec retrouvera son équilibre a tous niveaux.

Le parti qui gouverne n'a absolument rien de nouveau... Il est au pouvoir depuis 2003!!

Pourquoi les jeunes payent... Hum voyons parce que rien n'est gratuit pour personne... Ils font des choix d'études, certains passent une bonne partie de leur jeunesse à en faire, refaire et en faire encore.... Dans des domaines porteurs mais aussi bouchés! Pourquoi financer des études qui ne mènent à rien, pourquoi ne pas les rendre redevable quand ils ne travailleront jamais au Québec...
Faire des choix cela fait partie de la vie, et il faut les assumer au lieu de se dire que tout nous est du... Ma fille est entrée en garderie, cela nous coûte 900 par mois! Ben oui j'ai fait ce choix... Parce que des garderies à 7$ c'est un rêve... Par contre je n'achèterai sans doute pas ma pass de ski cet hiver, nous allons moins au resto, les vacances se transformeront sans doute en un simple we à quebec... Ben voilà j'assume mon choix, cela me donne t'il le droit de casser, embêter le monde qui ne cherche qu'à travailler, seulement parce que j'ai pas de place dans une garderie à 7$?

Alors au final quand on demande un effort de 50 cents par jour à des etudiants, et que le soir en rentrant du travail je les vois avec un café à la main, un iphone, un lecteur mp3, assis à une terrasse buvant une biere... Je ne peux absolument pas les plaindre ni même les prendre en pitié même si pour certains cela est très dur!

oki pour le parti, mais je lis partout de la nostalgie de l ancien^^
Pour moi il n y a aucune comparaison a avoir entre un "actf" qui ne peut avoir accès au moins cher et un "étudiant" a qui on demande de payer avec un argent qu il a pas.
Des étudiants qui jouent avec leur Iphone tout en sirotant une bière il y en aura toujours, tout autant qu il y aura des étudiants qui travailleront chez Mc Do.
Et bien sur celui qui est a la terrasse d un bar n a pas de crédit a prendre pour ses études, alors que celui qui trime chez Mc Do lui est déjà endetté!
Alors il y a, comme partout, différentes classes sociales alors que la règle reste la même pour tous, c est pourquoi quand elle sévit elle n est qu encore plus sélective sur le rang social, on est bien dacord que l augmentation n empêchera pas celui qui sirote sa bière de poursuivre ses études, alors que celui qui travaille déjà en parallèle lui sera peut être obligé d abandonner sa possibilité d accès a un diplome de choix.
Et le plus travailleur ou le plus méritant des 2 sera pas forcément le diplomé.
Je suis en total accord avec ce que tu écris, j ai moi meme du prendre un crédit pour mes études et n avoir que le dimanche pour réviser, mais je ne pense pas que cette pénalité soit une solution adéquat et ni juste surtout.
Maintenant je vois ça avec mon vécu et mes yeux de française.
Je n ai pas de solution mais je pense juste que s il faut changer les choses ça serait bien qu elle ne pénalise pas toujours les meme.
Maintenant si certains secteurs réduisaient leur acces par manque de débouché: oui
Si les étudiants pouvaient s engager sans frais et n avoir l obligation de rembourser leurs années que s il échouent ou abandonnent ou encore posent probleme et genent au bon fonctionnement de l établissement: oui
Inclure un remboursement forfaitaire qu apres l obtention d une embauche: oui
Il faut juste que la chose soit bien étudiée et juste.
Pas de généralité sur ces étudiants parceque beaucoup agacent, voir l ensemble du probleme et mesurer les problemes que pourrait engendrer la nouvelle réforme.
Cela dit je ne suis pas là pour polémiquer, je venais prendre compte en réel des infos que l on peut nous donner du Quebec actuellement.

J'aime beaucoup et j'adhère totalement au point de vue de Caillou

pigkiller :

Ce n'est pas parce que tu es dans un système fédéral que c'est similaire... Tu fais un raccourci un peu rapide quand tu dis le fédéral donne à une place donc le provincial manque à une autre place...
A ce que je sache le système scolaire est uniformisé en allemagne, les différents Länder suivent le même cursus scolaire, le même programme qui dépend justement du fédéral, ici chaque province à son système scolaire, son programme, chaque province est responsable de son enseignement, à titre d'exemple en ontario pas de cegep accès direct à l'université après le secondaire, au NB pas de palier entre primaire et secondaire c'est un cursus ''d'une traite'', une personne qui vient d'une autre province au Québec suivre des études doit faire une étude comparative de son diplôme pour avoir l'équivalent québécois et ainsi accéder à ses études... Au même titre qu'un immigrant!!

Si le fédéral ne prend pas plus au provincial il peut bien donner l'argent à une place plus qu'une autre, il ne manquera pas plus ou moins au provincial qui au final est maître chez lui en matière d'éducation...

Le système allemand est largement inspirer de celui des anglo-saxon nord américain ,puisse que ce sont eux qui ont creer l'Allemagne nouvelle . Les länder (province) sont entièrement autonome en matière d'enseignement ,les établissement scolaire sont aussi autonome par rapport aux uns et aux autres,Dans la région de Stuttgart ,il est possible de passer le bac en 8 ou 9 ans selon l’établissement ,pour l’université les droit vont de 0€ á 1000€ par an selon les länder .

en matière économique le fédéral est solidaire des provinces ,et les province du fédéral,si le fédéral ne peut plus payer sa dette souveraine ,d'une manière ou une autre se serons les provinces et les contribuables qui payerons .
ton point de vue est très intéressant .
je revient sur le problème canadien .
Le véritable problème que tu pose ,est celui du mode de vie "nord américain,celui de l'argent facile notablement par le crédit,du mode de consommation nord américain".Pour celas il faudrait changer les mentalités.Les prêts accordé aux étudiants ne doivent pas servir a acheter des belles voitures ou des vacances ,mais doivent servir à payer les études ,il serais peut être intéressant de mettre ses prêts sous la tutelle avec un organisme de contrôle .
mais je crois pas que les étudiants sont prêt a celas ,et les banques seront forcément contre ,car moins de crédit,moins de profit .

  jean  luc ;)

Ensaimada :

En effet, c'est ce côté qui m'agace. Le fait que ce n'est pas du tout la majorité qui veut cette grève, mais la subit. Les conséquences vont être pénibles pour plusieurs d'entre eux.

... et je dois dire que j'en vois pas mal de gens qui postulent chez nous et ont deux bacs, une maîtrise, deux ou trois autres certificats... bref ils étudient tout le temps ! Et certains ne décrochent pas d'emploi chez nous ou n'arrivent pas à avoir d'autres postes qu'ils convoitent dans notre boîte parce qu'ils sont trop qualifiés. Ils sont bloqués où ils sont ou devront chercher ailleurs.

bonjour tu sait très qu'en cas de mouvement sociaux c'est toujours la minorité qui agit ,car c'est la seule façon qu'elle a pour faire entendre sa voix .

La questions des sur-diplômé excite aussi en France ,    . Quand notre ami pigkiller dénonce les études dans les filière bouché ,il a raison ,le problème est que beaucoup d’étudiants  font des études,n'ont pas en lien avec l'économie ,mais par choix personnel,c'est bouché on fait quand même ,je connais ce cas dans ma famille ,résultat 3ans d'étude pour rien,cet personne à 25 ans ,elle fait une nouvelle formation ,elle auras 27 ans quand se seras fini.:(

Est qu'il excite des formations entreprise-université au Canada ,comme ici en Allemagne

jean  luc ;)

jean luc1 :
Ensaimada :

En effet, c'est ce côté qui m'agace. Le fait que ce n'est pas du tout la majorité qui veut cette grève, mais la subit. Les conséquences vont être pénibles pour plusieurs d'entre eux.

... et je dois dire que j'en vois pas mal de gens qui postulent chez nous et ont deux bacs, une maîtrise, deux ou trois autres certificats... bref ils étudient tout le temps ! Et certains ne décrochent pas d'emploi chez nous ou n'arrivent pas à avoir d'autres postes qu'ils convoitent dans notre boîte parce qu'ils sont trop qualifiés. Ils sont bloqués où ils sont ou devront chercher ailleurs.

bonjour tu sait très qu'en cas de mouvement sociaux c'est toujours la minorité qui agit ,car c'est la seule façon qu'elle a pour faire entendre sa voix .

La questions des sur-diplômé excite aussi en France ,    . Quand notre ami pigkiller dénonce les études dans les filière bouché ,il a raison ,le problème est que beaucoup d’étudiants  font des études,n'ont pas en lien avec l'économie ,mais par choix personnel,c'est bouché on fait quand même ,je connais ce cas dans ma famille ,résultat 3ans d'étude pour rien,cet personne à 25 ans ,elle fait une nouvelle formation ,elle auras 27 ans quand se seras fini.:(

Est qu'il excite des formations entreprise-université au Canada ,comme ici en Allemagne

jean  luc ;)

Pas à ma connaissance. L'université de Sherbrooke offre un programme coopératif qui fait en sorte que l'étudiant ... étudie et a un stage dans son domaine. Mais sinon...

donc les études sont privé et très cher,et l'argent est le principale moyen de sélection . Dommage . 

jean  luc ;)

jean luc1 :

donc les études sont privé et très cher,et l'argent est le principale moyen de sélection . Dommage . 

jean  luc ;)

oui et non ce ne sont pas des études privées... mais payantes! quand à l'argent qui est le principale moyen de selection, d'un autre coté c'est aussi le moyen d'avoir des universités de qualite...

Au final c'est vrai que cela peut paraitre cher, mais il faut aussi savoir prévoir quand on a un ou des enfants... facile vous allez me dire mais tous le monde n'a pas forcément les moyens! si je vous dis qu'avec 10$ au moment de la naissance de votre enfant vous pouvez avoir entre... 10400 et 16600 quand votre enfant aura 17 ans!! ben oui il suffit de se renseigner comme il faut sur les programme d'épargne étude... en ouvrant une épargne étude avec un simple 10$ le féderal donne par année que l'on cotise ou non 500$ à un taux de 2% on aura à 17 ans 10400, à 6% (faisable meme aujourd'hui en allant vers des fonds communs) 16600!
C'est sans compter si on cotise un peu soi meme et qu'alors interviennent les autres subventions du fédéral et du provincial!!

un programme de prets et bourses bonifiés, credit d'impots à la sortie des études, epragne études... bref largement de quoi s'en sortir, mais bien sur c'est comme une retraite il faut PRÉVOIR... ce qui au Québec est une chose qui semble être très difficile...

Salut tout le monde.
C'est le premier message que je poste sur le forum, certains me connaissent sans doute d'autre forum et savent que je n'ai en général pas ma langue dans ma poche mais promis je vais essayer de me retenir.
Alors le conflit étudiant..... Enfin le conflit de "certains" étudiants gauchistes qui rêvent de faire leur mai 68.
Un peu de bon sens s'il vous plaît. On parle de quoi là, 2000 $ par an? Pour des études supérieures? Une broutille.
Tout a un prix. Quand on vit dans une société capitaliste c'est ainsi. Et c'est tant mieux.
Pourquoi dans le top 20 des meilleures fac 18 sont américaines?
Nous ne sommes pas tous égaux, certains ont mieux réussi et ont les moyens d'envoyer leurs enfants dans des universités prestigieuses, d'autres se les sont donnés ( les moyens).
Ceux qui ne le peuvent pas se rabattent sur les fac moins cotées, mais croyez moi si ils le veulent ils réussiront aussi bien voire mieux que d'autres.
Le faible coût de l'université n'amènerait qu'une chose, un nivellement par le bas, comme en France.
Enfin, ce n'est pas la peine d'expliquer ça à des étudiants marxistes.
Le gouvernement quand à lui aurait simplement du taper du point sur la table; il avait le soutien de l'opinion.
Mais apparemment le gouvernement actuel est on ne peux plus mou, et l'image du Québec en Amérique du nord en pâtit grandement....
Finalement, nous avons bien plus que la langue en commun....

pigkiller :
jean luc1 :

donc les études sont privé et très cher,et l'argent est le principale moyen de sélection . Dommage . 

jean  luc ;)

oui et non ce ne sont pas des études privées... mais payantes! quand à l'argent qui est le principale moyen de selection, d'un autre coté c'est aussi le moyen d'avoir des universités de qualite...

Au final c'est vrai que cela peut paraitre cher, mais il faut aussi savoir prévoir quand on a un ou des enfants... facile vous allez me dire mais tous le monde n'a pas forcément les moyens! si je vous dis qu'avec 10$ au moment de la naissance de votre enfant vous pouvez avoir entre... 10400 et 16600 quand votre enfant aura 17 ans!! ben oui il suffit de se renseigner comme il faut sur les programme d'épargne étude... en ouvrant une épargne étude avec un simple 10$ le féderal donne par année que l'on cotise ou non 500$ à un taux de 2% on aura à 17 ans 10400, à 6% (faisable meme aujourd'hui en allant vers des fonds communs) 16600!
C'est sans compter si on cotise un peu soi meme et qu'alors interviennent les autres subventions du fédéral et du provincial!!

un programme de prets et bourses bonifiés, credit d'impots à la sortie des études, epragne études... bref largement de quoi s'en sortir, mais bien sur c'est comme une retraite il faut PRÉVOIR... ce qui au Québec est une chose qui semble être très difficile...

Depuis que nous avons notre fille, toutes les allocations sont versées dans un compte auquel le gouvernement participe. Ainsi, au moment de l'université, elle aura déjà un bon montant de côté.

Nouvelle discussion