discussions et réflexions sur l' Allemagne

Les idées d'extrême droite s'enracinent dans l'ex-Allemagne de l'Est
http://s1.lemde.fr/image/2011/12/01/534x267/1612115_3_60b5_une-manifestation-contre-l-extreme-droite-en_bd099f2ff2eb6f67dfcf07e77b412bd7.jpg
Ce n'est pas parce qu'il n'y a pas de parti d'extrême droite en Allemagne qu'une partie de la population ne partage pas les idées qu'il pourrait véhiculer. Telle est l'une des principales conclusions de l'édition 2012 de l'enquête que la Fondation Friedrich-Ebert publie tous les deux ans sur le thème de l'extrême droite en Allemagne. Réalisée cet été auprès de 2 400 personnes par des chercheurs travaillant pour cette fondation proche du Parti social-démocrate (SPD), l'enquête présentée lundi 12 novembre montre que ces idées progressent surtout parmi les Allemands habitant dans l'ex-Allemagne de l'Est. Ainsi, sur dix ans (2002-2012), le nombre d'Allemands ayant une attitude hostile à l'égard des étrangers (environ 25%), revendiquant le droit d'être "fier d'être allemand" (19%), approuvant des idées antisémites (environ 9%) ou banalisant le nazisme (environ 3,5%) est relativement stable. Mais cette stabilité masque presque toujours une baisse dans l'ex-Allemagne de l'Ouest et une hausse dans l'ex-République démocratique allemande. Autre différence : alors qu'à l'ouest les idées d'extrême droite séduisent surtout les personnes de plus de 60 ans, à l'est ce sont les jeunes (14-30 ans) qui y semblent les plus sensibles. Globalement, 7,6% des Allemands à l'ouest du pays auraient une vision du monde proche de l'extrême droite (un chiffre en baisse depuis 2006), mais 15,8 % des Allemands à l'est seraient dans ce cas, un chiffre qui a plus que doublé en six ans.

UN PHÉNOMÈNE AU SPD
Les différences entre les deux parties de l'Allemagne se manifestent aussi dans la perception des sondés vis-à-vis de la démocratie allemande. Seulement 34 % des habitants de l'est contre plus de 54% de ceux de l'ouest se disent "satisfaits de la façon dont fonctionne effectivement la démocratie". Expliquer des divergences par la seule situation économique est délicat : 51,8% des Allemands à l'ouest jugent "bonne ou très bonne" leur situation économique actuelle, 47,9% sont du même avis à l'est.

Autre phénomène intéressant : ce sont les électeurs proches du SPD, à l'ouest comme à l'est, qui seraient les plus sensibles aux thèses d'extrême droite. D'où, peut-être, le fait que le SPD n'a finalement pas exclu de ses rangs Thilo Sarrazin, l'économiste qui estime que l'Allemagne court à sa perte car elle compte trop d'immigrés musulmans.  http://www.lemonde.fr/europe/article/20 … _3214.html

jean  luc ;)

le NDP est bien partis néo-nazie d'extréme droite ,xénophobe,violent ,le portrait de ses victime en témoigne

Allemagne: menacé d'interdiction, le parti néo-nazi NPD saisit la justice
http://www.lepoint.fr/images/2012/11/13/798922-378197-jpg_531258_434x276.jpg
Le parti néo-nazi allemand NPD, menacé par une potentielle procédure d'interdiction devant la Cour constitutionnelle du pays, a décidé de saisir lui-même la haute juridiction.

Le parti néo-nazi allemand NPD, menacé par une potentielle procédure d'interdiction devant la Cour constitutionnelle du pays, a décidé de saisir lui-même la haute juridiction.

"Je viens de déposer il y a quelques minutes une requête devant la Cour constitutionnelle de Karlsruhe (...) Nous voulons obtenir que les juges décident que le NPD n'est pas l'ennemi de la Constitution, ni contraire à la Constitution", déclare le président du parti, Holger Apfel, dans une vidéo visible sur le site internet du parti.

"Nous voulons ainsi établir que l'on porte atteinte aux droits du NPD (...) en le criminalisant depuis quatre ans alors qu'aucune requête d'interdiction n'a été introduite et qu'aucun tribunal en Allemagne n'a jusqu'ici établi cette soi-disant incompatibilité du NPD avec la Constitution", a-t-il ajouté.lire le reste de l'article

jean  luc ;)

L'Allemagne confrontée à une hausse de la pauvreté
Comparé à nombre de pays, l'Allemagne a relativement bien surmonté la crise. Pourtant, selon le « Spiegel », le nombre de personnes vivant sous le seuil de la pauvreté continue d'augmenter. Un phénomène qui touche avant tout les grandes villes allemandes, où le taux de pauvreté est de 19,6 % contre 15,1 % en moyenne nationale.

Six villes, Leipzig, Dortmund, Duisburg, Hanovre, Brême et Berlin, sont particulièrement touchées. D'après l'institut de recherche économique et sociale de la Fondation Hans-Böckler, ce résultat est particulièrement troublant alors que le taux de chômage en Allemagne est en baisse ainsi que le nombre de bénéficiaires d'allocations sociales. Le magazine allemand avance néanmoins une explication : l'augmentation des travailleurs pauvres dans un pays sans salaire minimum. Des salariés exclus des allocations sociales même si leur salaire est insuffisant.

Selon la définition d'Eurostat qui tient compte du niveau de vie du pays étudié, le seuil de pauvreté est fixé pour l'Allemagne à 848 euros de revenu mensuel par personne. Même si les taux de pauvreté sont difficiles à comparer, la République fédérale reste néanmoins en dessous de la moyenne de l'Union européenne, qui est aujourd'hui de 23,2 % avec un minimum de 16,3 % en Suède et un maximum de 30 % en Grèce. Mais l'Allemagne connaît un autre phénomène social : la très forte augmentation de l'immigration des pays du sud de l'Europe. La crise de l'euro n'a pas fini de faire ressentir ses effets même jusqu'au nord de l'Europe.
http://www.lesechos.fr/economie-politiq … 511498.php 

    jean  luc ;)

Allemagne de l'Est: Ikea regrette son recours au travail forcé

Le géant suédois du meuble Ikea a déclaré vendredi «regretter» avoir eu recours à des travailleurs forcés dans les années 1970 et 1980 en Allemagne de l'Est.
La direction de l'entreprise savait

Ikea a présenté vendredi à Berlin un rapport commandé au cabinet d'audit Ernst & Young. Il montre que des prisonniers en République démocratique allemande (RDA, alors dans le bloc soviétique), parmi lesquels de nombreux dissidents politiques, ont été employés pour la fabrication de meubles fournis à Ikea il y a 25 à 30 ans. La direction de l'entreprise, ajoute le rapport, était informée du possible recours au travail forcé par certains de ses fournisseurs en RDA.

«Nous regrettons profondément que cela se soit produit», a déclaré vendredi Jeannette Skjelmose, membre de la direction d'Ikea. «Nous n'avions pas à l'époque les systèmes de contrôle bien au point dont nous disposons aujourd'hui, et nous n'en avons clairement pas assez fait pour empêcher de telles méthodes de production», a-t-elle ajouté.
http://www.20minutes.fr/ledirect/104423 … vail-force  jean  luc ;)



Quel bande de menteur ,ils savait tout,mais l’appât du gain avant tout

ALLEMAGNE • Maternité : plus de places de crèche
http://www.courrierinternational.com/files/imagecache/article/illustrations/article/2012/11/1150/1150-Allemagne-A.jpg
220 000 places de crèche risquent de manquer en Allemagne le 1er août 2013, date à laquelle les parents seront en droit d’exiger la prise en charge de leur enfant de moins de 3 ans dansune structure publique ou subventionnée. Ces chiffres, révélés le 6 novembre par l’Office fédéral de la statistique, font frémir les responsables politiques.
Le principe d’une allocation mensuelle de 100 euros aux parents consentant à suppléer au manque d’infrastructures, présenté par le gouvernement Merkel comme une “alternative” et adopté à la hâte le 9 novembre par le Bundestag, suffira-t-il à calmer le jeu ? Peu probable, estime Der Spiegel, puisque l’opposition part en campagne tambour battant contre cette “prime au foyer” qui coûtera, selon elle, quelque 2 milliards d’euros. http://www.courrierinternational.com/ar … -de-creche

jean  luc ;)

« Volkstrauertag » en Allemagne
  Aujourd’hui, c’est le deuxième dimanche avant la premier avent, l’avant dernier dimanche de l’année liturgique. En Allemagne, ce dimanche est depuis 1952 un jour de commémoration nationale pour les victimes de toutes les guerres et de la violence. La journée du deuil national, le « Volkstrauertag », a été respectée pour la première fois en 1926. Le Parlement de la République de Weimar fixa la date au cinquième dimanche avant Pâques, qu’on appelle dans la tradition catholique le dimanche „Reminiscere“.  Cependant, les Nazies ont en fait leur commémoration des héros de la nation et fixé la date au 16 mars.

Après la deuxième guerre mondiale la tradition a été reprise mais pour se démarquer de l’usurpation nazie la date a été changée. Depuis on commémore les victimes de guerres de toutes les nations en novembre. Hier la manifestation centrale avec 1300 participants s’est tenue au Bundestag. Joachim Gauck, le nouveau Président de la République a rappelé la responsabilité des Allemands pour la paix et la sécurité en Allemagne et dans le monde entier. D’autres manifestations ont été organisées un peu partout en Allemagne. Pour donner un exemple, à Rheda-Wiedenbrück, ville près de Bielefeld dans le nord du pays, 300 personnes,  des représentants des différentes organisations et mouvements de la société civile et les élus se sont réunis devant l’Eglise Saint Gilles et près du monument au mort avec son l’inscription  „Plus jamais la guerre“.
lire le reste de l'article

jean  luc ;)

La zoophilie bientôt interdite en Allemagne.
http://media.rtl.fr/online/image/2010/1112/7635947196_un-poney.jpg
L'Allemagne va se doter d'une loi interdisant toute pratique zoophile afin de mieux protéger les animaux, ont indiqué lundi des sources parlementaire et gouvernementale à Berlin. "Nous voulons faire interdire la zoophilie dans un projet de loi sur la protection animale", a dit Hans-Michael Goldmann, président de la commission du Bundestag (chambre basse du Parlement) qui a planché sur la question.

Passible de 25.000 euros d'amende

"Il est inconcevable que des souffrances soient infligées aux animaux", a expliqué ce député du Parti libéral (FDP). La commission parlementaire qu'il préside examinera mercredi plusieurs amendements pour boucler le texte qui pourrait être adopté par les députés en décembre.
 
Selon le quotidien Tageszeitung de lundi, la nouvelle loi rendra les actes sexuels avec des animaux passibles de 25.000 euros d'amende. lire le reste de l'article

jean  luc ;)

je veut bien que le fermier s'occupe du cul de la fermiére ,mais pas des poules ,et les femmes ,elle font comment ?c'est le taureaux qui monte dessus? ,chez certains ça tourne pas rond :(

Berlin aurait édulcoré un rapport sur la pauvreté en Allemagne.

http://s1.lemde.fr/image/2012/02/10/534x267/1641965_3_ae4a_ill-1641965-e626-000-par1681383_8917f4bd7a1a4b7492aa04b29c40b488.jpg

Le gouvernement allemand a édulcoré un rapport quadriennal sur la richesse et la pauvreté dans le pays élaboré par le ministère du travail, allant jusqu'à supprimer des passages critiques sur le creusement des inégalités, rapporte le Süddeutsche Zeitung, mercredi 28 novembre.

Ainsi, dès l'introduction, l'affirmation selon laquelle "le patrimoine privé en Allemagne est très inégalement réparti" a disparu de la version retouchée du rapport, dont le journal a obtenu copie de l'original. De même, il n'est plus fait mention de certaines précisions factuelles, par exemple le fait qu'"en Allemagne en 2010, près de 4 millions de personnes travaillaient pour un salaire horaire brut de moins de 7 euros", relève encore le quotidien.

BAISSE DES SALAIRES RÉELS

Une autre phrase qui dénonçait la baisse des salaires réels ces dix dernières années pour les personnes à faibles revenus perçoit à présent ce déclin comme "le signe d'améliorations structurelles" du marché du travail, la création de nombreux emplois à bas salaires entre 2007 et 2011 ayant permis le retour à l'emploi de chômeurs.lire le reste de l'article

jean  luc ;)

il bien longtemps que les allemands ne croit plus le gouvernement en matière de pauvreté ,il suffit de regarder les tafel laden (magasin solidaire) pour voir la réalité au quotient

L’Allemagne et le fétichisme des déficits

Cette Allemagne, qui s’érige en donneuse de leçon de productivité, n’a pu bénéficier d’une croissance au-dessus de la moyenne européenne qu’à la faveur de sacrifices constants exigés à sa population. Le moteur à l’exportation allemand ne rugit pas seulement par la grâce de la force productive de ses entreprises. En réalité, c’est aux réformes dites « Hartz » entreprises entre 2003 et 2005 – et qui ont consisté à transférer des ressources et des richesses du citoyen vers les entreprises et vers le secteur financier – que l’Allemagne doit d’avoir dopé ses exportations. Ce sont effectivement les réductions salariales et les réformes drastiques de son marché du travail qui ont amélioré notablement sa productivité, en y comprimant à l’extrême le coût du travail.

C’est donc au prix de sacrifices, de privations et parfois d’humiliations de ses salariés que l’Allemagne doit ses excédents commerciaux, et non à une amélioration rationnelle ou qualitative de sa productivité. Accepterions-nous dans le reste de l’Europe – et même en Grande Bretagne – de telles mesures « Hartz » sinistres et cyniques, où l’Etat se transforme en grand inquisiteur en exigeant du salarié une liste de ses comptes et de ses bijoux afin de fixer son indemnité de chômage ou ses prestations sociales ? C’est donc au détriment de ses salariés, poussés vers toujours plus de précarité, que les entreprises et les grandes banques de ce pays doivent leurs succès internationaux. lire le reste de l'article

jean  luc ;)

il y a beaucoup de vrais dans cet article .

Allemagne: Angela Merkel toujours opposée à l’alignement du régime fiscal des couples homos
À la veille du congrès de l'Union chrétienne-démocrate (CDU), le parti qu'elle préside, la chancelière allemande Angela Merkel a accordé un entretien au Bild am Sonntag, rapporte l'AFP.

«Moi personnellement, je voudrais garder le privilège fiscal du couple marié car la loi fondamentale – la constitution allemande, ndlr – considère le mariage comme lié à la famille et tout deux sont sous la protection particulière de l’État», y dit-elle notamment.lire le reste de l'articlehttp://yagg.com/2012/12/01/allemagne-angela-merkel-toujours-opposee-a-lalignement-du-regime-fiscal-des-couples-homos/lire le reste de l'article



http://yagg.com/files/2012/08/lsvd-wer-ist-familie.jpgTraduction: «Qui donc est une famille? Angela Merkel avec son mari, il s'agit d'un second mariage, sans enfants. Ou Andrea Kasten et Sylvia Gühl, en couple depuis 20 ans, 4 enfants. ... L'amour mérite le respect.»

En Allemagne, le parcours du combattant des places en crèches

À partir d’août 2013, tout enfant âgé de 1 à 3 ans aura droit à un accueil de jour.

En mars dernier, seuls 28 % des enfants de moins de 3 ans en bénéficiaient. Ils étaient 12 % en 2007.

à l’approche des élections législatives prévues à l’automne prochain, le gouvernement s’inquiète de la fronde programmée des parents.

Son fils était à peine né quand Judith Frese a posé sa première « candidature » dans une crèche de Francfort, dans le sud-ouest de l’Allemagne. Il a aujourd’hui 9 mois et ses parents ont complété une trentaine de dossiers. « Je passe régulièrement prendre des nouvelles dans les crèches, raconte la jeune maman. Mais je ne pense pas pouvoir reprendre le travail début mars. » 

Elle aura alors épuisé ses droits au « salaire parental » (Elterngeld), une allocation correspondant aux deux tiers du salaire net, versée par l’État pendant douze mois, voire quatorze mois quand père et mère se relaient à la maison, pour encourager une natalité en berne.................................................................................................................................................................................................... Les crèches choisissent les nouveaux venus « en fonction de la configuration du groupe », explique Silvia Mietzke, responsable à Berlin d’une crèche « d’initiative parentale », un mode d’organisation qui s’est notamment développé pour pallier la faiblesse de l’offre publique. « Je prends en compte l’âge et le sexe de l’enfant, et l’attitude des parents », explique la pédagogue. lire le reste de l'article


jean  luc 

joli terme ,qui fait que les étranger,les noirs ,turc n'aurons pas de place a cause de leurs origines ,et poutant ils payent aussi des impôts 

Les immigrés, sacrifiés de la crise dans les pays riches
La population immigrée a augmenté de plus de 30% en dix ans dans les pays de l'OCDE, sauf en France, aux États-Unis, en Allemagne et aux Pays-Bas, où l'immigration légale a peu progressé.

Les immigrés ont globalement un niveau d'éducation et de revenu plus faible, des conditions de logement moins favorables et un accès au marché du travail plus difficile. C'est en substance ce qui ressort d'une étude de l'OCDE, publiée ce lundi, qui compare l'intégration des personnes nées à l'étranger, avec d'importantes disparités selon les États.

L'OCDE souligne toutefois une amélioration de l'efficacité des mesures visant à mieux intégrer les immigrés dans la société, qui se traduit par une augmentation de leur taux d'emploi dans la quasi-totalité des pays. «Mais il reste encore beaucoup à faire, notamment pour que les enfants d'immigrés réussissent mieux à l'école et sur le marché du travail et pour que les femmes immigrées accèdent plus facilement à l'emploi», souligne l'organisation internationale.lirer le reste de l'article
jean  luc ;)

Allemagne : une procédure d'interdiction du parti néonazi NPD début 2013
http://l1.yimg.com/bt/api/res/1.2/fvijQL09Dyca3Qc6iJyudQ--/YXBwaWQ9eW5ld3M7Y2g9MzE3O2NyPTE7Y3c9NTEyO2R4PTA7ZHk9MDtmaT11bGNyb3A7aD0xMTg7cT04NTt3PTE5MA--/http://media.zenfs.com/fr_FR/News/AFP/photo_1354819561618-1-0.jpg
Une nouvelle procédure d'interdiction du parti néonazi NPD, mis en cause pour des liens présumés avec une organisation criminelle, va être lancée début 2013 en Allemagne, neuf ans après une première tentative ratée, ont annoncé jeudi les chefs des Länder.


Une nouvelle procédure d'interdiction du parti néonazi NPD, mis en cause pour des liens présumés avec une organisation criminelle, va être lancée début 2013 en Allemagne, neuf ans après une première tentative ratée, ont annoncé jeudi les chefs des Länder.

Les Etat régionaux (Länder) donnent "un signal fort contre l'extrême droite", a affirmé la présidente du Land de Thuringe (est), Christine Lieberknecht, au cours d'une conférence de presse à Berlin, assurant que "les perspectives de succès étaient bonnes".

Les Länder vont mandater le Bundesrat pour saisir la Cour constitutionnelle de Karlsruhe afin de faire interdire le NPD. La chambre haute du Parlement, où siègent les représentants des Länder, est l'une des trois institutions habilitées à lancer une telle procédure, avec le gouvernement fédéral et la chambre basse, le Bundestag. Selon Mme Lieberknecht, ce devrait être chose faite dès le 14 décembre.

Il faudra ensuite "plusieurs mois" pour rédiger l'acte de saisine de la Cour constitutionnelle, mais elle espère que la procédure sera définitivement lancée "vers la fin du premier trimestre de l'année prochaine".lire le reste de l'article

jean  luc ;)

Le jour où l’Allemagne a (encore) oublié son Histoire.

    Le 27 novembre, Angela Merkel a rassuré les députés de son camp en assurant fermement que la dette grecque ne sera pas effacée. Un intransigeance qui nous rappelle celle de Clémenceau et de son « l'Allemagne paiera ! », dont la suite tragique des événements allaient révéler l'irréalisme mais surtout la bêtise : piétiner un pays déjà au fond du gouffre n'amène jamais rien de bon.

La répétition de cette absurdité, que l'Histoire devrait nous permettre d'éviter, n'en est qu'une parmi la longue liste d'erreurs tragiques que sont en train de commettre les dirigeants européens, poussés ( forcés ? ) par le pays même qui devrait s'y opposer avec force : l'Allemagne. Car les Allemands sont en train d'offrir comme remède, à une situation dont ils sont en grande partie responsable, le même poison qui ouvrit un boulevard à Hitler. Double oubli historique donc, mais aussi absurdité économique totale.

Car oui, la crise que traverse aujourd'hui l'Europe est la conséquence directe d'une politique européenne directement inspirée des idées allemandes : le libre-échange, une monnaie forte, une banque centrale concernée uniquement par la limitation de l'inflation, la rigueur budgétaire.

Tout d'abord, le libre-échange. La seconde partie des années 1980 voit les débuts d'une ouvertures des frontières entre les États européens avec notamment l'Acte Unique de 1986 qui prévoit à terme la fin des contrôles douaniers entre les États européens. Cette politique néo-libérale est très favorable à l'Allemagne qui est alors deuxième exportateur mondial et effectue la moitié de ces échanges avec ses partenaires européens. Elle dispose en outre d'une industrie ancienne et hautement qualifiée ( notamment dans la fabrication de machines-outils ) ayant tout intérêt à une libéralisation des échanges qui lui permettrait de venir concurrencer les industries plus jeunes des pays d'Europe du Sud.lire le rete de l'article

jean  luc                                               seule problème ,lors de l'introduction de la Gréce dans l’euro ,les grecs ont menti sur leur dette réelles ,cést ce mensonge qu'ils paient maintenant ,les allemands n'ont pas la mémoire courte ,ou sélectives comme certains 

ALLEMAGNE • Guerre et armement : la doctrine Merkel

Près de la moitié des exportations d'armes allemandes partent dans des Etats qui ne sont membres ni de l'UE ni de l'OTAN. Plutôt que d'aller se battre, mieux vaut livrer des armes à ses alliés, même si ce sont des dictatures. Telle est la politique de la chancelière.
http://www.courrierinternational.com/files/imagecache/article/illustrations/article/2012/12/0612-merkelarmement.jpg
S'il y a une chose que les Allemands savent bien faire, ce sont les blindés. Dans toutes les variantes, avec des roues, avec des chenilles, pour le combat, pour le transport. Tout ce qui prévaut pour l'automobile allemande - progrès de la technique, plaisir de conduire - s'applique également et surtout aux blindés allemands : si c'est du bon, c'est du teuton. Les Allemands pourraient être fiers de leurs blindés. Ils ne le sont pas. Si on posait la question aux gens, la plupart seraient contre les ventes d'armes. Quand on est un tant soit peu sain d'esprit, on ne souhaite pas gagner de l'argent sur la mort des autres. Car c'est bien de cela qu'il s'agit : fabriquer un bon blindé signifie qu'il tue bien.

C'est là un mot impropre. Dans le commerce des armes, on ne parle pas de tuer, on préfère utiliser le mot de "responsabilité." Comme dans ce discours mémorable qu'Angela Merkel a tenu il y a un an, s'étendant longuement sur l'Allemagne consciente de "sa responsabilité dans le monde" et sur les "pays émergents" qui devaient "prendre davantage de responsabilités." Ce faisant, Merkel avait énoncé le principe d'une nouvelle politique allemande en matière d'armement : la doctrine Merkel. Le cœur de cette doctrine est le suivant : plutôt que d'aller eux-mêmes se battre, mieux vaut que les Allemands fournissent des armes à leurs alliés. Même si les dits alliés sont des dictatures.lire le reste de l'article

jean  luc ;)

je crois qu'en matière de vente d'armes les français n'ont pas a donner des leçons aux autres

En Allemagne, la tradition de l’apprentissage fait rempart contre le chômage.
Avec un taux de chômage de 8,1 % chez les moins de 25 ans, l’Allemagne est le meilleur élève de l’Union européenne.
Partager son temps entre entreprise et école professionnelle, pendant deux à trois ans. C’est le chemin choisi outre-Rhin par près de deux tiers (65 %) d’une classe d’âge. L’Allemagne compte actuellement plus d’un million et demi de jeunes en alternance, trois fois plus qu’en France.

Un système d’apprentissage perçu comme un ressort fondamental du relatif succès allemand en matière d’emploi des jeunes. Le taux de chômage des moins de 25 ans s’élevait à 8,1 % en octobre, selon Eurostat, soit le plus bas de l’Union européenne, où il atteint 23,4 % en moyenne.
« L’apprentissage est une vieille tradition »

« L’apprentissage est une vieille tradition que l’on a su préserver, voire développer », explique Karl Brenke, chercheur à l’institut allemand de recherche en économie (DIW). Il concerne de nombreuses branches de l’économie – artisanat, commerce, banque, assurance, industrie. Selon lui, « la formation par alternance est reconnue en Allemagne comme une première étape vers la réussite professionnelle », plutôt que comme un pis-aller réservé aux élèves en échec scolaire.

Parmi les apprentis arrivés au sommet, Jürgen Schrempp, patron du constructeur automobile Daimler de 1995 à 2005, et Franz Müntefering, apprenti vendeur devenu vice-chancelier de 2005 à 2007, sont souvent cités.lire le reste de l'article  jean  luc ;)

L'Allemagne cale sur ses grands projets
La gare Stuttgart 21 ou l'aéroport de Berlin coûteront beaucoup plus cher que prévu.
http://www.lesechos.fr/medias/2012/12/12/519616_0202444756630_web.jpg

La nouvelle devrait être officialisée aujourd'hui après une réunion du conseil de surveillance de Deutsche Bahn. Le projet de la gare Stuttgart 21, qui fait l'objet de contestation dans le Land du Bade-Wurtemberg, voit ses coûts partir à la dérive. Au lieu de 4,2 milliards d'euros, il devrait coûter autour de 6 milliards d'euros. « La dernière estimation date de 2009, a admis le président du directoire de Deutsche Bahn, Rüdiger Grube, dans la « Frankfurter Allgemeine Zeitung ». Depuis, beaucoup de choses se sont passées - protestations, médiation, stresstest, consultation populaire. »

Initié dans les années 1990, le projet doit permettre de faire passer par Stuttgart la future ligne à grande vitesse allant de Paris à Budapest. Prévoyant la démolition d'une partie de la gare historique, il a fait l'objet de manifestations en 2010, menant à une interruption du chantier et la chute du gouvernement régional.
lire le reste de l'article

jean  luc ;)

Stuttgart 21 est le fruit de la corruption de l'ancien gouvernement diriger par la CDU.
Depuis le début des travaux sous la gare commencer en juillet 2012 3 trois ont dérailler au même endroits causant des blessé  parmi les voyageurs . les trains venant de Heilbronn,Mannheim,ne peuvent plus aller jusqu’à Stuttgart directement ,les voyageurs doivent descendre avant pour prendre un Sbahn ,et les travaux ne font que commencer ,et les problème techniques s’accumulent 

L'Allemagne s'interroge sur son modèle social
http://www.latribune.fr/getCrop.php?ID=5693510&ext=jpg&W=770&H=380&ptr=0

Revers du modèle allemand

Reste que l’Allemagne commence à s’interroger de plus en plus sur le revers de son modèle. La semaine dernière, une étude de la Fondation Bertelsmann s’inquiétait d’une réduction croissante de la classe moyenne et lundi, le quotidien munichois de centre-gauche Süddeutsche Zeitung, estimait dans son éditorial que si «sur le plan économique, l’Allemagne semble un modèle, mais en matière sociale, elle apparaît comme un échec complet.»

L'OCDE sévère

La raison de cette dernière colère est une étude de l’OCDE qui place l’Allemagne en septième plus mauvaise position concernant l’écart de salaires entre hommes et femmes qui ont des enfants. Cet écart atteint 25% outre-Rhin, contre 12% en France et 22% pour la moyenne des 36 pays de l’OCDE. Sur les «revenus moyens», l’Allemagne est en troisième plus mauvaise position. L’étude de l’OCDE met également en évidence la forte inégalité dans les retraites entre hommes et femmes. L’écart atteint 49,9%, contre 34% pour la moyenne de l’OCDE et 38,7% pour la France. L’organisation internationale met en évidence les difficultés des gardes d’enfants pour les femmes qui, souvent, occupent des emplois à temps partiel.

Autrement dit, l’Allemagne n’est pas le paradis terrestre que d’aucuns se plaisent à célébrer.lire l'article complet

jean  luc ;)

Je suis entièrement d'accord avec la conclusion de l'article

Les bijoux, nouvelle valeur refuge en Allemagne ?
http://l.yimg.com/bt/api/res/1.2/jG.UNQ0Wlih4Qo7PHUkkYw--/YXBwaWQ9eW5ld3M7Y2g9MzE0O2NyPTE7Y3c9NDUwO2R4PTA7ZHk9MDtmaT11bGNyb3A7aD0zMTQ7cT04NTt3PTQ1MA--/http://media.zenfs.com/en_us/News/Reuters/2012-12-20T151411Z_1_APAE8BJ16BP00_RTROPTP_2_OFRBS-ALLEMAGNE-PLACEMENTS-20121220.JPG
Le niveau historiquement bas des taux d'intérêts conduit de plus en plus de citoyens allemands à placer leurs économies dans un secteur bien plus glamour que les comptes en banques, les bijoux.

L'Association allemande des bijoutiers et vendeurs de montres (BVJ), anticipe que les ventes atteindront cinq milliards d'euros cette année, correspondant au record atteint l'année dernière en dépit de la crise de la zone euro. Le tiers des ventes a lieu pendant la période de Noël.

"Si le niveau des ventes observé ces dernières semaines continue de se maintenir, nous pourrons même faire mieux que l'année dernière", a déclaré à Reuters Joachim Dünkelmann, président du directoire de BJV.

Selon l'association, les allemands sont à la recherche de sécurité dans le contexte de crise de la zone euro, des incertitudes politiques au Moyen-Orient et de taux d'intérêts très bas.

Les taux d'intérêts de la zone euro ont en effet atteint un niveau historiquement bas à 0,75%, et de nombreux économistes anticipent que la Banque centrale européenne (BCE) abaissera encore ses taux début 2013.lire le reste de l'article

jean  luc ;)

PS:les deux derniers articles montre trés bien que les écarts se creuse entre les pauvres et les riches ,mon coeur penche pour le premier .

Allemagne : quel est le sexe de Dieu ?
Le gouvernement allemand a été contraint vendredi de s'intéresser au sexe de Dieu, après qu'une ministre a estimé que le neutre pouvait être le genre utilisé pour le désigner. Lors de la traditionnelle conférence de presse des porte-parole de chaque ministère, un rituel très sérieux organisé trois fois par semaine, le débat théologico-grammatical s'est glissé entre la dette chypriote et la relation russo-européenne. Citant la Bible, des ouvrages du pape Benoît XVI, de langue maternelle allemande, ou le site officiel du Vatican, le porte-parole de la ministre de la Famille Kristina Schröder a conclu : "bien évidemment, Dieu n'est ni homme ni femme. Je fais plus confiance au spécialiste (le pape) qu'à ceux qui critiquent la ministre".

Kristina Schröder, 35 ans, a accordé à l'hebdomadaire Die Zeit paru jeudi un entretien sur les questions d'éducation. Est-ce compliqué de parler de Dieu au masculin à votre petite fille?, a demandé le journaliste. La langue allemande connaît le masculin, le féminin et le neutre, et Dieu (Gott) est du premier genre. "C'est très simple: chacun devrait décider pour soi-même. L'article est sans signification", a répondu Mme Schröder, estimant que le neutre ferait tout aussi bien l'affaire. Ce commentaire a déclenché une levée de boucliers, surtout chez les amis politiques de Mme Schröder, membre de l'Union chrétienne-démocrate (CDU) de la chancelière Angela Merkel Christine Haderthauser s'est ainsi dite "muette devant une telle stupidité". "Je trouve que c'est triste de retirer à nos enfants les images fortes qui sont si importantes pour leur imagination au nom (....) du politiquement correct", a-t-elle déclaré au tabloïd Bild, qui consacrait vendredi un tiers de page à l'affaire. "Pour nous, chrétiens, Dieu est manifestement le père. Il doit en rester ainsi", a renchéri Norbert Geis, un autre élu conservateursource

jean  luc ;)

La réforme pour « démocratiser » l’orthographe reste contestée en Allemagne.
Devant le faible niveau des écoliers, l’Allemagne a tenté de simplifier les règles orthographiques.

La réforme n’a pas permis de progrès notables.
Simplifier les règles de l’orthographe pour en faciliter l’apprentissage et «démocratiser» ainsi la langue. C’est l’esprit de la réforme de l’orthographe allemande, adoptée en 1996 à Vienne par les États germanophones.

Cette première réforme de l’orthographe allemande depuis le début du XXe  siècle gomme les exceptions, renforce la «logique» de la langue écrite, édicte de nouvelles règles sur l’emploi de la majuscule et «germanise» les mots issus d’autres langues.

Avalisée par les Länder (États-régions) allemands, elle entre en vigueur outre-Rhin en août 1998 : la graphie de 185 mots est changée, le nombre des règles d’orthographe passe de 212 à 112 et celles du placement des virgules de 57 à 9.lire le reste de l'article

jean  luc ;)

L’Allemagne est-elle rattrapée par ses vieux démons ?

Le magazine allemand Der Spiegel a fait polémique il y a deux semaines en publiant un article dans lequel un journaliste reproche à l’Allemagne d’être toujours obsédée par son passé nazi. Tuvia Tenenbom, un auteur américain né en Israël, explique par ailleurs dans un livre sorti en 2012 que l'antisémitisme reste très présent en Allemagne de nos jours.http://www.atlantico.fr/sites/default/files/imagecache/Une/rtxv7mv.jpg
lire" target="_blank" rel="nofollow ugc">http://www.atlantico.fr/decryptage/alle … 2L.99]lire le reste de l'article

jean  luc ;)

http://www.rfi.fr/sites/filesrfi/imagecache/rfi_43_large/sites/images.rfi.fr/files/aef_image/000_DV1087602_0.jpgDécidément, le principal rival d'Angela Merkel n'a pas peur de créer la polémique. Peer Steinbrück, candidat des sociaux-démocrates (SPD) aux législatives allemandes en 2013, fait à nouveau parler de lui avec des propos critiquant le salaire trop bas du chancelier allemand... alors que son parti veut mettre le thème de la « justice sociale » au coeur des débats !Peer Steinbrück met une nouvelle fois les pieds dans le plat. Une somme de 17 000 euros de salaire mensuel pour un chancelier, le rival d'Angela Merkel trouve que ce n'est pas assez, « comparé à d'autres jobs avec moins de responsabilités ». « Pratiquement chaque directeur de Caisse d'épargne de Rhénanie-du-Nord-Westphalie gagne plus que le chancelier », ironise le candidat du parti social-démocrate dans une interview au Frankfurter Allgemeine Sonntagszeitung.

Des propos qui ont choqué dans ses propres rangs. Fait rarissime : plusieurs députés du SPD se sont dépêchés de prendre leurs distances avec leur propre candidat, avec lequel ils comptent pourtant chasser Angela Merkel du pouvoir, en 2013. Le faux pas de Peer Steinbrück met le SPD, qui veut mettre le thème de la « justice sociale » au coeur de sa campagne, dans l'embarras.lire le reste de l'article
jean  luc ;)

ALLEMAGNE • Bonnes résolutions : en 2013, levez le pied !
Un beau jour, certains en ont assez d'aligner les heures de travail et des tâches qui n'ont guère de sens à leurs yeux. Ils décident de changer de vie, de boulot, de projet, et de ralentir la cadence. Portraits de ces audacieux qu'on appelle downshifters.
http://www.courrierinternational.com/files/imagecache/article/illustrations/article/2013/01/0201-downshifting.jpg
Lorsqu'il en a assez de ses prévisions budgétaires et de ses tableaux Excel, Peter Ferres s'installe dans une salle de son école et écoute le cours.

"Le fait de voir un petit de maternelle écrire son nom pour la première fois ou un collégien comprendre les fonctions linéaires me rend plus heureux que n'importe quelle bonne transaction financière dans mon ancien métier", explique le fondateur et directeur de la Metropolitan School Frankfurt, une école à but non lucratif.

Durant plus de vingt ans, Ferres a travaillé dans une banque d'investissement, conseillé des entreprises pour leurs plans de fusion et monté de grandes opérations boursières. Autant d'activités qui lui donnaient l'impression d'étouffer, d'être à l'écart de la vie réelle. "Je voulais faire quelque chose d'utile pour les gens autour de moi et qui me fasse plaisir", résume-t-il.

Il a toujours aimé enseigner. Enfant, il aidait déjà ses camarades de classe à l'école. A 48 ans, Ferres s'est risqué à prendre un nouveau départ. Il a quitté la banque et suivi une formation à Londres pendant un an, durant laquelle il a commencé à enseigner. Il voulait créer une école internationale en Allemagne. Il a préparé son projet et négocié des crédits auprès des banques. lire le reste de l'article
jean  luc ;)

Allemagne : Ramoneurs, suie et fin
Pendant près de quatre-vingts ans, dans leur traditionnel costume noir et sous leur chapeau haut-de-forme, les ramoneurs allemands ont résisté à l’économie de marché. Avec la nouvelle année, le monopole «des maîtres ramoneurs», mis en place par le régime nazi en 1935, est tombé. Sous la pression de Bruxelles, la profession se libéralise. Plus de zones géographiques exclusives, plus de rémunération forfaitaire imposée : les 8 000 ramoneurs qui, en plus de nettoyer les cheminées, contrôlent l’efficacité énergétique des chauffages, vont désormais faire face à la concurrence d’entrepreneurs privés. Certains y voient des avantages. «Maintenant, je n’ai plus besoin de travailler pour des clients qui n’ont pas payé depuis deux ou trois ans», explique l’un d’eux, à l’AFP. L’image des ramoneurs reste ambivalente en Allemagne. Porte-bonheur selon une vieille croyance populaire, leur réputation n’en a pas moins été entachée par le rôle d’informateur joué par certains d’entre eux sous le Troisième Reich. http://www.liberation.fr/economie/2013/ … fin_871146

leur réputation n’en a pas moins été entachée par le rôle d’informateur joué par certains d’entre eux sous le Troisième Reich.

je comprend jamais ce raçime anti-allemand qui régne dans les médias français ,je tient à rappeler que sous le régime de Vichy ,les français se dénoncer entre eux ,alors messieurs "les journalistes Français vous avez pas de leçon a donner aux autres ,  Libé  ne sort pas grandi dans cet histoire

jean  luc ;)

Allemagne: scandale de dons d'organes.
Le président de la Fédération des médecins allemands, Frank Ulrich Montgomery, a réclamé aujourd'hui des sanctions exemplaires après la découverte d'un scandale de dons d'organes dans un hôpital de Leipzig (est) où des données ont été manipulées pour accélérer des transplantations. Les manipulations comme celles révélées à l'hôpital universitaire de Leipzig "doivent être sanctionnées par tous les moyens du droit pénal et du code du travail", a souligné le président de la Chambre fédérale des médecins (BÄK) dans le quotidien régional Passauer Neue Presse.

"Les médecins chargés des transplantations qui n'ont toujours pas compris qu'ils détruisent leur spécialité en trichant et en manipulant n'ont plus rien à faire dans cette spécialité", a-t-il ajouté. Le Parquet de Leipzig a ouvert une pré-enquête et trois médecins ont été suspendus après la révélation de ces manipulations lors de transplantations de foie. Entre 2010 et 2012, 38 patients en attente d'un don de foie ont été inscrits sur un registre de transplantations comme étant en outre sous dialyse, ce qui les a fait remonter dans la liste des opérations prioritaires. lire le reste de l'article
jean  luc ;)

Avec de l'argent tout s'arrange

La Suisse, pays où il faut le mieux naître en 2013 (la France étant 26e)

L'Hexagone arrive loin derrière l'Allemagne dans ce classement où les premières places sont occupées par les pays nordiques.
C'est la nouvelle année et déjà, vous songez à avoir un bébé. Seul problème : le contexte économique plus que morose. Vous voulez en effet ce qu'il y a de mieux pour votre enfant et souhaitez donc qu'il grandisse dans les meilleures conditions possibles. Justement, l'Economist Intelligence Unit (EIU), une entreprise associée au sérieux magazine The Economist, a dressé la liste des pays qui offriront les meilleures opportunités pour une vie heureuse, en bonne santé et réussie dans les années à venir.

Alors qu'en 1988, les Etats-Unis arrivaient en tête, le pays est aujourd'hui bien loin des sommets et ne prend en effet que la 16e place, ex-æquo avec l'Allemagne. Les petites économies dominent le top 10. Si la moitié d'entre elles sont européennes – la Suisse, la Suède, la  Norvège et le Danemark prennent ainsi respectivement les 1ère, 3e, 4e, et 5e places – seule une d'entre elles – les Pays-Bas – appartient à la zone euro. Les pays nordiques trustent les meilleures places tandis que le sud de l'Europe – Grèce, Portugal et Espagne – souffrent de la crise et malgré un climat favorable n'arrivent que respectivement à la 34e, 30e et 28e places. Quant aux grosses économies européennes, elles auraient pu mieux faire. Si l'Allemagne est 16e, la France et la Grande-Bretagne sont respectivement 26e et 27e. Et malgré leurs dynamismes économiques, les BRIC ne sont pas non plus incroyablement bien placés. Quant aux mauvais élèves, c'est le Nigéria qui prend la dernière place des pays pour qu'un bébé voit le jour en 2013.

lire le reste de l'article

jean  luc ;)

Allemagne les boîtes à bébé en sursis
voir la vidéo


je trouve que c'est une bonne idée ,mais certains extrémiste des droits de l'enfant veulent que l'Allemagne abandonne cet idée,(le conseil des droits de l'enfant de l'ONU) . Vu l'incapacité de cet organisation ,elle ferais mieux de se taire Je préfère que les bébés en question soit dans une boite á bébé ,que dans une poubelle.
Depuis le début de la crise en Europe ,les abondons sont en nette augmentation ,en relation direct avec la montée de la pauvretés .
jean  luc ;)

Merkel décomplexée sur les exportations militaro-industrielles.
http://l3.yimg.com/bt/api/res/1.2/F7UXrB_N9Dpt4YUbNW7hQg--/YXBwaWQ9eW5ld3M7Y2g9NTAyO2NyPTE7Y3c9NzY4O2R4PTA7ZHk9MDtmaT11bGNyb3A7aD00MTI7cT04NTt3PTYzMA--/http://media.zenfs.com/fr_FR/News/liberation/482626871504
Le commerce des armes devenu pour le pays un outil de diplomatie, y compris envers des Etats autoritaires ou en crise, l’Allemagne est à présent le troisième exportateur mondial.

La liste des courses de l’Arabie Saoudite dans le grand magasin d’armement allemand ne cesse de s’allonger. Ce week-end, les médias outre-Rhin signalaient une nouvelle demande de Riyad, qui aimerait acquérir 30 Dingo, un gros camion blindé de 3,5 millions d’euros, équipé d’une protection antinucléaire, bactériologique et chimique. Cette demande favorablement accueillie par Berlin succède à deux autres grosses commandes saoudiennes, (270 chars de combat Léopard 2 et des transports de troupes GTK Boxer). Celles-ci n’attendent plus que le feu vert du Conseil de sécurité fédéral où siègent à huis clos Angela Merkel et huit de ses ministres.

En 2012, l’Allemagne a aussi vendu deux frégates porte-hélicoptères à l’Algérie, 130 Léopard 2 d’occasion à l’Indonésie, deux sous-marins à l’Egypte et deux à Israël, ainsi que quelques dizaines de milliers de fusils d’assaut livrés aux quatre coins de la planète. Et l’Algérie va commencer à produire sous licence des véhicules militaires allemands. Entre autres.lire le reste de l'article  jean  luc ;)

Qu’on délocalise les vieux !
http://img.agoravox.fr/local/cache-vignettes/L300xH238/nous-serons-vieux-aussi-01-4460c.jpg l s'agit du plus grand pays d'Europe, du plus riche, de l'exemple à suivre. Parait-il. Il s'agit de l'Allemagne et de ses dizaines de millions de vieux, cette bombe atomique dont tout le monde feint d'oublier qu'elle est en train d'exploser. Et en premier lieu le gouvernement Merkel qui vient en guise de programme pour les prochaines élections de rajouter une couche d'austérité en décidant de coupes budgétaires supplémentaires de plus de 6 milliards d'euros. Pour être réélue, la Chancelière veut caresser ses troupes dans le sens du poil, ses électeurs sont des pré-retraités en puissance et il ne faut surtout pas leur parler d'augmenter les impôts. Les grands économes que sont les champions des exportations ne sont pas partageurs, ils élieront celui ou celle qui les conforteront dans cet état d'esprit.

Sauf que l'Allemagne est une maison de retraite en puissance, sauf que les parents des épargnants n'ont plus les moyens de se les payer, les maisons de retraite, sauf que l'Etat se fout pas mal de trouver une solution pour la fin de vie de ses vieux. Car les vieux ne produisent plus, ils ne consomment plus, ils ont plein de maladies, ils coutent de plus en plus cher, ce qui augmente les cotisations, les charges et les retraites et donc le prix des produits made in Germany.

Le Sozialverband Deutschland, un organisme consultatif socio-politique estime qu'un nombre en forte progression d'Allemands sont désormais incapables de subvenir à leurs dépenses de santé ou de maisons de retraite. Le bureau fédéral des statistiques estime à environ 400 000 le nombre de personnes exclues de toutes maisons de soins par manque de moyens. Ce chiffre est en augmentation de plus de 5% par an. Le phénomène est aussi expliqué par le coût de l' assistance à domicile à environ 2500 à 3000 € par mois. lire le reste de l'article  jean  luc ;)

tous celas est vrais ,mais le journaliste aurais pu dire que ce phénomène concerne aussi la France ,ils sont des milliers á partir aussi á l'étranger pour vivre mieux ,ici en Allemagne aucun enfant peut payer une maison de retraite aux parent

L'Allemagne décore Pieter De Crem de la Grand-Croix de l'Ordre du Mérite
La république fédérale d'Allemagne remettra mardi à Pieter De Crem, notre ministre de la Défense, la Grand-Croix de l'Ordre du Mérite. Cette décoration récompense la coopération militaire entre la Belgique et l'Allemagne.http://static2-aka.rtl.be/rtlutils/pics/div/2013_01_05/528x197/IMAGEGLOBE_40284265.jpgLe ministre de la Défense, Pieter De Crem, recevra mardi prochain la Grand-Croix de l'Ordre du Mérite de la République fédérale d'Allemagne, une décoration qui récompense la coopération militaire entre les armées belge et allemande, notamment en Afghanistan, a annoncé vendredi son cabinet. "Dès son entrée en fonction en tant que ministre de la Défense, M. De Crem s'est engagé et a plaidé pour que les liens étroits existant déjà entre les armées belge et allemande se traduisent également dans l'intervention extérieure conjointe en Afghanistan", a indiqué le cabinet dans un communiqué.lire le reste de l'article

jean  luc ;)

PS:les soldat au casse pipe ,au ministre la médaille ,ils sont vraiment d'un ridicule incroyable

jean luc1 :

Allemagne les boîtes à bébé en sursis
voir la vidéo


je trouve que c'est une bonne idée ,mais certains extrémiste des droits de l'enfant veulent que l'Allemagne abandonne cet idée,(le conseil des droits de l'enfant de l'ONU) . Vu l'incapacité de cet organisation ,elle ferais mieux de se taire Je préfère que les bébés en question soit dans une boite á bébé ,que dans une poubelle.
Depuis le début de la crise en Europe ,les abondons sont en nette augmentation ,en relation direct avec la montée de la pauvretés .
jean  luc ;)

la nouvelle loi prévoit un anonymat de 16 ans pour la mère ,et après ? L'enfant a sa majorité pourras demander l’identité de la mère .voir ici  http://www.elle.fr/Societe/News/L-Allem … be-2283688

jean  luc ;)

Allemagne: la hausse de l'immobilier devient un enjeu électoral
En septembre prochain, les cinq cent quatre-vingt dix-huit députés fédéraux du Bundestag, le parlement allemand, seront élus. Avec 41% des intentions de votes, le parti de la chancelière Angela Merkel, démocratie chrétienne (CDU-CSU), a toutes ses chances d'être de nouveau majoritaire. Mais à neuf mois du scrutin, les enjeux électoraux se multiplient. Parmi eux, la hausse des prix de l'immobilier allemand, souligne le quotidien Der Spiegel.

L'Allemagne n'est pas immunisée contre la crise européenne et l'immobilier est l'un des premiers secteurs à pâtir de la situation économique. A Berlin, le mètre carré se négocie à 2.428 euros en moyenne, soit trois à quatre fois moins cher qu'à Paris. Du coup, les étrangers, notamment européens, investissent et font monter les prix de l'immobilier. Ainsi, comme le révélait en 2011 le journal Die Tageszeitung, les loyers du quartier pourtant populaire de Neukölln ont augmenté de 23% entre 2007 et 2010. En moyenne, le prix d'achat au mètre carré a cru de 10% à Berlin en 2012. Dans les autres villes allemandes, que ce soit Hambourg, Cologne, Munich ou Düsseldorf, le constat est le même.

Autre facteur, la sortie du nucléaire, décidée après la catastrophe de Fukushima, au Japon. Les propriétaire se voient obligés d'adapter leurs appartements aux nouvelles normes vertes, explique la revue Focus. Pompes à chaleur, triple-vitrages et systèmes géothermiques coûtent cher. Ces dépenses se répercutent sur les loyers. Légalement, ceux-ci ne peuvent augmenter de plus de 20% en trois ans. Mais la loi permet aux propriétaires investissant dans des améliorations énergétiques d'augmenter le prix du loyer de 11% chaque année. Soit, comme le calcule Der Spiegel, une majoration du loyer de 183€ euros si le propriétaire a dépensé 20.000 euros en travaux. Les économies espérées par ses améliorations ne sont rien par rapport à l'augmentation du loyer.lire le reste de l'article 

jean  luc ;)

Allemagne : le patron du SPD révèle que son père était nazihttp://www.lefigaro.fr/medias/2013/01/11/190395fe-5c0a-11e2-af26-d6fbd29de567-493x328.jpg
En dévoilant ses secrets de famille, Sigmar Gabriel répond à l'attente des jeunes Allemands qui demandent des comptes sur le passé. Il s'affirme comme un possible recours quand le challenger de Merkel s'effondre.
La personnalisation à l'extrême des campagnes électorales a conduit à une figure incontournable: toute bataille électorale est aussi une compétition de biographies. Et, bien qu'il ne soit pas candidat, le patron du parti social-démocrate, Sigmar Gabriel, vient de prendre une sérieuse option pour l'avenir en livrant ses secrets de famille, le passé nazi et le comportement tyrannique de son père. Gabriel, qui s'était désisté à contre-cœur en faveur de Peer Steinbrück pour la candidature du SPD à la chancellerie en septembre 2013, se pose ainsi en recours alors que le champion de la gauche est en pleine déconfiture.

Il y a quelques années encore, tout responsable politique aurait passé sous silence son «passé honteux», redoutant qu'il ne nuise à sa carrière. Mais à l'époque où les petits-enfants demandent des comptes sur l'attitude de leurs familles pendant la période du troisième Reich, les aveux de Sigmar Gabriel à l'hebdomadaire Die Zeit ont quelque chose d'exemplaire.
Régulièrement tabassé par son père

Gabriel n'avait que trois ans lorsque ses parents divorcèrent. Sa mère, qui avait obtenu sa garde, lui a «sauvé la vie» en se battant pour le remettre dans le droit chemin alors qu'il était tenté par la petite délinquance. Son père le tabassait régulièrement. Et avait donné tous ses jouets, y compris son ours en peluche, à une association caritative parce qu'il avait ramené une mauvaise note scolaire.lire le reste de l'article  jean  luc ;)



il est toujours difficile aux familles d'aborder ce sujet ,savez vous que le créateur de la marque HUGO BOSS a dessiner les uniformes de la SS http://de.wikipedia.org/wiki/Hugo_Boss

Le retrait du mot «nègre» d'un livre divise l'Allemagne.
http://md0.libe.com/photo/473177/?modified_at=1358583943&ratio_x=03&ratio_y=02&width=476
Un éditeur a déclenché une polémique en Allemagne en décidant de retirer le terme «nègre» de la prochaine édition d’un classique de la littérature allemande pour enfants afin de le moderniser.

La maison d'édition Thienemann ne s’attendait pas à susciter une telle controverse en préparant la publication pour l'été 2013 d’une version en couleurs de La petite Sorcière (die Kleine Hexe), à l’occasion du 90e anniversaire de l’auteur Otfried Preussler. L’ouvrage de 120 pages, qui conte les aventures d’une sorcière gentille, accompagne les petits Allemands de génération en génération depuis sa première parution en 1957 et a été traduit en 47 langues.
Moralisme

Une partie du public allemand accuse Thienemann de dénaturer l’oeuvre au nom du politiquement correct en retirant des termes discriminants tels que le mot «nègre». Sur la toile et dans les médias, le débat fait rage depuis deux semaines. La radio publique Deutschlandfunk s’en est pris à une «police de la langue», dénonçant la «dénégrification» des livres pour enfants. Mercredi le porte-parole des conservateurs pour les questions culturelles au parlement allemand, Wolfgang Börnsen, s’est insurgé contre «les moralistes» qui «devraient faire preuve de plus de tolérance» à l'égard des classiques.lire le reste de l'article
  jean  luc ;)

Aurélie, 25 ans, partie travailler en Allemagne : « En France, j’étais “la jeune” »
http://www.rue89.com/sites/news/files/styles/asset_img_half/public/assets/image/2013/01/11.jpg
Mais non, Aurélie, 25 ans, partie chercher un meilleur destin en Allemagne, est bien française.

Lassée du marché de l’emploi en France, des contrats précaires et de l’absence de perspective pour les jeunes, Aurélie a décidé en 2011 de franchir le pas et de partir pour l’Allemagne, où elle a aujourd’hui décroché un emploi de manager logistique dans une start-up.

Un travail « sans équivalent » avec ce qu’elle aurait pu espérer trouver en France. Mais tout n’est pas rose pour Aurélie, qui se heurte au système de travail allemand, très différent de celui en vigueur en France...
En France, deux stages démotivants

En 2006, bac en poche, Aurélie décroche une licence de gestion de l’entreprise à Lyon, puis un master en économie et management, spécialité transport et logistique. Bac +5 donc, et dans un domaine porteur à l’heure du libre-échange.

Elle fait son entrée dans le milieu du travail par un stage, dans le cadre de ses études. « Dans une très grande entreprise française de construction », précise-t-elle, sans donner de nom.

    « Cette expérience a été très déterminante pour moi. Je me suis formée une mauvaise image du travail en France. Je voyais tous ces jeunes se tourner les pouces, plier bagage à moins dix, totalement démotivés.

    On ne nous attribuait que des tâches insignifiantes. La hiérarchie était omniprésente, aucune place n’était laissée à l’initiative individuelle. »
lire le reste de l'article  jean  luc ;)

Allemagne: polémique après le dérapage sexiste du chef du parti libéral
http://www.slate.fr/sites/default/files/imagecache/node-lien/rainer_bruderle.jpg Ces quelques minutes auraient pu rester «off», comme on dit dans le jargon journalistique. La journaliste allemande Laura Himmelreich, correspondante politique à Berlin de l'hebdomadaire hambourgeois Stern, a d'abord choisi de garder le silence. Un an après avoir dû repousser les avances de Rainer Brüderle, président du groupe FDP (libéraux) au Bundestag, lors d'une interview, elle a finalement décidé de raconter la façon dont le candidat du FDP aux élections fédérales de septembre prochain s'est comporté avec elle:

    «Le regard de Brüderle se pose sur mes seins. "Vous pouvez bien remplir une Dirndl [1]." Au cours de notre entretien, il attrape ma main et l'embrasse. "J'aimerais que vous m'inscriviez sur votre carnet de bal". "Monsieur Brüderle", dis-je, "vous êtes un homme politique, je suis journaliste." "Mais les hommes politiques font fondre toutes les journalistes", dit-il. Je dis: "Je trouve qu'il est mieux que nous nous comportions ici de façon professionnelle." "Au final nous ne sommes tous que des humains."»
lire le reste de l'article
jean  luc ;)

Ps: c'est un amateur ,nous on a DSK le champion du monde en titre de la spécialité .

Les FEMENS se sont dévêtues en Allemagne
http://m.ruvr.ru/data/2013/01/26/1334473329/4_DV1395263.jpg
Une branche du mouvement ukrainien FEMEN est apparue en Allemagne, les filles ont organisé leur première action contre l'industrie du sexe locale à Hambourg.
Les militantes allemandes, nues et enragées, en tenant des torches allumées, ont marché en signe de protestation dans les rues dans le quartier des maisons closes le plus célèbre en Allemagne. http://french.ruvr.ru/2013_01_26/Les-me … Allemagne/

   jean  luc ;)

Allemagne: Merkel commémore l'arrivée d'Hitler au pouvoir, "un avertissement permanent"
http://www.leparisien.fr/images/2013/01/30/2525513_photo-1359555519143-1-0_640x280.jpg
La chancelière allemande Angela Merkel a invité mercredi les Allemands à considérer l'accession au pouvoir de Hitler il y a 80 ans comme un "avertissement permanent" pour la démocratie et la liberté.
Sur un lieu chargé de symbole, l'ancien siège de la Gestapo (la police secrète de l'Allemagne nazie) à Berlin qui abrite aujourd'hui un lieu d'exposition en plein air, la dirigeante a rappelé sur un ton solennel: "Il y a 80 ans, jour pour jour et quasiment à la même heure, le président Paul von Hindenburg nommait Adolf Hitler chancelier du Reich".

Cette nomination, abondamment commentée dans la presse allemande de 2013, ouvrait la voie à 12 années de nazisme et allait provoquer la mort de 40 à 60 millions de personnes en Europe, dont 6 millions de juifs exterminés dans les camps de la mort.
"Cela doit être un avertissement permanent pour nous, Allemands", a martelé Angela Merkel, soulignant qu'à l'époque personne ne pensait que ce peintre autrichien raté, aux théories simplistes, resterait au pouvoir.
"Les droits de l'Homme ne s'imposent pas de soi. La liberté ne va pas de soi et la démocratie ne réussit pas de soi", a-t-elle ajouté, en inaugurant une exposition, "Berlin 1933, sur la voie de la dictature" consacrée aux six premiers mois du "Führer" au pouvoir.
"Tout ce qui fait une société vivante et humaine nécessite des hommes qui manifestent respect et attention envers les autres, qui prennent des responsabilités pour eux et pour les autres", a insisté la dirigeante. S'exprimant à quelques centaines de mètres seulement du Mémorial de l'Holocauste, la chancelière a, en outre, réaffirmé "la responsabilité permanente" de l'Allemagne pour "la rupture de civilisation" qu'a représentée la Shoah.
Il n'a fallu que six mois à Adolf Hitler "pour anéantir toute la diversité" de la société allemande, selon elle.lire le reste de l'article

jean  luc ;)

Allemagne : des SDF transformés en Miss Météo
http://l3.yimg.com/bt/api/res/1.2/O0RDs.9AeuUTdkhU_Px5Sg--/YXBwaWQ9eW5ld3M7Y2g9MzQ1O2NyPTE7Y3c9NjIwO2R4PTA7ZHk9MDtmaT11bGNyb3A7aD0zNDU7cT04NTt3PTYyMA--/http://media.zenfs.com/fr_FR/News/PureMedias/4448764-des-sdf-transformes-en-presentateurs-diapo-1.jpg
Doria Tillier , nouvelle Miss météo du "Grand Journal" de Canal+, Catherine Laborde et Laurent Romejko pourraient-ils provisoirement abandonner les manettes de leur bulletin météo ? C'est en tout cas ce qu'ont accepté de faire de nombreux présentateurs météo à travers l'Europe, dans le cadre d'une campagne de sensibilisation aux conditions de vie des sans-abris en hiver. En Allemagne, en Russie, en Roumanie, en Suisse, en Serbie ou encore en Pologne, des SDF ont ainsi été invités à se transformer temporairement en Miss Météo, afin de présenter un bulletin original au cours duquel ils encouragent les téléspectateurs à multiplier les dons pour leur cause.

Baptisé "Days of Hope", et développé par l'antenne berlinoise de l'agence Saatchi & Saatchi, ce projet, initialement décliné à la radio, entend montrer l'impact des températures hivernales sur le quotidien des sans-abris à travers l'Europe. Outre la présentation des prévisions météorologiques de la journée, ces présentateurs météo d'un jour témoignent ainsi en direct de leurs conditions de vie dans la rue. Un moyen original pour tenter de lever des fonds.
lire le reste de l'article

jean  luc :/

Nouvelle discussion