Impôts au Portugal

Bonjour à tous et à toutes,

il faut bien aborder le sujet... paie-t-on beaucoup de taxes et d'impôts au Portugal ?

Quel est taux d'imposition au Portugal ?

Comment fait-on pour payer ses impôts ?

A quelle date faut-il effectuer sa déclaration, et à quel(s) organisme(s) doit-on s’adresser ?

Merci d'avance pour votre participation,

Julie

Bonjour. difficile de vous donner des renseignements précis vu la loi récente  sur les impôts . Pour faire sa déclaration papier cela vient de commencer , pour la déclaration électronique cela commence au mois d'avril pour les pensionnés et travailleurs pour compte de tiers. Pour vous aider il y a les répartitions des finances ou bien un bureau comptable ( il y en à autant que de pasteleries )qui vous donnerons toutes indications et feront votre déclaration moyennant en général un prix de 10 euros : Cordialement

Au Portugal,quel est l'équivalent de la taxe foncière que l'on paye en france et quel est le mode de calcul ou le montant moyen. Merci

Bonsoir Cepanade,
La taxe foncière ici s'appelle IMI, c'est à dire "Imposto Municipal sobre Imoveis".
Son montant correspond à un pourcentage de la valeur de l'appartement ou villa, et il dépend de la localisation et de la ville.
Pour exemple, voici un article où vous trouverez tous les pourcentages pour tous les "concelhos" du pays : http://www.jornaldenegocios.pt/home.php … &id=524543

Par exemple, moi, à Albufeira, je paye 0.6% de la valeur de ma maison.

Je précise que la valeur de l'immeuble est calculé par les services des finances, ce n'est pas le prix d'achat.

Cordialement,

Message pour Jean Pierre
Nous avons déjá communiqué pour la qustion de non double imposition au Portugal pour une pension de l´état taxable en Belgique
Pour faire la déclaration au Portugal, sous vos conseils, j´ai eu recours à un comptable.
Ce matin je reçois un avis de paiement du fisc Portugais. Une somme énorme. Manifestement, ils n´ont tenu compte de rien Ni le fait que l´on est taxable en Belgique, ni le fait que nous versons un précompte à la source.
Que faire?
Merci pour votre réponse

Bonjour françoise, comme fonctionnaire public retraité vous  devez payer vos impôts uniquement dans l'etat qui vous paye votre pension et donc le Portugal ne peut toucher un centime d'euro d'imposition  sur votre pension ( lire la  convention bilatérale entre le Portugal et la Belgique évitant la double imposition)Il s'agit bien sûr d'un régime spécial pour les fonctionnaires publics ce qui semble être votre cas.J'ignore ce qui c'est passé mais votre comptable semble ne pas connaître cet article. Bref rendez vous dans une répartition des finances de votre lieu de résidence et exposez votre cas . De toutes façons vous ne devrez rien payer au Portugal. Si vous avez un problème faite vous aider par le service des impôts des non résidents en Belgique .

Merci Jean Pierre,
Vous apaisez mes inquiétudes.
Je vais utiliser la tecnique suivante: 1- me procurer la loi de la convention via internet             2- retouner chez le comptable pour voir où l´erreur se trouve éventuellement lors de la déclaration (j´étais sortie de la consultation chez le comptable avec une mauvaise intuition) 3- contester au service des finances de viseu.
J´adore le Portugal mais je trouve que l´on passe pas mal d´énergie à essuyer les incompétences (voilà pourquoi le Pays va mal).
Il y a aussi le travail mal fait en Belgique mais pour d´autres raisons: personnel réduit, surchargé de travail, stressé...dépression due à la cadence de travail.Dans ces conditions, on ne peut leur en vouloir à l´employé.
Ici c´est la palabre et le travail qui ne se fait pas. cette nonchalence fait aussi le charme du Pays pour autant que cela ne nous incommode pas de trop.
Quand pensez vous?

Bonjour Françoise, mon expérience du Portugal me fait partager entièrement vos propos. J'ai de nombreuses expériences à votre disposition. J'ai heureusement la chance d'être marié avec une portugaise qui me facilite un peu la vie au niveau des administrations portugaises. Pour votre démarche auprès du comptable et de l'administration fiscale en principe vous ne devriez avoir aucun problème.

Merci Jean Pierre,

Je me suis présentée chez le comptable ce matin.
C´est bien une erreur de sa part.
Il a fait la déclaration au 416 (pension privée)au lieu du 417
(pension publique)
Du coup l´accord de non double imposition n´a pas été appliquée et de plus le précompte payé à la source n´a pas été pri en compte dans le mode de calcul.
Le comptable va lui même au service des finances mais je ne suis pas certaine qui a bien tout saisi.
Je m´attend à devoir payer une amende pour déclaration mal faite.
Enfin,soyons philosophe, ce ne sera jamais qu´un moindre mal.
En belgique, le citoyen aurait vite fait de monter sur le bureau de celui qui travail mal.....mais on est au Portugal avec la douceur du soleil et la gentillesse des gens
Bonne journée
Françoise

Jean Pierre,

Je viens de recevoir une très mauvaise surprise en me présentant au service des finances.
En fait, c´est certaint qu´il y a la loi de la non double imposition, c´est á dire que l´on prend en compte le précompte payé en Belgique. Cependant on est soumi à la loi Portugaise et l´on dépend du mode de calcul des impositions Portugaise et il semblerait que l´impôt Portugais serait plus important car ils prennent en compte la somme qui nous a été remboursée par la Belgique pour les 4 premiers mois de l´année où nous étions encore domiciliés en Belgique. Escrocrie? Je suis dégoutée des lois qui sortent de leur chapeau.
Quand pensez vous ?

"Bemvindo a Portugal"... Ils veulent aller chercher l'argent même là où il n'y en a pas, et ce, quelle que soit la manière pour y arriver...

Bon courage

Bonjour Françoise, je ne comprends pas , vous me dites que vous n'avez qu'une pension de fonctionnaire Belge, et donc ,contrairement au privé , vous devriez continuer à payer vos impôts en Belgique ( article 18 de la convention bilatérale Belgique Portugal, Commentaires sur le site de la commission européenne EUROPA).Vous me dites " que vous avez été remboursé par la Belgique pour les 4 mois où vous y résidiez" , ceci est valable pour le privé où effectivement vous payez vos impôts dans votre pays de résidence ( domicile)et il est normal que comme vous devez y payer vos impôts et( la Belgique vous rembourse les précomptes déjà prélevés et vous n'avez plus à payer vos impôts en Belgique.  Donc ma confusion est la suivante êtes vous fonctionnaire publique pensionné ? ( payement impôts en Belgique) ou pensionnée du privé ( payement des impôts au Portugal ? auquel cas aucun précompte ne sera retenu sur votre pension et vous payerez la totalitédesdes impôts  au Portugal.Conclusion : un pensionné du SECTEUR PUBLIC de l'Etat Belge qui réside au Portugal et qui ne possède pas la nationalité portugaise paye ses impôts en BELGIQUE UNIQUEMENTT. Un pensionné du secteur PRIVE Belge quelque soit son pays de résidence en Europe ( dans votre cas le Portugal) paye UNIQUEMENT ses impôts dans le pays où il réside plus de 183 jours par an en Conséquence au Portugal . Tenez moi au courant

Bonjour Ruifilipe, tout a fait d'accord avec vous , hier j'ai voulu payer anticipement IUC sur un nouveau véhicule ( échéance de payement 25.08.2012) . Le fonctionnaire introduit le montant de l'impôt plus une amende pour retard de payement ?? ( 30 euros). J'avais fait une photocopie de l'ordre de payement provenant des services centraux et donc effectivement le fonctionnaire à fait une erreur OU PAS ? Ceci se passe dans les répartitions des finances et ce n'est pas la premiére fois que je vis cette sorte de mauvaise expérience. Un conseil soyez attentif car le Portugal devient un pays du Tiers monde où pire

Bonjour Jean Pierre,
Nous avons bien une seule pension du publique en Belgique (mon époux était militaire). Je paye les contributions en Belgique.
Mais voilà ce que l´on me dit aux finances.
Le Portugal applique le mode de calcul portugais en tenant compte du précompte payé en Belgique tout en déduisant la somme qui nous a été remboursée par la Belgique.
En plus , pour l´année prochaine le gouvernement a décidé d´autres mesures, notamment un abbatement moins important et d´autres mesures qui vont venir....les impôts portugais deviendraient plus importants que en Belgique.
Je ne comprend plus rien, je suis un peu perturbée par tous ces changements, néanmoins je garde la bonne humeur.
A bientôt.
Françoise

Jean Pierre,

Je viens de penser à autre chose.
Lundi prochain vient en vacances chez nous notre neveu. Celui ci est directeur et controleur aux contributions à Namur.
L´international, ce n´est pas son domaine et ne connait pas bien les lois mais on peut réfléchir pour intenter une action en haut lieu et non sur mon seul cas. Le Portugal doit arrêter de faire n´importe quoi avec n´importe qui.
Je vais aussi m´adresser à l´UFBE, dont je suis membre, ils ont des avocats et peuvent aussi remuer les choses.
C´est un travail de longue haleine, c´est bien au delà de mes intérêts mais je ne lacherai pas.
Recevoir d´autres témoignages serait bénéfique.

(modéré: pas de pub svp)

jeanpierrehonda :

Bonjour françoise, comme fonctionnaire public retraité vous  devez payer vos impôts uniquement dans l'etat qui vous paye votre pension et donc le Portugal ne peut toucher un centime d'euro d'imposition  sur votre pension ( lire la  convention bilatérale entre le Portugal et la Belgique évitant la double imposition)Il s'agit bien sûr d'un régime spécial pour les fonctionnaires publics ce qui semble être votre cas.J'ignore ce qui c'est passé mais votre comptable semble ne pas connaître cet article. Bref rendez vous dans une répartition des finances de votre lieu de résidence et exposez votre cas . De toutes façons vous ne devrez rien payer au Portugal. Si vous avez un problème faite vous aider par le service des impôts des non résidents en Belgique .

Bonjour,

Est ce qu'il en serait de même pour un fonctionnaire retraité français?
Dois-je payer mon impôt sur le revenu au Portugal, si j'y réside, ou en France et y-a-t-il un complément à verser pour le cas où l'imposition serait plus élevée ici ou ailleurs?

Cordialement

Bonjour...

Et un retraité de la fonction publique française qui ne travaillerait pas au Portugal où il résiderait, où payerait-il ses impôts?

Bonjour, que vous soyez Belge ou Français du moment qu'une convention existe entre les deux pays comme fonctionnaire public retraité vous devrez payer vos impôts dans votre pays d'origine . Si vous voulez confirmation il y a plusieurs sujets traitant des conventions bilatérales double imposition sur internet.

Merci de votre réponse.

Quelqu'un peut-il me dire si les formalités sont concrètement ardues pour obtenir une autorisation de séjour permanent au Portugal?

J'ai lu tout et son contraire à cet égard...

Bonjour , comme citoyen de l'UE , il faudra vous rendre au SEF ( Serviço estrangeiro e fronteira)dans la maison du citoyen de votre future résidence avec un document émanant de votre maison communale ou Mairie comme quoi vous quittez votre pays d'origine et votre nouvelle adresse au Portugal. Vous recevrez un document valable pour 5 ans afin de résidez de façon permanente au Portugal.( Donc relativement simple) Le reste , et comme jamais rien n'est simple , c'est effectivement le parcours du combattant, comme tout déménagement dans un pays étranger

Bonsoir, suite aux divers réponses sur l'imposition des pensions de résidents étrangers qui seraient imposables au Portugal, et suivant les nouvelles OE 2013, il semblerait que les pensionnés étrangers résidents plus de 183 jours dans ce pays ne payerons plus d'impôts sur le revenu / IRS)ni dans le pays qui paye votre pension.J'aimerais savoir votre opinion sur ce sujet qui pourra éclairer nos membres. Cordialement

Je vais chercher, mais il m'étonnerait fortement qu'on soit dispensé de payer des impôts, ici ou là!

Quelles sont vos sources?

Medida foi aprovada como forma de atrair reformados com elevado poder de compra, para tornar Portugal na Flórida da Europa

Reformados estrangeiros vão ficar isentos de IRS
28/11/2012 | 08:44 | Dinheiro Vivo

O Parlamento aprovou uma alteração ao código do IRS que vai permitir que os reformados estrangeiros passem parte do ano em Portugal sem que as suas pensões sejam taxadas.

Segundo o Jornal de Negócios, os estrangeiros que passem parte do ano no país poderão receber as suas pensões livres de IRS a partir de Janeiro do próximo ano, de acordo com as alterações ao Código do IRS aprovadas no Parlamento.

Esta medida foi aprovada como forma de atrair reformados com elevado poder de compra, para tornar Portugal na Flórida da Europa. 

J'esoère que vous lisez le Portugais
Cordialement

Je lis que l'on pourra ne pas payer les impôts au Portugal, mais rien ne dit qu'on sera dispensé de les payer dans le pays d'origine.

Je peux me tromper, mais il me semble que ce n'est que la transcription d'une directive européenne sur le choix de la résidence fiscale...

En clair, si l'imposition sur le revenu sera plus avantageuse dans le pays d'origine, on paiera dans celui ci et on sera dispensé de l'IRS portugais, et on pourra choisir de payer l'IRS portugais pour échapper à l'impôt correspondant dans le pays d'origine, si on y a avantage

[at]jeanpierrehonda -> Merci mais cela serait :top: de traduire le texte en français afin que tout le monde puissent comprendre. :)

Merci bien,
Aurélie

En gros:

O Parlamento aprovou uma alteração ao código do IRS que vai permitir que os reformados estrangeiros passem parte do ano em Portugal sem que as suas pensões sejam taxadas.

Le Parlement a approuvé une modification du code de l'IRS (impôt sur le revenu) qui permettra que les retraités étrangers puissent passer une partie de l'année au Portugal sans que leurs pensions ne soient sujettes à taxes.

Segundo o Jornal de Negócios, os estrangeiros que passem parte do ano no país poderão receber as suas pensões livres de IRS a partir de Janeiro do próximo ano, de acordo com as alterações ao Código do IRS aprovadas no Parlamento.

Selon le Journal des affaires, les étrangers qui passeront une partie de l'année dans le pays pourront recevoir leurs pensions libres de l'IRS à partir de janvier 2013, en accord avec les modifications du code de l'IRS approuvé par le Parlement.


Esta medida foi aprovada como forma de atrair reformados com elevado poder de compra, para tornar Portugal na Flórida da Europa. 

Cette mesure a été adoptée dans le but d'attirer des retraités avec un pouvoir d'achat élevé, pour que le Portugal devienne "la Floride de l'Europe"


****************

Mon analyse est qu'ainsi, effectivement, les retraités n'auront dans aucun cas l'IRS à payer au Portugal s'ils séjournent une partie de l'année
(sous entendu, s'ils y ont un domicile, car sinon, en voyageur, c'était déjà le cas)

Mais rien ne dit que cela les dispensera dans ce cas de payer dans le pays qui verse la pension!

Il serait plus qu'étonnant qu'en ces temps de disette fiscale et budgétaire, l'UE laisse se créer ainsi une brèche qui permettrait à des milliers de contribuables non plus de payer moins en choisissant le pays le mieux disant (cas actuel) mais de ne plus rien payer!

(EDIT) En plus, c'est contraire à la charte européenne qui ne fixe pas de montant, mais qui indique que les citoyens doivent contribuer au bien commun par une imposition déterminée selon des procédures démocratiques qui ne sont pas en contradiction avec les traités régissant la vie de l'Union.

Depardieu ne s'est pas posé au Portugal, et pourtant les vins y sont délicieux et il y a plus de soleil qu'à Néchin, en Belgique :)

Si on suit l'interprétation de Jean Pierre, il ne paierait plus rien chez nos amis portugais...

"Faut pas rêver"... Il faudra toujours payer, ici ou là. Dans le cas contraire, dans un an je suis au Portugal! :)

Bonjour, je n'interprète rien, pour moi, cette nouvelle disposition fiscale est applicable lorsque il y n'y a pas de convention pour éviter la double imposition . Mais le texte dis bien que les revenus payés par une entité étrangère OU déjà soumis aux impôts dans le pays d'origine, ne seront pas soumis à l'impôt portugais. J'ai aussi consulté les divers commentaires dans la presse et l'interprétation est que le Portugal est devenu un paradis fiscal pour les pensionné étrangers. Je n'y crois pas une seconde , il faudra voir le texte légalen début de 2013.En conclusion comme toujours il est dangereux d'interpréter .

Il est dit seulement qu'il ne faudra plus payer au Portugal. Pour le reste, à mon avis, le pays qui versera la pension sera toujours fondé à demander où l'impôt est payé et s'il n'est pas payé ailleurs, à le réclamer selon sa propre loi.

Ce qui change à mon avis, c'est qu'avant le Portugal faisait payer l'IRS même si l'IR était déjà versé ailleurs, quand les résidents étaient des pensionnés du secteur privé (j'ai un ami portugais qui est demeuré en France à cause de cela entre autres, je crois me souvenir d'une conversation à ce sujet)

Comme l'IRS était, en proportion, plus élevé que dans de nombreux pays**, la destination "Portugal" était peu attractive. Là, on pourra s'y poser sans perdre d'argent (on paiera ses impôts dans le pays d'origine comme avant) en bénéficiant d'un coût de la vie inférieur, de même que celui de la main d'oeuvre pour qui voudra une femme de ménage, un jardinier, etc.

Mais pour devenir "la Floride de l'Europe", le Portugal a encore un énorme obstacle à surmonter: son système de santé publique qui n'est guère fait pour attirer des gens âgés.
______________

** dont la France: beaucoup de Français seraient étonnés de savoir qu'ils payent un IRPP parmi les plus bas d'Europe, y compris comparé à celui de "paradis" comme la Belgique. Ces "paradis" sont avantageux pour les impôts sur les plus-values, sur la fortune, sur les successions, mais pas sur l'IR (sauf pour de très gros revenus et encore, par l'optimisation fiscale: quotient et innombrables "niches" on peut le contourner légalement)

Cordialement

** dont la France: beaucoup de Français seraient étonnés de savoir qu'ils payent un IRPP parmi les plus bas d'Europe, y compris comparé à celui de "paradis" comme la Belgique. Ces "paradis" sont avantageux pour les impôts sur les plus-values, sur la fortune, sur les successions, mais pas sur l'IR (sauf pour de très gros revenus et encore, par l'optimisation fiscale: quotient et innombrables "niches" on peut le contourner légalement)

Cordialement

Dernière modification par benj77 (2012-12-28 16:00:13)

Bonsoir, alors là comme Belge , je concorde complètement comme benj77, il est vrai que la fiscalité française est de loin plus avantageuse que celle de la Belgique pour les revenus qui ne soient pas millionnaires. En plus la fiscalité du Portugal, qui  n'atteint pas encore  les niveaux Belges mais ne tarderons pas a les rejoindre semble être encore pire surtout pour l'exercice 2013 )que les conditions ( plus value notamment) pratiquées dans mon pays. Attendons pour voir et à tous une bonne fin d'année.

Bonjour
je viens de lire votre réponse en furetant sur le forum
Connaissez vous la décote moyenne faite par les impôts car on souhaite acheter sur Ericeira une maison de 450000€
Cordialement

Bonsoir, plus aucune idée, puisque le tribunal constitutional du Portugal va se prononcer sur certaines mesures fiscales prises par le gouvernement avec un risque de démission , qui sera confronté également avec une motion de censure, qui devra trouver des nouveaux impôts, avec augmentation de l'IMI, de la TVA, bref ici nous parlons non plus d'une nouvelle Grèce , mais d'une approximation avec la situation de Chypre et en plus l'éventualité de la sortie du Portugal de l'Euro. Investir au Portugal dans ces conditions relève du jeu de casino. Le seul conseil que je puis donner actuellement : ATTENDRE avant de courir au désastre.

merci pour votre réponse, on visite le Portugal en mai mais notre investissement ne sera pas effectué avant 2015/2016 car il nous reste 2 ans à travailler.
en France on prévoit également une augmentation de la TVA de 19.6 à 21% , une augmentation des charges sur les salaires, une augmentation des impôts fonciers et locaux et en 2014 une augmentation de l' IS 300.000 chomeurs de plus soit 4.500.000 chomeurs cumulés.
pour les impôts locaux et fonciers on en est à 3700€ pour une maison de 150 m² en plein bois.

on attend un SCHROEDER français pour remettre la France à niveau!!!!

bonjour la belgique ( je suis aussi belge retraité en espagne )

somme énorme , cela signifie combien a payer pour quel revenu ??, çà c'est important a savoir .

merci de m'informer

bonne journée
Henri

message adressé a francoise.cambrelin

Bonjour,
Intéressé par une résidence secondaire sur Tavira, je souhaiterai votre avis sur l'équivalent de la taxe Foncière et de la taxe d'habitation.
L'agence avec laquelle je suis en contact semble me dire que j'aurai à payer 360 euros au titre de l'IMI (bien estimé à 180000 euros) Quand à la taxe d'habitation, j'en serai exempté du fait que je ne résiderai pas à plein temps au Portugal mais devrai prendre un avocat qui sera mon représentant fiscal et qui garantira que je paye mon IMI....
Je suis conscient de ne pas être très clair mais c'est la conséquence de mon anglais très basique. Les échanges avec l'agence se faisant dans cette langue.
En fait, merci d'avoir la gentillesse de me communiquer toutes les infos concernant l'acquisition d'un bien au Portugal.
Cordialement.
Daniel

Dois-je comprendre que pour ne pas payer une taxe d'habitation qui correspond à des prestations qu'on vous fournira quand vous vivrez au Portugal, vous vous préparez à des prises de tête sans fin (attendez de traiter avec les administrations locales et les gens de droit!) qui nécessiteront que vous payiez un avocat (lui, il fera tinter le tiroir caisse dès le début de vos rapports)?

En mettant de côté l'aspect "prise de tête", êtes vous certain que vous y gagnerez financièrement?

Ne craignez-vous pas que les édiles vous refusent - ou mettent la plus mauvaise volonté possible... Moi à leur place, c'est ce que je ferais** - avant de vous faire bénéficier des prestations financées par cette taxe d'habitation? Oui vous pourrez sans doute aller au bout de votre logique et ester en justice. Bonjour la qualité de vie, surtout avec la justice des pays latins ou latinisés (et là, j'inclus la France)

Je ne porte aucun jugement moral, que ce soit clair. J'attire votre attention sur la nécessité de peser le pour et le contre.

Déjà, devoir prendre un avocat avant d'acheter un bien, c'est casse-bonbons (c'est là que d'un coup on se rend compte qu'en France tout n'est pas calamiteux nonobstant les innombrables critiques qu'on peut apporter sur tel ou tel point, utiles quand elles sont justifiées) mais s'il faut en budgéter un juste pour vivre ensuite dans ce bien, là on entre dans une autre dimension...

____________________________

** Je serais maire d'un petit village et j'apprendrais qu'un étranger assez nanti pour mettre 180.000 euros dans une villa ne veut pas payer sa taxe d'habitation, eh bien la balayeuse cesserait de fonctionner devant chez lui, ses poubelles seraient régulièrement oubliées, quand on asphalterait la chaussée il manquerait tout juste les cinquante derniers mètres de bitume pour arriver jusqu'à chez lui, etc. 
Ça commence à se faire dans le Sud Ouest avec les Anglais. Ne doutez pas que dans des communes en grande difficulté situées dans un pays en faillite, ça fera école! Vous pourrez toujours aller en justice... Bon courage!


**

A Benj77
Je suis très surpris de l'interprétation que vous faites de mon message !
Où lisez vous que je ne veux pas payer ma taxe d'habitation ? J'écris simplement que l'agence m'indique que j'en serai exempté ne résidant pas à plein temps.
C'est pour cela que je "poste" sur ce blog afin de savoir ce qu'il est est réellement concernant cette taxe.
Il est possible que je me sois mal exprimé mais je constate que vous avez une singulière tendance à donner, un peu rapidement, des leçons de civisme. Quand à me traiter de "nanti", rien ne vous y autorise. Vous ne savez rien de moi et encore moins de ma situation.
Plutôt que de jouer les moralisateurs, si vous connaissez vraiment le fonctionnement de l'administration fiscale portugaise, ayez la gentillesse de bien vouloir répondre à cette question: Séjournant moins de 6 mois sur place, serai-je redevable de la taxe d'habitation ? si oui, comment est-elle calculée ?

Je ne dis en aucune manière que vous êtes dans l'absolu un "nanti". Mais sur le plan relatif, vue la situation du Portugal, vous apparaitrez comme tel d'après le prix de la maison que vous avez indiqué.

D'où des réactions prévisibles que j'ai indiquées. Si je vous ai blessé, je vous prie de bien vouloir m'excuser.
Simplement, comme j'ai vécu assez longtemps dans cette situation "d'étranger" qui avait un pouvoir d'achat apparent beaucoup plus élevé que celui des locaux, j'ai appris à être très prudent, et cela m'a évité des déboires.
Voir cette nuit d'émeutes en Guyane où dans mon quartier, mon logement fut le seul à ne pas être saccagé parmi tous ceux des "métros" (et pourtant la Guyane n'est pas connue comme recelant des tensions ethniques)

Pour vous expliquer le fonctionnement de l'administration fiscale portugaise... (ou plutôt, hélas, pour ne pas pouvoir vous l'expliquer)

J'ai abandonné (peut être pas définitivement) mon projet d'expatriation parce que bien que je lise couramment le portugais, bien que j'aie passé des heures à tenter de me documenter, bien que je cherche désespérément des textes clairs, je n'ai toujours rien compris.

A chaque fois, c'est alambiqué, ambigu, on incite à faire appel à des fiscalistes compétents, des avocats qui seront chargés "d'interpréter" et d'intercéder (quand on les aura payés: ça, c'est sûr) auprès d'une administration qui, quand il y a ambiguïté, tranche toujours en sa faveur
Et il ne reste plus, si on pense être dans son droit, qu'à ester en justice
Or c'est au Portugal au moins aussi long et hasardeux qu'en France (si nos textes administratifs sont clairs et accessibles gratuitement, notre justice ne nous permet pas de lancer des critiques en ce domaine)

Si j'avais un mot à dire quant au fonctionnement du Portugal, je lui suggèrerais humblement qu'au lieu de consentir à des exemptions fiscales, il attirerait infiniment plus de monde en créant de la lisibilité et en supprimant ce recours quasi obligatoire à ces intermédiaires, avocats, fiscalistes et que sais-je encore! C'est un défaut commun entre ce pays et son ancienne colonie, le Brésil.

Ce dont je suis sûr en revanche, c'est que dans 90% des cas, les promesses d'exemption fiscale au Portugal, de tel ou tel ordre, faites par les promoteurs sont mensongères. D'un fatras composé de textes actés, de projets de modifications, de suggestions de modifications, de vagues intentions, on tire une vision paradisiaque qui ferait à côté du Portugal un enfer fiscal de Monaco.

Alors désolé de ne pas vous répondre clairement sur ce problème de TH. J'ai chiné sans trouver de référence

Toutefois si vous trouvez un texte officiel là-dessus, je tenterai de l'interpréter, sachant lire la langue.

J'ai bien dit un texte officiel. Pas un tract de promoteur, de fiscaliste, d'avocat, de journaliste spécialisé en publireportages

Cordialement

Taxe d'habitation à mon avis , n'existe pas au Portugal, comme en Belgique,d'ailleurs mais je cherche.L'IMI oui bien sûr. Vous aurez aussi peut être une incidence fiscale sur vos revenus français, puisque vous devrez declarer ce nouveau bien . En tous les cas c'est le cas pour les revenus déclarer en Belgique, ça je le sais . Mais je vous parle en tant que citoyen belge resident au Portugal.....

Merci JP. Si vous avez d'autres infos ou précisions, je suis preneur.

Nouvelle discussion