svp donnez nous votre avis sur cet avis AU VITRIOL d'une expat a Québe

Bonjour à tous!!!!

après s'être dit que Québec était l'El Dorado que tout serait beau et merveilleux, quand on est quelqu'un de censé et raisonnable on se dit " bon, c'est quoi l'envers du décor?"

Grâce à Ensaimada j'ai pu aller sur le site Immigrer contact et lire des bilans négatifs. Les positifs je m'en fous, je sais ce qui est bien ou pas.

Je suis tombée sur cet avis ultra négatif, au vitriol, limite facho vis à vis des Québécois.

Je ne suis pas intéressée par les réactions des Québécois, car vous allez bien sur défendre votre pays et je le comprends tout a fait, en tant que française, je ferai pareil.

j'aimerai avoir des avis d' EXPATRIES ...

j'avoue que j'ai pris un coup, tout en sachant que beaucoup de personnes sont excessives quand elles ont investi beaucoup et pensent avoir été floutés.. et peut être qu'elles n'avaient pas pensé que le Québec avait des inconvénients... ( non? :P)...

tout comme beaucoup de personnes sont excessivement émerveillées par leur pays d'accueil

voici le lien

immigrer-contact.com/main.php?action=bilan&option=lecture&&mpseudo=cptroyes&bid=1&page=2&org=France

merci a vous!

Ben : "Les Bilans négatifs sont reservés aux membres inscrits.
Cliquez ici pour vous inscrire."

Il faut s'inscrire?

Cherrybee :

Ben : "Les Bilans négatifs sont reservés aux membres inscrits.
Cliquez ici pour vous inscrire."

Il faut s'inscrire?

Oui il le faut !!

Pffffff !!! Soupir excédé  :rolleyes:  OK, j'y vais! C'est quoi le pseudo en cause?

oui je n'ai pas précisé, il faut s'inscrire mais ca vaut le coup, certains méritent presque d'avoir loupé leur expat...

Ils m'ont gonflée honnêtement...


Certains ont même été supprimés par le site...

Cherrybee :

Pffffff !!! Soupir excédé  :rolleyes:  OK, j'y vais! C'est quoi le pseudo en cause?

cptroyes    Cherrybee...

sur la page d'accueil a droite tu as les " bilans" et j'ai pris ceux de 2011...

Quand je me renseignais aur le Québec, j'ai aussi lu des témoignages négatifs et positifs. Ça donne un panel de ressentis que l'on vit en immigrant. C'est la meilleure façon de se préparer. L'auteur le dit au début d'avoir lu que i.com, et il ne s'attendait pas à vivre aussi le revers de la médaille. Je pense que le salaire joue beaucoup. Avec un bon salaire, on peut facilement profiter de la vie. Pas toujours facile de décrocher un bon job, mais chaque expérience est unique.

OK, j'ai vu. Si c'est bien celui dont on cause ... Je comprends mieux.

déjà, commencer par une blague à la noix ... Bof

- Il veut un super salaire après 3 semaines au Québec, alors qu'on dit partout qu'il faut d'abord se faire connaître puis gravir les échelons petit à petit.
- l'anglais n'est pas forcément obligatoire ici, surtout si on s'éloigne de Montréal, mais franchement! Pour le service à la clientèle, bien sûr que ça peut être nécessaire!
- les prix sont hors taxes +15% environ. Euh non! Il n'y a pas de taxes sur la nourriture. Et pour nous c'était très important.
- Le coût d'une immigration est très variable d'une personne à l'autre. Il y a des immigrants qui arrivent avec très peu d'argent parce que leur pays d'origine les a empêchés de sortir avec une grosse somme, et ils sont capables de se débrouiller au début en se contentant du strict strict minimum et par le système D (colocation etc)
- c’est le pays des cartes professionnelles et du racket des syndicats, ordre etc…. délivrant les cartes. Ben oui, mais même les Québécois sont soumis aux mêmes contraintes et ils n'en font pas un drame, eux.
- criminalité à Montréal? j'aurais aimé qu'il donne des liens correspondant disant le contraire de grandes villes de son pays d'origine.

- Il a quand même presque doublé son salaire en 1 an et demi.

Bref, mon avis : Qui veut abattre son chien, l'accuse de la rage.

PS: quand on constate aussi sur ce site que c'est souvent les mêmes qui mènent les débats, méchante gang de mysos !!!! :lol:

Et pourtant ça refléte la réalité de certains immigrants.

et c pour ca que j'ai voulu le mettre en avant...

la criminalité on s'en fout un peu on ne vient pas pour le taux ( bien que le fait qu'il soit plus bas a Montréal qu'a Marseille soit bien)

j'ai l'impression que le mec chipote au maximum...

cette histoire de taxe j'y comprends rien
j'ai compris qu'au restaurant, aux magasins, il faut ajouter un certain pourcentage mais le mec dit 15%???

Oui, au restaurant, il faut laisser un pourboire qui équivaut à 15% du montant brut (hors taxes) de l'addition. Évidemment, selon le service que vous aurez obtenu,vous pouvez donner plus ou moins.

Le serveur de restaurant est un travailleur à pourboire. Il gagne moins que le salaire minimum et compte sur les pourboires pour avoir un revenu plus ... décent.

Le pourboire se pratique dans bien des domaines d'ailleurs, entre autres chez les coiffeuses.

Voici un petit lien intéressant à ce sujet. Notez que l'on dit que l'on n'a pas besoin de donner de pourboire au chauffeur de taxi (pourtant, presque tous les gens le font; si vous ne le faites, vous allez vous faire regarder d'un drôle d'oeil).

http://ou-trouver-a-montreal.ca/petits- … au-quebec/

Ce qui fait qu'au final taxes+pourboire reviennent à +30% par rapport aux prix affichés dans les restaurants.

Je suis étonné pour la femme de chambre. Aux Etats-Unis, ça se fait de laisser un pourboire, pas au Québec ?

C'est quoi cette histoire de pourboire ?? ont est obligé???

enfin je sais pas mais en france si ont a pas envie ou meme si ont peut pas, on ne laisse rien

j'ai lu le document que tu a mis ,mais par exemple on prend la taxi et là la personne nous ouvre la porte alors qu'ont a rien demandé ,il faut lui payé 2 dollards??? NON mais et puis quoi encore, moi je vais venir pour une semaine pas avec beaucoup d'argent car je ne peut pas venir avec plus ,j'aurais le minimun alors si il faut dépenser a chaque fois pars des tips a droite ou a gauche faut venir avec des milliards

enfin pas que je suis radine mais en ce moment ayant tres tres peu d'argent 1 cents c'est un cents, jespere que sa changera

mais bon quand ont va chez le coiffeur ,la coiffeuse est deja payer pour ce qu'elle fait alors pourquoi lui donner un tips???

le taxi pareil ,les restaus a la limite je laisse toujours un pourboire mais bon je laisse ce que je veut ,je comprend que les serveurs travaille aussi au tips mais bon dans ce cas la on s'en sort pas ,ont fait que ça ce payer ,et la facture du coup s'eleve vite

c'est un peu le principe de l'expatriation, quand tu vas dans un pays il faut t'adapter sinon tu n'y vas pas...

ca se fait dans quelques pays d'avoir des pourboires obligatoires... 

si tu veux passer pour une bonne vieille francaise bien hautaine, procède ainsi... :/

haaa ok je ne savais pas, mais bon aprés dans ce cas la les gens ne sortent plus, enfin en meme temps quand ont a pas d'argent ont sort pas donc je sortirais pas appart si je gagne beaucoup d'argent, je trouve juste que imposer au gens un pourboire alors qu'il y en a qui ont peu d'argent, je sais pas un pourboire sa s'impose pas ,a moins que du coup le prix du service soit moins chere et la du coup sa revient au meme

en meme temps c'est pas grave ,ici je vais jamais au restau ,ni au coiffeur ,mais ce qui m'embete c'est que les vacances riques d'etre encore plus serrer

c'est une habitude a prendre c'est tout : pour certains services tu ajoutes soit un tip/ soit la taxe supplémentaire...

et puis si tu n'as pas assez d'argent pour vivre, évite de tenter une expatriation, tu as conscience de ce que cela coûte?

si tu n'as pas les moyens de te payer un restau, c'est mal barré pour la capacité financière que tu es sensée avoir pour vivre 2 mois en autonomie complète...

Le pourboire est une obligation en Amérique du Nord. Par exemple au restaurant, en France, les prix sont TTC et service inclus (15%). C'est toujours marqué sur les menus en tout petit : 15% service inclus. En Amérique du Nord, les prix sont hors taxes et service non inclus. Les prix affichés sont peu élevés mais si tu n'ajoutes pas les 15% de service (le pourboire), le serveur en est de sa poche. Il travaille gratuitement.
Il faut savoir qu'on ne paie pas le service (pourboire) dans les restaurants où on va chercher soi même la nourriture : Thaï Express, Mc Donald's, St Hubert Express, Subway, Amir, etc. Tu peux y manger à ta faim pour 10-12$ (7-9€ TTC) et il y en a une quantité astronomique de ces restos/fast food.
Mais si tu vas dans un restaurant comme les 3 Amigos ou les 3 Brasseurs, il y a un serveur et il faut lui donner ses 15% de service en plus des 15% de taxes.

Franco-canadien :

Ce qui fait qu'au final taxes+pourboire reviennent à +30% par rapport aux prix affichés dans les restaurants.

Je suis étonné pour la femme de chambre. Aux Etats-Unis, ça se fait de laisser un pourboire, pas au Québec ?

Oui, c'est préférable de laisser un pourboire... 1 $ par jour environ.

Jenny9 :

enfin pas que je suis radine mais en ce moment ayant tres tres peu d'argent 1 cents c'est un cents, jespere que sa changera

mais bon quand ont va chez le coiffeur ,la coiffeuse est deja payer pour ce qu'elle fait alors pourquoi lui donner un tips???

le taxi pareil ,les restaus a la limite je laisse toujours un pourboire mais bon je laisse ce que je veut ,je comprend que les serveurs travaille aussi au tips mais bon dans ce cas la on s'en sort pas ,ont fait que ça ce payer ,et la facture du coup s'eleve vite

Comme vous l'avez vu, beaucoup de gens sont dans des métiers à pourboire, donc leur salaire est inférieur au salaire minimum. C'est une autre façon de fonctionner à laquelle vous devrez vous habituer ici.

Il n'est pas nécessaire de laisser un pourboire à un chauffeur de taxi (chose que je n'ai apprise que récemment), mais quand j'en ai parlé autour de moi, on m'a dit que cela ne se ferait pas vraiment de ne pas en laisser. Ça paraît très mal.

Quant à la coiffeuse, le pourboire est pratiquement incontournable (entre 10 % à 15 %). Si vous ne le faites pas, vous ne serez pas tellement appréciée.

margotcha :

c'est une habitude a prendre c'est tout : pour certains services tu ajoutes soit un tip/ soit la taxe supplémentaire...

et puis si tu n'as pas assez d'argent pour vivre, évite de tenter une expatriation, tu as conscience de ce que cela coûte?

si tu n'as pas les moyens de te payer un restau, c'est mal barré pour la capacité financière que tu es sensée avoir pour vivre 2 mois en autonomie complète...

Hum... je suis d'accord ici avec Margotcha. Si déjà les pourboires vous font tiquer, alors que cela fait partie du code du travail canadien (employés à pourboire), beaucoup d'autres choses vont vous surprendre.

Franco-canadien :

Le pourboire est une obligation en Amérique du Nord. Par exemple au restaurant, en France, les prix sont TTC et service inclus (15%). C'est toujours marqué sur les menus en tout petit : 15% service inclus. En Amérique du Nord, les prix sont hors taxes et service non inclus. Les prix affichés sont peu élevés mais si tu n'ajoutes pas les 15% de service (le pourboire), le serveur en est de sa poche. Il travaille gratuitement.
Il faut savoir qu'on ne paie pas le service (pourboire) dans les restaurants où on va chercher soi même la nourriture : Thaï Express, Mc Donald's, St Hubert Express, Subway, Amir, etc. Tu peux y manger à ta faim pour 10-12$ (7-9€ TTC) et il y en a une quantité astronomique de ces restos/fast food.
Mais si tu vas dans un restaurant comme les 3 Amigos ou les 3 Brasseurs, il y a un serveur et il faut lui donner ses 15% de service en plus des 15% de taxes.

Les 15% de taxes, vous ne pourrez pas y échapper, vous devrez les payer. Quant au pourboire, vous avez tout intérêt à en laisser un, sinon, comme le dit Franco-Canadien, le serveur se retrouve en bout de ligne avec un salaire de misère.

Bien entendu, si le service a été mauvais, vous n'en donnez pas. Mais c'est plutôt rare que le service soit pourri, justement parce que le serveurs et serveuses veulent mériter leur pourboire.

d'accord pour certains a la limite je comprend chez la coiffuese sa met deja arrivée d'en donner un mais bon je donnais ce que je veut

apres je conçois que les serveurs c'est un plus pour eux vus leurs salaires, j'ai de la famille dans la restauration, mais ce qui me choque un peu c'est d'imposer une certaines sommes

apres noveau calculs je suis nul alors 15% sa reviendrais a combien, parce que en france tout est comprit alors enfait de sortir au canada est beaucoup plus cher que de sortir en France????

apres j'avoue que mes vacances sont reduite malgrés moi, alors payer des pourboires pour tout sa va etre un budjet que je doit reduire de mon budjet initiale ce qui fait que je vais rien faire.

Bref je verrais bien, apres je suis d'accord qu'il faut s'integrer, et de toute maniere ici je ne sort pratiquement pas car financierement je peut pas, alors sa me fait pas peur je continuerais au canada si il le faut je sais me contenter de peu, quand ont a pas le choix d'autant plus car il faut que je mette de coter pour pouvoir partir avec une petites sommes consequentes pour les premiers mois

Ce qu'on appelle "pourboire" au Canada ne correspond pas au pourboire en France mais aux "15% de service inclus". C'est pour ça que les prix sont affichés TTC, c'est à dire prix HT+taxes+service. Les 15% de service te sont imposés.
Au Canada, on affiche le prix HT. Quand l'addition arrive, ils ajoutent les taxes. Et pour le service, tu peux mettre 15%, 10% ou 20% si tu trouves que tu as été très bien servi ou mal servi.

Par exemple, tu commandes un hamburger-frite à 12€ en France. Au Canada, la carte indiquera 9€ (bien sûr ce sera en dollar). On t'apportera l'addition disant qu'il faut payer 9€+taxes donc 10,42€. Et comme tu as été servi correctement, tu ajoutes 15% de service (ce qu'on appelle pourboire ici), ce qui fait un total de 12€. Tu ne paies pas plus cher.

C'est aussi pour ça que beaucoup de touristes trouvent la vie pas chére au Canada en regardant les prix affichés. Mais il ne faut pas oublier d'ajouter les taxes et les pourboires. Je reconnais que c'est pas simple quand on n'a pas l'habitude et on ne sait jamais ce qu'on va exactement payer au final.

Jenny9 :

d'accord pour certains a la limite je comprend chez la coiffuese sa met deja arrivée d'en donner un mais bon je donnais ce que je veut

apres je conçois que les serveurs c'est un plus pour eux vus leurs salaires, j'ai de la famille dans la restauration, mais ce qui me choque un peu c'est d'imposer une certaines sommes


apres j'avoue que mes vacances sont reduite malgrés moi, alors payer des pourboires pour tout sa va etre un budjet que je doit reduire de mon budjet initiale ce qui fait que je vais rien faire.

Bref je verrais bien, apres je suis d'accord qu'il faut s'integrer, et de toute maniere ici je ne sort pratiquement pas car financierement je peut pas, alors sa me fait pas peur je continuerais au canada si il le faut je sais me contenter de peu, quand ont a pas le choix d'autant plus car il faut que je mette de coter pour pouvoir partir avec une petites sommes consequentes pour les premiers mois

Jenny tu n'as pas l'air d'avoir compris que " non tu ne verras pas bien quand tu seras sur place" ce n'est pas au petit bonheur la chance l'expatriation...
je trouve ton discours un peu hautain, limite " je ne veux pas m'adapter dans le pays qui m'accueille".
si tu trouves que ta vie est déjà difficile en France comment tu vas faire pour vivre sans salaire les 1er temps, car l'Assedic ça n'existe pas à Québec, elle le sera beaucoup plus au Canada... et il y aura forcément une période sans travail...

ca me fait bien sourire...

Jenny9 :

d'accord pour certains a la limite je comprend chez la coiffuese sa met deja arrivée d'en donner un mais bon je donnais ce que je veut

apres je conçois que les serveurs c'est un plus pour eux vus leurs salaires, j'ai de la famille dans la restauration, mais ce qui me choque un peu c'est d'imposer une certaines sommes

apres noveau calculs je suis nul alors 15% sa reviendrais a combien, parce que en france tout est comprit alors enfait de sortir au canada est beaucoup plus cher que de sortir en France????

apres j'avoue que mes vacances sont reduite malgrés moi, alors payer des pourboires pour tout sa va etre un budjet que je doit reduire de mon budjet initiale ce qui fait que je vais rien faire.

Bref je verrais bien, apres je suis d'accord qu'il faut s'integrer, et de toute maniere ici je ne sort pratiquement pas car financierement je peut pas, alors sa me fait pas peur je continuerais au canada si il le faut je sais me contenter de peu, quand ont a pas le choix d'autant plus car il faut que je mette de coter pour pouvoir partir avec une petites sommes consequentes pour les premiers mois

Jenny, vous dites que vous n'y arrivez pas en France. Savez-vous qu'au Québec, plein de Québécois ont de la difficulté à joindre les deux bouts et que les fins de mois sont difficiles. Les banques alimentaires sont pratiquement en rupture de stock, ce n'est pas drôle du tout.

Lorsque vous arriverez ici, pensez-vous faire une salaire faramineux ? Si vous faites un petit salaire ordinaire, vous ne sortirez pas plus qu'en France, car oui, quand on sort, ça coûte toujours quelque chose. Ou alors il faut aller voir tout ce qui est gratuit... mais il faut vous y rendre. Si vous habitez Montréal et n'avez pas d'auto, les montgolfières de Saint-Jean, vous les verrez à la télé.

Vous risquez de ne pas vous promener du tout au Québec et de voir le pays où vous voulez vous établir. N'oubliez pas que les distances sont très grandes ici.  Allez à Québec, on fait ça un week-end et donc, on couche là-bas, on paie l'hôtel, on paie les repas au restaurant, donc les pourboires.

Vous semblez tellement vouloir fuir que vous ne réalisez pas que ce ne sera pas une partie de plaisir ici. Vous pouvez connaître une longue période sans travail, ou alors trouver un boulot, être licenciée pour différentes raisons et peiner à en retrouver un autre. Et si vous n'avez pas accumulé le nombre de semaines nécessaires, vous n'aurez pas droit à l'assurance chômage.

Pensez à tout cela ...;)

Franco-canadien :

Le pourboire est une obligation en Amérique du Nord.

si tu vas dans un restaurant comme les 3 Amigos ou les 3 Brasseurs, il y a un serveur et il faut lui donner ses 15% de service en plus des 15% de taxes.

je vais sans doute pas me faire des amis, mais contrairement aux idées reçues le pourboire de 15% n'est absolument pas une obligation mais plus une rêgle de convenance... il n'y a aucune obligation de donner 15% d'emblée! si le 15% de pourboire était une obligation les restaurateurs seraient dans l'obligation de l'afficher sur le menu ou à l'entrée de l'établissement.

loin de vous laisser croire que je ne laisse pas ce fameux 15% il faut simplement remettre les pendules à l'heure et cesser de croire que nous sommes otages de ce pourboire, un pourboire c'est une somme laissée pour un service, si je mange seul ou à 2 le service se fait de la même manière en une fois, donc pourquoi forcément mettre le double d'une personne seule? si mon verre d'eau reste vide sur la table pourquoi récompenser un service que je ne reçois pas... il faut remettre en perspective le travail effectué ainsi que la valeur de ce travail... si vous n'êtes pas satisfait mais que vous ne voulez quand même pas être trop ''chien'' avec le serveur(se) laissez 8% car c'est le taux d'imposition des pourboires, ainsi il ne perdra pas d'argent mais n'en fera pas non plus...

et s'il vous plait arrêtez de dire que si on ne donne pas 15% le serveur en met de sa poche et travaille gratuitement (c'est en dessous de 8%), car personne ne travaille gratuitement, il reçoit un salaire, et c'est peut être dit durement mais si son salaire ne lui convient pas rien ne l'empêche de changer d'emploi pour ne plus être au salaire minimum de la restauration... et si il ne reçoit pas assez de pourboire c'est aussi à lui de se remettre en question sur la qualité de son service...

Je suis d'accord avec toi. Le 15% est un point de départ sur lequel on augmente ou on baisse la somme selon la qualité du service. Mais il faut penser à donner le pourboire. Si on part en laissant juste le prix indiqué sur l'addition, on part sans payer le service. Mon message allait dans le sens qu'il est obligatoire de se poser la question du pourboire que l'on va laisser.

Ça m'est arrivé une fois de laisser 1$ mais la serveuse était vraiment odieuse. Ça m'arrive aussi de laisser moins de 15% quand l'addition est grosse. Sur un repas à 100$, je trouve ça abusé de donner 15$ de pourboire pour quelqu'un qui apporte 2 assiettes. Inversement, il m'arrive de laisser 18-20% quand il s'agit d'un brunch où le serveur s'active beaucoup (assiettes, café, pain, confiture, eau...) pour une addition à seulement 25$ pour 2.

pigkiller :
Franco-canadien :

Le pourboire est une obligation en Amérique du Nord.

si tu vas dans un restaurant comme les 3 Amigos ou les 3 Brasseurs, il y a un serveur et il faut lui donner ses 15% de service en plus des 15% de taxes.

je vais sans doute pas me faire des amis, mais contrairement aux idées reçues le pourboire de 15% n'est absolument pas une obligation mais plus une rêgle de convenance... il n'y a aucune obligation de donner 15% d'emblée! si le 15% de pourboire était une obligation les restaurateurs seraient dans l'obligation de l'afficher sur le menu ou à l'entrée de l'établissement.

loin de vous laisser croire que je ne laisse pas ce fameux 15% il faut simplement remettre les pendules à l'heure et cesser de croire que nous sommes otages de ce pourboire, un pourboire c'est une somme laissée pour un service, si je mange seul ou à 2 le service se fait de la même manière en une fois, donc pourquoi forcément mettre le double d'une personne seule? si mon verre d'eau reste vide sur la table pourquoi récompenser un service que je ne reçois pas... il faut remettre en perspective le travail effectué ainsi que la valeur de ce travail... si vous n'êtes pas satisfait mais que vous ne voulez quand même pas être trop ''chien'' avec le serveur(se) laissez 8% car c'est le taux d'imposition des pourboires, ainsi il ne perdra pas d'argent mais n'en fera pas non plus...

et s'il vous plait arrêtez de dire que si on ne donne pas 15% le serveur en met de sa poche et travaille gratuitement (c'est en dessous de 8%), car personne ne travaille gratuitement, il reçoit un salaire, et c'est peut être dit durement mais si son salaire ne lui convient pas rien ne l'empêche de changer d'emploi pour ne plus être au salaire minimum de la restauration... et si il ne reçoit pas assez de pourboire c'est aussi à lui de se remettre en question sur la qualité de son service...

Tu n'as pas tort. En général, on a toujours été bien servis, donc on donnait le pourboire en conséquence.

Mais un jour, dans un resto indien, le serveur ne parlait pas français, ne faisait aucun effort et vraiment, on l'agaçait. Mon mari lui a laissé quelques sous et nous n'y sommes jamais retournés.

Dans un autre resto, le serveur nous enlevait nos plats avant même qu'on ait fini de les manger. Il fallait que je lui dise de nous les rapporter. Pas capable d'avoir un autre verre d'eau... et après le repas principal, ils nous ont oubliés là, dans le coin. Au bout d'une demi-heure, mon mari s'est levé et est allé directement payer à la caisse et n'a laissé aucun pourboire... et il a dit que le service était mauvais ! Nous n'y sommes pas retournés non plus.

Quant au type d'un taxi qui m'a fait faire un beau détour alors que  je lui disais où aller car je connaissais le chemin, il a eu l'air pas mal surpris et je ne lui ai pas laissé de pourboire. Je lui ai précisé que je connaissais le coin, car c'était mon quartier. Oups !

Alors non, c'est sûr que si le service laisse à désirer, eh bien tant pis pour le serveur. C'est son métier, alors qu'il le fasse comme il faut.

Franco-canadien :

Je suis d'accord avec toi. Le 15% est un point de départ sur lequel on augmente ou on baisse la somme selon la qualité du service. Mais il faut penser à donner le pourboire. Si on part en laissant juste le prix indiqué sur l'addition, on part sans payer le service. Mon message allait dans le sens qu'il est obligatoire de se poser la question du pourboire que l'on va laisser.

Ça m'est arrivé une fois de laisser 1$ mais la serveuse était vraiment odieuse. Ça m'arrive aussi de laisser moins de 15% quand l'addition est grosse. Sur un repas à 100$, je trouve ça abusé de donner 15$ de pourboire pour quelqu'un qui apporte 2 assiettes. Inversement, il m'arrive de laisser 18-20% quand il s'agit d'un brunch où le serveur s'active beaucoup (assiettes, café, pain, confiture, eau...) pour une addition à seulement 25$ pour 2.

Autre chose à ne pas négliger : la bouteille de vin à 30 $ que l'on choisit ou celle à 90 $ ... eh bien c'est le même service quand même. Doit-on donner plus de pourboire parce que l'addition est plus salée à cause de la bouteille de vin ? C'est une autre chose à considérer.

Mais au moins, vous, vous ne vous êtes pas faits traiter de maudits français à cause de ça!

Cherrybee :

Mais au moins, vous, vous ne vous êtes pas faits traiter de maudits français à cause de ça!

Tu n'as qu'à mettre ce qu'il faut et tu ne te feras pas traiter de maudite française :/

Franco-canadien :
Cherrybee :

Mais au moins, vous, vous ne vous êtes pas faits traiter de maudits français à cause de ça!

Tu n'as qu'à mettre ce qu'il faut et tu ne te feras pas traiter de maudite française :/

Je ne me suis jamais faite traiter de maudite française. Qu'est-ce qui peut te faire croire cela?

en tout cas le principe est la et c'est bien pour cela que j'ai réagi...

Cherrybee :

Mais au moins, vous, vous ne vous êtes pas faits traiter de maudits français à cause de ça!

Détrompe-toi. Français ou Québécois, si le service a été bon et que tu laisses un pourboire « cheap », tu vas être considéré comme un « cheap », c'est tout.

Ensaimada :
Cherrybee :

Mais au moins, vous, vous ne vous êtes pas faits traiter de maudits français à cause de ça!

Détrompe-toi. Français ou Québécois, si le service a été bon et que tu laisses un pourboire « cheap », tu vas être considéré comme un « cheap », c'est tout.

Je suis d'accord avec toi mais .... C'est arrivé à une amie. Un déménageur particulier qui lui livrait en retard et en maugréant des meubles. C'est sûr que ça ne se fait pas, et même si elle m'a dit "qu'elle ne savait pas", elle se l'est pris en plein dans les dents :lol:

Merci pour c'est précisions a vous tous
merci franco canadien comme toujours tu repond exactement comme je l'attend, en lisant ce que tu ecrit oki enfait le prix est le meme au final qu'en france

margo toi aussi tu me fait sourire, je n'ai jamais dit que je voulais pas m'integrer, je comprend ce soucis de pourboire car moi j'en donne aussi au serveur, ou a ma coiffeuse mais ce que j'ai du mal a comprendre c'est qu'ont imposent la sommes enfaite, apres ba je verrais bien et si il faut que je donne des pourboires comme tout le monde j'aurais pas le choix ou sinon ba je sortirais pas trop c'est tout

Apres je vois pas pourquoi le mode de vie que j'ai ici, je ne pourrait pas l'avoir la bas, ce que je veut dire c'est que j'ai l'hbitude de me contenter de peu alors sa me fait pas peur d'etre la bas et d'avoir le meme mode de vie, car je ne m'attend pas a avoir un salaire farabuleux non plus, faut etre honnete, et ayant vecus dans des pays different je sais un peu a quoi m'attendre, car sinon je reste en france et ne tente rien pour eviter le changement, et tout ça ne me fait pas peur.

et pour info margo je ne sais pas si tu a deja vecus la bas, mais tans qu'ont y est pas, ont peut pas dire comment ça ce passe reellement car ont le dit et redit l'immigration est differente pour tout le monde

Exemple vécu jeudi dernier. Pour une facture de 31 $ et quelques cents, je tends 40 $ à la serveuse. Elle me répond en jetant un oeil rapide et vague au dessus de ma tête "c'est complet ?". Devant mon air héberlué, elle se reprend très vite et me dit : "ah oui, oui, je vous rends la monnaie! " . Attention aussi de ne pas se faire avoir par l'air très assuré d'un (e) serveur (se)

Nouvelle discussion