Projet de vie à Moscou

Bonjour à toutes et à tous,

Je viens de rentrer de Moscou, où j'ai une petite amie, nous nous fréquentons depuis 10 ans.
Elle m'a proposé de m'installer à Moscou avec elle.
J'hésite à franchir le pas, mais rien ne me retient à Paris et j'y réfléchis.
Je suis actuellement ambulancier à Paris, je possède aussi une licence de sociologie/gestion.
je voudrais vous demander si je peux trouver du travail en russie en tant que français, même dans un domaine qui n'est pas le mien. L'objectif sera dans un premier temps de faire de l'argent.
Je parle pas du tout russe, mais je commence à apprendre dès aujourd'hui par la méthode "Assimil" et par des échanges réfuliers avec mon ami.
Que dois-je savoir avant de partir? Existe-t'il une sécurité sociale en russie par exemple?
Merci à tous de vos réponses qui j'en suis sûr m'aideront à y voir plus clair!
Nicolas

Si c'est pour le long terme, tu peux faire la chose suivante : va à l'Alliance Française de Paris, demande les conditions pour avoir un DAEFLE, passe ton diplöme de prof de FLE, et adresse toi aux écoles de langues de Moscou. Sans diplôme, tu vas galérer : aucune école sérieuse ne te prendra, ou à un taux horaire ridicule. L'avantage, c'est que tu n'as pas besoin de la langue pour ça. L'inconvénient, c'est que prof c'est une vocation, si c'est juste "pour faire de l'argent", laisse tomber, ça vaut mieux.

Bonjour Pierre le Grand,
Merci pour ta réponse et les infos, j'ai été voir sur le site de l'alliance française, c'est une bonne idée d'arriver avec un diplôme "officiel".
J'avais déjà pensé à l'enseignement au cours de ma carrière professionnel donc je joindrai l’utile à l'agréable.
Tu vis toi même en russie?

Bonsoir,

   Oui, je vis en Russie depuis maintenant une dizaine d'années. Je suis dans l'enseignement, c'est pour ça que je t'en parle. La concurrence devient rude, c'est pourquoi je te conseille de t'armer parce que si tu viens sans rien, tous les diplômés te passeront toujours devant.
   Pense aussi à l'ambassade, au service des visas par exemple.
   Bon courage !

Nouvelle discussion