Pronoms personnels Vietnamiens


Bonjour, ai je bien compris l'utilisation des pronoms personnels  ?


1663146316-image-2022-09-14-110515991.pn


Cordialement

C'est pas trop mal.

Con et cháu sont interchangeables

Mình est pas forcément approprié, il vaut mieux je pense utiliser ban pour "je" dans ce cas.

Il y a aussi des subtilités, par exemple si tu t'adresse à quelqu'un de la famille ce qui compte ce n'est pas l'âge de la personne mais celui de ses parents par rapport aux tiens.

Il en manque aussi , mais déjà si tu connais bien ceux-là c'est bien 👍🏻😉

merci de vos retours. Oui il en manque ça c'est sûr 1f923.svg

Mais si je peux retenir et comprendre ceux-là c est un bon point de départ 1f642.svg

Je me rends compte que je suis pas rendu 😂

bonjour

j'ai du zapper quelque chose...

c'est dans le nord ou dans le sud ?

dans le sud j'utilise Tôi pour "je "


con chó con mèo le chien le chat ..

sinon pour oui je ne connais pas les nuances... ya ?

kent

@kent77


Les deux pour "Tôi".


Pour le "oui" c'est selon la structure de la phrase ou de la question, il y a plusieurs possibilités qui voudront toutes dire oui : "có, ừ (langage familier), phải ou dạ (oui respectueux envers une personne plus âgée ou un client)

"Tôi" est utilisé dans un rapport de supériorité sociale pour marquer son autorité (directeur, leader, etc) ou dans un moment de colère de la personne qui parle, ex des parents en colère envers leurs enfants.

"Tôi" est surtout utilisé par les étrangers (người nước ngoài) qui ignorent les règles de gradation sociale et d'âge .


Privilégier donc les pronoms de substitution : mình , chị , anh , em , chú , cháu , con , tớ ... pour dire "je" .


J'ai du mal à imaginer le "tôi" dans un rapport de couple, sauf en instance de séparation dans la mésentente, en lieu et place de chị , anh , em .

Oui je sais, ce n'est pas facile et évident.

Bonne étude.

J'ai le type eurasien (franco-viet), et quand il m'arrivait d'utiliser "tôi" par accident essentiellement, j'ai souvent vu une atttitude de surprise, ce qui me rendait particulièrement confus et gêné.

Les erreurs de débutant ...

@rbaero

bonjour Rbaero, merci pour votre éclairage , quand je suis interpellé par un douanier à l'aéroport

pour ouvrir ma valise ( ! ) quel est le meilleur pronom pour l'amadouer, le  "toi" étant condescendant !

et comment l'appeler "anh",  "chu " ? bien entendu toujours accompagné d'un geste amical et discret !

Bonjour William,

"chú " serait plus neutre et approprié, à moins d'être sûr que le douanier soit visiblement et nettement plus âgé que toi ce serait donc "anh". Si c'est une femme douanière ce sera "chị " (+50 ans) ou "cô" pour une femme plus jeune.


La plupart des gens viêts appellent "chú", parfois "anh", plus les féminins cités plus haut toute personne inconnue de leurs relations directes.

Perso j'aime bien ce mot "chú", qui veut dire "tonton".

@rbaero

sur je suis plus âgé qu'eux, mais s'agit pas de commettre un impair .....

pour avoir subi un début de fouille après le scanner , la discrétion étant

très appréciée , il me manquait plus qu'un peu de vocabulaire adéquate haha

@rbaero
sur je suis plus âgé qu'eux, mais s'agit pas de commettre un impair .....
pour avoir subi un début de fouille après le scanner , la discrétion étant
très appréciée , il me manquait plus qu'un peu de vocabulaire adéquate haha
[email protected]


Salut William


Le meilleur vocabulaire à employé face à un douanier, c'est le petit billet ! Lol


1f609.svg

@Sam2017

Bonjour Sam,

je connais la pratique , et je connais leur "intégrité"  .... donc tout ce fait dans la discrétion et l'emploi

de l'effigie de l'oncle Ho est miraculeux ! mais tu dois être magicien pour glisser le billet sous le clavier

j'avoue que ça facilite les rapports humains haha, essaye la même chose à CDG ,

c'est la garde à vue assurée !! à défaut de confiscation, amendes et leçon de moral

ps : as tu une idée du prix que prend un porteur à l'aéroport, merci

bonne journée

ps : as tu une idée du prix que prend un porteur à l'aéroport, merci
bonne journée
[email protected]


Tu veux dire un porteur de valise de billets $$ ?  Lol


Non hélas william, je ne sais pas ..

"Tôi" d'après ce que je comprends est plus neutre , à utiliser quand on ne connait pas la personne .

@Brecon


Bonjour Brecon,

Non, au contraire, quand on peut l'éviter, ce n'est que mieux. A moins de vouloir afficher une supériorité sociale face à la personne à qui l'on parle.

Extrait du post  #8:

"Tôi" est utilisé dans un rapport de supériorité sociale pour marquer son autorité (directeur, leader, etc) ou dans un moment de colère de la personne qui parle, ex des parents en colère envers leurs enfants.

"Tôi" est surtout utilisé par les étrangers (người nước ngoài) qui ignorent les règles de gradation sociale et d'âge .

@rbaero


Je me permets de préciser ton affirmation : comme dit Brecon le "tôi" est utilisé comme marque de politesse quand on s'adresse à un inconnu.


Il y a effectivement une subtilité mais qui est dans le parler ( le ton avec lequel on dit "Tôi").


Utiliser "Tôi" est tout à fait approprié et poli lorsque l'on s'adresse à un inconnu.


Donc tu as raison en partie, on PEUT utiliser le "Tôi" pour être condescendant mais c'est une question de ton plus que de mot.

@Cuoc song dep

Content de te lire.


Oui, "tôi" est tout à fait poli et approprié ... pour un étranger par ignorance, ce qui n'efface en rien cette condescendance.


A noter que les pronoms de substitution cités précédemment sont au nombre de 8, hormis "tôi", genre et âge confondus.

Il n'y a que l'embarras du choix.

@rbaero


Également 1f642.svg


Une fois que l'on maîtrise la langue on ne l'utilise que très rarement en effet, cela dit les cours ne dispensent pas ce genre de subtilité...


Par ailleurs, il est fort possible que cette question puisse cliver les vietnamiens eux-mêmes car à priori pas tous d'accords 1f602.svg


Bon enfin il est toujours intéressant de saisir de nouvelles subtilités de langage, tout comme la politesse peut parfois inviter à utiliser un autre pronom personnel


que celui qui serait à priori adéquat !!!

J'ai un peu étudié le sujet et les réponses que j'ai pu lire, sont assez contradictoires. Donc je m'en tiendrais à ma version.

Encore hier une étudiante me disait que je pouvais utiliser tôi en la nommant Em ...


Selon moi un Vietnamien ne saura pas offusqué d'entendre mon Tôi et sera plutôt amusé de m'entendre balbutier quelques mots de Vietnamien 1f600.svg

@rbaero donc pourrais tu partager ton "tableau" des prénoms personnels appropriés ?

@Brecon


Bonjour

Désolé je n'ai pas de tableau.

Mes connaissances proviennent surtout de mes origines, plus des cours donnés par des assos quand j'étais en France, plus des cours à Sài Gòn, plus ma présence au Vietnam en ce moment.

Cdt

@kent77


"Tôi" est valable aussi bien pour le nord que le sud. Cependant, il faut l'utiliser à bon escient, si vous vous dites "tôi" à une personne âgée, il vous prendrait pour un impoli , car au Vietnam c'est très hiérarchiser, on peut se dire "Tôi" à quelqu'un de plus jeune ou sensiblement du même âge que soit. Par contre, à une personne un peu plus âgée on peut se dire "em" (petit frère ou petite soeur), à une personne d'apparence beucoup plus vieux (genre notre oncle, tante, père, mère voir grand-parents) on utilisera le "con ou cháu" qui signifient "neuveu (nièce) fils ou petit fils.


Pour le "Oui" on peut utiliser indifféremment "dạ '(zạ pour les nordistes ou ya pour les sudistes), le "vâng" (les deux ce sont des termes d'approbation respectueux) à utliser avec ceux de même âge ou plus vieux, pour les plus jeunes on se contente d'un "ừ" = (uhm) ou "đúng rồi = c'est exat, vrai".


J'espère que ces quelques explications vous aideront à mieux comprendre la subtilité de l'usage de la langue Vietnamienne.

@william53 par rapport à un douanier ou fonctionnaire le "tôi" est bien approprié, car il vous permet de garder une position impersonelle. De même, vous l'appellerez "Anh" qui dans ce cas comme un "vous", sauf s'il est vraiment beaucoup plus âgé que vous, dans ce cas vous pouvez l'appeler "chú" (tonton du rang de petit frère de votre pèrer ou "bác" (tonton au rang de grand frère de votre père) par respect à son âge.

Avec les fonctionnaires (douaniers ou autres), comporter vous avec de l'assurance, soyez sûr de vous, il est inutile de faire trop de courbettes, il prendra celà comme une faiblesse de votre part et il risque de faire plus de zèle à votre égard. Ca, c'est de mes propres expérience avec le VN.