Shutterstock.com
Actualisé il y a 2 semaines

Le visa e-Visitor s’adresse aux touristes citoyens d’un des États membres de l’Union européenne, désireux de séjourner en Australie. Son bénéficiaire est ainsi autorisé à faire du tourisme ou à séjourner dans le cadre professionnel au sein du pays. Le visa e-Visitor est valable de 3 à 12 mois.

La demande de visa e-Visitor se fait avant le départ pour l’Australie. Puisque la demande et la délivrance se déroulent sur internet, le visa est stocké sous format électronique, tout en étant lié au numéro du passeport de son bénéficiaire. Les services d’immigration australiens, les compagnies aériennes ainsi que les agences de voyages y accéderont à des fins administratives. Lorsque le visa est approuvé, le bénéficiaire reçoit un e-mail de confirmation, à conserver.

Les conditions entourant l'obtention du visa e-Visitor

Le visa e-Visitor est exempté de frais de dossier. Toutefois, le bénéficiaire a l’obligation de contracter une assurance santé, valable durant tout son séjour en Australie. Il devra également satisfaire les conditions de santé pour entrer en Australie, parmi lesquelles l’absence de tuberculose dans son organisme.

Le demandeur du visa e-Visitor ne doit pas avoir fait l’objet d’une condamnation pénale dans son pays d’origine, ou avoir purgé une peine de prison de plus de 12 mois. Il ne doit pas avoir une dette financière quelconque envers le gouvernement australien. Enfin, si le demandeur a été condamné par la justice d’un autre pays que son pays d’origine, il vaut mieux dans ce cas se tourner vers un visa Visiteur (600).

Le visa visiteur permet de séjourner 3 mois en Australie sur une période de 12 mois, dans le cadre de vacances ou d’une visite amicale ou familiale. Si le bénéficiaire voyage en famille, chaque membre de cette même famille doit posséder son propre visa visiteur, y compris les enfants de moins de 18 ans. Le visa visiteur autorise également son détenteur à travailler ou à faire des affaires en Australie, mais de manière restreinte. Selon les services de l’immigration australiens, le visa visiteur permet de :

  • Postuler à des emplois en Australie,
  • Négocier, signer ou signer un contrat d’entreprise
  • Mener des activités réalisées dans le cadre d’une visite officielle de gouvernement à gouvernement
  • Participer à des conférences, des salons professionnels, des séminaires, à la condition que le bénéficiaire du visa ne soit pas rémunéré par les organisateurs des événements en question.

Si votre nationalité n’est pas éligible pour le visa ETA ou le visa e-Visitor, si vous souhaitez une extension de visa durant votre séjour en Australie, contactez les services d’immigration pour connaître le type de visa applicable à votre situation.

Les détenteurs d’un passeport des pays suivants sont éligibles au visa visiteur :

Andorre, Autriche, Belgique, Bulgarie, Croatie, Chypre, République Tchèque, Danemark, Estonie, Finlande, France, Allemagne, Grèce, Hongrie, Islande, Irlande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Monaco, Les Pays-Bas, Norvège, Pologne, Portugal, Roumanie, République de Saint-Marin, République slovaque, Slovénie, Espagne, Suède, Suisse, Royaume-Uni, Cité du Vatican.

Les personnes détentrices d’un passeport « British National Overseas », des Territoires britanniques dépendants, britanniques vivant à l'étranger, de citoyen britannique protégé ou d’un passeport britannique ne sont pas éligibles au visa e-Visitor.

 Lien utile :

Australian Government – Department of Home Affairs – visa e-Visitor

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.