2017-04-25 15:05:20

Une bonne maitrise du turc sera sans aucun doute un précieux atout si vous avez décidé de vous installer en Turquie. Voici comment apprendre le turc.

Tout le monde en Turquie ne parle pas nécessairement anglais ou français, en particulier hors des grandes villes. Sans être un impératif absolu, acquérir au moins les rudiments de la langue turque peut être un précieux atout pour vous dans votre vie de tous les jours (pour faire les courses, consulter un médecin, ou tout simplement pour demander votre chemin).

Qui plus est, si vous avez l’intention de travailler dans une entreprise turque, vous pourriez bien avoir besoin d’une maîtrise plus approfondie du turc.

Voici un petit guide à l’usage des turcophones potentiels.

Défis et opportunités

L’alphabet turc est dérivé de l’alphabet latin, moins le Q, le W et le X mais avec 6 lettres supplémentaires (Ç, Ğ, I, Ö, Ş, and Ü) conçues pour répondre aux exigences phonétiques de la langue.

L’un des principaux obstacles pour les apprenants est la longueur des mots, qui peuvent compter jusqu’à 20 syllabes et donc être difficiles à prononcer. De prime abord, la syntaxe peut également sembler quelque peu déroutante aux francophones, dans la mesure où l’ordre des mots est inversé (la structure dominante en turc est objet verbe sujet).

Du bon côté des choses, l’orthographe turque est parfaitement phonétique : les mots s’écrivent exactement tels qu’ils se prononcent. Le corpus grammatical ne réserve pas de mauvaise surprise et ne comprend qu’une poignée d’exceptions. Qui plus est, le turc a emprunté de nombreux mots à l’arabe, au farsi, mais aussi au français. En tant que francophone, vous possédez déjà, sans le savoir, une certaine quantité de vocabulaire turc (kuafor, avantaj, aksesuar, orijinal…) et partez donc avec une longueur d’avance.

Cours de langue

De nombreuses universités publiques proposent des cours du soir pour débutants. Gratuits pour les étudiants, ils sont également ouverts aux tiers pour une somme modique.

Par ailleurs, des enseignants diplômés dispensent des cours de turc pour tous niveaux dans des écoles de langue privées. Les écoles ayant pignon sur rue sont Tomer, présente dans 6 villes (Alanya, Ankara, Antalya, Bursa, Istanbul and Izmir), Dilmer et Kedicat. De nombreuses autres écoles de renommée moindre dispensent également un enseignement de qualité. N'hésitez pas à demander à d’autres expatriés leurs recommandations en termes d’écoles de langue.

Ces écoles proposent des formations intensives ou des cours le soir et le week-end. Elles s’avèrent toutefois relativement coûteuses, jusqu’à 500 euros pour un mois.

Leçons particulières

Demander à un Turc de vous apprendre sa langue constitue une alternative bien moins onéreuse.

Les tuteurs ne possèdent généralement pas de diplôme d’enseignement des langues et peuvent avoir davantage de peine à expliquer les circonvolutions de la grammaire avancée, mais ils vous fourniront un enseignement sur-mesure et pourront apporter à votre apprentissage la touche de spontanéité qui fait souvent défaut aux cours de langue officiels.

De nombreux anciens professeurs des écoles ou autres retraités éduqués offrent des leçons particulières de turc à des prix réduits. Qui plus est, beaucoup de jeunes turcs participent à des programmes d’échange linguistique dans l’intention de parfaire leur maîtrise des langues étrangères.

Apprendre le turc seul

A condition que vous soyez suffisamment discipliné, vous pouvez essayer d’apprendre le turc par vos propres moyens. Un grand nombre d’applications gratuites ou payantes (Rosetta Stone, Assimil, Babbel, Duolingo, pour ne citer que quelques unes des plus connues) se proposent de vous aider à apprendre le turc, chacune avec sa propre méthode. Faire des recherches en ligne et consulter les retours d’expérience d’autres étudiants pourra vous aider à choisir la méthode la plus adaptée à vos besoins.

Regarder la télévision turque ou écouter des radios et podcasts en turc peut considérablement améliorer votre compréhension orale. Les débutants trouveront en ligne de nombreux programmes télévisés turcs sous-titrés en anglais, voire en français, soit sur des plate-formes spécialisées, soit tout simplement sur YouTube.

 Liens utiles : Séries turques à succès sous-titrées en anglais (gratuites)

Wlext wlext.net
Kanald sales.kanald.com.tr

Essayer de lire des livres pour enfants ou des bandes dessinées peut, par la suite, aider les étudiants plus avancés à perfectionner leur lecture et leur écriture.

Petit conseil :

Les dictionnaires Turc-Anglais en ligne, comme Tureng et Zargan, sont d’une utilité incommensurable aux étudiants en turc.

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.