Close

Travailler en Turquie

Recommander

Pour beaucoup d’entre vous, une nouvelle vie en Turquie s’accompagne de la perspective d’un nouvel emploi. Que vous soyez transféré dans la filiale turque de votre entreprise ou que vous ayez l’intention de trouver un emploi par vos propres moyens, il vous faut connaître vos droits en tant que travailleur. Voici un aperçu des conditions de travail en Turquie.

Si vous envisagez de monter votre propre activité, consultez notre article Créer une entreprise en Turquie.

Le permis de travail en Turquie

Les étrangers souhaitant travailler en Turquie doivent obtenir un permis de travail. Pour plus d’informations, référez-vous à notre article Les permis de séjour longue durée en Turquie.

Les contrats de travail turcs

Vous pouvez être employé sur la base d’un contrat à durée indéterminée, à durée déterminée ou temporaire (moins de 30 jours), à temps plein ou partiel. Certains contrats comprennent une période d’essai de 2 mois au cours desquels l’employeur comme l’employé peuvent interrompre la collaboration sans aucune formalité.

 Bon à savoir :

Le renouvellement ou l’extension d’un contrat à durée déterminée le reconduit automatiquement en contrat à durée indéterminée.

Votre employeur doit vous communiquer un document en écrit, détaillant vos conditions de travail (horaires, salaire de base et primes éventuelles, avantages sociaux, durée, conditions de rupture de contrat, etc.)

Rémunération en Turquie

Les salaires sont déterminés librement au delà d’un plancher. En 2017, le salaire minimum brut mensuel s’élève à 1 777 lires turques. Pour des renseignements sur l’impôt sur le revenu, consultez notre article La fiscalité en Turquie.

La loi turque fixe également des lignes directrices pour la rémunération minimale de certaines professions. Ainsi, les cadres supérieurs sont supposés toucher 6,5 fois le salaire minimum général; le multiplicateur descend à 4 pour les ingénieurs et architectes, à 3 pour les enseignants et à 1,5 fois le salaire minimum pour les aides domestiques.

Les salaires doivent être payés à échéance mensuelle au plus.

Les horaires et congés en Turquie

La durée légale du travail est plafonnée à 45 heures par semaine, avec un maximum de 11 heures par jour. Le travail de nuit est limité à 7,5 heures.

Votre employeur doit requérir votre consentement pour les heures supplémentaires pour lesquelles vous toucherez 50% de plus.

Les fêtes nationales donnent droit à des congés payés. Travailler un jour férié vous vaudra une double paie.

Le nombre de jours de congés payés auxquels vous avez droit dépend, par ailleurs, de votre ancienneté au sein de l'entreprise : de 14 jours par an si vous avez été employé pendant moins de 5 ans à 26 jours de congés après un contrat de 15 ans.

 Bon à savoir :

La plupart des employés de bureau travaillent de 9 à 18h, du lundi au vendredi.

La rupture de contrat

Un contrat de travail peut être rompu à l’initiative de l’employeur ou de l’employé, avec des préavis variant en fonction de la durée du contrat.

Dans les entreprises employant plus de 30 salariés, le licenciement d’un employé en contrat à durée indéterminée et avec une ancienneté de plus de 6 mois doit être motivé par une cause valable, liée soit à la performance ou à la conduite de l’employé, soit aux exigences opérationnelles de l’entreprise. Être syndiqué ou ne pas se présenter au travail durant un congé maladie ou maternité ne constituent typiquement pas des motifs valables.

Un salarié licencié sans aucune raison valable peut réclamer sa réintégration ainsi que des dommages et intérêts.

Les deux parties sont libres de rompre le contrat sans préavis en cas de maladie grave, de comportement inapproprié de l’autre partie ou de manquement de l’autre partie à ses obligations.

Les licenciements collectifs obéissent à des conditions particulières et impliquent les syndicats, ainsi que l’Organisation turque du travail, qui s’efforcent de négocier des conditions de rupture les plus avantageuses possibles pour les employés.

Petit conseil :

Comme dans de nombreux autres pays, les employés du secteur tertiaire sont supposés se vêtir de manière conventionnelle (costume ou au moins chemise pour les hommes, tailleur ou au moins tenue de ville sobre pour les femmes). Les casual Fridays (vendredi décontractés) ne sont pas monnaie courante en Turquie.

 Liens utiles :

CAGB – Ministère du Travail et de la Sécurité Sociale www.csgb.gov.tr
Loi du travail turque turkishlaborlaw.com

Où commencer pour trouver un emploi en Turquie ?

Quelle que soit la région où vous comptez vous installer, un réseau professionnel est invariablement le meilleur atout pour dénicher un emploi en Turquie. Si votre réseau local n’est pas encore au point, participer à des événements de réseautage tels que des Meetups peut vous aider à en constituer un et à rencontrer les bonnes personnes.

Par ailleurs, vous pourrez peut-être trouver des opportunités intéressantes sur des sites d’offres d’emploi généralistes ou spécialisés, ou encore dans les petites annonces.

Les Turcs sont très actifs sur les réseaux sociaux et les plate-formes de réseautage professionnel telles que LinkedIn sont très utilisées par les recruteurs en recherche de candidats. Assurez-vous que votre profil est à jour et n’hésitez pas à contacter les entreprises qui vous semblent correspondre à votre profil.

D'une manière générale, n’oubliez pas que vous n’avez rien à perdre à envoyer des candidatures spontanées. 

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.
Recommander
expat.com Your favourite team
Membre depuis le 01 Juin 2008
Small earth, Mauritius
Écrire un commentaire

Voir aussi

L'économie d'Izmir repose essentiellement sur son port de commerce. Mais d'autres secteurs tels que l'industrie sont également générateurs d'emploi.
Étant la plus importante ville de Turquie, Istanbul possède une économie diversifiée et un marché de l'emploi ouvert aux professionnels étrangers.
La capitale turque, Ankara, offre des perspectives d'emploi aux expatriés, notamment dans l'administration, les services ou encore l'industrie.
Grâce à son économie dynamique, la Turquie offre d'importantes opportunités d'affaires aux investisseurs étrangers. Comment y créer une entreprise ?
Faire un stage en Turquie peut être un véritable atout pour votre CV. Découvrez, avec Expat.com, comment procéder pour décrocher un stage en Turquie.

Assurance santé expatrié Turquie

Conseils pour bien choisir votre assurance santé en Turquie.

Déménagement en Turquie

Conseils pour préparer votre déménagement en Turquie

Assurance voyage Turquie

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage en Turquie

Billet d'avion Turquie

Trouvez les meilleurs prix pour votre billet d'avion pour la Turquie

2 millions de membres !

Regarder plus tard