A propos du Bahrein


Bahreïn abrite un grand nombre d’expatriés, en particulier en provenance d’Asie du Sud-Est. De même que d’autres pays moyen-orientaux, il a bénéficié de ses réserves d’hydrocarbures, qui lui ont permis de considérablement développer ses infrastructures, bien qu’il ait diversifié son économie depuis lors. Tout comme d’autres pays de la région, Bahreïn jouit d’un climat désertique chaud et est sujet à de longues périodes sans précipitations.

La monarchie constitutionnelle de Bahreïn est située dans le Golfe persique, entre le Qatar au sud et l’Arabie saoudite à l’ouest. Une grande partie de l’île est déserte, bien que des projets de mise en valeur des terres inexploitées aient accru la surface habitable de Bahrain. Il y a également des îles plus petites appartenant au territoire de Bahreïn, importantes pour la biodiversité de la région dans la mesure où elles accueillent différentes espèces d’oiseaux migrateurs.

L’économie du pays est très ouverte, et de nombreuses entreprises internationales y sont basées, en particulier celles opérant dans le domaine de la finance. De nombreux expatriés travaillent dans la filiale bahreïnienne de ces institutions internationales. L’économie de Bahreïn continue également de bénéficier de développements amont et aval de la production d’hydrocarbures. Le tourisme est aussi un secteur clé de l’économie, et les expatriés vivant dans le pays ont accès à une foule d’attractions, de mosquées historiques et de grands centres commerciaux.

Bien que le pays ait une économie florissante, les expatriés feraient bien d’être avisés qu’il existe un niveau de censure élevé dans le pays, où la plupart des médias sont contrôlés par l’Etat, et qu’insulter le gouvernement est passible de lourdes sanctions. Les partisans de l’opposition ou de groupements laïcs peuvent être arrêtés.