Close

Voyager en Arabie Saoudite avec son animal de compagnie

Recommander

L’Islam faisant la loi en Arabie, les animaux de compagnie, particulièrement les chiens, sont difficilement acceptés. Néanmoins, voici comment les emmener.

Des mœurs qui progressent

Comme vous le savez sans doute, l’Arabie Saoudite est régie par le wahhabisme, qui prône une lecture littérale des lois islamiques, la Shari’a. Dans la Shari’a, les animaux et plus précisément les chiens, pâtissent d’une réputation de créatures impures. Au fil des siècles, les Saoudiens ont fini par bannir les chiens, mais souvent également les chats, généralement rejetés. Néanmoins, les Occidentaux qui s’expatrient en Arabie sont nombreux à emmener leurs amis à quatre pattes dans leurs bagages. Si vous êtes dans une situation similaire, voici ce qu’il faut savoir quant aux formalités et conditions, pour emmener votre animal de compagnie (chien, chat ou oiseau) avec vous, lors de votre expatriation en Arabie Saoudite.

Les races de chiens interdites 

Afin que vous sachiez rapidement quoi faire, sachez que les races suivantes sont totalement interdites d’entrée en Arabie Saoudite (cette liste n’est pas exhaustive) :

  • Akita
  • Boxeur
  • Bull-terrier
  • Bouledogue
  • Danois
  • Mastiff/Pitbull
  • Rottweiler
  • Staffordshire bull-terrier.

De plus, les animaux dits exotiques qui ne sont pas considérés comme des animaux de compagnie ne sont pas autorisés sur le sol saoudien : votre varan ou votre bonobo devra se trouver une nouvelle famille !

Que risque votre animal de compagnie en allant vivre avec vous en Arabie ?

Le premier point à soulever concerne évidemment la chaleur. Gardez en tête qu’un animal âgé n’est peut-être pas à même de supporter la vie en Arabie, où les températures sont relativement élevées pendant l’été. Si vous pensez pouvoir le laisser à l’intérieur de votre appartement ou de votre villa, avec la clim, pendant votre absence, d’autant plus si c’est un chien, ne risque-t-il pas d’aboyer toute la journée et de s’ennuyer ?

Toujours dans le même cas de figure, seriez-vous prêt à vous lever tôt le matin, ou à aller vous coucher un peu tard, afin de pouvoir le promener un tant soit peu, et pendant des températures raisonnables ?

Votre animal est-il bien dressé ? Est-il parfois capable de s’échapper, afin de découvrir ce qui l’entoure, quelques heures durant ? Sachez qu’en Arabie Saoudite, même si les mœurs changent petit à petit, les chiens errants sont parfois victimes d’actes malveillants… à méditer.

Êtes-vous certain que le lotissement ou le logement indépendant où vous aller habiter accepte les animaux de compagnie ? Si les chiens sont malvenus, les chats pâtissent parfois de cette même réputation. Parlez à votre employeur, afin qu’il vous trouve un logement acceptant les animaux de compagnie.

Serez-vous véhiculé une fois sur place ? En effet, étant donné la tolérance limitée des Saoudiens envers les chiens, il vous sera difficile de l’emmener avec vous dans les transports en commun.

Les formalités d’importation

Si votre animal de compagnie est un chien, il devra être classé dans l’une des catégories suivantes, sur le certificat de bonne santé délivré par le vétérinaire : chien de garde ou chien de chasse, même s’il s’agit d’un chiwawa ! Le cas échéant, il ne sera pas admis sur le territoire saoudien. Évidemment, les chiens guides et d’assistance sont les bienvenus, mais sous la catégorie de chiens de travail.

Les chats et les oiseaux quant à eux passent un peu plus facilement la douane. Cependant, pour ces derniers, pensez à vérifier s’ils font partie de races autorisées par le National Commission for Wildlife Conservation and Development of Saudi Arabia. Certains oiseaux sont susceptibles de transmettre des virus et maladies.

Les chiens et chats provenant d’Europe doivent avoir été traités contre les tiques et les vers, avant d’arriver en Arabie Saoudite.

Formalités pour la France

Une personne sur place, en Arabie, devra se rendre pour vous au Ministère de l’Agriculture situé à Riyad (annexe dont l’entrée est en face de Nadec) avec une copie du passeport, de la sérologie antirabique, des vaccins à jour et de votre Iqama ou passeport. L’animal, si c’est un chien, devra être déclaré en tant que un chien de chasse ou de garde.

Liste des bureaux dans lesquels obtenir le document ainsi que toutes les signatures :

  • Bureau 44 en bas en face de l’entrée (pour l’impression du permis d’importation ou d’exportation du doc),
  • Bureau 35 en bas dans le couloir de gauche (quand on a l’entrée dans le dos) pour une signature,
  • Bureau 107 (Mudir) en haut en face des escaliers pour un tampon,
  • Bureau 112 en haut dans le couloir à gauche des escaliers pour obtenir un numéro,

De votre côté, vous devrez en France :

  • faire produire un Certificat sanitaire international pour le Transit des Animaux de Compagnie par le vétérinaire au maximum 48 h avant le départ de l'animal,
  • aller à la Direction départementale des Services vétérinaires (8 Rue Froissard, 75003 Paris – métro Filles du Calvaire ou St Sébastien Froissard — tel 01 40 27 16 00) pour authentification du vétérinaire ayant émis le Certificat Sanitaire,
  • (facultatif) aller au Ministère des Affaires étrangères le matin (37 quai d’Orsay, Métro invalides, 1ere porte à droite sous le porche – tel : 01 53 69 38 28/29) pour faire légaliser ledit document (2 euros),
  • (facultatif) lors de la réservation du billet : signaler à la compagnie aérienne qu’il y aura un animal en soute à enregistrer comme excédent de bagages et transmettre les dimensions de la cage (agréée IATA), le poids de l’animal et le poids total,
  • à l’aéroport : bloquer la cage avec des colliers en plastique pour éviter que les loquets ne s’ouvrent. Tous les documents originaux (et un scanner du permis d’importation) doivent être présentés à l’enregistrement et l’excédent de bagages sera payé au guichet approprié (après l’enregistrement au guichet « normal »).

La quarantaine

Bonne nouvelle pour les maîtres qui angoissaient à l’idée de laisser leur chien, chat et oiseau en quarantaine, l’Arabie Saoudite laisse entrer tout animal en bonne santé et muni des documents demandés, au complet, pour le prouver.

 Liens utiles :

Expat.com – Forum Arabie
Diplomatie Gouv www.diplomatie.gouv.fr

Recommander
expat.com Your favourite team
Membre depuis le 01 Juin 2008
Small earth, Mauritius
Écrire un commentaire

Voir aussi

Avant de s'expatrier en Arabie Saoudite, il est essentiel den savoir un peu sur le mode de vie qui y règne. Focus sur le mode de vie saoudien.
Deuxième plus grande ville d'Arabie Saoudite, Djeddah compte un très grand nombre d'expatriés parmi sa population. Voici comment y trouver un logement.
Pour déménager en Arabie Saoudite, il est conseillé d'engager des déménageurs professionnels et de souscrire une assurance-dommages.
Trouver un logement à l'étranger dans le cadre d'une expatriation peut être stressant. Voici comment faire pour se loger à Khobar, en Arabie Saoudite.
Retrouvez la liste des numéros de téléphone qui vous seront des plus utiles une fois expatrié en Arabie Saoudite : urgences, ambassades, etc.

Assurance santé expatrié Arabie Saoudite

Conseils pour bien choisir votre assurance santé en Arabie Saoudite.

Déménagement en Arabie Saoudite

Conseils pour préparer votre déménagement en Arabie Saoudite

Assurance voyage Arabie Saoudite

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage en Arabie Saoudite

Billet d'avion Arabie Saoudite

Trouvez les meilleurs prix pour votre billet d'avion pour l'Arabie Saoudite