conduire
Shutterstock.com
Actualisé il y a 2 semaines

Êtes-vous autorisé à conduire en Arabie saoudite ? Quelles sont les conditions pour conduire dans le pays ? Vous êtes au bon endroit pour trouver les réponses à ces questions !

En Arabie saoudite, la voiture est le meilleur moyen de se déplacer. Cependant, avant de profiter de la liberté que procure une automobile, les étrangers devront s’habituer à la conduite à la saoudienne. Connaître et comprendre les panneaux de circulation et le Code de la route sera le premier défi à relever. Vous devrez également déterminer si votre permis de conduire national peut être converti en un permis saoudien.

Voici quelques informations à garder à l’esprit au sujet de la conduite en Arabie saoudite :

 Important :

A compter de juin 2018, les Saoudiennes auront le droit de conduire, ce qui leur était interdit auparavant.

Les conditions de circulation en Arabie saoudite

Circuler sur les routes saoudiennes peut effrayer les étrangers et les nouveaux conducteurs. En effet, les Saoudiens ne sont pas très disciplinés au volant et leur conduite est plutôt dangereuse. L’Arabie saoudite est d’ailleurs le pays qui connaît le plus fort taux d’accidents et de décès dus à un accident de la route du monde. Soyez donc extrêmement vigilant lorsque vous conduisez dans le Royaume.

Conduire avec son permis national en Arabie saoudite

Si vous avez un permis de conduire britannique, américain ou un permis de conduire international, vous pouvez conduire en Arabie saoudite sans avoir à échanger votre permis national contre un permis saoudien. Vous pourrez ainsi immédiatement acheter ou louer une voiture et souscrire à une assurance.

 Bon à savoir :

Auparavant, les détenteurs de permis britannique et américain n’étaient autorisés à conduire sans permis saoudien que pendant trois mois. Cette restriction a été annulée, en raison de l’afflux de conductrices attendu sur les routes dans les prochains mois.

Si vous ne possédez aucun des permis de conduire mentionnés ci-dessus, vous devrez obtenir un permis saoudien. Échanger un permis national contre un permis saoudien se fait en plusieurs étapes.

Échanger son permis contre un permis de conduire saoudien

Le permis de conduire saoudien, valide pendant 10 ans, s’obtient après avoir réussi un examen de conduite sur ordinateur.

Pour déposer une demande de permis de conduire saoudien, vous devrez présenter les documents suivants :

  • Le formulaire de demande de permis de conduire (de couleur verte) qui est disponible au bureau et sur le site du ministère des Transports ou dans les écoles de conduite (en arabe seulement)
  • Votre iqama et une copie
  • Votre passeport et une copie
  • Votre permis de conduire national accompagné d’une traduction assermentée (s’il n’est pas en arabe)
  • Quatre photos d’identité couleur au format passeport
  • Certificat de groupe sanguin (peut être obtenu à l’hôpital ou en clinique)
  • Résultats d’un test de la vue (peut être réalisé à l’hôpital ou en clinique)
  • Reçu du paiement des frais de 435 riyals (doit être émis par une banque reconnue comme la Al Rajhi Bank ou la Riyad Bank)

Passer son permis en Arabie saoudite

Si vous n’avez jamais conduit et souhaitez passer votre permis en Arabie saoudite, vous devrez présenter les documents indiqués ci-dessus, moins le permis de conduire national. Vous devrez également prendre des cours de conduite et réussir un examen de conduite.

 Liens utiles :

Ministère de l'Intérieur - permis de conduire
Ministère de l'Intérieur - frais
Auto Driver Club - les panneaux de signalisation

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.