Close

Conduire en Arabie Saoudite

Recommander

Pour conduire en Arabie Saoudite, il faut savoir comment se déroule l’exercice. Expat.com vous guide dans cette étape essentielle de la vie quotidienne.

Conduire ou se faire conduire, en Arabie Saoudite ?

Il ne faut pas y aller par quatre chemins, la conduite peut être une affaire dangereuse en Arabie Saoudite. Sans aller jusqu’à dire que les Saoudiens ne savent pas manier le volant, en tant qu’étranger, il est impératif de maîtriser un tant soit peu la façon de faire des locaux, avant de pouvoir s’aventurer tout seul, sur la route. Néanmoins, pour les nouveaux arrivants, mais aussi les allergiques à la conduite, il faut savoir que l’Arabie possède un réseau de taxi et de bus qui n’a rien à envier aux pays voisins. Par la suite, vous pourrez sans doute envisager d’acheter votre propre véhicule, d’autant plus que le réseau routier saoudien est en constante expansion et que le prix de l’essence est très bas.

Si vous souhaitez prendre le volant

Les expatriés qui optent pour la voiture traditionnelle ne sont pas rares en Arabie Saoudite. Ainsi, vous pouvez louer les services d’un chauffeur, prendre un taxi ou même louer un véhicule.

Du côté de la conduite, si l’Arabie a opté pour un Code de la route occidental, les conducteurs saoudiens semblent se laisser aller à la fantaisie. Conduite agressive, vitesse, téléphone au volant, feux non respectés font partie des désagréments avec lesquels vous devrez composer, au quotidien. La police de la route étant rare dans ce pays, vous ne devrez pas vous étonner de voir des scènes de bagarres sur les lieux d’un accident, entre jeunes Saoudiens et étrangers. En tant qu’étranger, essayez de régler la situation avec calme, puisque vous êtes susceptible d’être verbalisé du fait votre nationalité étrangère.

D’ailleurs, si par malheur vous avez un accident sur la route, soyez prévoyant et ayez un contact arabophone dans votre répertoire téléphonique. Le cas échéant, seul le témoignage de la partie adverse, en admettant qu’elle soit saoudienne, sera pris en compte. De plus, un contact anglophone à la compagnie d’assurance, tout comme un numéro de taxi ne sera également pas de trop. Enfin, prenez soin de demander une traduction du rapport de l’accident, avant d’y apposer toute signature.

Quel permis pour conduire en Arabie Saoudite ?

Trois types de permis sont utilisables, cela durant les trois premiers mois de séjour : le permis britannique, le permis américain et le permis international. Cette période de trois mois laisse le temps d’obtenir son Iqama (permis de résidence), qui permettra de transformer son permis étranger en permis saoudien, obligatoire par la suite.

Comment convertir son permis de conduire étranger ?

À moins d’être de nationalité américaine ou britannique, vous devez en tant qu’étranger faire convertir votre permis de conduire, cela une fois l’Iqama en poche. Pour obtenir un permis valable 10 ans, vous devrez passer par un examen de conduite sur ordinateur. Afin d’obtenir le fameux sésame, vous devrez présenter un dossier complet (vert et remis sur demande), composé des documents suivants :

  • le formulaire complété et signé. Il est disponible auprès des écoles de conduite ou téléchargeable depuis le site internet du ministère des Transports saoudien (en arabe)
  • l’original une copie de l’Iqama
  • la photocopie de votre passeport une copie
  • lettre d’autorisation du sponsor
  • la photocopie du visa (valide)
  • l’original de votre permis de conduire une traduction officielle
  • 4 photos d’identité en couleur (4 X6)
  • carte de groupe sanguin (à effectuer dans une clinique ou un hôpital local)
  • test oculaire (à effectuer dans une clinique ou un hôpital local)
  • reçu du paiement de la taxe de 435 riyals, émis par une banque telle que Al Rajhi Bank ou Riyad Bank.

Une fois que le dossier est complet, il ne vous restera plus qu’à vous rendre à l’auto-école la plus proche, ou auprès de la police routière. Vous pouvez compter sur vos collègues ou votre sponsor pour vous indiquer des coordonnées fiables. Enfin l’attente ne dépassera pas une semaine, afin d’obtenir un permis saoudien flambant neuf !

Attention, n’oubliez pas que la loi interdit aux femmes de prendre le volant, qu’elles soient occidentales ou pas. Qui plus est, pour pouvoir monter à bord d’un véhicule, elles doivent être accompagnées d’un proche masculin, d’un chauffeur autorisé ou de leur époux.

 Liens utiles :

Ministère de l’Intérieur - Renouvellement ou remplacement (si endommagé) du permis de conduire www.moi.gov.sa
General Department of Traffic www.moi.gov.sa/wps/portal
Les coûts www.moi.gov.sa/wps/portal/trafficriyadh/!ut/p/b1
Les panneaux en vigueur sur les routes saoudiennes www.adcidl.com

Recommander
expat.com Your favourite team
Membre depuis le 01 Juin 2008
Small earth, Mauritius
Écrire un commentaire

Voir aussi

Deuxième plus grande ville d'Arabie Saoudite, Djeddah compte un très grand nombre d'expatriés parmi sa population. Voici comment y trouver un logement.
Pour déménager en Arabie Saoudite, il est conseillé d'engager des déménageurs professionnels et de souscrire une assurance-dommages.
Trouver un logement à l'étranger dans le cadre d'une expatriation peut être stressant. Voici comment faire pour se loger à Khobar, en Arabie Saoudite.
Retrouvez la liste des numéros de téléphone qui vous seront des plus utiles une fois expatrié en Arabie Saoudite : urgences, ambassades, etc.
Pour vous expatrier à Dammam, la condition sine qua non est d'y trouver un emploi. Quels secteurs recrutent et comment faire pour trouver un travail ?

Assurance santé expatrié Arabie Saoudite

Conseils pour bien choisir votre assurance santé en Arabie Saoudite.

Déménagement en Arabie Saoudite

Conseils pour préparer votre déménagement en Arabie Saoudite

Assurance voyage Arabie Saoudite

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage en Arabie Saoudite

Billet d'avion Arabie Saoudite

Trouvez les meilleurs prix pour votre billet d'avion pour l'Arabie Saoudite