Actualisé l'année dernière

Si vous faites un séjour d'une durée maximale de 12 mois en Suisse, vous pouvez utiliser votre permis de conduire national. Si vous comptez rester plus longtemps, vous devrez procéder à un échange de permis. Plus d'informations dans cet article...

Les ressortissants étrangers en Suisse peuvent conduire jusqu'à 12 mois avec leur permis national. Si le permis de conduire est à visée professionnelle (conducteur d'autocar, poids lourds etc.), il est impératif d'obtenir un permis suisse dès son arrivée.

Au-delà de 12 mois, il est nécessaire de procéder à un échange de permis de conduire. Si votre origine vous le permet, vous n'aurez pas à passer d'examens supplémentaires. Pour connaître les modalités en fonction de votre nationalité, veuillez vous adresser au Service des Automobiles et de la Navigation (SAN) de votre canton.

Comment procéder à l'échange de permis de conduire ?

Il convient de se renseigner auprès du Service des Automobiles et de la Navigation de son canton de résidence pour obtenir la liste des pièces à fournir. Pour obtenir l'adresse du SAN de votre canton, reportez-vous à l'Association des Services des Automobiles.

En règle générale, les documents suivants sont nécessaires :

  • le formulaire de demande de permis suisse dûment rempli et signé ;
  • une photo d’identité ;
  • le permis de conduire d'origine avec traduction officielle si besoin ;
  • un examen de la vue ;
  • le paiement des frais administratifs ;
  • votre titre de séjour.

En ce qui concerne les chauffeurs professionnels, les démarches diffèrent légèrement. En outre, il vous faudra vous renseigner auprès du SAN de votre canton de résidence pour obtenir plus d’informations.

 Bon à savoir :

Pour conduire sur les autoroutes suisses, il est impératif de se procurer une vignette, valable pour une durée de 14 mois. Son prix est d'environ 40 francs suisses. Vous pourrez en effectuer l’achat auprès des offices de douane, dans les bureaux de poste, les gendarmeries ou encore en station-service.

Sécurité routière en Suisse

Le réseau routier suisse est parfaitement entretenu. Les contrôles de vitesse sont très stricts et nombreux : celle-ci est limitée à 120 km/h sur l’autoroute, 80 km/h sur les routes principales, et 30 à 60 km/h en agglomération. Quant au taux d’alcoolémie autorisé, il est de 0,5 g par litre de sang, maximum.

 Liens utiles :

Adresses des SAN cantonaux www.asa.ch
Conseil suisse de la Sécurité Routière www.vsr.ch

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.