Actualisé il y a 2 ans

L’accès au territoire tchèque est régulé par plusieurs conditions, qui varient en fonction de la nationalité du voyageur. Court séjour, long séjour, citoyenneté européenne, espace Schengen... Expat.com vous informe.

Citoyens européens

Les citoyens de l’Union européenne ainsi que leurs proches (époux(se), PACS, enfants, parents, grands-parents) sont autorisés à entrer en République Tchèque sans visa. En revanche, ils devront fournir une pièce d’identité valide et, pour les ressortissants français dont la validité de la carte d’identité a été prolongée, ces derniers devront aussi présenter la notice traduite en tchèque.

Séjour temporaire ou permanent

Dans le cadre d’un séjour temporaire, les ressortissants islandais, norvégiens, suisses et du Liechtenstein peuvent aussi accéder au territoire avec un passeport ou une carte d’identité. Nul besoin, donc, de solliciter une autre autorisation de séjour. Cependant, la notion de séjour temporaire est limitée à une durée de trois mois. Au-delà, une demande de visa devra être émise au Service de la police des étrangers, en République Tchèque.

Il existe également des permis de résidence temporaire, qui peuvent aussi être demandés par les citoyens européens s’ils le souhaitent, ainsi que des permis de résidence permanente. Toutes les informations relatives aux permis de séjour et autres visas sont à lire dans l’article « Visas pour la République Tchèque ».

A la frontière tchèque

La République Tchèque étant membre de l’espace Schengen et entourée de pays similaires, les vérifications ne sont faites qu’aux portes de l’immigration des aéroports internationaux. Il s’agit d’un contrôle rapide, qui consiste à vérifier l’identité du voyageur et ses documents de voyage. Les mineurs âgées de moins de 15 ans ne sont pas tenus de présenter de document, notamment s’ils sont rattachés à un adulte (passeport partagé, par exemple).

Une fois sur le territoire

Au-delà de 30 jours de séjour, les citoyens et proches de citoyens européens, islandais, norvégiens, suisses et du Liechtenstein, sont tenus de se présenter au département des Affaires étrangères du poste de police le plus proche de leur lieu d’hébergement afin de signaler leur présence sur le territoire. Les ressortissants des autres pays disposent d’un délai de trois jours suivant leur arrivée en République Tchèque.

Tout changement de statut civil intervenant après ce premier signalement, doit être indiqué au ministère de l’Intérieur.

 Liens utiles :

Ministère de l’Intérieur www.mvcr.cz
Police de la République Tchèque – Département des Affaires étrangères www.policie.cz
Ambassade de la République Tchèque à Paris www.mzv.cz

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.