Close

La santé au Portugal

Recommander

L’expatriation est synonyme de nouveau système de santé. Les personnes qui souhaitent vivre au Portugal doivent connaître le fonctionnement sanitaire portugais.

Le système de santé en général, au Portugal

Le Portugal a entrepris une vaste réforme de son système de santé en 2002. Cependant, la crise économique a mis à genoux cet état européen, qui depuis peu de temps commence à sortir du marasme dans lequel il se trouvait.

Les Portugais bénéficient de soins gratuits, ainsi que de médicaments gratuits, dans le cadre du Service national de Santé. En clair, chaque citoyen, ressortissant ou expatrié à long terme et titulaire d’un permis de séjour, peut se rendre dans le centre de soin de sa localité, et être traité par le médecin qui y officie.

Autrement, il est tout à fait possible de se rendre chez un médecin ou un spécialiste privé, même si cela a un coût. Ainsi, toute personne qui souhaite dévier du système mis en place doit payer l’intégralité des soins de sa poche.

Quel est le niveau du système de santé au Portugal ?

L’OMS – Organisation mondiale de la Santé – a classé le Portugal au 12e rang dans son World Health Report. Certains points peuvent donc encore sans doute être améliorés.

Comment être intégré au Service national de Santé, en tant qu’expatrié ?

Les personnes qui ont choisi de s’expatrier au Portugal et titulaires d’un permis de séjour peuvent, comme les citoyens portugais, bénéficier du Service national de Santé. Pour cela, elles doivent être inscrites au centre de santé — centro de saúde – de leur lieu de résidence, où les consultations sont facturées 5 euros.

Cette inscription peut se dérouler dans le centre de santé, mais aussi au Posto de Atendimento ao Cidadão, au guichet approprié du ministère de la Santé — guichet du Ministério da Saúde —, ou enfin, au Loja do Cidadão.

Cela fait, elles obtiendront une carte de médecin personnel contre présentation de :

  • la carte d’identité ou passeport
  • du numéro de contribuinte
  • d’un justificatif de domicile
  • du numéro de Segurança Social

Les expatriés issus de l’Union européenne, mais également de la Suisse, du Liechtenstein, d’Islande et de la Norvège doivent présenter une carte européenne d’assurance maladie en plus des documents cités ci-dessus, sans oublier un passeport et une pièce d’identité.

S’il y a urgence et qu’il faut aller à l’hôpital public, le Service national de Santé possède un réseau national des unités. Cependant, dans le cadre d’une expatriation au sein même de son entreprise, et si une assurance a été contractée, il est possible – à vérifier au préalable – de se rendre dans un établissement privé. Qui plus est, si le patient concerné ne parle pas portugais, certains hôpitaux possèdent du personnel parlant anglais.

 Liens utiles :

Europa ec.europa.eu
Segurança Social www4.seg-social.pt
Posto de Atendimento ao Cidadão – ville par ville www.imtt.pt
Cleiss www.cleiss.fr
Ambafrance www.ambafrance-pt.org

Pour les ressortissants français

Il est recommandé aux ressortissants français de se munir de leur carte européenne d'assurance maladie au moins 15 jours avant la date prévue de leur départ. Il leur est également conseillé de souscrire une assurance rapatriement. Assurez-vous d'informer votre caisse d'assurance de votre nouvelle adresse au Portugal en remplissant le formulaire S1.

Une fois installé au Portugal, vous êtes tenu de vous inscrire soit auprès de la loja do cidadão ou auprès de la Segurança Social pour obtenir votre carte de santé. Cette carte vous permettra de bénéficier de soins de santé dans le pays. Vous serez rattaché au centre de santé public le plus proche de votre nouveau lieu de résidence. En cas de traitement, la majorité des frais seront pris en charge par la Sécurité sociale. En revanche, vous vous acquitterez d'une somme modique faisant office de ticket modérateur.

Si vous préférez vous faire soigner par un médecin privé, par contre, les frais imposés seront à votre charge.

Si vous êtes sous traitement pour une maladie quelconque en France, vous devez faire une demande d'autorisation pour pouvoir continuer à suivre votre traitement au Portugal dans le cadre d'un long séjour. La requête doit être faite auprès de votre caisse de sécurité sociale en France. Pensez aussi à vous faire vacciner contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite.

 Lien utile :

Portal do Cidadao www.portaldocidadao.pt

Recommander
expat.com Your favourite team
Membre depuis le 01 Juin 2008
Small earth, Mauritius
2 Commentaires
Eloïsa83
Eloïsa83
l'année dernière

Bonjour, je vais bientôt m'installer au Portugal et j'aimerai savoir qu'est ce qui est le mieux, utiliser o Cartao de Citadao ou la carte européenne de la sécurité sociale? Merci de votre réponse

Répondre
Darcy Chantal
Darcy Chantal
il y a 2 ans

Est il vrai que si nous nous résine rivons auprès de la ss francaise il ne nous ers pas possible de revenir dans le cas ou ne nous plairions pas au Portugal merci de me répondre

Répondre

Voir aussi

S'installer au Portugal en tant que résident non-habituel signifie, pour les Français, une exemption de l'impôt sur le revenu pendant 10 années.

Assurance santé expatrié Portugal

Conseils pour bien choisir votre assurance santé au Portugal.

Déménagement au Portugal

Conseils pour préparer votre déménagement au Portugal

Assurance voyage Portugal

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage au Portugal

Billet d'avion Portugal

Trouvez les meilleurs prix pour votre billet d'avion pour le Portugal