Shutterstock.com
Actualisé le mois dernier

Malte est une île où il fait bon vivre faisant partie de l'archipel maltais. Le climat tempéré, la gentillesse des habitants et le système fiscal avantageux attirent de nombreux expatriés. Pourquoi pas vous ?

Présentation de Malte

Située au milieu de la méditerranée et à 93 km au sud de la Sicile, Malte (Malta en anglais) est l'une des quatre îles habitées de l'archipel qui en compte huit. Deux langues y sont officiellement parlées, le maltais et l'anglais, si vous ne parlez pas encore anglais, les Maltais(es) se feront un plaisir de vous aider à apprendre, ce sont des gens très accueillants et aimables.

L’île a un climat tempéré agréable toute l'année, il fait entre 15 °C durant l'hiver et 30 °C l'été, la température de l'eau est autour de 20 °C presque tout au long de l'année, elle monte à 27 durant l'été.

Le coût de la vie étant moins élevé que dans les grandes villes d'Europe, Malte attire de nombreux expatriés qui viennent y passer quelques mois, années, ou s'installent définitivement pour y passer leur vie ou leur retraite en profitant d'un système fiscal très sympathique.

Avec de nombreuses influences (italienne, arabe, tunisienne, anglaise et française), la cuisine maltaise est à tendance méditerranéenne, mais insulaire, les produits frais locaux étant largement utilisés. De nombreux commerçants et un grand centre commercial situé à Sliema (the Tower) permettent de s'approvisionner sans problème tout au long de l'année.

L'archipel est reconnu par l'OMS (Organisation mondiale de la santé) pour la qualité de ses soins, il est en 2e position (juste derrière la France) en matière de système de santé. Les soins sont gratuits dans les hôpitaux et les dispensaires, payants dans les cliniques privées. Il est généralement recommandé aux étrangers de se tourner vers les cliniques, un rendez-vous pouvant être difficile à obtenir dans un hôpital.

Vivre à Malte

Avant toute chose, vous devez définir si vous souhaitez vivre en ville, en bord de mer ou à la campagne. L'activité culturelle et sociale, les commerces et les entreprises sont concentrés sur la capitale La Valette, Sliema, et St Julian's, qui sont aussi des destinations touristiques importantes. Si vous voulez exercer une activité professionnelle ou si vous aimez sortir, ces villes seront idéales, mais si vous recherchez la tranquillité, il vaut mieux vous en éloigner.

Les retraités étrangers peuvent bénéficier d'un programme spécialement mis en place pour eux. Il est destiné aux ressortissants des pays de l'UE, de la ZEE (Zone économique exclusive), et de Suisse, qui perçoivent leur pension à Malte. En choisissant ce programme, vous serez taxé de 15 % sur tous vos revenus arrivant à Malte en provenance d'autres pays. Votre charge fiscale devra toutefois être de 7 500 euros par an (au minimum) et de 500 euros pour chaque personne à charge. Si vous avez des revenus locaux, ils seront soumis à un taux forfaitaire de 35 %.

Au niveau de la santé, l'archipel offre des prestations haut de gamme, il est en effet reconnu par l'OMS (Organisation mondiale de la santé) pour la qualité des soins prodigués. Une consultation chez un médecin généraliste coûte environ 20 euros et une visite chez le dentiste aux alentours de 40 euros.

Vivre à Malte avec des enfants

Si vous avez des enfants et que vous avez une activité professionnelle, en ville, vous pouvez les laisser dans une garderie dès l'âge 3 mois. Il existe de nombreuses écoles maternelles, primaires et secondaires, l'enseignement se fait cependant en anglais ou en maltais, car il n'existe aucune école primaire ou secondaire de langue française à Malte. Une association liée au programme FLAM (Français langue maternelle) a mis en place des cours hebdomadaires destinés aux francophones, c'est l'association France-Malta. Elle est référencée sur le site officiel FLAM.

À Malte, l'école est obligatoire de l'âge de 5 à 16 ans, les matières enseignées dépendent du programme créé par le ministère de l'Éducation maltais. Il existe trois types d'établissements scolaires : les écoles publiques (State schools), les écoles privées (Independent schools) et les écoles religieuses (Church schools).

Dans les écoles publiques, l'enseignement est gratuit, il est donné en maltais, l'anglais peut être étudié en cycle secondaire comme langue étrangère.

En école privée, l'enseignement se fait en anglais, le maltais apparaît dans le secondaire. Les écoles privées sont payantes, il faut compter entre 300 et 1 500 euros par trimestre pour les cours. Les enfants d'expatriés sont les bienvenus, les parents doivent payer un dépôt de garantie (non remboursable) s'élevant de 300 à plus de 1 000 euros et les frais de scolarités (entre 200 et 600 euros par trimestre).

Au sein des écoles religieuses, l'enseignement se fait dans les deux langues (le maltais et l'anglais), l'admission est tirée au sort au mois de mars par un huissier des services administratifs de l'archevêché. Comme il s'agit d'écoles catholiques, la religion est une matière imposée au programme. Les parents font une donation en fonction de leurs possibilités financières, le minimum conseillé est de 100 euros par trimestre.

Trouver un logement à Malte

Pour trouver le logement idéal, vous pouvez effectuer une recherche sur internet, consulter les petites annonces des journaux locaux, vous adresser aux agences immobilières ou utiliser le bouche-à-oreille. Chercher avant de partir n'est pas une obligation, car le marché de l'immobilier est très actif à Malte. Bonne nouvelle : à Malte, il n'y a pas de taxe d'habitation ni de taxe foncière !

Si vous voulez être dans les villes principales (La Valette, Sliema et St Julian's), les loyers seront plus élevés qu'ailleurs, car de nombreux expatriés et Maltais(es) veulent y habiter, ce sont les pôles commerciaux et culturels. À La Valette, la richesse architecturale est protégée et l'on trouve principalement des maisons de ville anciennes et des palaces remodelés. Sur Sliema et St Julian's, il y a des résidences avec des appartements modernes et des villas luxueuses, c'est un marché prospère. En ville, comptez un budget d'au moins 400 euros pour un studio, 600 pour un appartement et 1 200 euros ou plus pour un appartement de standing ou une villa.

En vous éloignant des grandes villes, vous trouverez des maisons rurales authentiques et agréables à la campagne ou dans les villages. Les loyers seront beaucoup plus bas que dans la capitale et ses voisines Sliema et St Julian's. Vous pouvez trouver de charmants appartements dans des immeubles en pierre de taille ou de petites maisons de caractère à partir de 300 à 350 euros par mois.

Louer un logement à Malte

Penchez pour une location officialisée par un bail qui énumère les droits et devoirs des deux parties. Il y sera également inscrit les modalités de paiement des loyers, factures et services (l'électricité, l'eau, la télévision et internet), la durée de la location, la durée du préavis avant la fin du bail, les règles inhérentes à l’utilisation des parties communes, les services supplémentaires fournis par le bailleur ou le propriétaire...

N’oubliez surtout pas de faire un état des lieux au moment de rentrer. Profitez-en pour demander le certificat de performance énergétique du logement, appelé Energy Performance Certificate en anglais.

Vous devrez payer un mois de caution (qui vous sera rendu au moment de la libération des lieux) en plus d’un mois de loyer d'avance et d'un prévisionnel des charges. Si vous passez par une agence, la commission est d'un mois de loyer, vous en payez la moitié, le propriétaire paye l'autre.

Vérifiez que le propriétaire possède une autorisation de location. Ce document est à retirer par le principal intéressé auprès du ministère du Tourisme avant la transaction. Toutefois, un propriétaire qui ne le possède pas n’est pas vraiment dans l’illégalité. Outre cette autorisation, le propriétaire est obligé par la loi de contracter une assurance habitation afin de protéger son bien en cas de catastrophe naturelle, d’inondation, de dommages volontaires, de vol, etc. Il doit également être enregistré auprès du Département de la TVA et des impôts sur le revenu.

 Bon à savoir :

Les ressortissants de l'un des pays de l'UE et les Suisses n'ont pas besoin de visa pour entrer et habiter à Malte. Pour y rester plus de trois mois, il faut cependant un permis de résidence.

 Liens utiles :

Housing Authority Malta
Petites annonces de locations à Malte - Times Malta
Maltapark
Liste d'agences immobilières à Malte - Findit

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.