A propos de Lituanie


Pays situé en Europe du Nord, la Lituanie est bordée par la mer Baltique, la Pologne, la Lettonie, et Biélorussie. S’étendant sur une superficie de 65 300 km², elle se définit par de magnifiques paysages composées de forêts, lacs et parcs nationaux qui ne manqueront pas de vous séduire. Destination encore méconnue, la Lituanie regorge d'une immense richesse historique, culturelle, et architecturale, particulièrement dépeinte par Vilnius, la capitale, et ses principales villes, à savoir Kaunas, Klaipėda, Šiauliai, et Panevėžys.

Comme ses voisines, la Lituanie profite d'un climat maritime sur la côte, influencée par la mer Baltique, et continental à l’intérieur des terres. L'hiver, qui débute en novembre, est plutôt froid avec des températures allant de 0° à -30° dans certaines régions. L’été, en revanche, est chaud, les températures pouvant atteindre jusqu'à 30 °C. Le printemps et l'automne sont relativement courts mais agréables.

Membre de l'Union européenne depuis le 1er mai 2004, la Lituanie possède une économie développée, essentiellement basée sur les services qui contribuent à la hauteur de 67% du Produit intérieur brut (PIB) estimé à 38,63 milliards d'euros en 2016. La même année, le taux de croissance tournait autour de 2,3%. D'autres secteurs tels que l'industrie, comprenant l’électronique, la machinerie, le traitement des métaux, les produits chimiques, le textile et l'habillement, les appareils ménagers et électroménagers, ainsi que l'agro industrie et les raffineries de pétrole, sont également importants. Il est intéressant de noter que le taux de chômage, en baisse depuis 2014, est à présent à 7,9%.

Avec une population multiculturelle de plus de 2,8 millions d'habitants, la Lituanie peut être la destination idéale si vous êtes en quête d’expatriation. Sachez que la langue officielle du pays est le lituanien, même si le russe y est plutôt répandu. En vous y installant, rejoignez une forte concentration d’expatriés venus, notamment de l'Allemagne, de la Pologne, de la Russie, sans oublier la Biélorussie.