Actualisé il y a 6 mois

Vous souhaitez vivre une expérience professionnelle en Hongrie ? Alors que la recherche d’emploi au sein de votre pays n’a plus de secret pour vous, que vous maîtrisez l’art des lettres de motivation et des CV, il va falloir comprendre de ce qu’attendent les employeurs de votre pays d’accueil.

Comme dans la plupart des pays du monde, c’est au sein des grands villes que vous aurez le plus de chance de trouver un emploi, et notamment à Budapest, où se concentre la majorité des grandes entreprises internationales, telles que L’Oréal, Nestlé ou encore Pfizer.

Pour vous aider et vous guider dans votre recherche d'emploi, sachez que les secteurs qui recrutent sont entre autres le commerce de détail, les services, les télécommunications, la finance.

Quelques précisions sur le marché du travail hongrois

La plupart des Français expatriés travaillent dans le secteur tertiaire, tandis que les employés francophones interviennent majoritairement dans le secteur des ressources humaines.

Les emplois de fonctionnaires (köztisztviselo) sont strictement réservés aux ressortissants hongrois. Les employés de l’État (közalkalmazott), en revanche, peuvent être des ressortissants étrangers.

La plupart des travailleurs expatriés résident et travaillent à Budapest, la capitale.

En Hongrie, la durée légale du travail est de 8 heures par jour et de 40 heures par semaine, sauf si le contrat en décide autrement, et à la condition que la journée de travail n’excède pas les 12 heures.

La recherche d’emploi en Hongrie

Les offres d’emploi en Hongrie peuvent être consultées via plusieurs supports, allant des journaux aux sites internet, en passant par les organismes dédiés.

Les journaux

Vous pouvez feuilleter les petites annonces publiées sur Expressz, ainsi que les journaux hongrois tels que Népszabadsàg et Magyar Nemzet.

Les sites Internet

Ils sont nombreux et vous permettront de commencer vos recherches avant votre arrivée, et d’envoyer quelques candidatures. Les sites suivants sont en hongrois, en anglais ou en français. Pensez aussi aux agences de recrutement.

Allas Lap 
Allas WYW 
Grafton 
Kelly Services
Randstad 
IT Jobs 
Adecco 
CV Online 
Job Info 
Indeed 
Profession 
Workania 
Monster 
Budapest Jobs 

Les organismes dédiés à la recherche d’emploi

La Chambre de commerce et d’industrie France Hongrie (CCIFH) / Magyar-Francia Kereskedelmi és Iparkamara, en plus des annonces publiées sur son site web, peut diffuser vos candidatures auprès de ses membres.

L’Office National du Travail hongrois est également à votre disposition. Vous pouvez contacter le bureau du territoire dont vous dépendez.
Le Portail européen sur la mobilité de l’emploi (EURES) peut également vous être utile.

Postuler en Hongrie

Comme dans la plupart des pays, une candidature se compose d’un curriculum vitae et d’une lettre de motivation, et la Hongrie n’échappe pas à la règle.

Le CV, qui sera rédigé en hongrois, en anglais ou encore en français en fonction de l’endroit où vous postulez, est généralement dactylographié.

Il conviendra de joindre une copie de vos diplômes et certificats en langue si cela est requis par le poste en question. Le CV, qui contiendra les informations principales vous concernant (cursus, expérience professionnelle, connaissances linguistiques et informatiques, permis de conduire, etc.), ne dépassera pas les deux pages.

La lettre de motivation, à adresser directement à la personne en charge du recrutement ou à l’auteur de l’annonce, complète votre CV et, comme son nom l’indique, est l’occasion de préciser vos motivations pour le poste, l’adéquation entre vos qualités/compétences/diplômes et le profil recherché par l’employeur, vos ambitions et vos projets. Bref, tous les éléments qui donneront envie au recruteur de vous rencontrer lors d’un premier entretien. La lettre de motivation ne fera pas plus d’une page et sera signée à la main.

Si possible, joignez à votre candidature des références professionnelles (après en avoir demandé l’accord aux personnes concernées) afin que votre potentiel futur employeur puisse entrer en contact avec vos anciens employeurs et bénéficier de leur retour.

Créer une entreprise en Hongrie

Si vous décidez de vous lancer à votre compte, sachez qu’il existe différents statuts juridiques, la KFT (équivalent de la SARL en France ou de la SPRL en Belgique) étant la forme la plus courante. Là encore, il s’agira de définir votre projet et d’identifier ses chances d’aboutir par rapport au marché hongrois.

Il convient dans tous les cas de faire appel à un avocat (la liste des avocats est disponible sur le site de l’Ambassade de France), qui se chargera des démarches à effectuer auprès des personnes compétentes, selon votre profil et votre projet.

Par la suite, la demande d’immatriculation de la société, authentifiée par l’avocat ou le notaire, devra être adressée au tribunal de commerce du lieu d’installation, en fournissant un ensemble de pièces (statuts, dénomination sociale de la société, justificatif bancaire, etc.).

 Lien utile :

Ambassade de France en Hongrie – Emploi

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.