Close

Etudier à Édimbourg

Recommander

Capitale de l’Ecosse, Edimbourg est une ville de caractère. Elle est située dans les basses terres mais n’est pas si éloignée des régions vallonnées et montagneuses au nord de l’île, qui peuvent d’ailleurs être rejointes rapidement. C’est une ville historique, célèbre pour ses festivals et événements, son architecture, sa faune et sa flore, ou encore ses musées de renommée internationale. Elle incarne le mélange parfait d’une vie urbaine intense et de vastes panoramas naturels. C’est la troisième année consécutive qu’Edimbourg est classée meilleure ville étudiante du Royaume-Uni après Londres (Classement mondial QS). Plus globalement, le réseau des expatriés à Edimbourg, indicateur de l'attractivité d'une ville, y est important et la ville occupe la position de 18ème meilleure ville étudiante au monde (Classement mondial QS). Ce qui n’a rien d’une surprise, la ville abritant quelques-unes des meilleures universités du Royaume-Uni, qui accueillent chacune de nombreux étudiants étrangers. Si vous souhaitez vous installer à Edimbourg pour y étudier, rassurez-vous : vous avez fait le bon choix !

Le système universitaire à Edimbourg

Les universités d’Edimbourg fonctionnent de manière similaire aux autres universités du Royaume-Uni. Dans presque tous les cas, les étudiants ne s’inscrivent à l’université que pour un sujet d’études prédéfini. En conséquence, les universités du Royaume-Uni mettent l’accent sur l’approfondissement des sujets étudiés plutôt que sur leur variété. Il est peu fréquent pour les étudiants de suivre des cours hors du champ de leur spécialisation.

La plupart des programmes de premier cycle durent trois ans. Toutefois, chaque année est pondérée de manière différente, la première année étant souvent celle qui compte le moins dans le calcul des notes finales. En raison de ce système, de nombreux étudiants de première année, dits “freshers,” consacrent une bonne partie de leur temps à profiter de la vie nocturne d’Edimbourg ! Les étudiants peuvent également choisir d’étaler leur cursus sur quatre ans, la troisième année étant passée soit à l’étranger, soit en stage. Ce choix devra être réalisé en deuxième année.

Les programmes de masters durent un an, et les doctorats entre trois et quatre ans. Les universités financent elles-mêmes les doctorats, et les masters sont soit auto-financés, soit financés par des bourses, en fonction des universités.

La culture enseignante et étudiante à Edimbourg

Les universités d’Edimbourg, comme celles du reste du Royaume-Uni, s’appuient sur un système d’évaluation. Chaque module peut ne comporter qu’une ou deux évaluations, pouvant prendre la forme d’examens, de présentations ou de compositions. Chaque évaluation ayant un poids important dans les notes finales, les étudiants consacrent beaucoup de temps à préparer chacune d’entre elles. Les étudiants étudient souvent soit à la bibliothèque de l’université, soit dans les locaux des associations étudiantes, pour des plages d’étude connues sous le nom d’”apprentissage autonome” (Self Managed Learning - SML). Bien que les étudiants ne passent que quelques heures par semaine en cours, ils sont censés consacrer bien plus de temps au SML. La plupart des modules n’accordent pas de points pour la participation ou la présence des élèves. Les évaluations peuvent être soit “formative” (non notées), soit “summative” (notées). Les étudiants suivent généralement trois ou quatre modules par semestre, en fonction de leur sujet d’études.

Les relations avec les professeurs (appelés “maîtres de conférences”) varient en fonction de l’université, du cursus, et très souvent des enseignants eux-mêmes. Il est préférable de pécher par excès de politesse et de s’adresser aux conférenciers en tant que “M./Mme” ou “Professeur”, à moins qu’ils ne demandent à être appelés par leur prénom. Les séances des modules sont souvent divisées en conférences (des exposés présentés devant un parterre souvent composé de centaines d’étudiants) et en séminaires (des classes plus petites et plus participatives, souvent désignées sous le nom d’”ateliers”). Certains maîtres de conférences ouvrent leurs bureaux aux étudiants pour des entretiens individuels sur des plages horaires données.

Le système de notation en Ecosse

Les universités du Royaume-Uni fonctionnent sur la base d'un système de notation différent de celui en vigueur dans d'autres pays Européens, ce qui peut considérablement surprendre les étudiants lorsqu’ils reçoivent leurs premiers résultats ! La plupart des universités d’Edimbourg suivent le même système : Une note de 70% ou plus est considérée comme excellente ; une note de 60 à 69% est considérée comme très bonne ; de 50 à 59%, il s’agit d’un bon score ; si vous avez entre 40 et 49%, vous pourrez considérer votre travail comme satisfaisant tandis qu’une note inférieure à 40% est un échec.

L’Université d’Edimbourg, en revanche, dévie du système de notation habituel et utilise un système dit “Système de notation commun” (Common Marking System), qui utilise une échelle de notation sur 100 points, correspondant aux lettres de A1 à H.

Les étudiants français observeront par ailleurs au Royaume-Uni une attitude plus ouverte par rapport aux notes, les étudiants n’hésitant pas à demander et à faire connaître aux autres leurs notes et résultats.

La langue d’enseignement dans les universités d'Edimbourg

Attendez-vous à suivre des cours en anglais à Edimbourg. Les étudiants internationaux dont l’anglais n’est pas la langue maternelle doivent avoir réussi un examen sécurisé de langue anglaise (Secure English language test - SELT). Les exigences en matière de niveau d’anglais en vigueur à ce jour peuvent être consultées sur le site Internet des visas et de l’immigration au Royaume-Uni.

Les principales universités d’Edimbourg

Edimbourg offre aux étudiants le choix entre de nombreuses universités, parmi lesquelles se distinguent les établissements suivants :

Université d’Edimbourg

L'université d'Edimbourg est une université publique accueillant 30 000 élèves chaque année. Située au cœur de la ville, non loin de la Vieille ville et d’Arthur’s Seat. C’est l’une des meilleures universités du Royaume-Uni, réputée pour son programme de recherche et classée 19ème au monde par le Classement mondial des universités QS. Au nombre de ses anciens figurent plus de 20 titulaires de prix Nobel, dont la récente diplômée d’honneur Malala Yousafzai, gagnante du prix Nobel de la paix, et bien d'autres encore. L’université propose des cursus de premier comme de troisième cycle, et 72% de ses étudiants sont en premier cycle. Elle affiche également un léger déséquilibre hommes-femmes, 60% de ses étudiants étant en réalité des étudiantes. Les cursus de l’Université d’Edimbourg sont atypiques comparés à ceux des autres universités du Royaume-Uni dans la mesure où ils mettent l’accent sur la diversité des sujets étudiés en première année. Les étudiants ne choisissent donc pas de sujet de spécialisation avant la deuxième année, ce qui implique généralement des cursus durant quatre ans au lieu des trois habituels. Les étudiants en sciences et en ingénierie peuvent sous certaines conditions entrer directement en deuxième année pour ramener le cursus à trois ans. Une telle flexibilité de cursus est chose rare au Royaume-Uni ! L’établissement offre de nombreux choix aux étudiants internationaux, qui représentent presque 30% de ses effectifs. Les programmes Foundation et The Pathway offrent aux étudiants talentueux, mais ne possédant par le profil ou les qualifications nécessaires pour intégrer directement un programme diplômant, une passerelle vers l’université. Vous trouverez plus d’informations sur les cursus et les frais de scolarité sur le site de l'université.

Université Heriot-Watt

L’Université Heriot-Watt est l’autre université d’Edimbourg rayonnant à l’international. Occupant le 327ème rang du Classement mondial des universités QS, elle est plus petite que l’Université d’Edimbourg et n’accueille que 9 000 étudiants, dont un tiers d’étrangers. C’est en ingénierie qu’elle performe le mieux, occupant la 101ème position (Classement mondial des universités QS). L’Université Heriot-Watt est plus excentrée que les autres universités d’Edimbourg. Elle n’en donne pas pour autant l’impression d’être isolée, son campus de 380 acres (154 hectares) de terrain jonchés d’installations sur mesure étant, en soi, un pôle culturel. L’université elle-même fut originellement conçue comme une école technique, et ce parti pris survit aujourd’hui à travers la réputation de l’université pour sa recherche de qualité. Heriot-Watt s’enorgueillit également de posséder des campus dans le monde entier, notamment à Dubai et en Malaisie. Les étudiants peuvent tirer parti de l‘ouverture internationale de l’université en demandant à être mutés d’un campus à l’autre dans le cadre du programme Go Global, ce qui signifie qu’ils peuvent passer un semestre, un an, voire plus longtemps dans des campus différents. Heriot-Watt participe également au programme Erasmus pour étudier à l’étranger.

Université d'Edimbourg Napier

L’Université d’Edimburgh Napier, bien qu’elle ne figure pas au Classement mondial des universités QS, n’en demeure pas moins un établissement unique en son genre à Edimbourg. Tournée vers le monde industriel, l’université considère la recherche de solutions innovantes aux problèmes du monde réel comme partie intégrante de sa mission. Autre chiffres intéressant : plus de 95% de ses étudiants travaillent ou suivent un autre programme d’études dans les six mois suivant l’obtention de leur diplôme.

L’université possède trois campus à travers la ville : son école de commerce surplombe la ville depuis le campus de Craiglockhart ; L’ingénierie informatique et les disciplines créatives sont basées sur le campus de Merchiston, dans le centre-ville; enfin, les départements de sciences appliquées, de santé et de protection sociale sont hébergés sur le campus de Sighthill, situé à l’ouest de la ville et abritant également les installations sportives. L’Université de Napier compte plus de 4 000 étudiants internationaux. Plus de renseignements sur les inscriptions sont disponibles sur le site internet de l'université.

Université Queen Margaret

L’Université Queen Margaret, une autre des grandes universités d’Edimbourg, tire une fierté particulière de ses cursus dans les domaines de la santé et de la rééducation, de la créativité, de la culture et du commerce durable. L’université s’est fixé pour mission de servir l’intérêt général et d’améliorer la qualité de vie, un engagement reflété par sa spécialisation dans les domaines paramédicaux. Bien que l’université existe depuis 1875, ce n’est qu’en 2007 qu’elle s’est vu accorder le statut d’université. Depuis, un campus a spécialement été construit en 2007 à l’est d’Edimbourg. Le corps étudiant de l’Université Queen Margaret est composé à environ 25% d’étudiants internationaux originaires de plus de 70 pays. Vous trouverez plus d’informations sur les études à l’Université Queen Margaret en tant qu’étudiant international sur le site internet de l'université.

N’hésitez pas à vous rendre sur le Forum Edimbourg d’Expat.com afin de découvrir les autres établissements scolaires de la ville.

Programmes d’échanges et bourses

Les différentes universités proposent des programmes d’échanges et des bourses variés, n’hésitez donc pas à consulter les pages dédiées aux étudiants internationaux des sites Internet des universités. Si vous souhaitez étudier à l’étranger soit pour un cursus court, soit pour une année, vous pouvez passer par le populaire programme d’échanges Erasmus. Vous pourrez trouver davantage d’informations au sujet d’Erasmus auprès de votre université d’origine ou sur le site d’Erasmus.

L’Ecosse propose plusieurs bourses aux étudiants internationaux, dont la bourse Saltire. Le British Council est également une source d’informations utiles sur les bourses proposées par les diverses universités.

Se loger à Edimbourg

En ce qui concerne le logement, les étudiants peuvent choisir de vivre en location privée ou en résidence universitaire.

Les “résidences” (“Halls”) désignent des appartements gérés par les universités, dans lesquels les colocataires sont regroupés sur la base de leurs intérêts personnels tels que décrits dans un formulaire rempli au moment de l’inscription. Les résidences comprennent généralement une chambre privée et une salle de bain, une cuisine et un espace de vie partagés avec d’autres étudiants. Elles peuvent inclure ou non la pension. Les résidences disposent souvent d’un agent d’entretien, et les étudiants ne paient aucune charge… En conséquence, les loyers sont généralement plus dispendieux que la location d’un logement privé.

Les étudiants souhaitant vivre dans une location privée peuvent trouver une liste de propriétaires agréés sur les sites internet des universités. Unite Students, City Lets, et StuRents sont d’autres ressources en ligne fiables. Vous bénéficierez d’un certain degré d’autonomie en logement privé. Vous ne serez vraisemblablement pas sur le campus et vous serez responsable du paiement de vos charges, de l’entretien, et parfois de l’achat de vos meubles. Il est possible de trouver des locations avec charges incluses, ce qui peut simplifier les démarches.

De manière générale, vivre en résidence universitaire est souvent perçu comme un “rite de passage”, particulièrement durant la première année d’université. Par la suite, les étudiants déménagent en location privée. Toutefois, la plupart des universités proposent des résidences dédiées aux étudiants plus âgés ou de troisième cycle.

Vivre avec des colocataires sera, de loin, le meilleur moyen de vous faire de nouvelles connaissances et de pratiquer votre anglais.

Les étudiants tendent à privilégier certains quartiers, et vous pourriez donc vouloir chercher un logement à :

  • Newington : de nombreux étudiants de l’Université d’Edimbourg habitent ce quartier central, qui présente beaucoup de restaurants et de bars très fréquentés.
  • Bruntsfield : les étudiants de l’Université d’Edimbourg et de l’Université de Napier tendent à résider dans ce quartier proche des deux universités.
  • Tollcross : les étudiants de l’Université de Napier privilégient ce quartier en raison de son emplacement central et de sa proximité immédiate des boites de nuit étudiantes. Il est un petit peu moins cher que les autres quartiers centraux.
  • Marchmont : c’est le quartier proche du parc des Meadows, plébiscité par les étudiants pour son aménagement et l’architecture victorienne des maisons adjacentes. Il est empli de logements de qualité et de boutiques, mais moins festif que d’autres quartiers étudiants. Très convoité, il reste un quartier cher.

D’autres quartiers, comme New Town, Haymarket et Morningside, sont moins accessibles aux étudiants en raison de loyers plus élevés. De manière générale, vous trouverez plus d’étudiants dans le sud d’Edimbourg!

Le coût de la vie à Edimbourg

Frais de scolarité. En comparaison avec d’autres pays européens, des études au Royaume-Uni peuvent coûter très cher. Pourtant, à Edimbourg comme dans le reste de l’Ecosse, les frais de scolarité universitaire pour les étudiants Français s’établissent à 1 820 pounds par an. A titre de comparaison, vous dépenserez 9 000 pounds pour intégrer une université en Angleterre, au Pays de Galles ou en Irlande.

Il est néanmoins possible pour les étudiants européens de voir leurs frais de scolarité complètement pris en charge par l’Agence écossaise pour les allocations étudiantes (SAAS). Si vous êtes étudiant international en provenance de l’UE, Edimbourg pourrait donc être en réalité l’une des villes du Royaume-Uni la plus avantageuse financièrement! Consultez le site de la SAAS pour déposer une demande et vérifier si votre cursus vous donne droit à l’aide. La SAAS ne subventionne pas les échanges d’un an, mais uniquement les cursus complets. Il n’est pas certain que le programme survive au référendum sur la sortie de l’UE.

Alimentation. Si vous vivez dans une location privée ou dans une résidence sans pension, vous devrez cuisiner vous-même. Edimbourg compte de nombreuses enseignes alimentaires, les plus abordables étant Aldi, Asda, Morrison’s, et Tesco. D’autres réseaux, comme Cooperative Food, Marks & Spencer, Sainsbury’s, et Waitrose, sont légèrement plus chers. Si vous vivez loin du centre ou des commerces, ne vous inquiétez pas, la plupart des enseignes proposent la livraison à domicile contre un supplément. Vous pouvez également obtenir de votre université une carte NUS Extra, émise par le Syndicat national des étudiants (NUS), donnant droit à de nombreuses réductions, entre autres dans les commerces alimentaires, les cinémas, et les moyens de transport.

Transports. Edimbourg est une petite ville mais possède tout de même son propre système de transports en commun, comprenant un nouveau réseau de tramway construit en 2014

De manière générale, le Royaume-Uni dispose d’excellents transports publics, bien qu’ils puissent être onéreux. Le train représente le meilleur et le plus simple des moyens de voyager dans le pays. Les étudiants, quel que soit leur âge, peuvent obtenir une carte ferroviaire 16-25 offrant un abattement d’1/3 sur les tarifs.

Pour voyager au sein du Royaume-Uni, vous pouvez également vous tourner vers National Express ou Megabus pour des trajets en bus à prix raisonnables. Ces services proposent tous deux des réductions aux étudiants.

Vous pouvez trouver plus d’information sur le coût de la vie en Ecosse sur le Forum Ecosse d’Expat.com.

Travailler et effectuer un stage à Edimbourg

Le Brexit n’y changera rien : aucun visa n’est nécessaire pour les ressortissants de l’Union Européenne. Quelques conditions resteront néanmoins à remplir : Vous devrez transmettre à votre employeur quelques documents, tels que votre passeport, une preuve de votre affiliation à une université de Newcastle, ainsi qu’un extrait de casier judiciaire...Vous devrez également demander un numéro d’assurance, appelé NI number. Il vous est néanmoins possible de commencer à travailler sans posséder ce numéro. Comme tout employé, vous serez sujet à un impôt sur le revenu et à une contribution à l’assurance santé.

En tant qu’étudiant, vous êtes soumis à des contraintes en termes de temps de travail. Généralement, vous ne pourrez pas travailler plus de 20 heures par semaine (ceci en plus du temps passé en stage !), mais serez autorisés à travailler à plein temps durant les vacances scolaires. Le temps passé en stage peut également être fonction du nombre d’heures dédiées à votre cursus universitaire.

Etudier à Edimbourg après le Brexit

Il est encore trop tôt pour se prononcer sur les conséquences du Brexit pour les étudiants Français au Royaume-Uni. La période de négociation devrait durer jusqu’en 2019, voire 2021 ! Avant cette date, rien ne change, notamment en terme de résidence, de droit à exercer un emploi ou un stage, ainsi qu’à bénéficier d’un soutien financier. Vous pouvez entrer sur le territoire britannique muni d’un passeport ou d’une pièce d’identité prouvant votre nationalité française.

Vous pouvez résider à Edimbourg durant trois mois, sans être inscrit à l’université. Par la suite, il vous faudra prouver que vous êtes bien enregistré dans un établissement universitaire et que vous êtes assuré. La carte Européenne d’assurance maladie est acceptée dans le cas d’un séjour temporaire.

La vie étudiante à Edimbourg

A Edimbourg, les étudiants se retrouvent en boite de nuit ou dans les bars. Boire n’est pas mal considéré au Royaume-Uni et la norme en matière de consommation d’alcool y est plus élevée qu’ailleurs. Soyez donc prudent et n’essayez pas nécessairement de suivre le rythme de vos camarades britanniques ! Et si vous n’aimez pas boire, de nombreux événements à Edimbourg vous rappelleront que sans alcool, la fête peut, effectivement, être plus folle.

Les universités accueillent des soirées d’associations étudiantes, variant selon les établissements, mais généralement très appréciées. Les étudiants tendent à sortir en semaine plutôt que le week-end, ce qui pourra vous changer des habitudes françaises. La raison provient des prix des consommations ou des entrées, qui sont en effet majorés le week-end. A Edimbourg, les étudiants fréquentent Cowgate et Lothian Road pour leurs clubs et bars à prix avantageux. Au nombre des clubs en vogue figurent Sneaky Pete’s à Cowgate, pour la musique indé, Why Not? pour une nuit étudiante à petit prix, The Bongo Club pour le hip hop, et bien, bien d’autres encore!

Les endroits dignes d’une visite

Il y a tant à faire, voir et manger à Edimbourg. Cette immense variété dérive tant de l’environnement naturel magnifique et sauvage dans lequel se trouve la ville que de son statut de centre international. Au nombre des choses amusantes à faire et voir se trouvent…

  • L’escalade d'Arthur’s Seat : bien qu’étant la capitale de l’Ecosse, Edimbourg abrite également un ancien volcan ! Vous pouvez gravir ce volcan, appelé Arthur’s Seat; cette excursion, gratuite, vous permettra de prendre un bol d’air frais et de savourer une parenthèse loin de la ville ainsi que des vues à couper à souffle.
  • Une promenade le long de Royal Mile : au coeur d’Edimbourg, le Royal Mile, offrant un alignement de boutiques, d’églises, de parlements, de restaurants, de pubs et autres, est l’artère la plus visitée d’Edimbourg.
  • Les célébrations d'Hogamany et du Nouvel an : assurez-vous de passer une Saint-Sylvestre à Edimbourg de manière à pouvoir prendre part à l’incroyable fête d’“Hogamany”! Aucune ville ne célèbre la nouvelle année aussi bien qu’Edimbourg. La ville entière est envahie par les festivités, qui mettent en scène flambeaux, parades de rue, feux d’artifice, concerts, etc. La tradition remonte aux Vikings!
  • L'Edinburgh Fringe Festival : le fringe festival est autre fête non moins féérique. Il attire chaque été des milliers de visiteurs depuis les quatre coins de la planète. C’est le plus grand festival artistique au monde, ayant lieu chaque mois d’août à Edimbourg. Vous pouvez vous inscrire pour y participer, assister à des ateliers, et y découvrir le théâtre, l’art et la musique de demain.
  • Un repas à l’Elephant House : pendant votre séjour à Edimbourg, vous devez impérativement prendre un déjeuner à l’Elephant House, le restaurant dans lequel J.K. Rowling a écrit une bonne partie d’Harry Potter! Une fois sur place, assurez-vous de jeter un oeil aux graffitis ornant les toilettes!

Enfin, Edimbourg n’est par ailleurs qu’à une heure de train de Glasgow, et qu’à une courte distance en train des hautes terres et des magnifiques lochs. Pour rejoindre la capitale du Royaume-Uni, comptez quelques heures de train seulement.

A propos de l’auteur :

Sarah est l’auteur alimentant Endless Distances, un blog sur la vie d’expatrié, le voyage, et bien plus encore. Américaine expatriée au Royaume-Uni, elle a étudié à l’Université d’Exeter et achève à présent son master ès sciences à l’Université de Plymouth. Elle est également professeur de yoga et poète publiée.

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.
Recommander
expat.com Your favourite team
Membre depuis le 01 Juin 2008
Small earth, Mauritius
Écrire un commentaire

Voir aussi

Glasgow est une ville avant-gardiste, qui a su renaître de son passé industriel et se doter dune atmosphère métropolitaine moderne.
Il n'y a rien de tel que des études supérieures à l'étranger pour ajouter des cordes à son arc. Visez-vous l'Écosse ? Suivez le guide pour en savoir plus.
Choisir Dundee pour vivre son expatriation en Écosse est une chose, mais qu'en est-il du logement ? Suivez le guide sur la piste du logement idéal !
Un déménagement international se prépare en amont. Voici des pistes à explorer pour rechercher efficacement votre logement une fois à Aberdeen, en Écosse.